Archives quotidiennes : 8 septembre 2017

8 septembre 1894

Cliquer


Mon grand-père paternel Jean BACQUER naquit le 8 septembre 1894 à Glomel (22).

Toute sa vie (1894-1986) il se rendit (conduit pas ses enfants et au moins une fois par moi-même) au pardon de Karmez

(une simple chapelle en pleine campagne).

J’ignorais l’origine de cette tradition (je n’avais pas posé la question) puis un jour mes études généalogiques familiales me firent découvrir une coïncidence de date.

Sa mère Louise RAOULT était, elle aussi née un 8 septembre, 1869.

Elle mourut de pneumonie en 1905, mon grand père dut quitter l’école à 10 ans, une épreuve dont il me parlait souvent, un cet arrêt forcé. Son père se remaria rapidement.

Il avait 4 enfants (4 garçons) à élever, sans compter la fille de sa seconde épouse (celle que j’appelais mamm-you (goz))

Chaque 8 septembre je me transporte (en pensée) à Karmez.

En 1820 ou 1821, selon une chanson populaire écrite à cette époque, la « Vierge portant l’Enfant Jésus apparaît » au-dessus d’un buisson d’épines à un berger, Yann Ar Poull (ou Jean Poull, ou Le Poul). Il aurait entendu des « voix mélodieuses ». On découvre une source et une statue de la Vierge.

En 1829, une petite chapelle est bâtie avec l’autorisation de Mgr de La Romagère, évêque du diocèse. Le 8 septembre 1829, le sanctuaire de Notre-Dame de Karmez est béni. En 1855, une église plus vaste est édifiée.

Cet article Pardon de ND de Karmez est apparu en premier sur Paroisses de Haute Cornouaille (22).


Légion d’honneur pour ses 82 ans.


Mon arrière grand père François (III) LE BACQUER avec ses quatre enfants (mon grand-père 2è à partir de la gauche) et la fille de sa seconde épouse. L’enfant sur les genoux n’a pu être identifié. La photo esr la première photo BACQUER et date de 1910.


 

Le mariage de Jean BACQUER et de Eugénie LE GOUARD. le 6 octobre 1919


Tous les articles rédigés par Joël


 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Lieux

Les 24 heures de l’indexation en Seine-Maritime

Le 1 sept. 2017 par Frédéric (Geneanet)

En Seine-Maritime, il est facile de retrouver via Internet, par ses simples nom et prénom, un ancêtre enregistré dans le recrutement militaire entre 1887 et 1921, grâce à l’indexation réalisée par les Archives départementales.

300 000 images pour 272 000 conscrits recensés sont consultables en ligne. Chaque fiche contient des informations personnelles (identité des parents, profession et description physique du conscrit) et des informations militaires (service effectué, récompenses, condamnations, …).

Depuis 2015, les internautes peuvent eux-mêmes annoter chaque fiche en saisissant des informations complémentaires (année et lieu de naissance, profession, commune de résidence, degré d’instruction), qui deviennent autant de champs de recherche potentiels, interrogeables notamment via la base nationale Grand mémorial : www.grandmemorial.fr

Du vendredi au samedi à 16h

A l’occasion du Salon et congrès national de généalogie, organisé du 8 au 10 septembre 2017 au Carré des Docks, l’association Geneatech lance le défi d’annoter un maximum de fiches matricules militaires, en invitant les internautes à participer aux « 24 heures de l’indexation », du vendredi 8 septembre à 16 h au samedi 9 septembre à 16 h.

Sur place, un espace (allées A5-A6) sera dédié à l’opération : les visiteurs disposeront de conseils pour participer à l’annotation et d’ordinateurs pour enregistrer leurs contributions, le vendredi de 16 h à 21 h et le samedi de 9 h à 16 h. Les internautes étrangers et noctambules prendront le relais pendant la nuit pour poursuivre l’opération qui sera présente sur les réseaux sociaux avec le mot-clé #24hIndexation.

Comment ça marche ?

Il suffit de se connecter au site Internet des Archives départementales et de cliquer sur le pavé « Annotation collaborative », directement sur la page d’accueil. Après avoir sélectionné un registre (parmi les registres suggérés ou en cliquant sur le lien « Cliquez ici pour annoter les documents » lorsque vous êtes arrivés au résultat de votre recherche), un pavé de saisie s’affiche à gauche de votre écran. Tous les champs doivent être renseignés pour que la fiche soit validée (une aide à la saisie est proposée en survolant avec la souris les points d’interrogation du formulaire).

