Archives de Catégorie: Val de Marne

27 mars 1791 – Division du territoire de Créteil

Le dimanche 27 mars 1791, les officiers municipaux procèdent à la la division du territoire de Créteil en 6 sections, qui sont Buisson (Entre la grande route et la rivière), le Mont de Mesly, le Grand Fossé, les Malfourches, la Pelle à Four et sous le Parc.

Madeleine Jurgens

Juillet 1791
• Serment de M. GERDRET, curé de Créteil, à la constitution civile du clergé. Passage des cendres de VOLTAIRE. Dans l’église, JEANDIER, le procureur de la commune donne en chaire lecture de la première Constitution.

10 Juillet 1791
• Passage des cendres de VOLTAIRE.

15 septembre 1791
• Dans l’église, JEANDIER, le procureur de la commune donne en chaire lecture de la première Constitution

http://www.ville-creteil.fr/cv/cv-dc-chronogene-1600-1799.htm

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

27 mars 1974 – Georges REVERS

REVERS Georges († Saint-Mandé, 1974). Général.

o 30 juillet 1891, Saint-Malo.
x Charlotte Marie Théresa B.
27 mars 1974, Saint-Mandé.

Chef de l’état major de Darlan (1941-42) puis de l’organisation de résistance de l’armée (1943-44), il fut chef d’état-major général de l’armée (1947-50).

Il fut nommé en 1947 Chef d’État Major des forces armées. Il rédigea en 1949 un rapport sur la situation au Tonkin dont la divulgation dans des conditions demeurées obscures entraîne sa mise à la retraite (1950), mesure annulée en 1962 par le Conseil D’état.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Val de Marne

27 mars 1893 – Alphonse BEAU de ROCHAS né BEAU

1893 – Alphonse BEAU de ROCHAS né BEAU

BEAU de ROCHAS Alphonse, († Vincennes, 1893). Ingénieur.

o 5 avril 1815, Digne
27 mars 1893, Vincennes (Val-de-Marne)
Né Beau, à son patronyme il associe le nom de sa mère de Rochas et devient pour la postérité Beau de Rochas.

Ingénieur, il prit en 1862 un brevet sur le cycle de transformation en énergie mécanique de l’énergie thermique provenant de la combustion en vase clos d’un mélange carburé air-essence.

Il ne put exploiter son brevet qui tomba dans le domaine public. Il s ‘éteindra misérable et oublié en 1893, tandis que la  » machine à quatre temps  » enrichissait d’autres noms et constructeurs.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Val de Marne

9 mars 1661 – Jules MAZARIN

1661 – Jules MAZARIN

MAZARIN Jules, († Vincennes, 1661) Homme d’État

o 14 juillet 1602 Pescina, Abruzzes.
9 mars 1661 Vincennes (Val-de-Marne)

Mazarin Jules, cardinal, ministre de France, né en 1602 à Piscina dans l’Abruzze, d’un noble sicilien, fut appelé en France en 1639 par le Cardinal de Richelieu, et fut en 1641 créé cardinal. A la mort de Richelieu (1642), il hérita de tout son pouvoir auprès de Louis XIII, et ce prince, en mourant (1643), le nomma membre du conseil de régence, dont la présidence était confiée à la reine-mère Anne d’Autriche ; la reine elle-même l’investit d’un pouvoir absolu, avec le titre de premier ministre.
Les premières années de son ministère furent signalées par les victoires des Français sur les Espagnols à Rocroy (1643), à Nordlingue (1645), à Lens (1648), victoires qui amenèrent la paix de Westphalie. Mais cette dernière année éclata la guerre civile de la Fronde, pendant laquelle la cour, dirigée par Mazarin, eut à lutter, et contre les grands du royaume mécontents, et contre les ennemis du dehors. Mazarin se vit deux fois obligé de quitter la France ; mais enfin, tant par adresse que par force, il sortit vainqueur de la lutte.
En 1659, Mazarin conclut la paix des Pyrénées, qui mettait un terme aux guerres de la France et de l’Espagne, et préparait la grandeur de Louis XIV. Il mourut deux ans après. Ce ministre a été diversement jugé ; c’était un homme d’état très distingué selon les uns, très médiocre selon les autres. Mazarin n’eut point sans doute le vaste génie et l’énergie de Richelieu ; mais il y suppléait par la ruse, la souplesse et l’habilité diplomatique. Ce ministre protégea aussi les lettres, on lui doit la bibliothèque publique qui porte son nom. (Bibliothèque Mazarine, formée en 1643 par Gabriel Naudé sur les ordres de Mazarin et rattachée à la Bibliothèque nationale en 1930) Cependant on lui reproche d’avoir négligé le commerce, la marine et les finances. Il amassa une fortune colossale qu’il laissa à sa nièce.

Dictionnaire Universel par Bouillet. 1855

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Val de Marne

8 mars 1906 – Pierre BILLOTTE

Pierre Billotte est un général et un homme politique français, né le 8 mars 1906 à Paris et décédé le 29 juin 1992 à Boulogne-Billancourt. Il a été maire de Créteil de 1965 à 1977.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Billotte

Poster un commentaire

Classé dans Val de Marne

7-9 mars 1995 – Créteil 1995-1999

Mars 1995

Centenaire du cinéma : clin d’œil à Jean MARBEUF. Cinémas du Palais.

