Archives de Tag: Paris

Fin de cavale pour Bonnot, l’anarchiste qui terrorisa Paris.

Cliquer


Tout l’été, 20 Minutes, revient sur les grands faits divers qui ont marqué Paris en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bibliothèque nationale de France. Aujourd’hui, les derniers instants de Bonnot, l’anarchiste qui terrorisa Paris avec « sa bande » en 1912.


  • Entre décembre 1911 et avril 1912, Bonnot et « sa bande » multiplient les casses sanglants à Paris
  • Le 28 avril, le bandit est repéré à Choisy-le-Roi, caché chez un ami garagiste.
  • Après cinq heures de siège, les policiers ont dynamité le garage.

 

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Val de Marne

Site du jour (274) : Anecdotes 13è arrondissement

Cliquer


SE MARIER À LA MAIRIE DU 13ÈME  > Jusqu’en 1860, il n’y avait que 12 arrondissements à Paris, et à l’époque dire qu’un couple s’était marié à la mairie du 13ème signifiait ironiquement qu’il vivait en concubinage ! C’est Napoléon III qui fit disparaitre cette expression en créant les 8 autres arrondissements que nous connaissons aujourd’hui.


 

Poster un commentaire

Classé dans Site, Site du jour

L’état civil de Paris se divise en deux grands ensembles …

L’état civil de Paris se divise en deux grands ensembles :

  • avant 1860, il s’agit de l’état civil reconstitué, en partie seulement ;
  • à partir de 1860, il s’agit de l’état civil « complet » des 20 arrondissements.

À l’heure actuelle, les Archives de Paris ne conservent les originaux des actes d’état civil et des tables décennales que jusqu’à l’année 1902. À partir de 1903, ces documents sont encore conservés par les mairies d’arrondissements.

Vous pouvez néanmoins avoir accès aux versions numérisées des fonds suivants :

  • tables décennales (naissances de 1903 à 1932, mariages de 1903 à 1932 et de 1955 à 1974 et décès de 1903 à 1932 et de 1955 à 1984) ;
  • tables annuelles (mariages et décès de 1933 à 1954, décès de 1985 à 1986) ;
  • actes de décès de 1903 à 1986.

 

Télécharger la fiche récapitulative sur l’état civil parisien

Nota bene :

  • les actes de naissance du 12e arrondissement ont été également détruits pour la période du 1er janvier 1870 au 25 mai 1871 et sont à chercher dans les actes reconstitués.
  • la fonction « Voir tout le registre », développée spécifiquement pour notre application précédente, n’a pu être reprise dans la nouvelle version pour des raisons techniques. Si vous l’utilisiez pour consulter les tables alphabétiques présentes en fin de registre d’actes d’état civil, pour la période de 1860 à 1899, sachez qu’elles apparaissent désormais systématiquement dans les résultats de recherche après les actes.

 

Poster un commentaire

Classé dans A utiliser, Archives Départementales

Expo du jour (46) : Été 2017, sélection de 17 expositions à Paris

 

Cliquer


Toutes les Expos du jour


 

Poster un commentaire

Classé dans Expo du jour

Rappel : AD 75 décès jusqu’en 1986

Le portail des Archives de Paris propose plus de 5,5 millions d’archives numérisées, il est axé principalement sur les documents d’intérêt généalogiques : beaucoup d’état civil avec les tables et les actes de naissance et de mariage jusqu’en 1902 et de décès jusqu’en 1986 ; des tables alphabétiques du recrutement militaire, des tables alphabétiques des enfants pris en charge par l’assistance publique, des recensements de la population.

L’état civil de Paris se divise en deux grands ensembles :

  • avant 1860, il s’agit de l’état civil reconstitué, en partie seulement ;
  • à partir de 1860, il s’agit de l’état civil « complet » des 20 arrondissements.

À l’heure actuelle, les Archives de Paris ne conservent les originaux des actes d’état civil et des tables décennales que jusqu’à l’année 1902. À partir de 1903, ces documents sont encore conservés par les mairies d’arrondissements.

Vous pouvez néanmoins avoir accès aux versions numérisées des fonds suivants :

  • tables décennales (naissances de 1903 à 1932, mariages de 1903 à 1932 et de 1955 à 1974 et décès de 1903 à 1932 et de 1955 à 1984) ;
  • tables annuelles (mariages et décès de 1933 à 1954, décès de 1985 à 1986) ;
  • actes de décès de 1903 à 1986.

Poster un commentaire

Classé dans AD en ligne

Inondation 1910, « où logera-t-on la girafe ? »

Télérama crue 1910

Cliquer

 

Mais le périodique s’inquiète surtout des animaux du jardin des Plantes : « Pourra-t-on sans danger faire sortir les éléphants ; où logera-t-on la girafe ?… Quant à l’hippopotame, il aime l’eau, mais pas quand elle est trop froide ».  Et de polémiquer quand même sur des élus socialistes d’Alfortville qui auraient fui et sur l’incurie du gouvernement, attribuant la palme de l’héroïsme à un vicaire qui, sur des échasses, n’hésite pas à aller dans l’eau pour porter secours à des personnes isolées, comportement qui aurait même été salué, c’est dire, par des « anticléricaux ».

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Inondation

Expo du jour (45) : Une expérience du chaos

Cliquer


Exposition à Paris

Une expérience du chaos. Destructions, spoliations et sauvetages d’archives (1789-1945)

du 17 mai au 18 septembre 2017 – Site de Paris – hôtel de Soubise

Souvenirs récents ou lointains, sources d’information, précieuses reliques, les archives sont la mémoire des États et des personnes. Butin convoité, symbole honni, information stratégique, les archives en temps de conflit dépendent de l’action de sentinelles qui veillent à leur sauvegarde.

Si le sort des monuments, œuvres d’art et manuscrits précieux en cas de guerre est l’objet d’une abondante littérature, d’expositions et de films, celui des archives reste relativement peu connu.

Cette exposition présente les aventures de ces archives, au dénouement heureux ou tragique. Destructions, préservations, confiscations, reconstitutions de fonds d’archives forment le destin de ces documents plongés dans les tumultes de 1789 à 1945.

Dossier de presse {Pdf}


 

Poster un commentaire

Classé dans Expo du jour