Archives quotidiennes : 18 septembre 2017

Une grand-mère, de l’eau bénite et un bébé sauvé des limbes — Feuilles d’ardoise

Lorsque l’on se rapproche des années 1600, inexorablement, les archives se tarissent, les actes se taisent et nos ancêtres s’évanouissent dans l’ombre, la plupart du temps, hélas, pour toujours… Mais quelquefois un miracle se produit ! Un acte improbable fait émerger un ancêtre englouti. C’est ainsi par exemple qu’un jour j’ai découvert Germaine SOREAU, ma […]

via Une grand-mère, de l’eau bénite et un bébé sauvé des limbes — Feuilles d’ardoise

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Était-il vraiment sur le destroyer le 29 avril 1944? — Souvenirs de guerre

C’est la question que je me pose depuis le mois de juillet 2009, et que je pose encore sur Souvenirs de guerre depuis le mois d’août 2009. Était-il vraiment sur le destroyer? Cette question, je la pose aussi en anglais depuis septembre 2009 sur la version anglaise de ce blogue… Lest We Forget… Pierre Bachant […]

via Était-il vraiment sur le destroyer le 29 avril 1944? — Souvenirs de guerre

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Nés un 18 septembre à Maisons-Alfort

Nés un 18 septembre à Maisons-Alfort de 1792 à 1901*

Rechercher un acte en cliquant

1865.09.18 BAGARD Marie Alix
1830.09.18 BALLERET Joséphine Louise
1862.09.18 BATTESTI Marie Madeleine
1878.09.18 BLACHER Marie Sophie Gabrielle
1896.09.18 BOUCHER Louis Pierre
1859.09.18 BREUILLARD Virginie Louise
1858.09.18 BRUNEAU Pauline Albertine
1894.09.18 CORNILLON Alice Germaine Jeanne
1883.09.18 COUSON Alexandrine
1844.09.18 CRETON Charles
1897.09.18 CUENIN Robert Marcel
1871.09.18 DANIEL Victorine Adolphine
1818.09.18 DESPREZ Charles Louis Emilien
1859.09.18 FLEUROT Emélie Françoise
1877.09.18 GILLES Berthe
1826.09.18 GOURIER François Jules
1871.09.18 GREFFE Ferdinand Félix
1884.09.18 GRIGNON Georgette (reconnaissance)
1879.09.18 GUILLAUME Relise Françoise Marthe
1894.09.18 GUYOTAT Joséphine
1881.09.18 HUIGNARD Oréade
1882.09.18 LEGUAY Lucie Georgette
1889.09.18 LOISEAU Ernest
1861.09.18 MELEARD Emma Joséphine
1876.09.18 NOLOT François
1880.09.18 NOTTEBAERT Louise (reconnaissance)
1841.09.18 PAILLARD Marie
1803.09.18 PETISSON Virginie Emmanuel
1885.09.18 PROFFIT Vincent Médéric Marie
1884.09.18 REMOND Georges Gaston
1891.09.18 SCHORUNG André Ernest (reconnaissance)
1876.09.18 TURILLON Marie Louise

Poster un commentaire

Classé dans Archives Départementales 94, Archives de Maisons-Alfort

18 septembre 1884 – Amiral COURBET

COURBET Amédée,  Amiral

(Rue de l’Amiral Courbet à Maisons-Alfort)

o 26 juin 1827 Abbeville (Somme)
† 11 juin 1885, en rade de Makung
(Les Pescadores)

Né à Abbeville le 26 juin 1827, le futur amiral Courbet entra dans la Marine à sa sortie de Polytechnique en 1849, après avoir été secrétaire d’Armand Marrast pendant la Révolution de 1848.

Promu vice-amiral en mars 1884, il dirigea les opérations décidées contre la Chine. Épuisé physiquement, et sans doute aussi moralement, par une campagne dont il n’avait pas tenu à lui qu’elle fut plus intelligemment menée et qu’elle aboutit à de meilleurs résultats, Courbet mourut à bord de son navire-amiral, le Bayard, en rade de Makung, le 11 juin 1885.

Le 26 décembre 1883, il est nommé commandant en chef de la Division navale du Tonkin. Il impose à l’Annam la paix de Hué et enlève Sontay aux Pavillons noirs. Devenu commandant de l’Escadre d’Extrême-Orient, après la violation du traité de Tien-Tsin par les Chinois, il anéantit la flotte chinoise dans la rivière Min et occupe l’archipel des Pescadores.
Le 23 août 1884, il anéantit la flotte chinoise. Courbet a un aviso, trois croiseurs, trois canonnières, et deux torpilleurs. Les Chinois ont onze bâtiments de guerre, douze jonques de guerre et sept canots torpilleurs à vapeur. C’est la « descente de la rivière Min ». Courbet est alors surnommé « le terrible Coupa ».
Le 18 septembre 1884, il est promu contre-amiral. La paix signée, il meurt d’épuisement le 11 juin 1885, à bord du Bayard par suite des fatigues de la campagne. Il était Grand Officier de la Légion d’honneur.

Le sabre de l’amiral Courbet fut déposé dans la chapelle « Marine » de la basilique du Sacré-cœur de Montmartre. Dans son testament, il léguait « ses économies en espèces et ses valeurs mobilières» à la Société de sauvetage en mer en baie de Somme
La France, avec la participation du Souvenir Français, entretient deux lieux de mémoire de cette épopée à Taïwan.

Tous les articles : Voies de Maisons-Alfort

*

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Maisons-Alfort, Voies

18 septembre 1822 – Pierre PHILIPPOT

1822 – Pierre PHILIPPOT

Maire de Maisons-Alfort de 1878 à 1881. Philippot (Pierre). Maraîcher à Alfortville, Val-de-Marne, né 18 septembre 1822 à Saizy, Nièvre, + 01 août 1901 à Alfortville. Libre penseur convaincu à une époque où il était difficile de l’être. Démissionne six mois après sa réélection.

D’après – G. Blanc-Cesan

Poster un commentaire

Classé dans Histoire locale, Maisons-Alfort