28 mai 1746 – Pierre François JEANDIER

Pierre François JEANDIER

– Maire de Créteil 1805-1808
– Né le 28 mai 1746 à Thiais.
– Épouse Marie-Anne Plé (maîtresse sage-femme à Saint-Côme), fille de maître Étienne Simon Plé, chirurgien major de la garde nationale et barbier chirurgien en la Grande-Rue.
– Il est marchand bonnetier, fabricant de bas.
– Il a connu toutes les étapes de la révolution.
– S’appuyant sur ses connaissances en droit, il postule et obtient la charge de procureur fiscal de la prévôté. C’est un poste de confiance qui lui donne accès à bon nombre d’affaires locales publiques ou privées.
– De procureur fiscal il devient tout naturellement procureur de la commune lors de la première municipalité.
– Il est délégué en 1792 de la commune à la troisième assemblée primaire du canton et il figure parmi les 12 électeurs choisis avec deux autres habitants de Créteil.
-E208 Nommé maire par le préfet en 1805.
– Frère du maire de Thiais et oncle par alliance de Antoine Germain Cretté, Maire de Vitry-sur-Seine.

http://www.ville-creteil.fr/cv/cv-dc-maire-jeandier.htm

Retrouvez tous les maires de Créteil sur

http://www.ville-creteil.fr/cv/cv-dc-fiche-mairedecreteil.htm

Poster un commentaire

Classé dans Histoire locale, Val de Marne

Memorial GenWeb 94 : Listing simplifié des relevés en ligne et en cours

Consulter sur la page

http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/synthese.php?dpt=94

 

dont :

Relevés en ligne sur Maisons-Alfort: sans les liens

 

  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Cour de l’hôtel de ville – Érige en 1920)
  • Carré de corps restitués (Photo indexée) (Cimetière communal où reposent 57 soldats Morts pour la France depuis 1939. Nota : au 01/07/2013, il en reste 56)
  • Stèle Commémorative (Photo indexée) (Cimetière communal)
  • Archives communales (Morts pour la France d’ Indochine, Corée, Madagascar et Afrique du Nord, domiciliés à Maisons-Alfort )
  • Livre d’Or 1914-1916 (Archives communales)
  • Registres Communaux 1870-1871 (Morts à l’ambulance de l’École Vétérinaire à la guerre de 1870 entre le 10-11 et le 07-12-1870 – Il existe un monument 1870-1871 (sans noms) dans le cimetière communal )
  • Plaques Commémoratives 1914-1918 de l’église Saint-Remi (Photo indexée) ()
  • Plaques Commémoratives 1939-1945 de l’église Saint-Remi (Photo indexée) ()
  • Carré de corps restitués 1914-1918 (Photo indexée) (Crypte contenant 80 tombes (2 sont communes). Les noms sont inscrits sur le monument funéraire)
  • École Vétérinaire – Plaque des vétérinaires morts aux combats de 1914-1918 (Photo indexée) (Ecole Vétérinaire d’Alfort – Amphithéâtre)
  • Plaque commémorative école primaire Condorcet (Photo indexée) (sur la façade de l’école primaire Condorcet (9 r Marne) – « A la mémoire de Simon Aizic, élève de l’école Condorcet, déportée de France comme plus de 11500 enfants entre 1942 et 1944 parce que nés de familles juives. Victimes innocentes de la barbarie nazie, avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Elle fut exterminée dans les camps de la mort. Ne l’oublions jamais »)
  • Plaque commémorative 1939-1945 SNCF (Photo indexée) (Hall de la gare – Agents de la S.N.C.F. tués par faits durant la guerre 39-45.)
  • Plaque commémorative école Parmentier (Photo indexée) (Sur le grille extérieure de l’école Parmentier – Rue Paul Vaillant-Couturier – à la mémoire de deux élèves mortes en déportation et de leur famille)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif 1870-1871 – Siège de Paris (Photo indexée) (Dans le cimetière communal A la mémoire des soldats Morts pour la Patrie)
  • Livre d’Or (Archives Nationales – site Fontainebleau – Loi du 5/10/1919 – 19860711art. 470 F9 4390)
  • Plaque commémorative école Raspail (Photo indexée) (sur la façade de l’école Raspail – Avenue Georges Clémanceau « Élèves de l’école Raspail déportés de France comme plus de 11500 enfants entre 1942 et 1944 parce que nés de familles juives. Victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Ne les oublions jamais. Maisons-Alfort, le 5 février 2005″ )
  • Plaque commémorative 1939-1945 (Pas de photo) (Square de l’Artificier François – rue du Maréchal Juin)
  • Livre 200 ans d’École Vétérinaire 1765-1967 (La page 67 « Élèves d’Alfort morts pour la patrie » – 28 morts 1939-1945-1962)
  • Plaque à la gloire du Bataillon d’Alfort – Dans le parc de l’École Vétérinaire d’Alfort (94) – (Photo indexée) (A la gloire du Bataillon d’Alfort et à la mémoire du Commandant RENARD, du Capitaine ORE des élèves CROSNIER, LHERBETTE, LOMBART, MORTAGNE, MOYEMONT, PIGEON et des jeunes gens du pays tombés héroïquement le Le 30 mars 1814, une vingtaine d’élèves de l’école vétérinaire (Maisons-Alfort) furent blessés en défendant le Pont de Charenton le 30 mars 1814 (qui relie Maisons-Alfort à Saint-Maurice et Charenton-le-Pont). Six d’entre eux 30 mars 1814 en défendant le pont de Charenton durant la Campagne de France. )
  • Victimes du premier V2 tombé à Maisons-Alfort le 08/09/1944 (État civil de la commune de Maisons-Alfort, et textes sur l’histoire du Premier V2 par Mme Marcelle AUBERT – )