3 mars 1995
Exposition des photographies d’Ernesto BAZAN. Magasin FNAC Créteil.

5 mars 1995
• Fête de l’association des « Amis du Massif Central ».
• Rencontre débat avec Lionel JOSPIN, en présence de Laurent CATHALA et René ROUQUET, maire d’Alfortville. Amphithéâtre de la faculté de Créteil.

7-9 mars 1995
Danse : « Mouvements… » Michel KELEMENIS danse DEBUSSY, sous la direction de Jacques MERCIER en ouverture de la Biennale Nationale de la danse du Val-de-Marne. Maison des arts.

10-19 mars 1995
« Les Trois sœurs » d’Anton TCHEKHOV. Maison des arts.

16 mars 1995
Hervé KRIEF et les Missionnaires. Bar musique.

17, 18 et 19 mars 1995
75ème congrès de la Ligue des droits de l’homme. Maison des arts.

17 mars 1995
Exposition « Contre l’oubli » dans le cadre du cinquantenaire de la libération des camps de concentration nazis. Maison du combattant.

19 mars 1995
Carnaval. Thème : les 100 ans du cinéma.

22 mars 1995
8ème brocante des Iles du Bras du Chapitre.

22-25 mars 1995
Semaine de l’apprentissage, salon de l’orientation et de l’enseignement technologique et professionnel. Centre commercial régional.

23 mars 1995
Rencontre avec l’écrivain Benjamin STORA : débat sur l’histoire de l’Algérie. Librairie Chronique.

25 mars 1995
• Inauguration des immeubles des 17,19 et 21 rue du Général Lacharrière, gérés par l’O.P.H.L.M.
• Concert de Paul PERSONNE. Palais des Sports.
• à partir du 25 mars : Exposition des photographies de Sophie SCHOENHENTZ JEGO
Magasin FNAC Créteil.

29 mars 1995
• Exposition des sculptures de Jacqueline AOKINE. MJC Village.
• Gymnase de la ZAC des Sarrazins : le conseil municipal retient l’équipe constituée de STOFFEL-LEFEBVRE architectes, et ARCORA bureau d’études, proposée par le jury du concours réuni le 20 mars 1995.
(Délibération du conseil municipal n°95.2/2.020; 1407W11)
• Quartier de la Habette : restructuration du centre commercial. Participation de la ville
(Délibération du conseil municipal n°95.2/1.023 ; 1407W11)
• Université de Créteil : construction d’une maison de l’étudiant. Aide financière de la ville
(Délibération du conseil municipal n°95.2/1.024 ; 1407W11)
• ZAC du Lac : le conseil municipal supprime la ZAC, en réduisant le programme initial afin de tenir compte du contexte économique et de la volonté de contenir la population de Créteil aux environ de 95 000 habitants.
(Délibération du conseil municipal n°95.2/2.037; 1407W11)
• ZAC de la pointe du Lac : approbation par le conseil municipal des objectifs et des modalités de la concertation en vue de la création de la ZAC.
(Délibération du conseil municipal n°95.2/2.038; 1407W11)
• Le conseil municipal dénomme le centre sportif et de loisirs, sis 7, avenue François Mauriac : Centre André Dassibat (1909-1992), maire de Créteil de 1953 à 1965.
(Délibération du conseil municipal n°95.2/2.042; 1407W11)

31 mars-7 avril 1995
17ème festival international du film de femmes. Thèmes : 100 pionnières, femmes islam ou traditions, regards sur l’enfance. Invitée d’honneur : Charlotte RAMPLING, Marina VLADY présidente du jury.

lire l’ensemble des événements Cristoliens de 1995 à 1999 sur
http://www.ville-creteil.fr/cv/cv-dc-chronogene-1995-1999.htm

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

6 mars 1800 – François VIDOCQ

Eugène-François Vidocq, né le 24 juillet 1775, rue du miroir de Venise, à Arras, âgé de 82 ans, il meurt à Paris des suites du choléra, le 11 mai 1857, rue Popincourt.  C’est un aventurier et détective français. Le 27 décembre 1796, il est condamné par le tribunal criminel de Douai à huit ans de travaux forcés pour « faux en écritures publiques et authentiques ». À Bicêtre, où il sera initié à la savate par Jean Goupil, il est incorporé dans la chaîne de Brest, un groupe de forçats destiné au bagne de ce port. Le voyage, particulièrement éprouvant, dure vingt-quatre jours. De nouveau arrêté en 1799, il est cette fois envoyé au bagne de Toulon, d’où il s’évade encore une fois, le 6 mars 1800. Il acquiert de cette façon auprès des gens du milieu un respect et une notoriété sans égal. Il vécu à Saint-Mandé, ses « Mémoires » parus en 1828 décrivent la prison de Bicêtre à la fin du XVIIIe siècle.

Terre d’écriture – 2008

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Val de Marne