Archives de Tag: Ephémérides

22 février 1923 – François CAVANNA

1923 – François CAVANNA

CAVANNA François, (1923) Nogent-sur-Marne. Écrivain

o 22 février 1923 Nogent en Val de Marne

+ 29 janvier 2014 à Créteil.

Co-fondateur de Hari-Kiri.

Avec ” les Ritals “, François Cavanna a rendu les Italiens de Nogent célèbres. Pendant près d’un siècle, une filière d’immigration a fonctionné entre quelques villages des montagnes du nord de l’Italie et le centre de Nogent-sur-Marne.

 

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Images correspondant à Cavanna

****

Voici quelques personnalités nées, mariées ou décédées à Nogent-sur-Marne :

Bazin André, Critique de cinéma
Cavanna Bernard, Compositeur
Colin Paul, Peintre et décorateur
Debout Jean-Jacques, Auteur, Compositeur, Interprète
Dupuis José, Interprète
Giraud Jean, Dessinateur, Scénariste de Bandes dessinées
Goya Chantal, Interprète
Loucheur Raymond, Compositeur
Massignon Louis, Historien
Sablon Jean, Chanteur, Interprète
Watteau Antoine Peintre

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Célébrités du Val-de-Marne, Val de Marne

21 février 1875 – Jeanne CALMENT

21 février 1875, naissance de Jeanne CALMENT, elle déclarait « fumer une cigarette par jour et manger régulièrement du chocolat ».
On compte d’après l’INSEE 1 centenaire homme pour 8 femmes centenaires.

Poster un commentaire

Classé dans A lire

21 février 1959 – Groupe scolaire Les Planètes

Le groupe scolaire Les Planètes est mis en service le 5 janvier 1959 et inauguré le 21 février 1959 sous la présidence d’André Boulloche, Ministre de l’Éducation Nationale et Arthur Hévette, maire de Maisons-Alfort.

Association Mille Ans d’Histoire à Maisons-Alfort – AMAH 2 – page 130

Poster un commentaire

Classé dans Maisons-Alfort

21 février 1916 à 7h15 – Verdun

 

Bataille de Verdun

Cliquer

La bataille de Verdun va durer 300 jours et 300 nuits, faire plus de 300 000 morts. 53 millions d’obus auront été tirés.

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 14-18

18 février 1899 – Émile LOUBET

7e Président de la IIIe République du 18 février 1899 au 18 février 1906
——–
Parti politique ARD (gauche)
Émile LOUBET (1838-1929). Soixante ans, ancien avocat, républicain convaincu est élu le 16 février 1899 pour contrer le courant monarchiste renaissant. On l’avait presque oublié lorsqu’il meurt , en 1929, âgé de 90 ans.

Poster un commentaire

Classé dans Archives, Archives Départementales 94, Maisons-Alfort

17 février 1935 – Groupes scolaires Condorcet et Jules Ferry

Les deux groupes scolaires Condorcet et Jules Ferry sont inaugurés le 17 février 1935.  Pierre Laval, alors Ministre des affaires étrangères et Léon Champion conseiller général du de la Seine et maire de Maisons-Alfort président la cérémonie. Pierre Laval fut fusillé le 15 octobre 1945 à Fresnes et inhumé au cimetière Montparnasse. Son nom a été effacé sur les deux plaques commémoratives des deux groupes scolaires.

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Histoire locale

17 février 1709 – Anciens actes du XVIIIème siècle

Anciens actes du XVIIIème siècle

Au commencement du XVIIIe siècle, les actes de l’état civil sont libellés un peu plus longuement que cent ans plus tôt.

En voici des exemples :

« Le 17 février (1709), est née, et a été baptisée le même jour, Marie-Claude, fille de Jacques Camarge et dame Barba sa femme. Les parrains, Nicolas Palbras, garde-moulin, et Claude Charlot, fille de Nicolas Charlot. »

« Le 20 Juin 1714 a été inhumé dans le cimetière de Maisons en présence des témoins soussignés, Guillaume ; dit l’Espérance, carrier de la province d’Anjou, ainsi que Toussaint, son maître, nous a déclaré. »

« En 1726, le 22 septembre, après les publications faites en cette paroisse, au prône de la messe paroissiale, les 18, 25 et 1er septembre, les fiançailles faites les jours précédents ce même jour ont été mariés, et ont reçu de moi, vicaire soussigné la bénédiction nuptiale, avec les cérémonies accoutumées. »

Cousteron Curé, Moreau vicaire.