Adresse du site Internet :www.archivesdepartementales76.net

Cette opération est initiée par Geneatech, en partenariat avec les Archives départementales de Seine-Maritime et le Groupement généalogique du Havre et de Seine-Maritime (GGHSM), organisateur du Salon et congrès de généalogie 2017.

Contacts


 

Poster un commentaire

Classé dans A utiliser

Rencontres Généalogiques – Crespin (59)

Rencontres Généalogiques – Crespin (59)

La 7ème édition aura lieu le week end du 9 et 10 septembre de 10h à 18H Avec la participation de: -Histoires de Famille -Jeux, Tu, Ils -A.G.F.H Valenciennes -Monneuse et Moneuse -SO.DEV Arsenal Condé/Escaut -TypoArt Fresnes/Escaut -G.G.A.C Escaudoeuvres -Cercle d’Histoires et d’Archéologie de Vieux Condé -Cercle d’Histoires et de Généalogie de Lecelles -Cercle Historique et généalogique d’Hersin-Coupigny -Cercle d’Histoire …

Lire la suite.

Poster un commentaire

Classé dans A visiter

NOËL Pierre décédé le 8 septembre 1917

NOËL Pierre : Soldat, 167 RI, né le 26/7/1889 à Maisons-Alfort — Fils de Jean Marie, Jardinier, 30 ans et de CHEVET Augustine Françoise, Jardinière, 26 ans, acte 103 — Recrutement ; Mat : 3151 Seine 4B (75), Mat : 015299 au corps — Tué à l’ennemi le 8/9/1917 Plateau des Courières Meuse (55) — MPF Dans l’acte le 08/09/1917 — marié le 23/11/1912 à GOURDEL Jeanne Marie Élisabeth à Maisons-Alfort — Figure sur : MAM Livre d’Or-AN —

Fiche MDH NOËL Pierre
Fiche MGW NOËL Pierre



Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18

Il y a 100 ans jour pour jour: J’AI VU du 8 septembre 1917 — Un Monde de Papiers

(JOUR 1133 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT) Après la célébration du 3ème anniversaire de la Libération (très partielle) de l’Alsace, une autre occasion de remonter le moral des troupes et de l’arrière, le 3ème anniversaire de la Victoire de la Marne ! C’était effectivement en septembre 1914. Le Général américain Pershing remet un Livre […]

via I

Poster un commentaire

Classé dans A lire

8 septembre 1855 – MAC MAHON

« J’y suis, j’y reste. »

Mot attribué à Mac-Mahon, refusant d’évacuer le fort de Malakoff pendant la guerre de Crimée. – (8 septembre 1855)

Poster un commentaire

Classé dans Citation

Article du jour (353) : données Internet des Européens

Cliquer


Selon Eurostat, ce sont les Luxembourgeois et les Britanniques qui laissent le plus de données sur le web.

Publiés régulièrement, les chiffres concernant les données volées sur Internet font tourner la tête. A l’été 2016, quelque 68 millions d’identifiants de Dropbox ont ainsi été dérobés ; il y a quelques mois le virus WannaCry a inquiété les spécialistes de la cybersécurité mais aussi les entreprises et les institutions ; enfin,  Instagram vient d’avouer que 6 millions de ses utilisateurs ont vu leurs numéros de téléphone et adresses e-mail ont été dérobés.

En savoir plus sur


Poster un commentaire

Classé dans A lire

JEP 2017 : Trésor d’archives à Ormesson-sur-Marne

Cliquer


Cet article s’inscrit dans le cadre de la rubrique Loisirs et tourisme, rédigée  grâce au soutien de Tourisme Val-de-Marne.  Le comité du Tourisme organise les réservations des visites de l’intérieur du château, une première historique, à l’occasion des journées du patrimoine des 16 et 17 septembre. Réservation en ligne.  Voir le programme complet des Journées du patrimoine 
En savoir plus sur

Poster un commentaire

Classé dans Journées du Patrimone

Étude des objets de la guerre — Blog Histoire Géo

Voici quelques-uns des travaux réalisés par les groupes de troisième en une séance d’observation. Cela ne va pas très loin, mais sans connaissance préalable, c’est normal. Ils se sont montrés curieux et attentifs, et c’est ce que je voulais voir surtout. Lundi, des volontaires passent au tableau présenter les objets et ce qu’ils ont découvert […]

via Etude des objets de la guerre — Blog Histoire Géo

Poster un commentaire

Classé dans A lire

8 septembre – Philibert CHABERT

1814 – CHABERT

CHABERT Philibert, († Maisons-Alfort, 1814). Directeur, Vétérinaire.

o 6 janvier 1737, Lyon.

