Archives de Tag: Personnalités

31 août 1871 – Adolphe THIERS

1er Président de la IIIe République du 17 février 1871 au 14 mai 1873.

———-
Élu le 17 février 1871 (chef du Pouvoir exécutif)
Réélu le 31 août 1871 (président de la République)
Parti politique Parti du Mouvement (orléaniste de centre-gauche, Monarchie de Juillet)
Parti de l’Ordre (droite, IIe République) etc
Adolphe THIERS (1797-1877). Premier président de la IIIe République proclamée le 4 septembre 1870. Thiers, partisan de la paix, est élu dans vingt-six départements, tandis que Gambetta, partisan de la lutte à outrance, ne l’est que dans neuf. Ancien avocat, il a déjà 74 ans et plus de quarante ans de vie politique (de Louis-Philippe à Napoléon III) quand il est élu le 17 février 1871. Le 31 août 1871 : la loi Rivet confère à Thiers le titre de président de la République. La guerre de 1870 terminée, Thiers est chargé de négocier la paix avec l’Allemagne. Mais Thiers c’est aussi Mac-Mahon, l’homme de la sanglante répression de la Commune. Le 24 mai 1873 Thiers démissionne. L’infatigable politicien retrouvera son banc à la Chambre en 1876, un an avant sa mort.

*

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Ephéméride

27 août 1884 – Vincent AURIOL

1er Président de la IVe République du 16 janvier 1947 au 16 janvier 1954

———
Élu le 16 janvier 1947 – Parti politique SFIO
Vincent AURIOL  (1884-1966). Vincent Auriol, né le 27 août 1884 à Revel (Haute-Garonne) et mort le 1er janvier 1966 à Muret (Haute-Garonne). Cet avocat, dont le père était boulanger et farouchement jacobin, a très tôt milité dans les rangs du parti socialiste. Il est élu Président de la République dès le premier tour, image émouvante et symbolique, il se jette dans les bras de son ami de toujours, l’homme du Front Populaire Léon BLUM. le 23 décembre 1953 René COTY, son successeur, est élu Président de la République.

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Histoire

Avez-vous la réponse ? (22)

1856 – Les filleuls de Napoléon III 

Le 16 mars 1856 naissait à Paris le fils de Napoléon III et de l’Impératrice Eugénie. L’Empereur décida qu’il serait parrain et l’Impératrice marraine de tous les enfants légitimes nés en France le 16 mars 1856. Il y eut environ 20 à 30 enfants par département. Une déclaration devait être faite à la mairie avant le 16 avril 1856. Chaque famille a reçu un diplôme de Sa Majesté l’Empereur, certificat signé par le Ministre d’Etat au mois d’août 1856. Parfois, l’Empereur, lors de ses déplacements, rendait visite à l’un de ses filleuls.

Qui aurait déjà trouvé des actes de naissance concernant ce parrainage ?

Qui aurait également une copie du document remis aux familles des filleuls de Napoléon III ?

*

Poster un commentaire

Classé dans Questions / Réponses

Avez-vous la réponse ? (20)

« Tout a commencé là-bas, dans la ville qu’on appelle Maisons-Alfort »

Une chanson de rap commence par cette phrase.

Connaissez-vous la suite ?     le titre de cette chanson ?

l’auteur, son nom d’artiste ?

Pour vous aider :   o 5 mars 1969, Dakar – né Claude M’Barali

Claude M’Barali, né à Dakar de parents tchadiens le 5 mars 1969, arrive en banlieue parisienne à l’âge de six mois. Résidant à Villeneuve-Saint-Georges, il passe son bac en 1988 et teste ses premiers textes dans l’émission de Dee Nasty sur Radio Nova tout en étudiant les langues à la fac de Jussieu.

Poster un commentaire

Classé dans Questions / Réponses

13 juin 1924 – Gaston DOUMERGUE

12e Président de la IIIe République du 13 juin 1924 au 13 juin 1931.

———-
Élu le 13 juin 1924 – Parti politique Radical (centre)
Gaston DOUMERGUE (1863-1937) est comme son prédécesseur Alexandre MILLERAND partisan d’un pouvoir exécutif fort. Pierre Paul Henri Gaston Doumergue est né à Aigues-Vives (Gard) le 1er aout 1863, d’une famille protestante.
Après une licence et un doctorat de droit à Paris, il s’inscrit en 1885 au barreau de Nîmes. En 1893 Gaston Doumergue est élu député radical de Nîmes, il est réélu en 1898 et 1902. Il fut plusieurs fois Ministre, puis Président du Conseil et du Sénat et enfin Président de la République.

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

22 mai 1885 – Victor HUGO

Victor-Marie Hugo, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris, est un écrivain, dramaturge, poète, homme politique, académicien et intellectuel engagé français, considéré comme le plus important des écrivains romantiques de langue française et un des plus importants écrivains de la littérature française. Il honore Créteil en 1865 dans « Chansons des rues et des bois » et dans le recueil « Choses écrites à Créteil ». Arcueil, Bicêtre, Ivry, Gentilly, Choisy, Vincennes et Saint-Mandé sont aussi décrits ou visté par la poète.

Terre d’écriture – 2008

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

8 mai 1828 – Henri DUNANT

1928 – Henri DUNAN

 

Henri Dunan, parfois orthographié Henry Dunant, né sous le nom de Jean-Henri Dunant le 8 mai 1828 à Genève et mort le 30 octobre 1910 à Heiden, est un humaniste et homme d’affaires suisse.

 

A Maisons-Alfort : Dans le jardin côté rue Victor Hugo, près de l’Église Saint-Remi. Un monument célèbre cet humaniste

A Henri Dunant 1828, fondateur de la Croix rouge Internationale

125e anniversaire 1863-1988

 

Actuellement ce monument est érigé dans le jardin du Musée de REGHAT

*

Poster un commentaire

Classé dans Maisons-Alfort