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Actes BMS Maisonnais, Archives de Maisons-Alfort

CONSILLE André Alexandre décédé le 17 février 1917

CONSILLE André Alexandre : Aspirant, 155 RI, né le 12/4/1890 à Douai Nord (59) — Fils de Jean Baptiste et de DUJARDIN Philomène — Recrutement ; au corps — Blessures à la tête (suicide) Mort violente en gare de Neuchâteau le 17/2/1917 52, rue de l’Hospice mixte Neufchâteau Vosges (88) — Non MDF — Figure sur : MAM —

Fiche MDH CONSILLE André Alexandre
Fiche MGW CONSILLE André Alexandre

Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

 

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18

17 février 1927 – Fort de Charenton

Terrains militaires du Fort de Charenton

La loi du 14 août 1926 portant déclassement des ouvrages militaires de 2e ligne de Paris a fixé dans son article 3 à cinq ans, au maximum, le délai dans lequel le Département de la Seine doit poursuivre, soit à l’amiable, soit par voie d’expropriation, l’acquisition des parcelles de zone comprises dans les voies publiques prévues au plan d’aménagement de ces ouvrages.
Le projet concernant le Fort de Charenton a été déclaré d’utilité publique par décret du 17 février 1927.

Poster un commentaire

Classé dans Maisons-Alfort

CONSILLE André Alexandre décédé le 17 février 1917

CONSILLE André Alexandre : Aspirant, 155 RI, né le 12/4/1890 à Douai Nord (59) — Fils de Jean Baptiste et de DUJARDIN Philomène — Recrutement ; au corps — Blessures à la tête (suicide) Mort violente en gare de Neuchâteau le 17/2/1917 52, rue de l’Hospice mixte Neufchâteau Vosges (88) —  Figure sur : MAM —

Fiche MDH CONSILLE André Alexandre
Fiche MGW CONSILLE André Alexandre



Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 14-18, Morts 14-18, WW1 MA MPLF

Nés un 16 février à Maisons-Alfort de 1792 à 1901

Nés un à MA

Cliquer

Consulter aussi le site du CGMA http://td-nmd-cgma.monsite-orange.fr/index.html

Relevés dans les Registres d’état civil de naissance

Date                                Nom    Prénoms

1885.02.16 BARROIS Juliette
1821.02.16 BERTRAND Louise Augustine
1845.02.16 BLET Edme
1875.02.16 BOIZOT Augustine
1877.02.16 BOUSQUET Berthe Clémentine
1827.02.16 CADOT Louis Modeste Alexandre
1870.02.16 CASTETS Eugène Jean Marie
1852.02.16 CHEVALIOT Barthélémy
1895.02.16 CHRIST Léonie (reconnaissance)
1830.02.16 CLAIRE Auguste
1840.02.16 CLOISEAU Antoine
1874.02.16 DUMETIER Louis
1883.02.16 GACQUERELLE Gabrielle Célestine
1899.02.16 GUYOTAT Julienne
1797.02.16 JAQUIN Antoine Marie
1891.02.16 KADAKOSKY Marcelle Charlotte (reconnaissance)
1890.02.16 LEBRUN Edmond Louis
1888.02.16 LEREVERT Henri Marcel
1806.02.16 LORMIER François Jules
1811.02.16 MALVANT Louis Gustave
1864.02.16 MARSEILLE Jacques
1894.02.16 MENGIN Céline Marie Camille
1893.02.16 MILLIOTTE Valentine Eugénie
1882.02.16 MOREAU Jeanne
1865.02.16 PARIS Marie Alice
1884.02.16 PREVOT Claire Charlotte
1874.02.16 PUSSEY Léontine Armandine
1899.02.16 REGEVENTER Louis (reconnaissance)
1900.02.16 ROTTEE Henri Jean
1899.02.16 SAINGNEMORTE René Joseph
1811.02.16 THOMAS Blaize François
1892.02.16 THOMET Eugénie Madeleine
1878.02.16 VERDIER Eugénie Zoé

