Archives de Tag: Voies de Maisons-Alfort

Bon à savoir, les recensements

Le numéro 228 de la Revue de Française de Généalogie (février 2017/ mars 2017) consacre deux pages 36 et 37 aux recensements.

Le CGMA y a noté les remarques suivantes :

Noms et prénoms sont bien sûrs toujours indiqués, de même que la profession (à partir de 1836). En revanche la présence des autres informations varie selon la date à laquelle le recensement a été effectué.
– L’âge est indiqué de 1836 à 1901, puis c’est l’année de naissance (normalement plus précise) de 1906à 1962 ;
– Le lieu de naissance n’est inscrit que pour que pour les recensements de 1872, 1876, puis 1906 à 1936 ;
– La nationalité figure en 1851, 1872, 1876 puis à partir de 1886 ;
– la position dans le foyer est indiquée à partir de 1876 ;
– L’employeur est mentionné de 1896 à 1831 ;
– Le culte n’est renseigné qu’en 1851 ;
– Maladies et infirmités n’apparaissent explicitement que dans le recensement de 1851, mais les maires sont invités à l’indiquer dans la colonnes « Observations » entre 1856 à 1876, de même que tout autre renseignement « utile ». On y trouve ainsi des « en voyage », « orphelin », « condamné », « mendiant », « enfant naturel ».

Ces remarques complètent les articles en cours du CGMA :

 

Lire particulièrement  Recensements Maisons-Alfort 1911 sur le site des AD94 – Présentation

Ainsi que les relevés indexations
Recensements Maisons-Alfort

 Le CGMA a de plus établit la correspondance entre les noms d voies à la date du recensement et le nom de voies en 2017 (plan de la commune)

N’hésitez pas à mettre un commentaire à cet article. (Ci-dessous)

*

 

Poster un commentaire

Classé dans A utiliser, Archives Départementales 94, Archives de Maisons-Alfort

10 janvier 1944 – Victor BASCH

BASCH Victor,  Ligue des Droits de l’Homme

(Rue Victor Basch à Maisons-Alfort)

o 1863 Budapest (Hongrie)
10 janvier 1944 (Ain)

Professeur à la Sorbonne, Président de la Ligue des Droits de l’Homme en 1909.
Après s’être longuement opposé au fascisme, il se réfugie à Lyon pendant l’Occupation.
Âge de 81 ans et malade, il est arrêté avec sa femme par les miliciens en janvier 1944. On retrouvera leurs corps criblés de balles dans l’Ain.
Un intellectuel cosmopolite ; Cosmopolite au sens noble du terme, Victor Basch ( 1863 – 1944 ) se définissait comme un “ patriote et internationaliste ”. Homme d’action, intellectuel engagé dans son siècle, militant, il a consacré sa vie à la défense du droit et de la justice.

Poster un commentaire

Classé dans Personnalité

Visite de l’usine Bio-Springer (01)

Le mardi 24 janvier 2012, 20 adhérents du CGMA ont participé à une visite guidée de l’usine Bio-Springer, sise à Maisons-Alfort depuis 1872. Créée par le baron Max SPRINGER, cette usine qui couvre 15 hectares a résisté au temps et reste la seule usine de cette taille sur le territoire de la commune de Maisons-Alfort.

Lecteurs, nous vous proposons de découvrir plusieurs facettes de l’histoire de cette usine.

Commençons par présenter la rue Springer ; la voie privée qui nous mène à l’usine.

*

A suivre.

Poster un commentaire

Classé dans Histoire locale, Maisons-Alfort

Recensements Maisonnais de 1911

Le père Noël arrive à Maisons-Alfort

Les indexations des recensements de 1911 sont terminés

https://cgma.wordpress.com/recensements-maisons-alfort-1911/

La correspondance entre les anciennes voies et les noms actuels sont en cours

Bonne lecture

Les releveurs du CGMA

 

