Archives mensuelles : mars 2018

Les plus jolis prénoms scandinaves — OWDIN

C’est la mode des prénoms originaux. Côté scandinave, voici de quoi s’inspirer : NOMS DE GARÇONS: ANDERSEN Signification: Brave. LEIF Signification: Amour. MATHAIS Signification: Don de Dieu. NOMS DE FILLE: ELKE Signification: Noble. OLETHA Signification: simple et humble. SUNNIE Signification: le cadeau du soleil. EDDA Signification: Une avec une vision claire. ELSE Signification: Celle […]

via Les plus jolis prénoms scandinaves — OWDIN

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Nés un 31 mars à Maisons-Alfort de 1792 à 1901

Relevés dans les Registres d’état civil de naissance

Tous ces actes sont téléchargeables sur le site des Archives Départementales 94

Date Information (1792-1901)
1899.03.31 ANDRE Germaine
1882.03.31 AUBE Gabiel Camille
1852.03.31 BARREAU Alfred Cyrus Louis
1888.03.31 BELONNY Charles Albert
1834.03.31 BERTON Clémentine
1884.03.31 BINOT Eléonore Aline
1896.03.31 BOYER Georges Paul (reconnaissance)
1884.03.31 CANART Denis Louis
1816.03.31 COURTAIGNE Fançoise Marguerite
1806.03.31 CRETON Claude François
1895.03.31 DELIGNY Albert Charles
1883.03.31 DELLESSE Louis
1873.03.31 DELLESSE Marie
1892.03.31 DEUDON Marcelle Zénaïde
1884.03.31 ESPINAS Joseph Maurice
1833.03.31 FOULIN Etienne
1883.03.31 GEOFFROY Louis
1901.03.31 GILLAS Xavier Raoul
1798.03.31 GILLET Louise Joséphine
1826.03.31 GIRARD Victoire
1869.03.31 GUEDAN Louise Marguerite
1858.03.31 GUICHARD Marie Anna Joséphine
1895.03.31 JOLY Maurice Adolphe
1894.03.31 LAUZANNE Jules
1894.03.31 LAUZANNE Lucien
1894.03.31 LEBERT Emma Henriette
1879.03.31 LESAGE Berthe
1890.03.31 LEVY André
1881.03.31 MANIET Joseph Antoine
1864.03.31 MARTIN Henry Claude
1795.03.31 MILCENT Augustin Prosper
1901.03.31 MORGNY Louis Jean Barthélémy
1882.03.31 MORLE Renée Nathalie
1880.03.31 MOUREY Amédée Emile Pierre
1899.03.31 PERREVE Berthe
1899.03.31 PROUST Henri Michel
1898.03.31 RABIER Amédée Alexandre
1899.03.31 RENARD Henri Louis
1896.03.31 ROBERT Hélène Marie
1884.03.31 ROY Jean
1889.03.31 RUBIGNY Emile
1884.03.31 RUFFIE Blanche
1881.03.31 VANWEYBERGHE Louis
1880.03.31 VISSEYRIAS Jeanne Adrienne

Poster un commentaire

Classé dans Archives Départementales 94, Archives de Maisons-Alfort

31 mars 1928 – André FANTON

FANTON André, (o Gentilly, 1928). Homme politique

o 31 mars 1928, Gentilly.
x 24 juin 1953, Chatenay-Malabry
Loula Henriette D.

Carrière : Avocat à la cour d’appel de Paris (depuis 1952). Chargé de mission au cabinet de Michel Debré (Ministre de la Justice, 1958)) Député UNR de la Seine (9e circonscription, 11e arrondissement) (1958-1969) Parlementaire européen (1962-69), Adjoint au secrétaire de l’UNR (1961-97), Membre du secrétariat de. ce mouvement (1967), Secrétaire d’État auprès du Ministre d’État, chargé de la Défense nationale (cabinet de Chaban-Delmas, 1969-72), Député de Paris (9e circ 11e arr.) (1973-78), Membre du comité central et du comité politique du RPR, Parlementaire européen (1980-89) Délégué national du RPR (depuis 1991), Premier adjoint au maire de Lisieux (1983), Conseiller général (1999), Député du Calvados, inscrit au groupement pour la République (1986-97). Adresse privée : 7 rue Marie de Besneray, 14150 Lisieux.

