Archives de Tag: Adhérents – Généalogie

Le coin des adhérents (0002) : 19 septembre 2017

(107 avenue Gambetta derrière le bâtiment.) de 14h à 16h.
Mardi 19 septembre – Permanence M2
14 adhérents présents.
Déjà 16 ré adhésions et deux adhésions pour la saison 2017-2018
Permanences 2017-2018 et activités
Le Planning saison 2017-2018 est disponible sur le blog.

Les prochains rendez-vous en 2017 (saison 2017-2018)
SEPTEMBRE
mardi 19 septembre 2017 – M2
mardi 26 septembre 2017 – M3
dimanche 30 septembre 2017 – D2 – sur demande
OCTOBRE
mardi 3 octobre 2017 – M4
lundi 9 octobre 2017 – Conseil d’administration du CGMA
mardi 10 octobre 2017 – M5
dimanche 15 octobre 2017 – D3 – sur demande
mardi 17 octobre 2017 –  M6
Toussaint : samedi 21 octobre 2017 au lundi 6 novembre 2017

 

Les dates clefs du planning 2017-2018
Assemblée Générale du C.G.M.A. de 9h à 13h30 – déjeuner sur place
dimanche 26 novembre 2017
Salle des permanences de 14h à 16h30
Conseil d’administration du CGMA
Lundi 9 octobre 2017 dans le loge 2

 

***********************************

Présences et adhésions :
14 présents dont la plupart ont renouvelé leur adhésion.
Nous souhaitons la bienvenue à Catherine A et Martine M, dont les recherches généalogiques s’orientent plus particulièrement dans les DOM TOM, pour Catherine, et la Nièvre pour Martine

Journées du Patrimoine
A l’occasion des ces journées du patrimoine, Joël nous commente sa visite au AD de Créteil, autour du thème « jeunesse et patrimoine ».
Comme l’indique le site des AD le programme s’articulait autour :
* d’une chasse aux trésors organisée dans les bâtiments des archives
* d’un Espace Game Archéos où il fallait retrouver un document égaré par un archiviste fou.



20 ans du CGMA

Murielle fait le point sur l’avancement de l’organisation des 20 ans du cercle, flyers, décoration de la salle et bien sûr collation.
A ce jour, en l’absence de François, l’achat des clés USB reste en attente.
Au sujet de la brochure récapitulant les activités du CGMA depuis sa création, Gisèle doit compléter son article sur les différentes expositions, l’alimenter en photos et Maryse doit recueillir le maximum d’histoires insolites généalogiques.

 

Des nouvelles des Associations Maisonnaises et Val-de-Marnaises
A.P.E.M.A (Association Protection de l’Environnement à Maisons-Alfort) : Mme DAUNE ne renouvelle pas sa fonction de présidente.
Cegd94
: Cercle d’études généalogiques et démographiques du Val-de-Marne : Mme DENIS rencontre des problèmes de santé, nous lui souhaitons bon rétablissement.
Musée de Maisons-Alfort – Château de Réghat : nouvelle exposition ayant pour thématique l’armistice.

 

Tour de table généalogique

Pour compléter des recherches généalogiques sur Paris, Joël nous invite à consulter le dictionnaire historique des rues de Paris de l’historien Jacques HILLARET.



Martine M débute sa généalogie sur la commune de Cercy-la-Tour.
Une présentation succincte de Généanet lui révèle la présence d’arbres établis par d’autre généanautes.

 

Maryse D nous relate sa recherche d’un acte de mariage de la grand-mère de son conjoint, en 1912 en Sardaigne, sur l’ile de Maddalena. La mairie ne pouvant pas répondre de manière satisfaisante à sa requête, l’employé communal l’oriente vers le bar d’en face à la rencontre d’un passionné de généalogie locale. Ce contact salvateur lui fournira tous les documents faisant l’objet de sa recherche.

 

Jean Pierre recherche désespérément un contrat de mariage de 1775 sur la commune de Calmont, d’un ascendant agent juridictionnel

 

Claude R démarre une étude sur le courrier de Lyon.

 

Le complément de ce compte rendu

 

M2-20170919

Énigme

Joël nous propose de rechercher la date et le lieu de décès de Léopold RENARD :

Demeurant en 1898 au 10 rue Bert

Né le 18/03/1846 à Chateaurenard, le département n’est pas précisé

Figure sur la plaque de commémoration de l’inauguration de la mairie de MA.