Poster un commentaire

Classé dans 1911 Maisons-Alfort, A utiliser, Recensements

Voies Maisonnaises : anciennes voies – concordance

Anciennes voies

Concordance

Abreuvoir (chemin ou rue) Rue Etienne Dolet
Abri (passage de) Villa l’Abri
Albert (rue) Rue Ulysse Benne
Alfort (Carrefour) Carrefour de la Résistance
Alfort (quai) Rue du Maréchal juin
Alfort (quai) Quai Fernand Saguet
Alfort (rue) Avenue du Général de Gaulle -1960
Rue Jean Jaurès – 1935
Alfort à Maisons (chemin d’) Rue Fleutiaux
Alfortville (rue d’) Rue Rouget de l’Isle
Alliance (rue de) Rue La Fontaine
Passage Supérieur Rue Amédée Chenal
Amiral Avellan (rue de l’) Rue du 14 juillet à partir de 1909 en partie
et Rue de Reims en 1979
Amiral Gervais (rue de l’) Rue de la Convention
Ancien chemin de Brie Rue Gabriel Péri
Ancienne Poste (rue de l’) Rue Bourgelat
Anjou (rue d’) Rue Chevreul
Bâle (route de) Avenue du Général Leclerc
Basse Saint-Pierre (rue) Rue Marceau
Bleuets (rue des) Rue de Colmar
Bois (chemin du) Rue de Mesly
Bourg (route du) Avenue du Général Leclerc
Bourgogne (route de) Rue Jean Jaurès
Bretagne (rue de) Rue Roger François
Bretonne (rue) Rue des Bretons
Brie (route de) Avenue du Général Leclerc
Cèdre (rue du) Rue Chevreul
Champagne (route de) Avenue du général Leclerc
Chantoisel (rue) Rue de Belfort
Charentonneau (chemin de) Rue Paul Vaillant Couturier (1938) et Rue du 11 novembre 1918 (1969)
Charentonneau (rue) Voir Charentonneau (chemin de)
Charles (rue) Rue Ernest Renan
Château (avenue du) Rue du Lieutenant de Vaisseau d’Estienne d’Orve
Château Gaillard (rue du) Rue du Maréchal Juin
Chemin de fer (rue du) Rue du Capitaine Roland Deplanque
Chemin Vert (rue du) Rue Georges Médéric
Chênes (rue des) Rue Raspail
Cherbourg (rue de) Rue Michelet
Chrysantème (rue du) Rue de Bazeilles
Claude (rue) Rue Edmond Nocard
Cochets (rue des) Rue Victor Hugo
Communale (place) Place Salanson
Cormoran (rue de) Rue Guy Môquet
Créteil (rue) Avenue du Général Leclerc
Cronstadt (rue de ) Rue de l’Avenir
Delalain (place) Place René Coty
Deux Moulins (rue du) Rue du Maréchal Juin
Dix Arpents (rue des) Rue Condorcet
Echat (chemin de l’) Rue Victor Hugo
Ecluse (rue de) Rue Roger François
Ecole (rue des) Rue Louis Braille
Enfer (rue de l’) Rue Gabriel Péri
Eugène (rue) Rue Eugène Suë
Ferme (rue) Rue Gabriel Péri
Finlande (rue de) Avenue de la Liberté
Flandre (rue de) Rue du Maréchal de Lattre de Tassigny
Fort (avenue du) Avenue Gambetta
Fort (chemin du) Rue du Maréchal Maunoury
François (Impasse) Impasse des Bouvets
Gambetta (rue) Avenue de la République
Gare (place de la) Place Jean Moulin
Gare (rue de la) Rue Pierre Sémard
Genève (route de) Rue Jean Jaurès
Georges (rue) Rue Raspail
Gérard (rue) Rue Chabert
Grande communication n°47 (chemin de) Rue Victor Hugo
Grande Rue Rue Jean Jaurès
Avenue du Général de Gaulle
Guyot (rue) Rue Georges Médéric à partir de 1944
Halage (chemin de) Avenue de Verdun
Henri (rue) Rue Henri Régnault
Henri Barbusse (plan) Place René Coty
Iles (Chemin des Iles) Rue du Capitaine Roland Deplanque
Jacob (rue) Avenue de la République
Jean (rue) Rue Auguste Simon
Juilliottes (rue des) Rue Georges Gaumé
Jupiter (rue de) Rue Pierre-Timbaud
Laiterie de la Belle Etoile (chemin de la) Impasse Fiocre
Lisbet (passage) Impasse de la Briqueterie
Lix (rue de) Rue Parmentier
Maisons à Charentonneau (chemin de) Rue Gabriel Péri
Maisons à Saint Maur (chemin de) Rue Carnot
Rue Marc Sangnier
Maisons à Valenton (chemin de) Rue de Valenton
Manège (rue du) Rue Delaporte
Marais (chemin du) Avenue de la Liberté
Marais (rue des ou du) Avenue de la Liberté
Marne (quai de) Quai du Docteur Mass
Maugreffier (ruelle ou chemin) Rue Georges Médéric
Mèches (chemin) Rue Georges Médéric
Mesly (chemin de) Rue de Mesly
Montants (chemin) Avenue de la République
Moscou (rue) Avenue de la Liberté
Moscou (rue) Rue Molière
Moulin d’Enfer (rue du) Rue du Huit mai 1945
Moulin de Charentonneau (chemin du) Avenue Foch
Moulin neuf (chemin du) Rue de l’Amiral Courbet
Moulin neuf (rue du) Rue de l’Amiral Courbet
Moynet (rue) Rue Nordling
Nice (rue de) Rue Paul Saunière
Nouvelle (rue) Rue Victor Basch
Ormes (rue des) Rue Arthur Dalidet
Ouches (chemin des) Rue Georges Médéric
Parc (rue du) Alfort Rue Maire
Parc (rue du) Centre Rue Maurice Lissac
Paris (rue de) Quai Fernand Saguet
Paris à Genève (route de) Rue Jean Jaurès
Paris à Lyon (route de) Rue Jean Jaurès
Partage (rue du) Rue de la Concorde
Passage supérieur Rue Amédée Chenal
Petite rue (chemin de) Rue du Onze novembre 1918
Rue des Planètes Rue Daniele Casanova
Pont d’Ivry (rue du) Rue Eugène Renault
Port (quai du) Quai d’Alfort
Poste (rue de) Rue Bourgelat
Président Félix Faure (rue du) Rue de Jemmapes
Prêtre (ruelle du) Impasse de la Procession
Provins (route de) Avenue du Général Leclerc
Quai (ruelle du) Rue Nordling
Roger (chemin) Rue du Moulin neuf
Saint Maur (chemin de) Rue Carnot
Rue Marc Sangnier
Saint Maur (rue) Rue Marc Sangnier
Saint Maurice (rue) Avenue Georges Clémenceau
Saint Michel (rue) Impasse Saint Michel
Saint Pétersbourg (rue de) Rue de Fleurus
Saint Pierre (rue) Rue Marceau
Saint Remy (rue) Rue Parmentier
Sapins (rue des) Rue Cécile
Saturne (rue) Rue Robert Ferrer
Sinner (passage) Impasse François Boulmier
Soubiranne (rue) Rue Saint Georges
Station (place de la) Place Jean Moulin
Toulon (rue) Rue Voltaire
Troyes (route de) Avenue du Général Leclerc
Tsar Nicolas II (rue du) Rue de la Fédération
Usine Springer (rue de l’) Rue de Louvain
Vaches (chemin des) Avenue de la Liberté
Valenton (chemin de) Rue de Valenton
Varsovie (place de) Place René Coty
Verdun (rue de) Rue de Colmar
Victor (rue de) En partie : Rue Chevreul
Villeneuve (ancien chemin de) Rue Ulysse Benne
Villeneuve (route de) Rue Jean Jaurès
Vitry à Créteil (chemin de) Rue Victor Hugo
Y (chemin de l’) Avenue de la République