Who’s who

et

André Fanton — Wikipédia

*

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne

31 mars 1978. – L’Amoco Cadiz

Naufrage de l’Amoco Cadiz le 31 mars 1978.

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

Mépriser les archivistes ?

Cliquer


Anne Both est anthropologue et auteure de l’ouvrage « Le sens du temps, le quotidien d’un service d’archives départementales » (Éditions Anacharsis, 2017).

Anne-BothPourquoi vous êtes-vous intéressée aux archivistes ?

En fait, au départ, j’avais répondu à un appel d’offres du ministère de la Culture pour mener une enquête en anthropologie du travail au sein de ses locaux, en administration centrale. Pour diverses raisons, cela n’a pas pu se faire. Le chef de la mission ethnologique, Christian Hottin, archiviste et conservateur en chef du patrimoine m’avait alors suggéré de m’orienter vers les archives, ce que j’ai accepté, car je ne connaissais pas ce milieu. Un heureux concours de circonstances.


 

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Archives

Les cryptes du cimetière de Maisons-Alfort (Grande Guerre)

Stèle

Dans les cryptes situées dans le Cimetière (Érigées et inaugurées en 1988)
Ces cryptes sont surmontée d’une stèle où figurent les « nom et prénoms » de 82 soldats préalablement inhumés dans le cimetière.

  Nom  Prénoms
5086968   ALLAIN Émile Léon
574203   ANDRÉ Raymond
574204   ANTOINE Edmond Elie
5087011   AYARD Victor Georges
5086960   BOULÉ Gaston Pierre Maurice
5086971   CAILLEUX Marcel Théodore
5087022   CHANTRY François Edmond Louis
5087135   CHAUDÉ Hector
574210   CHEYROUX Lucien
3385226   CLÉMENT Henri Jean
5087017   CLOUSIER André Louis
574213   CONAT Marcel
5086972   COTARD Louis
5087137   COURNOL Charles Antonin
5086974   COUTON Félix Marcel
5086976   CRETENET Marcel Lucien
5086956   CUÉNIN Robert Marcel
5087200   DABOUT Alexandre Émile Eugène
5024385   DAVID Louis Auguste Victor
5094770   DE SAINT JEAN François Eugène
5086979   DEFAIT Marcel
574223   DEGUIN Jean
574224   DELPORTE Maximillien
5092955   DEMAREST Henri
5086964   DESGRANGES Lucien Eugène
5087199   DUGUET Lucien Auguste Marie
5024642   DUTERTRE François Marie
5086982   EISCHEN François
5087019   ELOIRD Eugène René
5086983   FABER Marcel Émile
5086984   FLAMENT André Maurice
5087144   FLOUREOUS Victor Auguste
5087145   FORIN Marcel Félix
574235   FOURNIER Jules
5086985   FRANET Joseph
5086986   FROMENTIN Gustave Ange Marie
5012862   GABEREAU Léon
5087021   GARCIN Joseph Cyrille
5013473   GAYRAUD Armand
574241   GENUIT Marcel
574242   GENUIT René
5087146   GÉRASSE Louis Alfred
5094768   GOURLOT Pierre.
5086987   GUYOU Marcel Robert
574246   HENTZLING Lucien Arsène
5087202   HERGAULT Paul Alcide
5087152   HUET Clément Émile
5086990   JEUILLY Abel Jules
5086988   KLEIN Edmond
574251   LAMBERT Auguste
5086991   LANBER Ernest Lucien
5087155   LAŸLLE Édouard
574254   LEMOINE Lucien
5012868   LEPAGNEZ René Jean Baptiste Auguste
5012869   LEROUX Charles Alexandre
5086992   LORMIER François Louis
5013080   MAGNIER Léandre Émile Eugène
5087148   MANCEAU Jean
5087196   MARAULT Marcel
5013082   MARIN Louis
5087154   NÉVRAUMONT André Joseph Marcel
574263   PAIN Albert
574264   PAIN Clément
574265   PAUTHE Paul
574266   PELAT Jean
574267   PETINET René
5087149   PETIOT Edmé Augustane
5087190   PICHARD Fernand
5087185   PIGALLE Charles
5087191   PORCHERET Jean Baptiste François Henri
5087189   PRUDHOMME Victor Adrien
5087188   RÈGE André Émile Eugène
5087026   RICHEFOU Maurice Pierre Alfred
5024389   RIEU Louis François
5087012   ROBERTI Charles Victor
5087013   ROUX Jules Alexandre
5087203   SAINTEMARIE Pierre Louis
5087014   SAUREL Louis
3216521   SCHERR François Joseph
574281   TAUPIN Léon
5087024   TRAMEAU Henri
5087015   VIAUD Félix