Monsieur RENARD épousa Dame BLANCHET, deux voies de Maisons-Alfort portent ces noms dans le quartier de Charentonneau;

Geneanet
En cette nouvelle saison, le CGMA va assurer une partie de la formation des débutants et des anciens à partir de l’utilisation du site Geneanet.
Un compte cgma94700 (non Premium) a été créé pour assurer cette formation et à terme déposer des gedcom de personnalités liées à Maisons-Alfort.
Trois exemples sont déjà disponibles :

  • Claude Laurent Marie DODUN de KEROMAN (Maire de Maisons-Alfort de 1813 à 1855) CLM DODUN de KEROMAN
  • Henry François Marie CHARPENTIER (Général de brigade) marié avec Marie Félix Constance Euphrosine Aubert-Dubayet (16 ans). HFM CHARPENTIER
  • François Amédée CHENAL Maire de Maisons-Alfort, FA CHENAL

A suivre, si vous avez des gedcom de personnalités liées à Maisons-Alfort, faites nous les parvenir afin de les intégrer dans le compte cgma94700.

 

***********************************

Tous les articles : Le coin des adhérents
Contact : cgma94@yahoo.fr
Le-coin-des-adhérents

Publicités

1 commentaire

Classé dans A lire

Recherches sur Vincent Ourgaud

Recherches sur Vincent Ourgaud

Voici le résumé de mes recherches sur Vincent Ourgaud, (ancêtre de mon épouse, sosa 190):
Vincent Ourgaud, Chirurgien et officier de santé est né entre 1750 et 1752,peut être à Villeneuve de Paréage (09),fils de Jean (procureur juridictionnel de Calmont (31)et de Jeanne Garros.
Jean Ourgaud est mort le 11 septembre 1762 à  Calmont à  48 ans (donc né vers 1714).
Jeanne Garros est décédée le 28 octobre 1752 à  Villeneuve du Paréage (09).
Jean Ourgaud s’est remarié avec Pauline Fénasse le 4 septembre 1753 à Calmont; au mariage les parents de Jean sont présents mais sans donner leur nom !
Je cherche donc les ascendants et les dates de naissances et de mariage.
Vincent Ourgaud s’est marié le 9 janvier 1776 à Villeneuve de Paréage avec Jeanne Marie Clauzel; un contrat de mariage a été reçu à Pamiers  le 14 novembre 1775, chez Maitre Fournier, dont le registre a disparu.
Ce contrat aurait pu m’éclairer sur ce Vincent…
On a l’impression que ce Vincent ne veut pas dévoiler sa famille.

Jean-Pierre

Poster un commentaire

Classé dans A utiliser

Dans le bois de la pièce de Vaux en Sainte-Maure (1853)

Attardez vous quelques instants sur un de mes actes préférés,
qui concerne mes recherches généalogiques sur la branche Liège d’Iray.
Joseph Liège d’Iray : mais qu’allait-il faire dans la commune de Sainte-Maure, alors qu’il habitait dans la Vienne ?

Décès de Joseph LIEGE D’IRAY     Octobre 1853       Sainte-Maure

«  Extrait du registre des actes de décès pendant l’année mil huit cent cinquante trois de la commune de Sainte Maure, arrondissement de Chinon, Département d’Indre et Loire.

L’année mil huit cent cinquante trois le neuf octobre, une heure du soir; Devant nous, maire, officier de l’état civil de la commune de Sainte Maure, arrondissement de Chinon, Département d’Indre et Loire, soussigné sont comparus le sieur Louis Henry Liège d’Iray, âgé de trente cinq ans, propriétaire, demeurant ville de Chatellereault et Jules Armand Baufumé, âgé de trente sept ans garde champêtre, demeurant en cette ville, le premier gendre et neveu du défunt, le second voisin du lieu où est arrivé le décès, lesquels nous ont déclarés que les restes de Joseph Liège d’Iray, chevalier de la Légion d’Honneur, Président Honoraire de la cour Impériale de Poitiers, âgé de soixante neuf ans, natif de Chatellereault et domicilié ville de Poitiers, époux de Dame Virginie Renault, fille de feu Joseph Liège d’Iray et de feue Céleste de la Pagerie, décédé il y a plusieurs semaines ont été trouvés hier à six heures du soir dans le bois de la pièce de Vaux en cette Commune, ce dont nous nous sommes assurés. Et ont les dits comparants signé avec nous le tout après lecture faite… à la mairie, le jour, mois et an que dessus.
Le registre est signé: L. Liège d’Iray, Baufumé et Martin Maire.
Pour extrait conforme.
Mairie de Sainte Maure le neuf octobre mil huit cent cinquante trois. »

