Archives quotidiennes : 6 décembre 2014

6 décembre 1870 – Morts à l’ambulance de l’École Vétérinaire

1870 – Morts à l’ambulance de l’École VétérinaireBEAL Jean
BOUYER Ernest
CATARAT
HILLIARD François
LEONARD
MANGET Jules
MOISSONNET Jean
PELTIERSur le site Memorial GenWeb

Registres Communaux 1870-1871 [relevé n° 10449]

CATARAT 1870-1871 Garde mobile du Tarn
CROIZILLE Pierre 1870-1871 Soldat au 110e régiment de ligne
MANGET Jules 1870-1871 Garde mobile de la Marne, 1er Bon, 4e Cie
PELTIER 1870-1871 Garde mobile de la Seine, 6e régiment

 

114 – BOUYER Ernest

Du six décembre mil huit cent soixante-dix, à dix heures du matin, acte de décès constaté suivant la loi de BOUYER Ernest soldat au soixante cinquième régiment de ligne, sans autres renseignements connus des comparants, décédé la veille à six heures su soir à l’ambulance de l’Ecole Vétérinaire d’Alfort. Sur la déclaration faite à nous François Augustin Bourguignon, adjoint au Maire remplissant par délégation les fonctions d’Officier public de l’état civil par les sieurs Alphonse Gosse garde-champêtre âgé de quarante-deux ans et Pierre Alexis Cormy appariteur âgé de cinquante et un ans domiciliés à Maisons qui ont signé le présent acte avec nous après lecture.

 

115 – MOISSONNET Jean

Du six décembre mil huit cent soixante-dix, à dix heures et un quart du matin, acte de décès constaté suivant la loi de MOISSONNET Jean, garde mobile de la Vienne, sans autres renseignements connus des comparants, décédé la veille à neuf heures du soir à l’ambulance de l’Ecole Vétérinaire dAlfort. Sur la déclaration faite à nous François Augustin Bourguignon, adjoint au Maire remplissant par délégation les fonctions d’Officier public de l’état civil par les sieurs Alphonse Gosse garde-champêtre âgé de quarante-deux ans et Pierre Alexis Cormy appariteur âgé de cinquante et un ans domiciliés à Maisons qui ont signé le présent acte avec nous après lecture.

 

116 – HILLIARD François

Du six décembre mil huit cent soixante-dix, à onze heures et demie du matin, acte de décès constaté suivant la loi de HILLIARD François, caporal de la garde nationale mobile d’Ille-et-Vilaine, sans autres renseignements connus des comparants, décédé la veille à onze heures du soir à l’ambulance de l’Ecole Vétérinaire d’Alfort. Sur la déclaration faite à nous François Augustin Bourguignon, adjoint au Maire remplissant par délégation les fonctions d’Officier public de l’état civil par les sieurs Alphonse Gosse garde-champêtre âgé de quarante-deux ans et Pierre Alexis Cormy appariteur âgé de cinquante et un ans domiciliés à Maisons qui ont signé le présent acte avec nous après lecture.

 

117 – LEONARD

Du six décembre mil huit cent soixante-dix, à onze heures trois quarts du matin, acte de décès constaté suivant la loi de LEONARD, soldat au vingt deuxième bataillon de chasseurs à pied, sans autres renseignements connus des comparants, décédé la veille à neuf heures du soir à l’ambulance de l’Ecole Vétérinaire d’Alfort. Sur la déclaration faite à nous François Augustin Bourguignon, adjoint au Maire remplissant par délégation les fonctions d’Officier public de l’état civil par les sieurs Alphonse Gosse garde-champêtre âgé de quarante-deux ans et Pierre Alexis Cormy appariteur âgé de cinquante et un ans domiciliés à Maisons qui ont signé le présent acte avec nous après lecture.

 

118 – BEAL Jean

Du six décembre mil huit cent soixante-dix, à l’heure de midi, acte de décès constaté suivant la loi de BEAL Jean soldat d’artillerie de marine, onzième batterie, sans autres renseignements connus des comparants, décédé la veille à neuf heures du soir à l’ambulance de l’Ecole Vétérinaire d’Alfort. Sur la déclaration faite à nous François Augustin Bourguignon, adjoint au Maire remplissant par délégation les fonctions d’Officier public de l’état civil par les sieurs Alphonse Gosse garde-champêtre âgé de quarante-deux ans et Pierre Alexis Cormy appariteur âgé de cinquante et un ans domiciliés à Maisons qui ont signé le présent acte avec nous après lecture.

