28 septembre 1793 – La Queue-en-Brie (94)

C’est l’une des 47 communes du département du Val de Marne

1793 – 28 sept. La Queue-en-Brie devient « La Queue Le Peltier ci-devant Brie » (du nom du conventionnel Lepeletier de Saint-Fargeau assassiné la veille de l’exécution de Louis XVI).

Consulter : Les communes françaises ayant de nom pendant la révolution

 

Poster un commentaire

Classé dans Départements, Val de Marne

ALFORTVILLE – Enfants juifs déportés le 28 septembre 1942

Stèle à Alfortville

                          Cliquer

 

Sur la stèle située dans le square des droits de l’enfant au 30 rue Véron De 1942 à 1944, 11 400 enfants de France ont été raflés, emprisonnés, déportés, dans des camps de concentration nazis et exterminés.

Seulement parce qu’ils étaient juifs. 15 d’entre eux étaient alfortvillais, ils font partie de notre histoire.

Alors, n’oublions, ne les oublions pas.

 

BERCOVICI Lili 10 ans, convoi le 28-09-1942 Alfortville

BERCOVICI Morel 4 ans, convoi le 28-09-1942 Alfortville

BERCOVICI Fernand 8 ans, convoi le 28-09-1942 Alfortville

BERCOVICI Henriette 9 ans, convoi le 28-09-1942 Alfortville

BERCOVICI Jean 15 ans, convoi le 28-09-1942 Alfortville

BERCOVICI Joseph 12 ans, convoi le 28-09-1942 Alfortville

 

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 39-45, Memorial GenWeb, Val de Marne

RACHEL une vie toute simple. (1889-1965)

2016-03-17-rachel-expo-cgma

           Panneau réalisé par Lucianne pour l’exposition du CGMA (juin-2016)

Justin Sylvestre MADERS et Alix MOUREAU, les grands-parents de Rachel étaient régisseurs au domaine de Creyssels commune de Meze (Hérault), un important vignoble où son père Justin Joseph passa son enfance avec ses frères et sœurs. Il se maria avec SEGUY Julie une jeune fille de Pinet (Hérault) en 1888.
C’est dans le Château de Creyssels que Rachel grandit avec son frère et sa sœur. Vers 1897 Justin et Julie « montent à Paris » à l’exemple d’autres cousins et s’installent à Alfortville (Seine : aujourd’hui Val-de-Marne), c’est là que nait leur 4ème enfant.
Justin devient tonnelier à Bercy, tandis que Julie s’occupe des enfants.
Vie simple ! Rachel fait sa communion solennelle à 11 ans, et passe son certificat d’études à 12 ans puis au travail : parquetière.
Au décès de son père, en 1906, Rachel à 17 ans Justin Julien 13 ans Germaine 11 ans et Louis 7 ans.
Le 30 juillet 1910, elle épouse Edmond CHAUDY né en 1884 à Charleville (Ardennes), dont toute la famille demeure dans un immeuble en bord de Seine, rue Constantin.
Après le passage à la mairie et à l’église de Vitry-sur-Seine, la noce se transporte au restaurant quai d’Alfort, pour fêter les jeunes mariés.

Rachel et Edmond ont un appartement, rue Constantin, dans le même immeuble que les autres CHAUDY !
Edmond est ouvrier spécialisé (rectifieur, outilleur) dans une usine d’Ivry-sur-Seine.

En 1914, il est mobilisé au 124ème régiment d’infanterie. Il écrit à sa chère Rachel des lettres du Front, qui racontent ce qu’il voit. Ayant reçu une petite somme en héritage, Rachel ira le rejoindre quelques jours.
La spécialité professionnelle d’Edmond, fait qu’il est rappelé à Ivry-sur-Seine et finira la guerre en usine (contrôleur chef de taille).
En 1917 nait Germaine, puis Maurice en 1920.

Rachel élève ses 2 enfants tandis qu’Edmond travaille à l’usine. Le temps passe entre les naissances, mariages, décès, parmi le grande famille CHAUDY et MADERS !
Arrive la guerre 1939-1945. Maurice se marie en janvier 1940 et Germaine en avril 1940.