 

Poster un commentaire

Classé dans Maisons-Alfort, Voies

6 décembre 1904 – Pierre CURIE

CURIE Pierre,  Physicien

(La rue Pierre Curie devient le  12 novembre 2014

la  rue Pierre et Marie Curie à Maisons-Alfort)

o 15 mai 1859 Paris
x 26 juillet 1895 Sceaux   Marie Sklodowska
† 19 avril 1906 Paris XVI
[†] 20 avril 1995  (Pierre et Marie) au Panthéon

1859, le 15 mai, naissance à Paris de Pierre Curie.
Il est issu d’une famille de médecins, d’origine alsacienne. Il obtient le baccalauréat de façon brillante à 16 ans.
A 18 ans, il obtient une licence ès-sciences-physiques. A 19 ans, il est nommé préparateur de Dessain, à la faculté des sciences à Paris où il étudie les cristaux.
1895 -le 26 juillet  mariage à Sceaux de Pierre CURIE et Marya SKLODOWSKA
1897 – le 12 septembre 1897 : naissance de leur première fille, Irène, qui fera également une carrière scientifique.
1904 Pierre est nommé professeur de physique à la Sorbonne le 1er octobre.
1904 – le 6 décembre 1904, naissance de leur deuxième fille, Eve.
1906 – le 19 avril, mort accidentelle de Pierre Curie, renversé par une voiture à cheval.
1934 – le 4 juillet, Marie Curie meurt des suites d’une leucémie au sanatorium de Sancellemoz (Haute-Savoie).
1995 – Les cendres de Pierre et Marie Curie sont transférées au Panthéon, le 20 avril.

Poster un commentaire

Classé dans Maisons-Alfort

24 novembre 1929 – Georges CLEMENCEAU

CLEMENCEAU Georges  Homme politique

(Rue Georges Clemenceau à Maisons-Alfort)

o 28 septembre 1841     Mouilleron-en-Pareds – Vendée
24 novembre 1929      Paris XVI (rue Franklin)

Sénateur du Var pendant 18 ans, de 1902 à 1920, Georges Clemenceau a été l’une des grandes figures de la Haute-Assemblée mais également de la IIIème République.
Né le 28 septembre à Mouilleron-en-Pareds, Clemenceau passe son enfance en Vendée. Comme son père, il entreprend des études de médecine, à Nantes d’abord, puis, à partir de 1860, à Paris. Il est externe des hôpitaux en 1861 et 1862, puis interne des hôpitaux de Paris. Il obtient sa thèse de doctorat en 1865. Il exercera comme médecin jusqu’en 1885
Parallèlement à ce parcours médical, Clemenceau voyage, notamment en Amérique. Il s’intéresse aussi à la politique ; en 1863, il est emprisonné 4 mois à la prison de Mazas pour avoir proclamé la République sur la place de la Bastille. Son tempérament fougueux lui fera à nouveau connaître la prison en 1872, lorsqu’il est incarcéré 15 jours à la Conciergerie pour une affaire de duel.
Clemenceau choisit très tôt le journalisme pour exprimer ses idées. Jusqu’à la fin de sa vie, il écrira des articles dans le Temps, la Justice (dont il est fondateur en 1880), l’Aurore, la Dépêche, le Bloc, l’Homme libre (qu’il fonde en 1913 et qui devient au début de la guerre l’Homme enchaîné).

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Voies