24 février 1525 – François Ier – Citations

« Tout est perdu fors l’honneur ! »

Écrit par François Ier à sa mère, Louise de Savoie le soir de la défaite de Pavie, avant d’être emmené en captivité à Madrid – (24 février 1525)

Poster un commentaire

Classé dans Citation

Blog du jour (124) : Le Généafil

geneafil

Cliquer

GénéaFil surveille l’info généalogique pour vous.

le 09 Septembre 2010 par Guillaume de Morant

Fait par des généalogistes pour des généalogistes, GénéaFil est un nouvel outil de veille pour ne rien rater de votre passion. Vous connaissiez des sites proposant du contenu, par exemple GénéInfos, voici avec GénéaFil l’apparition d’un agrégateur de l’actualité généalogique, archivistique et historique. « On ne peut pas être abonné à tous les fils d’information du Web », explique Jordi Navarro (voir son blog Papiers et poussières), l’un des promoteurs de ce service entièrement gratuit. « Et les filtres déjà existants comme Wikio nous paraissaient inadaptés, car ils laissaient de côté quantité d’informations généalogiques ».

Poster un commentaire

Classé dans Blog du jour

24 février 1788 – Le premier maire de Maisons-Alfort

1788 – Le premier maire de Maisons-Alfort
Ainsi qu’on va le voir par la reproduction d’une délibération, la commune n’a plus à fournir de paille pour les écuries du roi.

« L’an mil sept cent quatre-vingt-huit, le 24 février, les habitants assemblés au son de la cloche, à l’issue des vespres, à la manière accoutumée, tous habitants, syndics, marguilliers, anciens syndics et marguilliers, sommes convenus ce qui suit :

« Savons qu’il se trouve dans la Paroisse, un objet dénommé sous le nom de (prez) Prés des pailles, lequel, depuis les temps les plus reculés, a été abandonné par les habitants à l’emploi de fournir les pailles pour les écuries de sa majesté, laquelle fourniture les exemptait de fournitures, corvées, logements et autres charges, consistant en 2 500 bottes de paille, laquelle fourniture ayant cessé, et lesdits habitants ayant été imposés à la corvée, c’est pourquoi, d’un avis unanime, il regarde que le produit soit réparti au marc le franc la livre, sur le pied auquel chacun des contribuables est imposé, jusque tant que ladite imposition aura lieu.

« Dedans le cas où la corvée se trouverait éteinte, le montant rentrerait dedans l’ordre ordinaire, et imposé sur le rôle, ce qui viendrait à la décharge de chacun des habitants.

« Fait et passé en l’état, les jour et an que dessus. »

Entre temps, M. Coudray, qui s’intitulait syndic municipal, étant décédé, la municipalité fut réorganisée. Roger père, marchand de bois à Alfort, fut nommé pour lui succéder, et prit le nom de maire.

C’est le premier magistrat municipal qui porta ce titre.

D’après– Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort (1898)

« L’Histoire de Maisons-Alfort et d’Alfortville depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours » fut écrite par Amédée CHENAL, maire de Maisons-Alfort en 1898.
Ouvrage remarquable pour les historiens, généalogistes et curieux de toutes espèces !!!

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Histoire locale

Guide de la généalogie en Belgique : Bel RTL ! — Histoires de Familles

La Matinale de BEL RTL m’a bien gentillement invitée à venir présenter mon guide ce matin. Un très chouette moment et plein de chouettes retours ! Patience, je répondrais à tout(e)s! http://www.rtl.be/videos/info/video/617451.aspx

via Guide de la généalogie en Belgique : Bel RTL ! — Histoires de Familles – Families Stories (Genealogy / Genealogie)

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Tables de mariages

tables-de-mariages-xxe-siecle

Cliquer

 

Poster un commentaire

Classé dans A utiliser

24 février 1707 – Baptême de Marie Charlotte Legris

Merci à Jacques-Perrot qui a transmis ce document

Registres paroissiaux de Saint-Remi de Maisons

Le 24 fevrier 1707

  24 fevrier  1707 - Baptème

 le vingtquatrième fevrier est née et le vintseptieme du même

mois a esté baptisée Marie Charlotte fille de Noël Legris et de

Marguerite Chevalier sa femme ; le parrain Raoul

Pelicot maître Tisseran à Paris et la Marreine Catherine

Leblond femme de Nicolas Poüilles de la parroisse de Montreüil

 

  1. Pelicot                                     Deparis curé

Poster un commentaire

Classé dans Actes BMS Maisonnais, Ephéméride

23 février 1903 – Jean-Baptiste CLÉMENT

1903 – Jean-Baptiste CLÉMENT

CLÉMENT Jean-Baptiste (Nogent-sur-Marne). Compositeur

o 1837, Boulogne sur Mer
23 février 1903, Paris
[† ] Père Lachaise

Le poète et chansonnier socialiste Jean-Baptiste Clément (1837-1903) prit part à l’insurrection de la Commune de Paris en 1871 et dut ensuite s’exiler à Londres. Il est paradoxal que le “temps des cerises”, qui compte parmi les chansons françaises les plus connues, soit resté dans la mémoire collective comme un chant révolutionnaire emblématique alors qu’écrit en 1866, cinq ans avant la Commune, il n’a rien de politique – à part peut-être le fait que les cerises sont rouges !

Né en 1836 à Boulogne-sur-Seine, fils d’un riche meunier, Jean-Baptiste Clément rompt très jeune avec ses parents, renonçant ainsi à une belle fortune familiale.

Il se retrouve à l’âge de 14 ans garnisseur de cuivre, le plus insignifiant de tous les métiers, disait-il, mais qui avait le mérite de le laisser indépendant. Il exerce ensuite d’autres métiers : commerçant en vins ou encore terrassier au tunnel de Nogent.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

A écouter : Yves Montand – Le Temps des Cerises

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Val de Marne