Archives de Tag: Célébrités VDM

19 juin 1914 – Daniel BADANI, architecte du bâtiment des AD 94

19 juin – BADANI

BADANI Daniel, (o Vincennes, 1914). Urbaniste, Architecte

o 19 juin 1914, Vincennes

x 11 octobre 1944 Puy (Haute-Loire)        Andrée Madeleine Jacqueline C.

+ 2006

architecte en chef de la Reconstruction, architecte en chef des bâtiments civils et des palais nationaux, Daniel BADANI a exercé des activités de conseils et plusieurs missions internationales (en particulier dans les pays francophones d’Afrique) et nationales auprès de différents ministères (Premier ministre, ministère de l’Intérieur, ministère de l’Urbanisme et du logement 1966-1982), de la région Ile-de-France (1969-1981).

En Val-de-Marne :

Parmi ses réalisations, l’on trouve nombre de grande commandes publiques : l’aménagement du « nouveau Créteil« , au moment de la création du département du Val-de-Marne, avec la construction de la préfecture de 1968 à 1970, des Archives départementales du Val-de-Marne de 1972 à 1974 et du Palais de justice de Créteil de 1976 à 1978.

lire aussi :

Archives départementales du Val de Marne

http://www.pss-archi.eu/architecte/83/

 

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

18 juin 1903 – Raymond RADIGUET

Raymond Radiguet (18 juin 1903 à Saint-Maur – 12 décembre 1923 à Paris) est un écrivain français. Aîné de sept enfants, il est le fils du dessinateur Maurice Radiguet (1866-1941). Sa mère est Jeanne Marie Louise Tournier (1884-1958). En avril 1917, Raymond rencontre Alice, une jeune femme, voisine de ses parents à Saint-Maur. Elle vient de se marier avec Gaston, un soldat qui est au front. La liaison de Radiguet (14 ans) avec Alice alors que le mari de celle-ci est soldat dans les tranchées, sont autant d’éléments que l’on retrouvera dans « Le Diable au corps ». Cette liaison ne durera qu’un an et à partir de 1918, il s’éloignera d’elle peu à peu.

Terre d’écriture – 2008

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

8 juin 1753 – Nicolas DALAYRAC

DALAYRAC Nicolas, (1753-1809), Fontenay-sous-Bois. Compositeur.

o 8 juin 1753,  Muret (Haute-Garonne)

† 26 novembre 1809. Paris

Dalayrac [d’Alavrac], Nicolas-Marie (Muret, Haute-Garonne, 8 juin 1753 Paris, 26 novembre 1809). Compositeur français. Il fait son droit avant de s’engager dans une carrière musicale et parvient à s’attirer la protection de Marie-Antoinette avant la Révolution, puis celle de Napoléon. Il a composé près de soixante opéras-comiques qui ont remporté un énorme succès dans les années 1790. Parmi les plus populaires, on peut citer Nina, ou La Folle par amour (créé en 1786), Raoul, sire de Créqul (créé en 1789) et Maison à vendre (créé en 1800). Il a également composé des duos pour deux violons, des quatuors à cordes, des trios, des ouvertures instrumentales et des œuvres vocales, notamment des chansons révolutionnaires et des chansons patriotiques.

Wendy Thompson.

Nicolas Dalayrac achète en 1798 une propriété à Fontenay-sous-Bois, aujourd’hui disparue. A sa mort il est enterré dans sa propriété.

 Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

7 juin 1906 – La TALINI

1906 – La TALINI

TALINI La († Nogent 1906). Actrice.
o 5 novembre 1825, Reims (Marne)
7 juin 1906, Nogent-sur-Marne.
N°71/ 1906 Jeanne Caroline Pazat.
Femme Husson

Caroline Pazat (la Talini) qui eut son succès sur la scène de l’Odéon épouse vers 1860 Emile Husson (1938-1907) qui devint Maire de Nogent en 1893. Née en 1825 à Reims elle décède à Nogent le 7 juin 1906.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Val de Marne

On fusillait en Val-de-Marne (05)

1963 – BASTIEN-THIRY

Jean-Marie Bastien-Thiry, dit Jean Bastien-Thiry, né le 19 octobre 1927 à Lunéville, fusillé le 11 mars 1963 au Fort d’Ivry, était un ingénieur militaire français, lieutenant-colonel de l’armée de l’air, qui organisa en 1962 l’attentat du Petit-Clamart dans le but d’assassiner le général de Gaulle, alors président de la République.

Il est le dernier condamné à mort a avoir été fusillé en France.

*****

Tous les articles On fusillait en Val-de-Marne (

*

Poster un commentaire

Classé dans Val de Marne

On fusillait en Val-de-Marne (04)

1804 – Duc d’Enghien

ENGHIEN duc d’, († Vincennes 1804). Héritier des Condés

Louis, Antoine, Henri de Bourbon, duc d’Enghien

o 2 août 1772, Chantilly.
21 mars 1804, Vincennes

Un homme est fusillé à l’aube au pied du château de Vincennes après un simulacre de procès. Son crime : être né « Bourbon ». Napoléon (dans son testament) : « J’ai fait arrêter et juger le duc d’Enghien parce que cela était nécessaire à la sûreté, à l’intérêt et à l’honneur du peuple français, lorsque le comte d’Artois entretenait, de son aveu, soixante assassins à Paris. Dans une semblable circonstance, j’agirais encore de même ».
Les circonstances même de son exécution, qui eut lieu dans le plus grand secret, ont été telles qu’aucune mention n’a été porté dans les registres d’état civil locaux.

Cette exécution est attestée par une dépêche du commandant du château, Harel, au chef de la sûreté Real, document conservé aux CARAN (archives Nationales) sous la côte F7 6417.

*****

Tous les articles On fusillait en Val-de-Marne (

*

*

Poster un commentaire

Classé dans Val de Marne

On fusillait en Val-de-Marne (03)

1945 – Pierre LAVAL

LAVAL Pierre, († Fresnes, 1945). Homme politique.

o 28 juin 1883, Châteldon. (Puy-de-Dôme)

x  Eugénie, Marie, Marguerite Claussat

15 octobre 1945, Fresnes.  [†] Montparnasse

Né à Châteldon (Puy-de-Dôme) le 28 juin 1883, il est fils d’aubergiste. Avocat au barreau de Paris il réussit bien et se constitue clientèle et patrimoine. Député SFIO en 1914, maire d’Aubervilliers en 1923, il est député (socialiste-indépendant) de 1924 à 1927, et ministre du Cartel de gauche. Rompant avec la gauche, il est sénateur en 1927, puis président du Conseil (1930-1932). Ministre des Affaires étrangères de 1934 à 1936, il favorise le rapprochement avec l’Italie, et signe le pacte franco-soviétique en 1935. Vice-président du Conseil, il organise le vote des pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940, prépare la politique de collaboration et l’entrevue de Montoire. Écarté le 13 décembre 1940, Pétain est contraint de le rappeler en avril 1942. Après l’occupation de la zone sud il se soumet de plus en plus à Hitler (STO, présence des chefs de la Milice au gouvernement en 1944). Assigné à résidence à Sigmaringen (août 1944) il se réfugie en Espagne en avril 1945. Livré aux Français, il est condamné à mort après un procès hâtif, et exécuté le 15 octobre 1945.

*****

Tous les articles On fusillait en Val-de-Marne (

*

*

Poster un commentaire

Classé dans Val de Marne