8 septembre 1814, Maisons-Alfort.

14 CHABERT (Philibert).

Fils d’un maréchal à forge, né à Lyon le 6 janvier 1737, il vint se perfectionner dans la maréchalerie à Paris, chez Lafosse, puis entra comme maréchal dans les équipages du prince de Condé, avec lequel il fit la campagne de Hanovre (1757-1760). En 1763, il fut admis à l’école vétérinaire de Lyon. Distingué par Bourgelat, il fut placé par lui, en 1766, à la direction des hôpitaux et des forges de la nouvelle école d’Alfort, où il fit merveille. Professeur de maréchalerie, inspecteur des études, directeur de l’école en remplacement de Bourgelat, puis inspecteur général des écoles vétérinaires en 1780, il devint membre de la Société d’agriculture en 1783. La Constituante l’admit au Comité d’agriculture mais la Convention le priva de son poste et l’incarcéra. De nouveau directeur. de l’école d’Alfort en 1704. il y professa la maréchalerie en 1806 Napoléon le nomma correspondant de l’Institut et c’est à Alfort que Chabert mourut le 8 septembre 1814.

Avec Bourgelat, il a publié, en 1770, des Eléments de l’art vétérinaire ; en 1771. un Essai théorique et pratique sur la ferrure ; avec Huzard. Instruction sur les moyens de s’assurer de l’existence de la morve, 1785 : avec Fromage, Des lois sur la garantie des animaux, 1804. On lui doit en outre Traité des maladies vermineuses ; Traité du charbon ou anthrax, 1782 ; Instruction pour la manière de conduire et gouverner les vaches laitières, 1783. Il a édité. de 1782 à 1790, l’Almanach vétérinaire ; publié, de 1782 à 1795, des Instructions et observations sur les maladies des animaux et. à divers recueils, donné des rapports sur le charbon, la péripneumonie, la gale, les dartres des animaux.

Procès-verbaux des Comités d’Agriculture et le commerce de la Constituante, table.

Magazine Encyclopédie, 1814, v, p 208

Huzard, Discours, 1814

St. Le Tourneur

Dictionnaire de Biographie Française       Prévost – Amat   Tome 8 – (1959) (Page 120)

Acte de décès

8 septembre 1814 – Alfort (Maisons-Alfort)

N° 16  Philibert Chabert –

attaque d’apoplexie

L’an  mil huit cent quatorze le huitième jour du mois de septembre par devant nous Maire de la commune de maisons-alfort, arrondissement de Sceaux, département de la Seine, faisant les fonctions d’officier public de l’état civil, est comparu le sieur Chabert Aphrodite Babilas ancien commis de marine de première classe, domicilié dans cette commune lequel nous a déclaré que cejourd’huy, Philibert Chabert âgé de soixante dix sept ans, né à Lyon, # , Directeur de l’Ecole Royale Vétérinaire d’Alfort, correspondant de l’Institut de France, chevalier de la Légion d’Honneur est décédé, vers les cinq heures du matin, dans la dite Ecole Vétérinaire : la présente déclaration faite en présence des sieurs Pierre Laurent Lefebvre, garde du corps de sa Majesté âgé de trente ans, domicilié à Melun (Seine et Marne) et de Jean Girard, directeur adjoint de la dite école âgé de quarante quatre ans domicilié dans cette commune, lesquels premier et second témoin ont signé le présent acte de décès avec nous et le déclarant  après lecture le présent acte de décès avec nous et le déclarant.

En marge : N°16, Philibert Chabert

Attaque d’apoplexie

# veuf de Germaine Chevalier

Signé : clm dodun, maire, Chabert, Lefevre, Girard.

 Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Archives de Maisons-Alfort, Ecole Vétérinaire - ENVA