Archives de Catégorie: Val de Marne

24 novembre 1468 – DUNOIS Comte de

DUNOIS Comte de, († L’Hay, 1468) Prince Capétien,

Jean d’Orléans Comte de Dunois, dit

o 1403, Paris.

24 novembre 1468, L’Hay près Bourg-la-Reine.

(Château de la Tournelle)

########

Jean d’Orléans, Comte de Longueville et de Dunois , dit le Bâtard d’Orléans, grand-chambellan de France, fils naturel de Louis 1er de France,  Duc d’Orléans, né à Paris en 1402, mort en 1468, se distingua de bonne heure par une brillante ardeur dans les combats. A l’âge de 25 ans, il battit, avec 1,600 hommes, sous les murs de Montargis, 3,000 anglais, commandés par les comtes de Warwick, de Suffolk et Jean de la Poll. Il partagea, sous les murs d’Orléans, les lauriers cueillis par Jeanne d’Arc et contribua  puissamment à la victoire de Patay en 1429. En 1432, il réduisit à l’obéissance royale la ville de Chartres, et en 1436 reprit Paris occupé par les Anglais. Après tant de services, Dunois fut un instant coupable, il entra dans une conspiration tramée par la Trémouille contre Charles VII, et fit révolter contre ce prince son propre fils, le dauphin, depuis Louis XI ; mais il répara sa faute en venant se jeter aux pieds du monarque, et fit oublier sa conduite en se distinguant aux sièges d’Harfleur, de Gallardon et de Dieppe. En 1444, le roi le nomma son lieutenant-général ; à peine revêtu de cette haute dignité, il expulsa entièrement les Anglais de la Normandie ; en 1450, il conquit la Guyenne, occupée aussi par les Anglais. La place de grand-chambellan fut la récompense de ce nouveau service. Après la mort de Charles VII (1461), Dunois, mécontent de son successeur, entra dans la ligue du Bien public ; mais il rentra en faveur à la pacification, et fut même nommé par Louis XI président du conseil de réformation pour le bien public. Dunois s’honorait du surnom de Bâtard d’Orléans.

Dictionnaire Universel  par Bouillet. 1855

Jean d’Orléans, Comte de Longueville et de Dunois , dit le Bâtard d’Orléans, grand Chambellan de France, fils naturel de Louis 1er de France,  Duc d’Orléans, né à Paris en 1402, mort en 1468. A l’âge de 25 ans, il battit, avec 1600 hommes, 3000 anglais. Il partagea, sous les murs d’Orléans, les lauriers cueillis par Jeanne d’Arc et reprit Paris occupé par les Anglais qu’il chassa aussi de la Normandie et de la Guienne.

Dictionnaire Français par Bescherelle Aîné. 1853

_______

Il fut la tige des ducs de Longueville.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Val de Marne

23 novembre 1901 – HARRY-MAX

Harry-Max, pseudonyme de Maxime Louis Charles Dichamp, né le 23 novembre 1901 à Paris et décédé le 13 mars 1979 à Ivry-sur-Seine (94), était un acteur français actif jusqu’au milieu des années 1970.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Harry-Max

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Val de Marne

23 novembre 1976 – André MALRAUX

1976 – André MALRAUX

MALRAUX André († Créteil 1976). Homme politique.

o 3 novembre 1901. Paris XVIII
x  Marie Madeleine Jeanne Lioux
23 novembre 1976. Créteil   [†] Panthéon

Écrivain, auteur de romans : Les Conquérants, 1928 ; La Voie Royale, 1930 ; La Condition Humaine, 1933 (Prix Goncourt) ; L’Espoir, 1937. Il fut aviateur dans l’armée Républicaine en Espagne.
En 1947, secrétaire du Rassemblement du Peuple Français (RPF). 1er juin 1958, ministre délégué, puis Ministre d’État (Affaires Culturelles) de 1959 à 1969. En 1967, il a publié le premier tome de ses Anti-Mémoires.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Val de Marne

22 novembre 1882 – Charles VILDRAC

Charles Messager, qui prendra le pseudonyme de Vildrac, du nom de Wildrake, héros de Walter Scott qu’il admirait, naquit  à Paris dans le 5ème arrondissement, le 22 novembre 1882.

L’Abbaye de Créteil était un phalanstère fondé à l’automne 1906 par l’écrivain Georges Duhamel et le poète Charles Vildrac. En 1905, Vildrac épouse Rose, la sœur aînée de Georges Duhamel. Il fut fermé par ses membres le 28 janvier 1908.

L’auteur se servira de cette expérience pour écrire « Le désert de Bièvres ».

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

21 novembre 1920 – Jean BASTIDE

1920 – Jean BASTIDE

BASTIDE Jean, (o Vincennes 1928, † Saint-Mandé, 1988). Peintre

o 21 novembre 1920. Vincennes
† 9 juillet 1988, Saint-Mandé

Jean Bastide est un peintre singulier plein d’humour et d’ironie. Il peint comme il le sent, laisse parler ses pulsions, ses fantasmes. Il se libère, règle ses comptes avec son éducation, la société, le monde qui l’entoure. Son but n’est pas de plaire mais de faire.
Les œuvres de Jean Bastide peuvent dérouter au premier regard, mais par une lecture plus attentive on y discerne une philosophie, une réflexion profonde, parfois, souvent désabusée, une autre vision du monde. Ces créations sont empreintes d’humour, humour noir, parfois, un peu grinçant, mais il faut voir cette dérision comme un révélateur, un rire salvateur.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

18 novembre 1952 – Paul ÉLUARD

1952 – Paul ÉLUARD

ÉLUARD Paul, († Charenton, 1952). Poète

Eugène Grindel dit Paul Éluard.

o 14 décembre 1895, Saint-Denis.