Cimetière de BEAUMONT (Vienne)
« Ci-gît Joseph Liège d’Iray
Président Honoraire de la Cour Impériale de Poitiers
Chevalier de la Légion d’Honneur
décédé dans sa 70ème année  le 9 août 1853 »

A suivre …

Adhérent-CGMA-Joël-007

Poster un commentaire

Classé dans Adhérents, Archives, Généalogie des adhérents, Histoire, Personnalité

Site du jour (271) : Geopatronyme

Cliquer


1 329 359 noms répertoriés en un siècle

Attention : Les patronymes sont toujours considérés sans accentuation.
En conséquences, deux patronymes ayant la même orthographe,
mais avec deux accentuations différentes,
sont assimilés à un seul et même patronyme non accentué.


Généalogie: arbres généalogiques des BACQUER

Origines et histoire des BACQUER

LEUR GÉNÉALOGIE
43 acte(s)
BACQUER : Ce nom apparaît dans les actes des départements suivants :
ILLE ET VILAINE(35)
1 acte entre 1651 et 1675
MAINE-ET-LOIRE(49)
13 actes entre 1604 et 1679
MOSELLE(57)
1 acte entre 1676 et 1700
PAS-DE-CALAIS(62)
2 actes entre 1651 et 1675
PYRENEES-ATLANTIQUES(64)
20 actes entre 1609 et 1850
PYRENNEES-ORIENTALES(66)
3 actes entre 1751 et 1867
PARIS(75)
1 acte entre 1851 et 1875
VAR(83)
2 actes entre 1876 et 1937
LEUR HISTOIRE
10 source(s)
BACQUER : Ce nom a marqué l’Histoire ! Il est présent dans les sources historiques suivantes :
Répertoire de la Légion d’Honneur
Victimes 39-45 en Ile-de-France
Passagers et équipages venant de France et débarqués à New York 1890-1924
Français et Francophones Naturalisés aux Etats-Unis au début du XXème siècle.
Prisonniers 2nde Guerre Mondiale *
Décès en Banlieue Parisienne *
Publications de Mariage Paris et Banlieue *
Electeurs de Paris *
Etat-civil Reconstitué de Paris 1798-1860 *
Bulletin des Lois *

Poster un commentaire

Classé dans A utiliser, Site du jour

Z comme Zinzin

Cliquer


Pour terminer le challenge AZ 2017, voici les textes de Christine … à déguster sans modération !

Voici donc les 26 lettres de Christine :

A comme Auguste Silice, une vie cambodgienne 

B comme Bagnard

C comme Cécile Becker

D comme Deux enfants

E comme Etroeungt

F comme Faire la pluie et le beau temps

G comme Guerre de 1914/1918

H comme Helbert Marie

I comme Incorrigibles

J comme Jean-Claude Billet (1791-1870) la donation

K comme Killer

L comme Leopold Silice, le marionnettiste 

M comme Maurice Billet (1896-1980) un poilu

N comme Nicolas Guignet

O comme Opticien

P comme une Pension pour Cécile

Q comme Quatre-vingt, Quinze et Quatre vingt Quatre

R comme Raconter ses souvenirs: Madeleine, sa jeunesse

S comme Scieurs de long

T comme le Théâtre inachevé

U comme U…

V comme Voleurs

W comme Wallons

X comme un mariage à l’aube du XXe siècle

Y comme Youpala

Z comme Zinzin


 

Poster un commentaire

Classé dans A lire, AZ 2017

Z comme ZUBER – Piou Piou Maisonnais

ZUBER Adolphe : Lieutenant, 2 Régiment Mixte de Zouaves et de Tirailleurs, né le 28/12/1883 à Paris (14) — Fils de Adolphe, Casimir, Doreur, 30 ans et de LAURENT Mathilde Marie, Journalière, 24 ans — Recrutement ; Mat : 3434 Seine 4B (75), au corps — Tué à l’ennemi le 12/6/1918 Ressons-sur-Matz Oise (60) — MPF Dans l’acte le 12/06/1918 — Figure sur : Livre d’Or-AN —