*

Retrouvez ces soldats sur le relevé n° 10470 de Memorial GenWeb

Carré de Corps Restitués

 

Une stèle.

Il y a en réalité 2 cryptes (à gauche et à droite de la stèle).

Il y a 40 caveaux dans chaque crypte, dans 2 caveaux sont inhumés deux frères (GENUIT et PAIN)

82 corps sont inhumés dans ces cryptes.

 

Retrouvez tous les relevés de Maisons-Alfort sur

Maisons-Alfort MGW

 

 

Le CGMA recherche des informations sur les soldats suivants

André Raymond
Cheryoux Lucien
Conat Marcel Auguste
Deguin Jean (Batiste)
Delporte Maximilien Jacques Louis
Fournier Jules Louis
Génuit Marcel André
Génuit René (Maurice)
Gourlot Pierre (Louis)
Lambert Auguste
Lemoine Lucien
Marault Arthur
Pain Albert
Pain Clément
Pauthe Paul
Pelat Jean Marius
Petinet René Frédéric

*

*

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18, Maisons-Alfort

31 mars 1814 – Anne Ferdinand François LOMBARD (élève École d’Alfort)

Acte de décès
31 mars 1814 – Alfort (Maisons-Alfort)

N° 7 Anne Ferdinand François Lombard – noyé

Cejourd’huy trente un mars mil huit cent quatorze par devant nous Maire de la commune de maisons-alfort, arrondissement de Sceaux, département de la Seine, faisant les fonctions d’officier public de l’état civil, est comparu le sieur Jean Girard, directeur adjoint de l’École Impériale Vétérinaire d’Alfort lequel nous a déclaré que hier dans les trois heures du soir Lombart Anne, Ferdinand, François élève de l’École Vétérinaire, né à Autun département de l’Yonne le quatorze brumaire an cinq s’est noyé dans la Marne en traversant la rivière à la suite de la bataille du trente présent mois, la présente déclaration faite en présence des sieurs Jean Montinoble, jardinier âgé de cinquante huit ans, domicilié en cette commune et de joseph Marchand cocher âgé de trente quatre ans domicilié dans cette commune, lesquels premier et second témoin ont signé après lecture le présent acte de décès avec nous et le déclarant.
Signé : clm dodun, maire, J Montinoble Girard.

Il est à noter que la cause du décès est indiquée en marge de l’acte.
Ce fut le cas pour tous les actes de décès pendant 14 ans.
Pour quelle raison ? Épidémie ?