 

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 14-18, Guerre 39-45, Maisons-Alfort, Memorial GenWeb, Val de Marne

Le Festival de l’Oh !

Festival de l'OH 2015

Cliquer pour accéder au programme

Samedi 30 mai 2015

12:00
Champigny-sur-Marne à 12h00 8h
Bonneuil-sur-Marne à 12h00 8h
Champigny-sur-Marne à 12h00 8h
Bonneuil-sur-Marne à 12h00 8h
Champigny-sur-Marne à 12h00 8h
Bonneuil-sur-Marne à 12h00 8h
Bonneuil-sur-Marne à 12h00 4h
Bonneuil-sur-Marne à 12h00 8h
Bonneuil-sur-Marne à 12h00 8h
Champigny-sur-Marne à 12h00 8h
Champigny-sur-Marne à 12h00 8h
Champigny-sur-Marne à 12h00 8h
Bonneuil-sur-Marne à 12h00 8h
Bonneuil-sur-Marne à 12h00 8h
Champigny-sur-Marne à 12h00 8h
Bonneuil-sur-Marne à 12h00 8h
Bonneuil-sur-Marne à 12h00 8h
Champigny-sur-Marne à 12h00 8h
Bonneuil-sur-Marne à 12h00 8h
Champigny-sur-Marne à 12h00 8h
Bonneuil-sur-Marne à 12h00 8h
Champigny-sur-Marne à 12h00 8h
Bonneuil-sur-Marne à 12h00 8h
13:00
Maisons-Alfort à 13h30
14:00
Maisons-Alfort à 14h00 6h
Créteil à 14h00 6h
Nogent-sur-Marne à 14h00 6h
Bry-sur-Marne à 14h00 6h
Maisons-Alfort à 14h00 6h
Bry-sur-Marne à 14h00 6h
Bry-sur-Marne à 14h00 6h
Bry-sur-Marne à 14h00 6h
Créteil à 14h00 6h
Maisons-Alfort à 14h00 6h
Maisons-Alfort à 14h00 6h
Saint-Maurice à 14h00 6h
Bonneuil-sur-Marne à 14h00 6h
Créteil à 14h00 6h
Créteil à 14h00
Nogent-sur-Marne à 14h00 6h
Bry-sur-Marne à 14h00 6h
Créteil à 14h00 6h
Maisons-Alfort à 14h00 6h
Nogent-sur-Marne à 14h00 6h
Saint-Maurice à 14h00 6h
Nogent-sur-Marne à 14h00 6h
Joinville-le-Pont à 14h00 6h
Joinville-le-Pont à 14h00 6h
Maisons-Alfort à 14h00 6h
Maisons-Alfort à 14h00 6h
Maisons-Alfort à 14h00 6h
Maisons-Alfort à 14h00 6h
Joinville-le-Pont à 14h00 6h
Créteil à 14h00 6h
Nogent-sur-Marne à 14h00 6h
Nogent-sur-Marne à 14h00 6h
Nogent-sur-Marne à 14h00 6h
Nogent-sur-Marne à 14h00 6h
Joinville-le-Pont à 14h00 6h
Saint-Maurice à 14h00 6h
Créteil à 14h00 6h
Bry-sur-Marne à 14h00 6h
Nogent-sur-Marne à 14h00 6h
Nogent-sur-Marne à 14h00 6h
Bry-sur-Marne à 14h00 6h
Créteil à 14h00 6h
Maisons-Alfort à 14h00 6h
Nogent-sur-Marne à 14h00 6h
Saint-Maurice à 14h00 6h
Joinville-le-Pont à 14h00 9h
Nogent-sur-Marne à 14h00 6h
Champigny-sur-Marne à 14h00 6h
Maisons-Alfort à 14h00 6h
Saint-Maurice à 14h00 6h
Bry-sur-Marne à 14h00 6h
Créteil à 14h00 6h