Fiche Mdh (Mémoire des Hommes)


Étude de présentation du CGMA créée en 2014 et remis à jour en 2016

Consulter aussi sur le site de la commune : http://centenaire.maisons-alfort.fr/cgma


Morts de la commune pendant la Grande Guerre (Octobre 2016)

Version octobre 2016

**************

Morts de la commune de Maisons-Alfort pendant la Grande Guerre par le Cercle Généalogique de Maisons-Alfort
(C.G.M.A.)
40, rue de Lorraine – 94700
Version du 1er Mars 2014

Les chiffres au niveau National.
1 383 000 morts français sur 8 410 000 mobilisés d’août 1914 au 1er juin 1919.
Dans ces 1 383 000 morts sont recensés 252 900 disparus et 18 222 morts en captivité.
Les pertes par année :
1914 : 301 000 morts (5 mois)
1915 : 349 000 morts
1916 : 252 000 morts
1917 : 164 000 morts
1918 : 235 000 morts
Sur 1561 jours de guerre, du 2 août 1914 au 11 novembre 1918 le nombre de morts est en moyenne de 900 par jour.
Nombre de mobilisés en date du :
1er mai 1915                  2 522 000
1er juillet 1916                2 881 400
1er octobre 1917            2 585 000
1er avril 1918                 2 676 900
1er octobre 1918            2 632 700
Évolution de la population de Maisons-Alfort
1789             720
1801             784
1851             1812
1866             4040
1876             7519
1891             7853
1901             10547
1911            16466
1931             31012
2000             51022

Évolution de la population de Maisons-Alfort

 

Nb soldats Ajouts
MAM 696 696 Monument aux Morts
Crypte 82 21 Crypte du cimetière
Saint-Remi 137 11 Plaque située dans l’Église Saint-Remi
Livre d’Or 548 49 Livres d’or : Archives Nationales de Fontainebleau (1931)
MSF 302 15 Morts au Service de la France avant le 25 juillet 1916
Total 1765 792

Présentation de l’étude

Les 5 sources ci-dessus servent de base à l’étude du CGMA ; 696 noms de soldats figurent sur le Monument aux Morts.

Le chiffre de 1765 inclus les doublons (noms apparaissant sur au moins deux sources) ; une fois les doublons retirés le chiffre de la présente étude porte sur 792 soldats.

Ne font pas partie de cette étude les 29 vétérinaires figurant sur une plaque située sur le plafond de l’amphithéâtre de l’École Vétérinaire d’Alfort.

D’autres soldats ont également été identifiés qui n’apparaissent que sur les registres de l’État-civil de Maisons-Alfort.

498 soldats apparaissent à la fois sur le livre d’Or des Archives Nationales de Fontainebleau (1931) et sur le Monument aux Morts de la place de l’Hôtel de ville..

Quelques exemples pour décoder les informations

Identité du soldat
NOM prénom-1 prénom-2
Grade
Soldat
Régiment
35 RI Territoriale, 22 Compagnie
Date et lieu de naissance
né le 9/6/1879 à Maisons-Alfort
Filiation
Fils de Arsène, Employé, 45 ans et de HANGEOIS Zéliska, sans profession, 37 ans, acte 82
Matricules au recrutement et au corps
Recrutement
Mat : 4035 Seine 4 B (75)
Mat : 9737 au corps
Décès et type de mort
Tué à l’ennemi sur le champ de bataille le 10/1/1915 Crouy Aisne (2)
Mention MPF (Mort pour la France) et origine de cette mention
MPF Mention Marginale le 22/07/1915
Célibataire ou mariage
Célibataire ou
marié le 19/11/1912 à CHAURAND Alexandrine Augusta à Maisons-Alfort
Sources
Figure sur : MAM Crypte Saint-Remi Livre d’Or-AN MSF —