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Plaque Memorial Genweb

Plaque à la gloire du Bataillon d’Alfort – Dans le parc de l’École Vétérinaire d’Alfort (94) – [relevé n° 66913]

Situation – informations : A la gloire du Bataillon d’Alfort et à la mémoire du Commandant RENARD, du Capitaine ORE des élèves CROSNIER, LHERBETTE, LOMBART, MORTAGNE, MOYEMONT, PIGEON et des jeunes gens du pays tombés héroïquement le Le 30 mars 1814, une vingtaine d’élèves de l’école vétérinaire (Maisons-Alfort) furent blessés en défendant le Pont de Charenton le 30 mars 1814 (qui relie Maisons-Alfort à Saint-Maurice et Charenton-le-Pont). Six d’entre eux 30 mars 1814 en défendant le pont de Charenton durant la Campagne de France.

Le relevé réalisé par le CGMA

CROSNIER Renier Julien Germain 1er Empire ca 04/1814 Paris (75)
LHERBETTE 1er Empire 08/04/1814 Paris 15 (75)
LOMBARD Anne Ferdiand François 1er Empire 30/03/1814 Maisons-Alfort (94)
MORTAGNE Charlemagne 1er Empire 31/03/1814 Choisy-le-Roi (94)
MOYEMONT Jean Baptiste 1er Empire 23/04/1814 Paris 05 (75)
PIGEON Jean Marie 1er Empire 30/03/1814 Maisons-Alfort (94) Sépulture
REIGNIER Pierre Nicolas 1er Empire

 

Poster un commentaire

Classé dans Ecole Vétérinaire - ENVA

Les voies Maisonnaises

Les voies parues durant le 1er trimestre 2018

Dico Voie MA (28)

Paru le Lien
05/01/2018 Dénominations officielles des voies 1
10/01/2018 Voies Maisonnaises : anciennes voies – concordance 2
10/01/2018 Les voies Maisonnaises en 1891 et 2018 3
20/02/2018 Voies Maisonnaises : rue Louise Lesieur 4
22/02/2018 Voies Maisonnaises : rue Delaporte 5
25/02/2018 Voies Maisonnaises : rue Suchet 6
11/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Cécile 7
12/03/2018 Voies Maisonnaises : rue des Sapins 8
12/03/2018 Voies Maisonnaises : les militaires 9
14/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Delalain 10
15/03/2018 Voies Maisonnaises : Place Delalain 11
16/03/2018 Voies Maisonnaises : rue d’Aix 12
17/03/2018 Voies Maisonnaises : allée Buffon 13
18/03/2018 Voies Maisonnaises : avenue Foch 14
19/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Gabriel Péri 15
20/03/2018 Voies Maisonnaises : avenue Gambetta 16
21/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Gambetta 17
21/03/2018 Voies Maisonnaises : Avenue de la République 18
22/03/2018 Voies Maisonnaises : Avenue du Général Leclerc 19
23/03/2018 Voies Maisonnaises : Avenue Georges Clémenceau 20
24/03/2018 Voies Maisonnaises : rue de Lorraine 21
25/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Delattre de Tassigny 22
26/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Parmentier 23
27/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Naville 24
28/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Desroys du Roure 25
29/03/2018 Voies Maisonnaises : impasse Ricois 26
30/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Victor Basch 27
31/03/2018 Voies Maisonnaises : place Victor Basch 28

Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : place Victor Basch

Nom Victor Basch
Type place
Quartier Charentonneau
Apparition Existe en 1908
Dénomination Délibération du 22.03.1999
S’appelait Pas de nom
Situation 1999 : donne sur l’avenue de la République et les rues Cécile et Victor Basch
2018 (plan) : donnent sur l’avenue de la République et les rues Cécile et Victor Basch
Existe 2018 Existe en 2018
Divers
Célébrité ou histoire Victor Basch né à Budapest (Hongrie) en 1896, président de la Ligue des Droits de l’homme et résistant fut assassiné avec sa femme, par la milice, en 1944, près de Lyon
Egouts
Résistant Résistant
Fusillé / mort Assassiné
Célébrité /
Personnalité
Victor Basch

Cliquer


 

 


Les voies de Maisons-Alfort

Tous les articles Dico Voie MA


 

Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

30 mars 1898 – Le métropolitain

La loi du 30 mars 1898 stipulait que les infrastructures, c’est-à-dire les souterrains, tranchées et viaducs, ainsi que les quais des stations seraient construits par la Ville de Paris ; tandis que les infrastructures le seraient par le concessionnaire exploitant, celui-ci étant également chargé de la construction des ateliers et des usines électriques, de la pose des voies et des équipements, de l’achat du matériel roulant. La Ville de Paris devait livrer au concessionnaire les trois lignes du premier réseau, soit 42 km de double voie, dans un délai de huit ans.