Joinville-le-Pont à 14h00 6h
Maisons-Alfort à 14h00 6h
Nogent-sur-Marne à 14h00 6h
Saint-Maurice à 14h00 6h
Maisons-Alfort à 14h00 3h
Joinville-le-Pont à 14h00 6h
Saint-Maurice à 14h00 6h
Joinville-le-Pont à 14h00 6h
Joinville-le-Pont à 14h00 6h
Bry-sur-Marne à 14h00 6h
Maisons-Alfort à 14h00 6h
Saint-Maurice à 14h00 6h
Maisons-Alfort à 14h00 6h
Saint-Maurice à 14h00 6h
Maisons-Alfort à 14h00 6h
Saint-Maurice à 14h00 6h
Bry-sur-Marne à 14h30
Saint-Maurice à 14h30 0h30
Nogent-sur-Marne à 14h30
15:00
Champigny-sur-Marne à 15h00
Saint-Maurice à 15h00 0h40
Joinville-le-Pont à 15h00 1h30
Nogent-sur-Marne à 15h00 0h20
Maisons-Alfort à 15h00
Bonneuil-sur-Marne à 15h00
Bry-sur-Marne à 15h00 2h
Maisons-Alfort à 15h15 0h50
Nogent-sur-Marne à 15h30
Nogent-sur-Marne à 15h45
16:00
Saint-Maurice à 16h00 0h30
Maisons-Alfort à 16h00
Nogent-sur-Marne à 16h00 0h45
Nogent-sur-Marne à 16h30 0h20
Nogent-sur-Marne à 16h30
17:00
Saint-Maurice à 17h00 0h40
Bry-sur-Marne à 17h00
Bonneuil-sur-Marne à 17h00
Nogent-sur-Marne à 17h15
Nogent-sur-Marne à 17h30
Maisons-Alfort à 17h45 0h50
18:00
Joinville-le-Pont à 18h00
20:00
Nogent-sur-Marne à 20h00 3h59
21:00
Joinville-le-Pont à 21h45 1h15
*

Poster un commentaire

Classé dans A visiter, Val de Marne

Les fusillés (1940-1944)

Les fusillés

Cliquer pour lire l’article complet

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 39-45

MADELÉNAT Léon Joseph décédé le 28 mai 1915

MADELÉNAT Léon Joseph : Sergent, 156 RI, 8 compagnie, né le 19/3/1892 à Lormes 58-Nièvre — Fils de Louis François, Cultivateur et de NAVARRE Annette, sans profession, acte 3 — Recrutement Mat : 3342 Seine 4B (75) Mat : 7467 au corps — Suites de blessures de guerre à l’hôpital le 28/5/1915 Hôpital Auxiliaire n°2 Conflan-Charenton Charenton 94-VDM — MPF : Mort pour la France dans SGA-MDH — Information : 156e Régiment d’Infanterie [Infanterie] Formé en 1887 à Toul (54) – Reprend les traditions de l’ancien 156e Régiment d’Infanterie de Ligne (dissous en 1814). En garnison à Toul (54) où il fait partie de la 39e D.I. – Participe activement à la Grande Guerre – En 1919, prend partiellement garnison à Metz (57) – Participe au maintien de l’Ordre en Sarre après l’occupation de la Ruhr par l … ‘Lire la suite…’ — Figure sur MAM — Livre d’Or —