Poster un commentaire

Classé dans Archives, Archives Départementales 94, Archives de Maisons-Alfort

15 février 1968 – Registres et la loi

Un décret du 15 février 1968 précise que les registres datant de moins de cent ans ne peuvent être directement consultés par les agents de l’État habilités à cet effet et les personnes munies d’une autorisation écrite du procureur de la République. La loi de 2008 réduit à 75 ans cette durée

Poster un commentaire

Classé dans Archives

DEFAIT Marcel décédé le 15 février 1917

DEFAIT Marcel : Soldat, 208 RI, né le 13/1/1897 à Paris (12) — Fils de Jean Pierre, Tonnelier, 30 ans et de CORBIZIER Alexandrine Julie, Tapissière, 22 ans, acte 113 — Recrutement ; Mat : 5490 Seine 4B (75), Mat : 14186 au corps — Tué à l’ennemi le 15/2/1917 Maisons de Champagne Maisons-en-Champagne Marne (51) — MPF Dans l’acte le 15/02/1917 — Célibataire – Figure sur : MAM Crypte Livre d’Or-AN —

Fiche MDH DEFAIT Marcel
Fiche MGW DEFAIT Marcel



Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 14-18, Morts 14-18, WW1 MA MPLF

14 février 1990 – Jean BRETONNEL

BRETONNEL Jean, (†  Saint-Mandé, 1990). Manager de boxe

o 18 janvier 1910, Paris.

x Yolande Palamenghi

14 février 1990, Saint-Mandé (Val-de-Marne)

Bretonnel Jean, Noël – Né à Paris le 18 janvier 1910, le célèbre manager et professeur de boxe Jean Bretonnel est décédé, le 14 février 1990, en son domicile 16, rue de l’Amiral Courbet à Saint-Mandé où il résidait depuis de très nombreuses années. Après avoir fait un peu de journalisme, il débute comme entraîneur dès 1926. Son premier champion de boxe fut notre ancien concitoyen Assane Diouf. Il fut suivi par beaucoup d’autres, qu’il a formés dans sa salle Faubourg Saint-Denis. Ses deux plus célèbres poulains furent Robert Villemain et Pierre Langlois, qu’il amena à disputer le championnat du monde de leur catégorie, aux États-Unis.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Val de Marne

14 février 1868 – Charles MERYON

MERYON Charles, († 1868, Saint-Maurice). Graveur, Aquafortiste

o 23 novembre 1821, Paris.

14 février 1868, Saint-Maurice (Val-de-Marne).

[†] Saint-Maurice.

Charles Méryon naît en 1821 aux Batignolles. Devenu officier de marine, il démissionne pour se consacrer au dessin. Il découvre la gravure avec Eugène Bury. Après s’être essayé à la reproduction de tableaux de peintres flamands, il excelle dans la production d’œuvres représentant des vues de Paris. Très apprécié du monde des arts, il est méconnu du grand public et se retrouve dans la misère. Il donne des signes de démence. En mai 1858, il est interné à la Maison de Santé de Charenton où son état s’améliore. Il quitte l’hôpital en août 1859. Il continue à graver, éblouit notamment Victor Hugo. Son état empirant, il retourne à Charenton en octobre 1866.

Il y décède à 47 ans le 13 février 1868.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Ephéméride

13 février 1978 – RN5 et RN6

A Maisons-Alfort, la RN 5 est rebaptisée RN 6, suite à une prise de décision le 13 février 1978 par le Ministre de l’Équipement, afin de rectifier certaines curiosités qui faisait qu’une route pouvait porter un nom au départ de Paris et en changer en cours de route. La RN 6 porte ce nom de la porte de Charenton jusqu’à la frontière Italienne. Les services de l’Équipement ont eu jusqu’au 31 décembre 1978 pour mettre les panneaux en harmonie avec cette mesure.