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

30 mars 1844 – Paul VERLAINE

1844 – Paul VERLAINE
Paul Marie Verlaine est un poète français, né à Metz le 30 mars 1844 et mort à Paris le 8 janvier 1896. En 1891, il publie « Mes Hôpitaux » et offre un récit précis de son séjour à Saint-Maurice au sein de l’asile national des convalescents.Terre d’écriture – 2008

Poster un commentaire

Classé dans Val de Marne

30 mars 1693 – Baptême de Sébastien Belle

Le 30 mars 1603 – Baptême de Sébastien Belle

(Extrait des registres paroissiaux de Saint-Remi de Maisons)

 

 

Sebastien

 

                    aujourdhuy XXXéme de mars mil six

                    cens trois a esté baptisé sebastien Belle

                    fils de nicolas Belle et de Marie Caille

                    ses pere et mere son parin  Charles machon

                    Bastien  Arnoult  sa marine  Jehanne

                    Machon


 

Poster un commentaire

Classé dans Actes BMS Maisonnais, Perrot Jacques

30 mars 1693 – Baptême de Marie Jeanne Secretin

Merci à Perrot Jacques qui a transmis ce document

Registres paroissiaux de Saint-Remi de Maisons

Le 30 Mars 1706

30 Mars 1706 Baptême Secrétin

Le trentieme Mars est née et le premier d’Avril a esté baptisée

Marie Jeanne fille de Noël Secretin et de Marie Garnier

sa femme ; le parrein Jean Caille fils de Jean Caille

marchand laboureur à Maisons et la marreine Marie

Madeleine Caille fille de defunt Pierre Caille.//.

 

J Caille                           marque ≠ de la marreine     Deparis curé

Poster un commentaire

Classé dans Actes BMS Maisonnais, Perrot Jacques

RIEU Louis François décédé le 30 mars 1917

RIEU Louis François : Soldat, 20 Train, 40 Compagnie, né le 17/11/1883 à Causse-et-Diège Aveyron (12) — Fils de Jean et de RICARD Marie — Recrutement ; Mat : 47902 au corps — Hôpital militaire de Versailles le 30/3/1917 Hôpital Versailles Yvelines (78) — MPF MdH le 30/03/1917 — marié à BORIES Sylvie Euphrasie — Figure sur : MAM Crypte Saint-Remi —

Fiche MDH RIEU Louis François
Fiche MGW RIEU Louis François



Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 14-18, Morts 14-18, WW1 MA MPLF

Voies Maisonnaises : rue Victor Basch

Nom Victor Basch
Type rue
Quartier Charentonneau
Apparition Existe en 1908
Dénomination Délibération du 19.11.1944
S’appelait Rue Nouvelle
Situation 1944 : va de l’avenue de la République à l’avenue Gambetta
2018 (plan) : va de l’avenue de la République à l’avenue Gambetta
Existe 2018 Existe en 2018
Divers 1931 : pose des égouts
Célébrité ou histoire Victor Basch né à Budapest (Hongrie) en 1896, président de la Ligue des Droits de l’homme et résistant fut assassiné avec sa femme, par la milice, en 1944, près de Lyon
Egouts 1931
Résistant Résistant
Fusillé / mort Assassiné
Célébrité /
Personnalité
Victor Basch

Cliquer



Cliquer


Victor Basch, né le à Pest, aujourd’hui en Hongrie, et mort assassiné par la milice française, le à Neyron dans l’Ain, est un philosophe français d’origine hongroise et cofondateur et président de la Ligue des droits de l’homme.