Fiche MDH : MADELÉNAT Léon Joseph
Fiche MGW : MADELÉNAT Léon Joseph

Madelenat leon joseph

Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18, Memorial GenWeb, Morts 14-18

27 mai 1965 – Inauguration stèle RAMON

1965 – La stèle de RAMON

Né à Bellechaume (Yonne) le 30 septembre 1886, diplômé d’Alfort en 1910, Gaston Ramon fit carrière à l’Institut Pasteur de Paris de 1911 à 1941. Après être passé par l’Institut national d’hygiène, il succéda à Leclainche en qualité de directeur de l’Office international des épizooties. il mourut à Garches le 8 juin 1963.

“ Les découvertes de G. Rarnon sont fondamentales car elles ont permis d’effectuer la prophylaxie médicale d’un nombre considérable de maladies humaines et animales. Elles ont littéralement révolutionné la production et l’administration des sérums et des vaccins. il découvrit, entre autres, en 1923 les anatoxines et les vaccins anatoxiques qui permirent de vacciner contre la diphtérie, le tétanos, le botulisme, les staphylococcies. Il découvrit en 1825 les substances stimulantes de l’immunité. Il décrivit en 1926 l’efficacité accrue des vaccins associés. Son œuvre est immense. On lui doit plus de 1000 publications qui le firent élire dans toutes les grandes sociétés savantes ”.

Le monument dédié à G. Ramon fut appelé des vœux du corps enseignant d’Alfort dès son décès annoncé. Ce fut le sculpteur Leognany, prix de Rome, qui fut pressenti pour réaliser le buste. La tâche était difficile car, disait-il, “sans masque mortuaire, sans buste précédemment exécuté, je ne puis travailler que sur de nombreuses photographies et surtout avec le concours de personnes qui l’ont bien connu ”.  Le monument est constitué d’une colonne carrée sur laquelle repose le buste en bronze. Il fut inauguré le 27 mai 1965 en présence de nombreuses personnalités, à l’occasion du bicentenaire de l’Ecole d’Alfort.

 – École Vétérinaire

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

Germaine Marie Rosine Marguerite Françoise Antoinette Paule au Panthéon

La résistante et ethnologue Germaine TILLION est décédée en 2008 et Inhumée au Panthéon le mercredi 27 mai 2015. Ethnologue en Algérie dans les années 30, Germaine TILLION avait été déportée à Ravensbrück en 1943. Elle était l’une des Françaises les plus décorées et partageait avec 5 autres femmes le privilège d’être Grand’Croix de la Légion d’honneur, grade le plus élevé de cette décoration créée par Bonaparte. Une femme d’exception dont le courage, l’engagement et l’humanisme ont été les guides de toute une vie.

 

Décès n°94 – (de la femme au 7 prénoms !)

Germaine Marie Rosine Marguerite Françoise Antoinette Paule TILLION

Le dix neuf avril deux mil huit à neuf heures quarante cinq minutes est décédée à Saint-Mandé (Val-de-Marne), en son domicile, … avenue Daumesnil : Germaine Marie Rosine Marguerite Françoise Antoinette Paule TILLION, née à Allègre (Haute-Loire), le 30 mai 1907, retraitée, retraitée fille de Jacques … et Marie, célibataire.

Voici plusieurs sites à consulter pour mieux connaître cette grande dame aux sept prénoms et centenaire :

Wikipédia

http://fr.wikipedia.org/wiki/Germaine_Tillion

Site officiel de l’Association Germaine TILLION

http://www.germaine-tillion.org/

et quelques photos :

Résultats d’images pour Germaine TILLION

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Val de Marne