Glossaire utilisé

E71             Avis de décès – Série aux AD 94 (E-dépôt de Maisons-Alfort)
MAM            Monument aux Morts
Mat             Matricule au recrutement – avec la ville et le bureau
4B = 4ème bureau de la Seine
Matricule au corps – dernière affectation
MdH            Site SGA-MDH dit Mémoire des Hommes
MPF             Mort pour la France
MSF            Morts au Service de la France avant le 25 juillet 1916
RI                Régiment d’Infanterie
Si vous avez des remarques ou des corrections contactez le C.G.M.A.
Vous pouvez consulter les relevés du C.G.M.A. mis à jour sur la base de données de Mémorial GenWeb

 

Poster un commentaire

Classé dans Challenge AZ 2017, Guerre 14-18

Y comme Ypres

Ypres est une ville de Belgique qui se situe en Flandre occidentale
C’est près de cet endroit que Henri Victor mon grand oncle (le grand frère de Mémé) est tombé.
Dès l’annonce du début de la guerre en aout 1914, comme beaucoup d’autres, il a rejoint son régiment.
Il est parti de Draguignan (83) vers le 5 août et après plusieurs étapes pour arriver à proximité d’Ypres et après plusieurs batailles, il a fini en chair à canon le 17/11/1914.
Ce jour là la bataille dû être bien rude, car sur les JMO, la liste des disparus est longue.
Henri n’a pas été blessé, ni tué, mais disparu…c’est ainsi que son nom figure parmi d’autres. Il avait eu 21 ans le 8 septembre !
Je ne sais pas à quelle date ses parents ont appris le décès de leur seul fils, mais sur sa fiche matricule, le jugement certifiant son décès est en date du 20 mai 1920, est la transcription de son décès sur le registre de sa commune le 1 juillet 1920. Presque 6 après !
Je n’ose même pas imaginer la douleur de ses parents, savoir leur fils au milieu de ce conflit et dont ils n’ont peut être pas eu de nouvelles durant tout ce temps !
J’ai commencé ma généalogie il y a une dizaine d’année environ, je pense que si j’avais commencé beaucoup, beaucoup plus tôt, mon fils aurait eu dans ses prénoms Henri et Victor, pourtant je déteste le prénom Henri, mais cela aurait été ma façon de lui rendre Hommage, bien qu’une sœur de Mémé l’ait fait en 1920 en appelant ainsi son premier enfant.
Mais est-ce que cela fut une consolation pour Grégoire et Octavie ???

Henri Victor DAUPHIN 8/9/1893  –   17/11/1914 Ypres (Belgique)

(Henri-Victor en 1908,la seule photo que je possède)

Fiche Mémoire des Hommes

Tu étais le 2ème enfant d’une fratrie de 6, mais le seul garçon. C’est sur toi que reposait tous les espoirs de tes parents afin que tu continues à travailler les terres qu’ils avaient acquises laborieusement, mais surtout afin que tu puisses un jour transmettre leur nom, ton nom à ta descendance.
Je n’ai connu que 3 de tes sœurs (dont l’une d’elle était ma grand-mère) mais pas suffisamment pour poser des questions… j’étais trop jeune et comme je le regrette.
Un jour tu es parti de la gare de Draguignan, tu as quitté ton département pour ne jamais y revenir. Tu as traversé des régions que tu ne connaissais pas pour arriver en Belgique. Un peu plus d’un mois plus tard, tu fêtais ton 21ème anniversaire bien loin des tiens. Et puis arriva ce fichu 17 novembre où là ce fut la pire catastrophe…..tu perdis la vie.
Combien de temps après ta famille l’apprit-elle ?
Comme ils ont dû attendre de tes nouvelles, jusqu’au jour où ils ont su.
Une de leurs consolations,(mais peut-on se consoler d’avoir perdu son enfant ?)
a dû être le jour où ta sœur Joséphine prénomma son 1er garçon Henri, et qu’ensuite Jeanne, ton avant dernière petite sœur, eut un enfant seule. A travers ce petit votre nom allait pouvoir se perpétuer. Il a permis que 3 générations après toi 4 garçons le portent, ainsi qu’un garçon de la 4ème génération…..en attendant les suivants…..
Pour moi tu n’es pas qu’un nom gravé sur le monument aux morts de ton village, tu étais, tu es mon grand-oncle et ton souvenir demeure……même si c’était il y a 100 ans.

Poster un commentaire

Classé dans Challenge AZ 2017