Archives de Tag: Ephémérides

Nés un 17 octobre à Maisons-Alfort de 1792 à 1901

Relevés dans les Registres d’état civil de naissance de Maisons-Alfort

Consulter aussi le site du CGMA qui contient les tables décennales NMD

http://td-nmd-cgma.monsite-orange.fr/index.html

Pour Maisons-Alfort 
Tables de naissances de     1793 à 1922
Tables des mariages de      1793 à 1912
Tables des décès de            1793 à 1908
Pour Alfortville
Tables des naissances   1885 à 1902
Tables des mariages      1885 à 1902
Tables des décès            1885 à 1902

Date                                Noms prénoms

1868.10.17 GAUTHIER Antoinette Marie
1868.10.17 GAUTHIER Louise Madeleine
1883.10.17 GOUIN Albertine
1856.10.17 HUGUET Eugène
1884.10.17 LAROUTE Ernest Charles
1827.10.17 LEGRAND Caroline Cécile
1894.10.17 LEHOUX Marcel
1857.10.17 LESORT Augustin Gustave
1824.10.17 LOUVET Pierre Antoine
1896.10.17 MAGNOLON Fernand Claude Henri
1897.10.17 MAILLET Louis Marcel
1897.10.17 MAILLET René Jean
1866.10.17 MOREAU Caroline Julia
1862.10.17 MOREAU Jules René
1843.10.17 ORRIERE Paul Marie Joseph
1887.10.17 PAYSANT Marius Léon
1871.10.17 PLATARD Édouard Léon
1881.10.17 POISSONNIER Fernand Joseph
1897.10.17 REBUFFEL Irma Régina
1885.10.17 ROUGET Pierre Léopold
1878.10.17 SCHMIT Paul Charles
1880.10.17 SCHNITZSPAN Ernestine Louise Émelie
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Archives Départementales 94, Archives de Maisons-Alfort, Ephéméride

15 octobre 1911 – Pont de Maisons

 

Pont de Maisons 1912

La cérémonie d’inauguration du « Pont de Maisons » fixée au 15 octobre 1911 est reportée au 5 novembre 1911, en raison du naufrage du vaisseau français Liberté le 25 septembre qui fit 285 morts.

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Histoire locale

15 octobre 1945 – Pierre LAVAL

1945 – Pierre LAVAL

LAVAL Pierre, († Fresnes, 1945). Homme politique.
o 28 juin 1883, Châteldon. (Puy-de-Dôme)
x  Eugénie, Marie, Marguerite C.
15 octobre 1945, Fresnes.  [†] Montparnasse

Né à Châteldon (Puy-de-Dôme) le 28 juin 1883, il est fils d’aubergiste. Avocat au barreau de Paris il réussit bien et se constitue clientèle et patrimoine. Député SFIO en 1914, maire d’Aubervilliers en 1923, il est député (socialiste-indépendant) de 1924 à 1927, et ministre du Cartel de gauche. Rompant avec la gauche, il est sénateur en 1927, puis président du Conseil (1930-1932). Ministre des Affaires étrangères de 1934 à 1936, il favorise le rapprochement avec l’Italie, et signe le pacte franco-soviétique en 1935. Vice-président du Conseil, il organise le vote des pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940, prépare la politique de collaboration et l’entrevue de Montoire. Écarté le 13 décembre 1940, Pétain est contraint de le rappeler en avril 1942. Après l’occupation de la zone sud il se soumet de plus en plus à Hitler (STO, présence des chefs de la Milice au gouvernement en 1944). Assigné à résidence à Sigmaringen (août 1944) il se réfugie en Espagne en avril 1945. Livré aux Français, il est condamné à mort après un procès hâtif, et exécuté le 15 octobre 1945.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 39-45, Val de Marne

15 octobre 1917 – MATA HARI

1917 – MATA HARI

MATA-HARI dite, († Vincennes,  1917) Danseuse, Aventurière.
Margaretha Geetruida Zelle dite Mata-Hari
o 7 août 1876 Leeuwarden, Hollande.
x  Rudolph Mac Leod )(
15 octobre 1917, Vincennes.

 

Acte de décès
15 octobre 1917 – Vincennes

N° 532   Zelle Marguerite, Gertrude
Le quinze octobre mil neuf cent dix-sept à six-heures quinze minutes du matin, est décédée au champ de tir de Vincennes Marguerite Gertrude Zelle dite Mata-Hari, née à Leuwarden (Hollande) le 7 août mil huit cent soixante seize, danseuse, résidant à Paris, Boulevard des Capucines 12, fille de Adam Zelle et de Anttje Vandermeulen (sans autres renseignements). Dressé le quinze octobre mil neuf cent dix-sept à onze heures du matin, sur la déclaration de François Fournié ; âgé de cinquante ans, employé domicilié à Vincennes, Cours Marigny 23, et de Victor Durand, âgé de cinquante quatre ans, employé domicilié à Vincennes rue Joseph Gaillard 18, qui lecture faite ont signé avec Nous, Auguste Marinier, premier adjoint au Maitre de Vincennes, délégué aux fonctions d’officier de l’État-Civil.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Archives Communales, Archives Départementales 94, Célébrités du Val-de-Marne, Guerre 14-18

14 octobre – Charles V – Charentonnel

1377 – Charles V – Charentonnel – par CHENAL

Le 14 octobre 1377, le roi Charles V acheta de Nicolas Braque, son maître d’hôtel, « la maison qu’il avait à Charentonnel près du pont de Charenton, et ses dépendances » pour 3 200 livres d’or. Il la donna à Philippe de Mézières, chancelier de Chypre. Cette charte est datée de Beauté-sur-Marne, 1377.

Il ne semble pas que ce soit le château, mais plutôt quelque maison de plaisance dans le voisinage de la rivière, peut-être même, le château Gaillard dont il n’est pas encore question sous ce dernier nom.

Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort (1898)

1377 – Charles V – Charentonnel – Par LEBEUF

Au siècle suivant on voit le Roi Charles V acheter de Nicolas Braque, son Maître-d’Hôtel, la Maison qu’il avoit à Charentonnel près du pont de Charenton avec les dépendances, meubles et bestiaux. Le prix fut de trois mille deux cents francs d’or. Ce Prince la donna aussitôt à Philippe de Mézieres, Chancelier de Chypre, pour ses bons services à toujours et à ses hoirs. La Charte est datée de Beauté-sur-Marne, le 14 Octobre 1377.

Il paroît par ce j’ai dit jusqu’ici, qu’il y avoit plusieurs fiefs qu’en 1456 il y en avoit eu qui du fief des Loges sis à Beaubourg en Brie. En 1458, 17 Février, Madame de Harcourt, et Jean de Lorraine, son fils, furent maintenus en possession de l’Hôtel et fief de Charentonnel.

Histoire de la ville et du Diocèse de Paris de L’abbé Lebeuf (1883)

Poster un commentaire

Classé dans Histoire locale, Maisons-Alfort

BERTHELOT Georges Alphonse décédé le 14 octobre 1917

BERTHELOT Georges Alphonse : Soldat, 170 RI, 2 Compagnie, né le 13/3/1895 à Charenton-le-Pont (94) — Fils de Constant et de CORDAILLAT Louise, acte 57 — Recrutement ; Mat : 3804 Seine 4B (75), Ma 6639 au corps — Tué à l’ennemi par des éclats d’obus – Tué au nord de Jouy (vers le fort de la Malmaison) le 14/10/1917 au nord de Jouy Aizy-Jouy Aisne (2) — MPF Dans l’acte le 10/10/1917 — Figure sur : MAM Livre d’Or-AN —

Fiche MDH : BERTHELOT Georges Alphonse
Fiche MGW : BERTHELOT Georges Alphonse



Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18

13 octobre 1964 – Madeleine DELBRÊL

Madeleine Delbrêl, essayiste et poétesse née le 24 octobre 1904 à Mussidan en Dordogne et décédée le 13 octobre 1964, était une mystique chrétienne française, assistante sociale, essayiste et poétesse.
Elle est née en 1904 dans une famille indifférente à la religion. À l’âge de dix-sept ans, sa profession d’athéisme est radicale et profonde mais, en trois ans, suite à la rencontre d’un groupe d’amis chrétiens, elle prend en considération la possibilité de Dieu en aboutissant à la foi vers l’âge de vingt ans.
Assistante sociale très active, elle travaille dans la banlieue ouvrière, à Ivry-sur-Seine, où œuvre une municipalité communiste. Elle se confronte alors avec l’athéisme marxiste, n’hésitant pas, à contre-courant, à annoncer l’Évangile. En matière de travail social, elle rappelle la nécessité de développer des actions collectives en vue de faire évoluer les politiques sociales. Elle écrira en 1937 : « Il est peut-être plus touchant de visiter, dans sa journée, cinq ou dix familles nombreuses, de leur obtenir à grand renfort de démarche telle ou tel secours ; il serait sans doute moins touchant mais plus utile, de préparer le chemin à tel texte légal qui améliorerait l’état familial toutes les familles nombreuses connues ou inconnues de nous. »
Ses écrits manifestent des talents poétiques et surtout une profonde vie mystique. Elle est pour certains l’une des personnalités spirituelles les plus importantes du XXe siècle. La cause en béatification de Madeleine Delbrêl a été introduite à Rome en 1990 par Monseigneur François Frétellière, ancien évêque de Créteil.

*

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

13 octobre 1918 – Marcel DEPREZ

1918 – Marcel DEPREZ

DEPREZ Marcel, († Vincennes, 1918). Physicien.

o 29 décembre 1843,

Aillant-sur Milleron, Loiret.

x     Sophie Clémence Jublot (†)

x  Stéphanie Camille Jeanne Chevassu

13 octobre 1918, Vincennes.

Il créa avec Darsonval, le galvanomètre à cadre mobile et réalisa en 1883 le premier transport industriel d ‘énergie électrique.

Il entra à l’École des Mines en 1864 et fut Professeur d’Électricité Industrielle au Conservatoire des Arts et Métiers en 1890.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Ephéméride

FALGAYRAC Joseph décédé le 13 octobre 1917

FALGAYRAC Joseph ::  né le 19/10/1877 à Lavaur Tarn (81) — Fils de Édouard Victor et de ROUCOULES Honorine Justine — Recrutement ; au corps — le 13/10/1917 1, rue de l’Avenir MA Vaucluse (84) PACA— Non MDF — Célibataire – Figure sur : MAM —

Fiche MDH : FALGAYRAC Joseph
Fiche MGW : FALGAYRAC Joseph



Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18

12 octobre 1967 – Tonton DAVID

Afficher l'image d'origine

Tonton David (David Grammont) (12 octobre 1967 La Réunion),

chanteur de reggae, a vécu à Champigny-sur-Marne et y a installé son studio d’enregistrement.

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne

12 octobre 1924 – Anatole FRANCE

Anatole France, de son nom exact François-Anatole Thibault, est un écrivain français, né le 16 avril 1844 à Paris, quai Malaquais, mort le 12 octobre 1924 à Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire). Il est considéré comme l’un des plus grands écrivains de la Troisième République dont il fut également l’un des plus importants critiques littéraires. Il a combattu à Champigny-sur-Marne en 1870.

Terre d’écriture – 2008

Poster un commentaire

Classé dans Val de Marne

12 octobre 1776 – SOULIER, 1er élève Alforien

1766 – École Vétérinaire 1er élève « Alforien »

A l’époque, on décrivait le château d’Alfort comme étant situé des plus gracieusement, dans la pointe des grands chemins de la Bourgogne et de la Champagne (N 6 et N 19), ayant une vue sur la Marne et sur la Seine. Les élèves de l’École Vétérinaire d’Alfort devinrent tout naturellement des “ Alforiens ”, et le premier d’entre eux admis à l’École, le 12 octobre 1766, fut Jean Soulier, de Provins.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Ecole Vétérinaire - ENVA, Ephéméride

11 octobre 1852 – Adresse au Prince Président

1852 – Adresse au Prince Président

Les mêmes hommes, ou à peu près, qui avaient fait quatre ans plus tôt l’adhésion chaleureuse à la République que nous avons reproduite, et avaient pour la plupart prêté serment de fidélité aux divers gouvernements qui s’étaient succédés, envoyaient au Prince Président  l’adresse suivante, votée en la séance du 11 octobre 1852 :

Monseigneur,

« Le Conseil Municipal de la commune de Maisons-Alfort, interprète des sentiments de toute la population, prie Votre Altesse Impériale d’agréer l’expression de sa reconnaissance, pour les services que Votre Altesse a rendus à notre belle Patrie, en écrasant l’anarchie, en nous rendant la vie, en rétablissant l’ordre par votre énergie.

« Oui, Monseigneur, nous nous joignons à toutes les populations, qui ont été si heureuses de contempler leur sauveur, et nous formons, comme elles, les vœux les plus ardents pour que bientôt votre Altesse soit revêtue de la dignité Impériale, comme le fut jadis votre oncle de glorieuse mémoire, et que le pouvoir reste héréditaire dans la famille d’un Prince qui a sauvé la France, et qui saura la conserver grande et prospère.

« Le Conseil a l’honneur d’Être avec un profond respect, Monseigneur, de votre Altesse Impériale, le très humble et très dévoué serviteur.

« Et ont signé :

« Dodun, Lavocat, Becquemont, Guimard, Hédelin, Lecouteux, Dandalle, Vermorelle, Delaporte, Renault, Paris, Véron ».

Pouvait-on saluer plus bas le soleil levant ?

D’après Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort (1898)

Poster un commentaire

Classé dans Amédée Chenal, Ephéméride

10 octobre 1902 – Plantation d’arbres

Le 10 octobre 1902, le conseil municipal de Maisons-Alfort décide de terminer la plantation d’arbres du pont de Charenton jusqu’au moulin RIEFFEL.

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Maisons-Alfort

9 octobre – LECOUTEUX et le Cimetière

1825 – Cimetière : LECOUTEUX

Cimetière.

Le cimetière communal, situé rue du Chemin-Vert, occupe un terrain mesurant environ 1 hectare 70 ares et provenant de 3 opérations successives.

1° L’origine remonte à l’ordonnance royale du 9 octobre 1825, autorisant la commune à acquérir de M. Lecouteux, moyennant le prix principal de 2.010 francs, un terrain situé au lieu dit le Champ Corbilly ou le Chemin-Vert, contenant 4.430 mètres (125 perches). L’acquisition fut réalisée devant Me Finot, notaire à Charenton, aux conditions prescrites, le 18 juillet 1826.

Etat des communes à la fin du XIXe siècle

Poster un commentaire

Classé dans Cimetière, Maisons-Alfort

8 octobre 1915 – Charenton-le-Pont

PERROT Roger Albert Georgesné le 5 décembre 1893 à Paris 10ème ; Caporal au 6ème RI ; MPLF (blessures de guerre) le 8 octobre 1915 au Bois-Marteau boyau de la Hire (Aisne). Cimetière de Valmy, Charenton-le-Pont (Val-de-Marne).

Voir le site de Jacques Seynaeve
http://pagesperso-orange.fr/seynaeve/page_p.htm

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 14-18, Val de Marne

C’est arrivé un 7 octobre à Maisons-Alfort

1687 – Voyage à Paris : la taille

CHAPITRE DES DEPENSES

Premièrement du mardi septième jour d’octobre de l’année 1687, le comptable se charge de la somme de 8 livres 5 sols pour un voyage à Paris, pour voir M. de Monginot, touchant les affaires de la commune, au sujet de la taille, en présence de MM. Antoine Girard, Jacques Jolly, Noblet, François Cocquart, Jacques Chevalier et consorts, collecteurs de ladite paroisse, …

D’après Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort

————————————————————–

1834 – Droits de voirie

Droits de voirie. – La commune perçoit des droits de voirie d’après un tarif reproduit aux Annexes et approuvé par arrêté préfectoral en date du 7 octobre 1862.

La perception de ces droits a produit, en 1903, une recette de 3.240 fr. 80 sur lesquels 462 fr. 27 restaient à recouvrer après la clôture de l’exercice

État des communes à la fin du XIXe siècle

————————————————————–

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Ephéméride, Histoire locale

RAYROLE Émile Albert décédé le 7 octobre 1917

RAYROLE Émile Albert : Sergent, 1 R du Génie, né le 7/6/1885 à Ivry-sur-Seine (94) — Fils de François Auguste, Paveur, 21 ans et de RICARD Françoise Hermine, sans profession, 22 ans, acte 259 — Recrutement ; Mat : Seine 4B (75), Mat : 10968 au corps — Suite de blessures de guerre (brûlures de la face, du thorax, des parties génitales + broncho-pneumonie asphyxie par brûlures étendues et complications pulmonaires) le 7/10/1917 Hôpital Militaire Mailly-le-Camp Aube (10) — MPF MdH — marié le 23/12/1916 à (M)ILAIN Joséphine Elisabeth à Bonneuil-sur-Marne VDM — Figure sur : MAM Livre d’Or-AN —

Fiche MDH : RAYROLE Émile Albert
Fiche MGW : RAYROLE Émile Albert



Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18

6 octobre 1929 – Bruno CREMER

1929 – Bruno CREMER

CREMER Bruno, (o Saint-Mandé, 1929). Acteur.

o 6 octobre 1929, Saint-Mandé.
x 30 juillet 1953, Paris XVI
Chantal Suzanne C. )( 1964
x 22 décembre 1984, Médan (Yvelines).
Chantal Yvette Monique Louise Elisabeth H.
+ 6 août 2010 à Paris

Bruno Crémer a été révélé par le rôle de l’adjudant baroudeur Willsdorf dans la 317e section de Pierre Schoendoerffer en 1964. Son physique, son masque lourd, ses yeux bleu froid le destinent évidemment aux rôles d’homme d’action, qu’il sait nuancer.

Un homme de trop (Costa-Gavras, 1967), Le bon et les méchants (C. Lelouch, 1976), Espion lève-toi (Yves Boisset,1982), Noce blanche (JC Brisseau, 1989)

Il incarne également le commissaire Maigret dans la série télévisée.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

****

Bruno Cremer : sa biographie

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

5 octobre 1793 – Calendrier Républicain

La République est proclamée le 22 septembre 1792. Le calendrier Républicain commence le 22 septembre, il est institué par la loi du 5 octobre 1793. Son organisation fut précisée le 24 octobre 1793, et le décret fut promulgué un mois plus tard.

Poster un commentaire

Classé dans Calendrier