Rachel et Edmond deviennent grands-parents. Mais les temps sont durs et les bébés manquent de nourriture, toute la famille dans l’immeuble se privent pour eux !
Les usines, très nombreuses à Ivry-sur-Seine, sont bombardées par les alliés.
L’une d’elle tombe sur l’immeuble à côté … tous décédés ! Ne pouvant être identifiés, les locataires seront enterrés dans une fosse commune au vieux cimetière de Vitry.
Rue Constantin, Rachel, sa fille, son petit-fils et la famille réfugiés dans la cave, sont étouffés par la poussière et les gravats. Rachel et Edmond se réfugient chez leur fille et gendre, dans la « Cité des combattants » de Vitry, ils seront rejoints un peu plus tard par un couple d’amis dont le mari est juif.
A la fin de la guerre Rachel et Edmond retournent chez eux, la vie continue ! En bord de Seine le dimanche Edmond fait le passeur avec sa barque entre Vitry et Alfortville. Les jours de marché, sur la place de l’église, il garde les vélos, pour arrondir sa petite retraite d’ouvrier !
En 1960 Edmond décède à l’hôpital d’une péritonite, reconnue trop tard …

Rachel reste seule, à demie aveugle, par le diabète, ses enfants et petits-enfants lui rendent souvent visite … puis la voilà grabataire !
En 1962, 1963 et 1964 elle devient arrière-grand-mère.
En 1965, elle s’éteint dans cette maison qu’elle n’a jamais quittée.

Rachel grand-mère par alliance de Adhérent-CGMA-Luciane-140

 

2014-03-30-maison-famille-chaudy-maders

2 Rue Constantin – Vitry-sur-Seine – voir Recensement 1911

C’est un petit immeuble en angle de rue, dont une façade donne sur la Seine
Haut de trois étages; le rez-de-chaussée a été jadis occupé par un petit bistrot fréquenté par les promeneurs du dimanche. L’étroite porte d’entrée sur la rue s’ouvre sur une petite cour pavée, fermée par une grille .A gauche une petite maisonnette: la loge de la concierge !
Un escalier de bois mène aux étages .sur chaque palier, un WC à la turc !
Chaque logis se compose d’une grande cuisine avec eau courante sur la pierre à évier et une chambre en enfilade .Une fenêtre par pièce, haute et étroite.
Certains appartements étaient réunis pour les grandes familles !
C’est dans cet immeuble que la majorité de la famille a logé de 1896 à 1965.
 

 

recensement-vitry-1911-001

                                             Recensement 1911 à Vitry-sur-Seine

Poster un commentaire

Classé dans Adhérents, Généalogie des adhérents

Déporté Maisonnais 39-45 (11) : DREYFUS Édouard

DREYFUS Édouard né le 13/05/1875 à Soultz 68-Haut-Rhin — Domicile : 50, rue Raspail Maisons-Alfort (94) — décédé le 5/07/1944 à Auschwitz 9109-Allemagne – Déportation – Mention MPLF – Mention le 07/01/1948 J.O.R.F. n° 066 du 18/03/1989 p 3577 – Convoi du 30/06/1944 de Drancy (93) vers Auschwitz (Pologne) – Cité dans le « Livre Mémorial des Déportés de France » de la F.M.D. Tome 2 p 842 –

Fiche MGW Déporté DREYFUS Édouard  
Information :
Né le 13/05/1875 à Soultz (68)
Convoi du : 30/06/1944
Au départ de : Drancy (93)
A destination de : Auschwitz (Pologne)
Date du décès : 05/07/1944
Lieu du décès : Auschwitz (Pologne)
Source : J.O.R.F. n° 066 du 18/03/1989 p 3577
Référence n° : D-49989

 

Poster un commentaire

Classé dans Déportation, Guerre 39-45, Maisons-Alfort, Memorial GenWeb, Relevés du CGMA sur MGW

Retrouver ses ancêtres…piemontais — Genealogie Italie

Ceux d’entre nous dont les ancêtres venaient du Piémont (et donc du Royaume de Sardaigne), ont un outil supplémentaire pour remonter le temps à la recherche de leurs aïeuls. En ces terres, l’un des impôts les plus anciens concernait la gabelle du sel : tous les ans, chaque famille devait acheter à l’Etat environ […]

via Retrouver ses ancêtres…piemontais — Genealogie Italie

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Bienvenue Josaphat… — Feuilles d’ardoise

Dans la série des prénoms bibliques, après Zorobabel , voici Josaphat. J’ai ajouté récemment quelques ancêtres à mon arbre grâce à la découverte du premier mariage de Jeanne SAUVEREAU qui fut, avant d’être l’épouse de Jacques GAUTIER, celle de Jean DURAND. Ce mariage eut lieu le 13 mai 1642 aux Ponts-de-Cé. On y apprend que […]

via Bienvenue Josaphat… — Feuilles d’ardoise

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Le 28 septembre 1648 – Décès de Dame Élisabeth la MER

 Merci à Jacques-Perrot qui a transcrit cet acte

Extrait des registres de la paroisse Saint-Remi de Maisons-Alfort

Le 28 septembre 1648

 Elizabeth le Mer

 Elizabeth

De la Mer

Le vingt huictiesme dudit mois et an fut

Fut Inhumée dans leglise de Maisons

Devant l’autel de la vierge Dame Elizabeth

de la mer Mère de Monsieur le Curé dudit

lieu

 

Poster un commentaire

Classé dans Actes BMS Maisonnais