Poster un commentaire

Classé dans Val de Marne

LEPAGNEZ René Jean Baptiste Auguste décédé le 12 février 1917

LEPAGNEZ René Jean Baptiste Auguste : Soldat, 154 RI, 7è Compagnie, né le 27/8/1893 à Paris (18) — Fils de Eugène Alexis, Chauffeur, 25 ans et de TAUPIN Eugénie, Jardinière, 25 ans, acte 4134 — Recrutement ; au corps — Pas « Mention ». Croix de guerre le 12/2/1917 Epernay Marne (51) — Non MDF — Célibataire – Figure sur : MAM Crypte —

Fiche MDH LEPAGNEZ René Jean Baptiste Auguste
Fiche MGW LEPAGNEZ René Jean Baptiste Auguste



Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 14-18, Maisons-Alfort, Morts 14-18, WW1 MA MPLF

7 février 1834 – Une nouvelle Mairie

Mairie. – La commune fut très longtemps dépourvue de mairie. Au début de la Révolution, les assemblées générales se firent, suivant l’usage, dans l’église ; puis, la municipalité se réunit, soit chez le maire, soit au presbytère, et, à partir de 1813, date où le marquis Dodun devint maire, invariablement à son domicile.

Toutefois, par délibération du 7 février 1834, le Conseil émit le vœu de construire, « à l’instar des communes voisines, une maison commune dans laquelle il y aurait salle de mairie, chambre pour les archives, logement pour le maître d’école, classe convenable, corps de garde, dépôt pour les gens arrêtés ». Cette délibération fut renouvelée le 11 octobre suivant, et l’architecte de l’arrondissement, Molinos, présenta un devis de construction sur la place de l’Église, dans la partie contiguë à la route royale, mais avec un retrait de 8 mètres sur les propriétés voisines ; la dépense prévue était de  11.967 fr. 27. Une ordonnance royale du 8 juillet 1835 autorisa la commune à s’imposer extraordinairement à cet effet et le bâtiment fut, en effet, construit.

Moins de vingt ans plus tard, il était jugé insuffisant. En 1862, le Conseil décida d’acquérir les bâtiments désaffectés d’une ferme sise à l’angle de la Grande-Rue et de la rue de Charentonneau. Les travaux que l’on avait cru devoir être peu importants durèrent deux ans et coûtèrent, dit M. Chenal, 118.135 francs. L’inauguration eut lieu le 15 août 1864. Enfin, en 1894, fut votée l’acquisition de la mairie actuelle, ancien fief de l’Image, ancienne propriété Lesieur, qui, nous l’avons dit, a été solennellement inaugurée le 12 août 1896.

*

Poster un commentaire

Classé dans Histoire locale

1996 – Un décicentenaire André DELHOM

DELHOM André, (Vincennes). Militaire et Décicentenaire.

o 9 juillet 1885 Aldudes (Pyrénées atlantiques)

x Suzanne Louise Marie Gatbois

7 février 1996. Paris V

Le chef d’escadron Bernard Delhom (1885-1996), premier décicentenaire ” sans doute de l’histoire de la Légion d’Honneur comme de notre Société d’entraide, nous a quittés le 7 février 1996. Ses obsèques ont été célébrés en l’église Notre Dame de Vincennes avec la pompe que méritait le destin exceptionnel qui avait lait de lui le doyen incontesté des combattants de la Grande Guerre.

Poster un commentaire

Classé dans Val de Marne

4 février 1794 abolition de l’esclavage

Cliquer


Bibliographie

Yves BENOT et Marcel DORIGNY Grégoire et la cause des Noirs APECE, Société Française d’Histoire d’Outre-Mer, Paris, 2000.
Marcel DORIGNY (Dir.)Esclavage, résistances et abolitions Paris, Éditions du C.T.H.S., 1999.
Marcel DORIGNY (Dir.) Les abolitions de l’esclavage Presses Universitaires de Vincennes/UNESCO, 1995.
Guide des sources de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs abolitions Direction des Archives de France, La documentation française, Paris, 2007.


 

1 commentaire

Classé dans A lire, Histoire