 

119 – MANGET Jules

Du six décembre mil huit cent soixante-dix, à quatre heures du soir, acte de décès constaté suivant la loi de MANGET Jules, garde mobile de la Marne, premier bataillon, quatrième compagnie, sans autres renseignements, décédé cejourd’hui à une heure du matin à l’ambulance de l’Ecole Vétérinaire d’Alfort. Sur la déclaration faite à nous François Augustin Bourguignon, adjoint au Maire remplissant par délégation les fonctions d’Officier public de l’état civil par les sieurs Alphonse Gosse garde-champêtre âgé de quarante-deux ans et Pierre Alexis Cormy appariteur âgé de cinquante et un ans domiciliés à Maisons qui ont signé le présent acte avec nous après lecture.

 

120 – PELTIER

Du six décembre mil huit cent soixante-dix, à quatre heures et un quart du soir, acte de décès constaté suivant la loi de PELTIER, garde mobile de la Seine, sixième régiment, sans autres renseignements connus des comparants, décédé ce matin à une heure à l’ambulance de l’Ecole Vétérinaire d’Alfort. Sur la déclaration faite à nous François Augustin Bourguignon, adjoint au Maire remplissant par délégation les fonctions d’Officier public de l’état civil par les sieurs Alphonse Gosse garde-champêtre âgé de quarante-deux ans et Pierre Alexis Cormy appariteur âgé de cinquante et un ans domiciliés à Maisons qui ont signé le présent acte avec nous après lecture.

 

121 – CATARAT

Du six décembre mil huit cent soixante-dix, à quatre heures et demie du soir, acte de décès constaté suivant la loi de CATARAT, garde mobile du Tarn, sans autres renseignements connus des comparants, décédé cejourd’hui à trois heures du matin à l’ambulance de l’Ecole Vétérinaire d’Alfort. Sur la déclaration faite à nous François Augustin Bourguignon, adjoint au Maire remplissant par délégation les fonctions d’Officier public de l’état civil par les sieurs Alphonse Gosse garde-champêtre âgé de quarante-deux ans et Pierre Alexis Cormy appariteur âgé de cinquante et un ans domiciliés à Maisons qui ont signé le présent acte avec nous après lecture.

 

1870 – Morts à l’Ambulance de l’École Vétérinaire d’Alfort

Publicité

Poster un commentaire

Classé dans Ecole Vétérinaire - ENVA

Article du jour (116) : Recensements de l’Yonne (89) en ligne

 

Yonne recensements en ligne

Cliquer pour accéder au site

Les Archives Départementales de l’ Yonne, les AD 89, viennent de mettre sur leur portail d’archives en ligne la totalité des registres matricules militaire pour les classes de recrutement de 1867 à 1921.
La numérisation puis la mise en ligne des classes 1900 à 1918 date de 2013.
La numérisation des registres matricules militaire pour les classes de recrutement de 1867 à 1899 et les classes de recrutement de 1919 à 1921, date de cette année 2014.
Sont donc disponibles en ligne: les registres matricules militaires des classes de recrutement des années 1867 à 1921.
La recherche dans les registres matricules s’effectue sur le site des Archives 89 par le biais d’un formulaire qui est très simple d’utilisation:
Sélection soit des tables alphabétiques, soit des registres matricules et de l’année de recrutement.
Il bon aussi de rappeler que la classe de recrutement correspond à l’année des vingt ans du conscrit,
A savoir que si vous recherchez une fiche des RM d’un individu né en 1867, il vous faudra explorer les tables et registres de la classe de recrutement 1887.

Le portail des Archives Départementales de l’Yonne en ligne.

*

Poster un commentaire

Classé dans Archives, Archives Départementales, Recensements

Aujourd’hui fête des Nicolas

Stats Nicolas

http://dataaddict.fr/prenoms/

*

Poster un commentaire

Classé dans A visiter, A voir, Ephéméride

Article du jour (115) : Carte des recensements

Carte des recensements en ligne

Cliquer pour accéder à l’article complet

 

Archives départementales en ligne

 *

Poster un commentaire

Classé dans Article du jour, Recensements