AC Grenoble en ligne

Grenoble en line

Cliquer

Fonds AC Grenoble

Cliquer

Poster un commentaire

Classé dans AC en ligne, Archives

27 mai 1965 – Inauguration stèle RAMON

1965 – La stèle de RAMON Né à Bellechaume (Yonne) le 30 septembre 1886, diplômé d’Alfort en 1910, Gaston Ramon fit carrière à l’Institut Pasteur de Paris de 1911 à 1941. Après être passé par l’Institut national d’hygiène, il succéda à Leclainche en qualité de directeur de l’Office international des épizooties. il mourut à Garches le 8 juin 1963.

“ Les découvertes de G. Rarnon sont fondamentales car elles ont permis d’effectuer la prophylaxie médicale d’un nombre considérable de maladies humaines et animales. Elles ont littéralement révolutionné la production et l’administration des sérums et des vaccins. il découvrit, entre autres, en 1923 les anatoxines et les vaccins anatoxiques qui permirent de vacciner contre la diphtérie, le tétanos, le botulisme, les staphylococcies. Il découvrit en 1825 les substances stimulantes de l’immunité. Il décrivit en 1926 l’efficacité accrue des vaccins associés. Son œuvre est immense. On lui doit plus de 1000 publications qui le firent élire dans toutes les grandes sociétés savantes ”.

Le monument dédié à G. Ramon fut appelé des vœux du corps enseignant d’Alfort dès son décès annoncé. Ce fut le sculpteur Leognany, prix de Rome, qui fut pressenti pour réaliser le buste. La tâche était difficile car, disait-il, “sans masque mortuaire, sans buste précédemment exécuté, je ne puis travailler que sur de nombreuses photographies et surtout avec le concours de personnes qui l’ont bien connu ”.  Le monument est constitué d’une colonne carrée sur laquelle repose le buste en bronze. Il fut inauguré le 27 mai 1965 en présence de nombreuses personnalités, à l’occasion du bicentenaire de l’École d’Alfort.

École Vétérinaire

Sur le site de l’ENVA

Gaston Ramon est une célébrité du XXe siècle. Il découvrit, entre autres, en 1923 les anatoxines et les vaccins anatoxiques qui permirent de vacciner contre la diphtérie, le tétanos, le botulisme, les staphylococcies.

Son monument a été appelé des voeux du corps enseignant d’Alfort dès son décès annoncé. Pour le sculpteur, la tâche était difficile car, disait-il, «  sans masque mortuaire, sans buste précédemment exécuté, je ne puis travailler que sur de nombreuses photographies et surtout avec le concours de personnes qui l’ont bien connu  ».

Le monument est constitué d’une colonne carrée sur laquelle repose le buste en bronze. Il fut inauguré le 27 mai 1967 en présence de nombreuses personnalités, à l’occasion du bicentenaire de l’École d’Alfort. Sa base est aujourd’hui tellement abimée que le buste a du être retiré.

Statue de Ramon

Cliquer

Poster un commentaire

Classé dans Ecole Vétérinaire - ENVA

26 mai 1952 – Philippe, François, Marie de HAUTECLOQUE dit LECLERC

Avenue du Général Leclerc

LECLERC

Philippe, François, Marie de HAUTECLOQUE dit LECLERC, né à Belloy-Saint-Léonard (Somme) en 1902 mourut en 1947 dans un accident d’aviation, près de la base de Colomb-Béchar (Algérie). Parti en 1942 des bords du lac Tchad, il conquit le Fezzan et prit part aux campagnes de Tripolitaine et de Tunisie. A la tête de la 2ème Division blindée (2e DB), il débarqua en Normandie en 1944 avec les premières troupes de l’Armée Patton ; il entra à Paris le 24 Août 1944 et délivra Strasbourg le 23 novembre 1944. Il poursuivit les allemands jusqu’au repère d’Hitler à Berchtesgaden. Il a été nommé, après la capitulation de l’Allemagne, commandant supérieur des forces françaises en Extrême-Orient, puis inspecteur des troupes en Afrique du Nord en 1946. C’est en se rendant à la base de Colomb-Béchar que son avion, pris dans une tourmente subite au moment de l’atterrissage sur le terrain de cette base, s’écrasa au sol le 28 novembre 1947. Il fut nommé Maréchal de France à titre posthume le 26 mai 1952.

Voies de Maisons-Alfort

Poster un commentaire

Classé dans Voies

Monumentum : Monuments Historiques en Val-de-Marne

Monumentum 94

Cliquer

 

Nombre de Monuments Historiques en 94
Total : 117
Avec localisation : 117
Avec localisation précise : 116
Avec localisation confirmée : 47
Avec photographie : 99
Avec fiche Wikipédia : 64
Dernière mise à jour : 2016-05-22

Page Wikipedia : Liste des Monuments Historiques en Val de Marne [94]

A Maisons-Alfort

Maisons-Alfort – Ancienne usine de la Suze
Maisons-Alfort – Château de Charentonneau
Maisons-Alfort – Château du Réghat
Maisons-Alfort – Cité d’Habitations à Bon Marché du Square Dufourmantelle, délimitée par la rue Jean-Jaurès, la rue de Rome, l’avenue de la Liberté et le square Gabriel-Fauré
Maisons-Alfort – Ecole nationale vétérinaire
Maisons-Alfort – Eglise Sainte-Agnès
Maisons-Alfort – Groupe scolaire Condorcet
Maisons-Alfort – Groupe scolaire Jules-Ferry

Poster un commentaire

Classé dans Val de Marne

Blog du jour (111) : Le Blog du Bibliophile

« On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres. »
Henri Beraldi, 1897.

 

Le blog du bibliophile

Cliquer

Poster un commentaire

Classé dans Blog du jour

26 mai 1982 – Jacques DOUCE

1982 – Jacques DOUCE

DOUCE Jacques (o Saint-Maurice, 1929). Publicitaire

o 22 janvier 1929, Saint-Maurice

x 18 avril 1950, Saint-Maurice

Françoise, Andrée, Josèphe, Louise M.

26 mai 1982, Neuilly-sur-Seine.

Publicitaire. Fondation Jean Douce.

 Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Ephéméride

Premières 24h du Mans

Premières 24h du Mans le 26 mai 1923.

Poster un commentaire

Classé dans Transports