Les voies de Maisons-Alfort


Tous les articles Dico Voie MA


Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

BOULLAND Émile Clément décédé le 30 mars 1915

BOULLAND Émile Clément : Soldat Classe 2, 167 RI, 11 Compagnie, né le 12/6/1881 à Paris (16) 75-Seine — Fils de Désiré Eléonor Augustin, Cafetier 34 ans et de GODDET Julia, sans profession 27 ans, acte 136 — Habite 11, rue du Cormoran à Maisons-Alfort — Recrutement Mat : 2610 Seine 2 B (75) Mat : 03901 au corps — Tué à l’ennemi le 30/3/1915 Bois-le-Prêtre Pont-à-Mousson 54-Meurthe-et-Moselle — MPF : Mort pour la France dans Mention Marginale le 21/07/1915 — marié le 26/10/1908 à LOREY Charlotte à Paris (10) 75 — Inhumation Nécropole nationale Le pétant Montauville (Meurthe-et-Moselle) – Tombe individuelle — Figure sur MAM — Livre d’Or —

Fiche MDH : BOULLAND Émile Clément
Fiche MGW : BOULLAND Émile Clément


CREATOR: gd-jpeg v2.0 (using IJG JPEG v62), quality = 30

 


Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

 

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18, Maisons-Alfort, Memorial GenWeb, Morts 14-18

Les métiers de nos ancêtres italiens (1) le « stagnaro ». — Genealogie Italie

Souvent, en lisant les feuillets matricule, les actes de naissance, de mariage ou de décès, concernant l’un de nos ancêtres italiens, nous découvrons des métiers moins courants. Cela m’est arrivé dernièrement, quand dans l’une de mes recherches, j’ai lu que la personne à laquelle je m’intéressais était « stagnaro ». Dans le langage courant, les anciens appelaient […]

via Les métiers de nos ancêtres italiens (1) le « stagnaro ». — Genealogie Italie

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Expo du jour (54) : Nourrir au front

Cliquer


Nourrir au front  : exposition sur l’alimentation et le ravitaillement des soldats lors de la guerre 14-18

Cette exposition est à découvrir jusqu’au 30 mars 2018 à la maison du Cheval, au haras de Tarbes. L’entrée est gratuite.

 

Poster un commentaire

Classé dans Expo du jour, Guerre 14-18

Voies Maisonnaises : impasse Ricois

Nom Ricois
Type impasse
Quartier Centre
Apparition Existe en 1926
Situation 1928 : va de la Grande Rue et finit en impasse
1936 : va de l’avenue Jean Jaurès et finit en impasse
1960 : va de l’avenue du Général de Gaulle et finit en impasse
2018 (plan) : va de l’avenue du Général de Gaulle et finit en impasse
Existe 2018 Existe en 2018
Célébrité ou histoire Propriétaire du Château de Saint-Georges
Propriétaire Ricois

 

 


 

Cliquer

 


Extraits de l’Histoire de Maisons-Alfort  et  d’Alfortville

Depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours

 Amédée CHENAL – Maire de Maisons-Alfort – 1898

CHÂTEAU DE SAINT-GEORGES

La propriété qui devint le château de Saint-Georges, quoique d’origine ancienne, ne fut à aucune époque un manoir féodal, lorsqu’on la mentionne pour la première fois, elle ne semble pas avoir de nom particulier : on lui donne, comme surface, 14 arpents.

Elle eut pour possesseurs successifs :

En 1640,       Philippe Platon ;

En 1656,       Jacques de Montbize;

En 1659,       Guillaume Milles, maréchal de camp ;

En 1703,       Philippe Charpentier, doyen du Grand Conseil ;

En 1728,       Phélippeaux, chevalier, seigneur d’Outzeuilles, maître des requêtes ;

?                     Demoiselle Phélippeaux, sa fille.

