Archives de Tag: Ephémérides

24 mai 1898 – Albert VASSART

1898 – Albert VASSARD

Maire de Maisons-Alfort de 1935 à 1939. Vassard Albert, métallo, né 24 mai 1898 à Apremont, Ardennes, + 12 février 1958 à Paris. Apprenti près de Longwy, il fut déporté dès le début de la guerre comme prisonnier civil au camp bavarois de Grafenwohr (septembre 1914/février 1915). Incorporé en 1917, il monta au front au début de l’année suivante et se trouva en occupation dans la région rhénane jusqu’en novembre 1919.

Démobilisé, il reprit son métier dans les Ardennes et devint très vite secrétaire du syndicat des métaux de Charleville (fin 1920), puis successivement secrétaire de l’Union départementale des syndicats (1922) et secrétaire de la Fédération unitaire des métaux (1925 à 30). Membre du Comité central du Parti communiste (1926), puis du Comité exécutif de ce parti (1937), il fut suspendu de ses fonctions de maire au début de la Seconde Guerre mondiale par décret du 04 octobre 1939 qui remplaçait les municipalités communistes de la région parisienne par des délégations spéciales. Mais, ayant rompu entre temps avec son parti à la suite de la signature du pacte germano-soviétique (n’oublions pas qu’il avait été déporté par les Allemands dès l’âge de seize ans), il ne retrouva pas son fauteuil de maire à la Libération.

Arrêté quelques mois au début de l’occupation nazie, il fut peu de temps après victime d’un attentat politique (26 juin 1942). Ami de Capron, maire d’Alfortville (voir à cette commune), il devint pendant les années troubles secrétaire du parti  ouvrier et paysan, et au début de 1944, sentant que tout allait rapidement basculer, entra dans la Résistance. C’est pourquoi, à la Libération, il ne fut pas inquiété (sur cette dernière partie de la vie de Vassard je dois mes informations à M. Claude Pennetier, coauteur du Dictionnaire du mouvement ouvrier français).

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Note de M. Claude Pennetier : le POPF (parti ouvrier et paysan français) n’avait rien de clandestin mais était une officine collabo peuplée de communistes renégats comme Capron et Vassart. Vassart fût traître a son parti, à son peuple et à son pays ; il est regrettable que les militants communistes aient visé aussi mal en juin 1942 !

Poster un commentaire

Classé dans Maisons-Alfort

23 mai 1871 – Retour du calendrier républicain

Le calendrier républicain fut remis à l’honneur par les insurgés de la Commune de Paris, par décision du Comité de salut public, constitué le 1er mai. Son utilisation ne fut effective que pendant la période du 6 au 23 mai 1871 et pour deux applications : le Journal Officiel de la République française, dans son édition parisienne et les affiches ou proclamations placardées par le Comité.

Le premier document daté de cette époque fut le décret exigeant la démolition de la chapelle de Louis XVI, le 6 mai 1871 ou 16 floréal de l’an 79… et pour la dernière fois, une affiche appelant aux armes, au début de la semaine sanglante, le 23 mai 1871 ou 3 prairial de l’an 79…

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Ephéméride

Nés un 23 mai à Maisons-Alfort de 1792 à 1901

Nés un à MA

Cliquer

Consulter aussi le site du CGMA http://td-nmd-cgma.monsite-orange.fr/index.html

Relevés dans les Registres d’état civil de naissance

Tous les articles https://cgma.wordpress.com/?s=N%C3%A9s+un

Date                                Nom    Prénoms

1862.05.23 BARAULT Marie Ambroisine
1883.05.23 BERNARD Eugénie Augustine
1883.05.23 BERNARD Lucienne Léonie
1873.05.23 BONNETERRE Ernestine Pauline
1843.05.23 CAMAX Jean Louis
1893.05.23 CAMUS Marcel Lucien Albert
1856.05.23 CLENET Isidore
1883.05.23 COINDON Suzanne Martha
1900.05.23 PERRICHON Ernest Maurice né DUBOIS
1885.05.23 DUBREUIL Marie Louisa Régina
1864.05.23 EDANGE Eugène Amand
1799.05.23 FELIX Marie Marguerite
1798.05.23 FEUILLET Jean François
1795.05.23 FEUILLET Marie Antoinette
1872.05.23 GAULET Félicité
1882.05.23 GERMANN Frédéric
1834.05.23 GORGEON Narcisse Jules
1887.05.23 HEBRARD Cécile Fernande
1882.05.23 HURION Paul Henri
1901.05.23 LE MAITRE Jeanne Marie
1831.05.23 LONGPRE Marie Françoise
1802.05.23 LORMIER Adélaïde Marie Louise
1881.05.23 MACHBRONN Eugène
1861.05.23 MACHIN Théophile
1891.05.23 MARTIN Louise
1882.05.23 MASSET Jules Ernest
1879.05.23 METAIS Louise Eugénie Félicie
1885.05.23 MEUNIER Julie Jeanne
1900.05.23 PERRICHON Ernest Maurice né DUBOIS
1881.05.23 PIGNET Clotilde Laure Augustine
1879.05.23 QUARRE Lina Léona Julia
1879.05.23 RITCHEN Eugène Albert
1881.05.23 ROBIN Gabrielle Alphonsine
1881.05.23 RUFFIE Alexandre Alphonse
1854.05.23 SAINT CYR Gustave
1881.05.23 SIRUGUET Henri
1883.05.23 THEVENIN Hélène
1898.05.23 VILLEMAIN Henri Charles
1864.05.23 VOYER Alphonse Marthe

Poster un commentaire

Classé dans Archives Départementales 94, Archives de Maisons-Alfort

22 mai 1982 – Georges GOSNAT

Gosnat (Georges, Raoul).

Né le 3 décembre 1914 à Bourges (Cher). Décédé le 22 mai 1982 à Ivry (Val-de-Marne). Membre de la première et de la seconde Assemblée nationale constituante (Charente-Maritime). Sous-secrétaire d’État à l’armement du 2 juin au 28 novembre 1946. Député de la Charente-Maritime de 1946 à 1958.

assemblée-nationale/biographies/Gosnat-Georges-Raoul

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

21 mai 1871 – M. DUCATEL piqueur des ponts et chaussées

1871  M. DUCATEL piqueur des ponts et chaussées

Nous ne trouvons, en fait de célébrités relatives ayant habité Alfortville, que M. Ducatel, ce piqueur des ponts et chaussées qui, le 21 mai 1871, facilita aux Versaillais l’entrée dans Paris sans assaut ; il possédait des immeubles et habita quelque temps rue des Quatre-Pavillons.

D’après – Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

21 mai 1927 – Charles LINDBERG

21 mai 1927 – Charles LINDBERG traverse l’Atlantique, seul, en trente-trois heures.

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Ephéméride

21 mai 1911 – Maurice BERTEAUX

1911Maurice BERTEAUX

BERTEAUX, Maurice (o Saint-Maur, 1852). Ministre de la Guerre.

o 3 juin 1852, Saint-Maur-des-Fossés

21 mai 1911, Issy-les-Moulinaux

Député de Seine-et-Oise de 1893 à 1911

Ministre de la Guerre de 1904 à 1905 et en 1911

Le 21 mai 1911, accompagné de Monis, il assiste, à Issy-les-Moulineaux, au départ de la course Paris-Madrid, organisé par le Petit Parisien. Tous deux s’avancent au milieu de la piste quand un monoplan en difficulté, soudain, s’abat. Monis est grièvement blessé, quant à Berteaux il est tué sur le coup, décapité par l’hélice de l’appareil.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

*

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne