Archives de Tag: Guerres

Déporté Maisonnais 39-45 (29) : NAUDOT Bernard Lucien

NAUDOT Bernard Lucien né le 3/07/1922 à Charenton-le-Pont 94—Val-de-Marne — Fils de Louis Fernand et de ROULOT Irma Hélène — Célibataire — Auxiliaire manœuvre à la S.N.C.F — Domicile 288, rue Jean-Jaurès à Maisons-Alfort (94). — Mort en Déportation — décédé le 24/06/1944 à Oranienburg 9109—Allemagne Camp de concentration de Sachsenhausen (Brandebourg) —Mention MPLF — Cité dans le « Livre Mémorial des Déportés de France » de la F.M.D. Tome 4 (III.16) — Dans la transcription de décès MPF et « Mort en déportation » en mention marginale datée du 24/02/2014 — Transcription 17/04/1946 à Maisons-Alfort 94 Val-de-Marne – Inhumation Maisons-Alfort 94—Val-de-Marne — Lien MGW NAUDOT Bernard Lucien — Apparaît sur 94 – Maisons-Alfort – Plaques Commémoratives 1939-1945 de l’église Saint-Remi — Acte TD n° 126 du 17/04/1946—

Fiche MGW Déporté : NAUDOT Bernard Lucien

Information :
Né le 03/07/1922 à Charenton-le-Pont (94) – Auxiliare manœuvre à la S.N.C.F. – Résistant – Matricule: 79014 à Sachsenhausen – Fils de Louis Fernand et de ROULOT Irma Hélène – Habitait au 288, rue Jean-Jaurès à Maisons-Alfort (94) – Mention « Mort en déportation » arrêté du 21/11/2012 – Cité dans le « Livre Mémorial des Déportés de France » de la F.M.D. Tome 4 (III.16)
Convoi du : Non connu
Au départ de : Non connu
A destination de : Non connue
Date du décès : 24/06/1944
Lieu du décès : Oranienbourg (Allemagne)
Source : J.O.R.F. n° 020 du 24/01/2013 page 1541
Référence n° : D-79383

Poster un commentaire

Classé dans Déportation, Guerre 39-45, Maisons-Alfort, Memorial GenWeb, Relevés du CGMA sur MGW

MARSILLAC et RUHLMANN décédés le 29 juillet 1915

MARSILLAC Géraud décédé le 29 juillet 1915

MARSILLAC Géraud : Soldat, Garde des Voies de Communications. Secteur A Section V Groupe 1 Poste 1, né le 23/2/1869 à Saint-Mamet-la-Salvetat 15-Cantal — Fils de Laurent Jean Métayer 44 ans et de NAVARRE Elisabeth Ménagère 44 ans, acte 7 — Habite 4, rue Auguste Simon à Maisons-Alfort — Recrutement Mat : 427 Aurillac (15) au corps — Accident en service commandé Blessures le 29/7/1915 Hôpital Militaire Bégin Saint-Mandé 94-VDM — MPF : Mort pour la France dans SGA-MDH 39/07/1915 — marié à LAVESSIÈRE Louise — Inhumation Saint-Mandé (Val-de-Marne) – Carré militaire – Tombe individuelle – Columbarium — Figure sur MAM — Livre d’Or —

Fiche MDH : MARSILLAC Géraud
Fiche MGW : MARSILLAC Géraud



RUHLMANN Charles Marie décédé le 29 juillet 1915

RUHLMANN Charles Marie : Caporal, 154 RI, né le 20/9/1892 à Créteil 94-VdM — Fils de Charles Jardinier 31 ans et de CHATELIN Marie Jardinière 26 ans, acte 81 — Habite Impasse Saillanfait, 94, rue Victor Hugo à Maisons-Alfort — Recrutement Mat : 4032 Seine 4B (75) Mat : 7862 au corps — Tué à l’ennemi le 29/7/1915 La Harazée Vienne-le-Château 51-Marne — MPF : Mort pour la France dans l’acte le 29/07/1915 — Figure sur MAM — Livre d’Or —

Fiche MDH : RUHLMANN Charles Marie
Fiche MGW : RUHLMANN Charles Marie



Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18, Maisons-Alfort, Memorial GenWeb, Morts 14-18

RÈGE André Émile Eugène décédé le 28 juillet 1917

RÈGE André Émile Eugène : 2ème Canonnier Conducteur, 244 R Artillerie (Lourde) Campagne – 28 Batterie – venu du 30, né le 2/12/1897 à Paris (03) — Fils de Barthélémy, Pâtissier, 28 ans et de MÉRAULT Jeanne Joséphine, Employée, 25 ans, acte 1469 — Recrutement ; Mat : 5750 Seine 4B (75), Mat : 10282 au corps — Tué à l’ennemi à la position de batterie le 28/7/1917 K31 Mont Blond Prosnes Marne (51) — MPF Dans l’acte le 28/07/1917 — Célibataire – Figure sur : MAM Crypte Livre d’Or-AN —

Fiche MDH RÈGE André Émile Eugène
Fiche MGW RÈGE André Émile Eugène



Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

 

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18

Déporté Maisonnais 39-45 (28) : MASS Zacharie

MASS Zacharie né le 10/11/1907 à Odessa Russie — Diplômé de la faculté de médecine de Paris , Médecin à Maisons-Alfort (94) — Interné à Drancy le 16/10/1941 — Déporté depuis Drancy le 31/07/1943 vers Auschwitz — Fils d’Abraham et d’Anastasia née FLEISCHER , marié avec Elisabeth née TCHERNIAKOFF — décédé le 15/11/1943 à Auschwitz 9109—Allemagne Déportation Mention MPLF D—47483 J.O.R.F. n° 009 du 11/01/1995 p 524 Grade Unité Matricule Zacharie Mass vient en France pour effectuer ses études de médecine et s’installe à Maisons-Alfort — Marié, il a une petite fille, Gabrielle née en 1934 — Dès 1940, il organise un réseau de courrier clandestin avec la zone libre. Il est arrêté par la Gestapo en 1941, et interné au camp de Drancy. En 1941 il est dénoncé et arrêté le 16 octobre. Il entre à Drancy le 21 octobre 1941. Durant plus de vingt et un mois, il soigne ses compagnons d’infortune. Il est déporté le 31 juillet 1943 pour Auschwitz par le convoi 58 — Plus d’information dans l’ouvrage : « Dr Zacharie Mass Passeport pour Auschwitz, Correspondance d’un médecin du camp de Drancy » sur https://lettresdedrancy.wordpress.com/ – Lien MGW : MASS Zacharie – Médecin Apparaît 75 – Paris 05 – Plaque commémorative 1939-1945 de l’ancienne faculté de médecine.

Fiche MGW Déporté : MASS Zacharie

Information :
Né le 10/11/1907 à Odessa (Russie)
Convoi du : 31/07/1943
Au départ de : Drancy (93)
A destination de : Auschwitz (Pologne)
Date du décès : 15/11/1943
Lieu du décès : Auschwitz (Pologne)
Source : J.O.R.F. n° 009 du 11/01/1995 p 524
Référence n° : D-47483

Poster un commentaire

Classé dans Déportation, Guerre 39-45, Maisons-Alfort, Memorial GenWeb, Relevés du CGMA sur MGW

POMMERET Octave Armand décédé le 28 juillet 1915

POMMERET Octave Armand : Cavalier Classe 1, 13 RI de Dragons, né le 1/10/1893 à Maisons-Alfort — Fils de Victor Félicien, Garçon Boucher 28 ans et de LACROIX Adolphine Estelle, sans profession 29 ans, acte 148 — Habite 5, rue du Chemin de fer à Maisons-Alfort — Recrutement () Mat : 2711 au corps — Archives de la guerre le 28/7/1915 Fleury 62-Pas-de-Calais — MPF : Mort pour la France dans Mention Marginale le 21/10/1915 — Célibataire — Figure sur MAM —

Fiche MDH : POMMERET Octave Armand
Fiche MGW : POMMERET Octave Armand



Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18, Maisons-Alfort, Memorial GenWeb, Morts 14-18

GRANDMESNIL Silas, René, Pierre

Lu sur Yahoo : ARCHIMILI@yahoogroupes.fr

 

Voici la notice d’un médecin militaire dans le Maitron. Qui voudrait l’améliorer en consultant son dossier

Au SHD ?

 

GRANDMESNIL Silas, René, Pierre

Né à Brézé (Maine-et-Loire) le 22 juin 1794, mort à Paris le 20 avril 1863 ; propriétaire, médecin,

Il y aurait eu chez lui, 12 rue Hautefeuille, le 22 ou le 23 juin, un rendez-vous de préparation aux journées de juin 1848. Voir Defer*, Lecomte Minor*
Alors que Caussidière* était préfet de police, Grandmesnil avait présidé à la Préfecture de police la réunion informelle au cours de laquelle Delahodde* avaitt avoué sa trahison. Début juillet 1848, Grandmesnil, rédacteur en chef de La Réforme, fut arrêté et conduit au dépôt de la préfecture. Il était vice-président de la commission des condamnés politiques, de même de la Société des Droits et des Devoirs, secrétaire de la Commission des récompenses nationales. Il y aurait eu chez lui, nous y venons donc, et dans le café tout proche d’Isidore Defourmentelle, des réunions de préparation à l’insurrection de juin, avec Caussidière, Ferdinand Flocon*, Joseph Pelvilain*, etc. Grandmesnil fut arrêté le 31 juin, libéré le 20 septembre, arrêté de nouveau le 22. Les débats opposent le témoin à charge Chenu* à l’avocat Crémieux qui nie les faits et Grandmesnil est remis en liberté.
Grandmesnil avait été « une figure majeure des sociétés secrètes et du républicanisme démocratique et social de l’Ouest » (J.-N. Tardy). Souvent monté à Paris, il sera hostile à Blanqui*, comme son ami Caussidière. Engagé à 18 ans, Grandmesnil apprend la médecine aux ambulances de la garde impériale. Il en devient le chirurgien titulaire. En 1814 il est au nombre des défenseurs d’Anvers. Il participe à la campagne de l’armée de la Loire jusqu’à son licenciement. Compromis dans l’affaire du général Berton, il est condamné à mort, passe en Espagne, au Portugal, en Angleterre. De retour en 1830 il reprend du service au 10ème cuirassiers, jusqu’en 1833. Il devient le gérant de La Réforme. On l’a vu à l’œuvre en 1848 ; impliqué dans la manifestation du 13 juin 1849, il échappe aux poursuites. En 1859 il fonde un journal favorable à l’unité italienne intitulé La Victoire.

SOURCES : Marc Caussidière, La Révolution de février. Mémoires de Caussidière, ex-préfet de police et représentant du peuple, Bruxelles, Société Typographique Belge, 1849, 396 p. – Journal des débats politiques et littéraires, 2 juillet, 5, 18, 19 novembre 1848. — Jean-Noël Tardy, L’Âge des ombres. Complots, conspirations et sociétés secrètes au XIXe siècle, Paris, Belles Lettres, 2015, 671 p.-

 

Pierre BAUDRIER

Poster un commentaire

Classé dans Bouteille à la mer

Déporté Maisonnais 39-45 (27) : MAJEROWICZ Georges

MAJEROWICZ Georges né le 27/03/1934 à Paris 12e (75) — Avait été scolarisé à l’école Raspail — Déporté à 17 ans par le convoi n° 20 au départ de Drancy le 17/08/1942 à destination d’Auschwitz — Présumé disparu en 1942 en déportation — Est inscrit sur le Mur des Noms du Mémorial de la Shoah — pas de lien familial précis de parents déportés, nombreux autres orthographes du nom dont MAYEROWITCH, MAJEROVIC. décédé le 22/08/1942 à 9122-Pologne camp d’Auschwitz – Mention D—83271 — Mention « Mort en déportation » arrêté du 29/01/2014 — Est inscrit sur le mur des noms du Mémorial de la Shoah — Lien MGW MAJEROWICZ Georges — Déporté Victime civile — Apparaît sur Plaque commémorative école Raspail [relevé n° 60573]

Fiche MG Déporté : MAJEROWICZ Georges  

Information :
Né le 27/03/1934 à Paris 12e (75) – Mention « Mort en déportation » arrêté du 29/01/2014 – Est inscrit sur le mur des noms du Mémorial de la Schoah
Convoi du : 17/08/1942
Au départ de : Drancy (93)
A destination de : Auschwitz (Pologne)
Date du décès : 22/08/1942
Lieu du décès : Auschwitz (Pologne)
Source : J.O.R.F. n° 059 du 11/03/2014 page 5081
Référence n° : D-83271

Poster un commentaire

Classé dans Déportation, Guerre 39-45, Maisons-Alfort, Memorial GenWeb, Relevés du CGMA sur MGW