Nous ignorons si elle resta à la famille jusqu’à la Révolution, mais, à la date de 1791, nous trouvons cette description, qui s’y applique certainement :

« Déclaration de biens par le sieur Pascal (Maisons, 1791) :

1°        Une maison bourgeoise, non encore achevée, située sur le Grand-Chemin (Grande-Rue) à l’entrée du village, ayant rez-de-chaussée et deux étages, contenant environ 111 toises ; bâtiments pour exploitations, écuries, étables, greniers, hangars et cours, contenant environ 305 toises ;

2°        Jardin clos, attenant à la maison, partie en arbres fruitiers nouvellement plantés, partie en jardinage, et le reste en labours, contenant : 11 arpents, 68 perches ; plus, en bois, 2 arpents 5 perches ; le tout borné un bout par la Petite-Rue (rue de Charentonneau), un bout aux terres de l’Archevêché, le déclarant, M. de Chambray, la Fabrique, de Secrétin ; un côté, le Grand-Chemin, veuve Châtard, Coudray ;

3°        Un vieux corps de bâtiment dans la Petite-Rue, ayant rez-de-chaussée et un étage ;

4°        Un autre bâtiment logement de fermier, cour et petit jardin ;

5°        Terre de labour, en face de la maison bourgeoise … tenant au Grand-Chemin et à la rue Jean. »

Les déclarations de biens se faisaient aussitôt après l’acquisition ; cette maison en construction, que venait d’acheter M. Pascal, était probablement le château actuel, qui remplaçait l’ancien devenu trop vieux.

En 1797, un sieur Martinon en est propriétaire ; Pierre de Lauvigny et Laure de Carderac d’Havricourt, son épouse, lui succèdent, et le revendent en 1814 au baron de Saint-Georges, administrateur général des Messageries Royales. Agrandi par les possesseurs précédents, le château fut amélioré considérablement par M. de Saint Georges. Il passa ensuite par héritage à la famille Delaporte, qui le vendit, en 1868, à M. Homo, lequel l’a morcelé aussitôt.

Le parc, fort bien aménagé, formait avec lensemble de la propriété un rectangle presque régulier, clos de murs et sauts de loup, compris entre la Grande-Rue de Maisons, celle de Charentonneau, la partie du Chemin-Vert déclassée et devenue carrière, et les terrains militaires, moins une emprise, à droite de la façade, à l’angle des deux rues, appartenant à divers.

Dessiné à l’anglaise, on y voyait tout ce qui constitue le jardin dagrément ; bassins, rivières, ponts, rochers, labyrinthe, glacière, etc ; une pompe à manège alimentait la propriété de l’eau nécessaire.

Les bâtiments subsistent encore en grande partie ; le château est vaste ; les façades en sont assez ornées de balcons et de moulures ; l’aspect en est monumental quoique un peu lourd.

Il a été divisé par le propriétaire actuel, M. Ricois, en plusieurs appartements, après avoir été occupé par une école préparatoire à l’École Vétérinaire d’Alfort.

Les rues Delaporte, Saint-Georges et des Écoles ont été percées sur cette propriété ; les deux premières ont pris les noms de ses anciens possesseurs ; le général Carra-Saint-Cyr l’habitait en l’an IX l lorsqu’il maria sa belle-fille au général Charpentier.

 


Les voies de Maisons-Alfort


Tous les articles Dico Voie MA


Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Un père de famille assassiné par des voleurs de grand chemin (Cossé d’Anjou, 1700) — Feuilles d’ardoise

Le 19 juin 1700 Simon GIRARD était assassiné par des voleurs de grand chemin. Père d’une famille très nombreuse – il eut en effet avec Perrine CATROUX, sa femme, pas moins de quatorze enfants – il était laboureur à La Courvoisère à Cossé d’Anjou. C’était le frère de René GIRARD, l’un de mes ancêtres directs. Ce 19 juin, […]

via Un père de famille assassiné par des voleurs de grand chemin (Cossé d’Anjou, 1700) — Feuilles d’ardoise

Poster un commentaire

Classé dans A lire