18 novembre 1952. Charenton-le-Pont.  [†] Père Lachaise.

“ Je suis né pour te nommer Liberté. Ici est mort le poète Paul Éluard 1895-1952.”

Cette plaque commémorative est apposée 52 avenue de Gravelle à Charenton-le-Pont.

 Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

17 novembre 1990 – Pierre TOURLIER

1990 – Pierre TOURLIER

TOURLIER Pierre (x Créteil(94), 1990) Chauffeur de Mitterrand.

o 4 septembre 1943, Metz
X 17 novembre 1990, Créteil :  Isabelle B.

Pierre Tourlier a publié en mars 2000 « Conduite à gauche » qui relate plus de 25 années passées aux côtés de François Mitterrand. Il a d’abord été son garde du corps puis son chauffeur. Pierre a eu beaucoup de mal à faire le deuil de François Mitterrand, pendant 3 ans il était en pleine dépression. C’est un ami médecin qui lui a conseillé d’écrire pour « se vider ». Son ami l’a alors poussé à le publier, ce qui est fait aujourd’hui. Ce livre lui a permis de tourner la page et de se régénérer.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

16 novembre 1997 – Georges MARCHAIS

1997 – Georges MARCHAIS

MARCHAIS Georges René Louis, (1920–1997) Champigny. Homme Politique

o 7 juin 1920, La Hoguette (Calvados).

x Liliane G.

16 novembre 1997, Paris X.

Peu connu des Français, Georges Marchais se fera connaître par son verbe lors d’émissions télévisés. Malgré un accord avec le PS en 1972, il lui reproche d’être trop à droite et va mener une campagne virulente dans le cadre des élections présidentielles de 1981.

Le PCF traverse une crise à travers toutes les élections et voit son déclin s’accentuer à partir des années 1990. Lors du XXVIIIème congrès, en janvier 1994, il est remplacé par Robert Hue. En 1997, il abandonne son poste de député du Val-de-Marne qu’il occupe depuis 1973 sans interruption. Il meurt en 1997.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Ephéméride, Val de Marne

15 novembre 1970 – l’Université Paris XII

15 novembre 1970 : ouverture de l’Université Paris XII Val-de-Marne.

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

15 novembre 1846 – Simon, Claude LECOUTEUX

Simon, Claude LECOUTEUX

Maire de Créteil 1831 à 1846.

– Né le 1er juillet 1784 à Maisons-Alfort.
– Maire de Créteil : nommé début mars 1831, mort en fonction le 15 novembre 1846.
– Cultivateur.
– Il appartient à une famille qui gère quatre des fermes du pays et va maintenir le village dans une vocation avant tout rurale.
– Il délaisse la partie administrative de sa tâche, mais s’occupe de Créteil sur le plan de son aménagement : élargissement et normalisation des chemins, empierrement des rues, construction du pont sur la Marne (1840), redressement de la voie aux vaches en 1841 (route de Choisy), installation de la voie ferrée Paris-Lyon à travers les prés des Bouvets.
– Le problème du local de la Mairie se pose. Le conseil municipal se réinstalle dans la salle voisine du porche, située au dessus du local où se trouve l’école.
– Diverses solutions sont envisagées, qui tendent toutes à maintenir groupés autour de l’église les divers services municipaux.
– En 1836, M. Lecouteux achète une partie de l’ancienne maison du général Favereau, au 24, Grande-Rue (16 à 20 actuels) ; il propose d’en céder gratuitement une petite portion (271m2) à la commune.
– La construction de la mairie, commencée en 1838, se délabre en 1842. Elle doit être refaite. Elle comporte un bâtiment double à deux étages dont l’un est carré et l’autre lambrissé, situé entre deux cours. Celle de devant est séparée de la rue par une grille de fer.

Poster un commentaire

Classé dans Histoire locale, Val de Marne

ALFORTVILLE – Enfants juifs déportés en 1942

Sur la stèle située dans le square des droits de l’enfant au 30 rue Véron (Alfortville)

De 1942 à 1944, 11 400 enfants de France ont été raflés, emprisonnés, déportés, dans des camps de concentration nazis et exterminés.

Seulement parce qu’ils étaient juifs.

15 d’entre eux étaient alfortvillais, ils font partie de notre histoire. Alors, n’oublions, ne les oublions pas.

BERCOVICI Lili 10 ans, convoi le 28-09-1942 Alfortville

BERCOVICI Morel 4 ans, convoi le 28-09-1942 Alfortville

BERCOVICI Fernand 8 ans, convoi le 28-09-1942 Alfortville

BERCOVICI Henriette 9 ans, convoi le 28-09-1942 Alfortville

BERCOVICI Jean 15 ans, convoi le 28-09-1942 Alfortville

BERCOVICI Joseph 12 ans, convoi le 28-09-1942 Alfortville

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 39-45, Val de Marne

3 novembre 1749 – Denis DIDEROT

Denis Diderot, né le 5 octobre 1713 à Langres et mort le 31 juillet 1784 à Paris, est un écrivain, philosophe et encyclopédiste français. Château de Vincennes (24 juillet au 3 novembre 1749) Les positions matérialiste de sa « Lettre sur les aveugles à l’usage de ceux qui voient » qui paraît en 1749 achèvent de convaincre la censure que leur auteur, surveillé depuis quelques temps, est un individu dangereux. L’œuvre est condamnée et Diderot est incarcéré 3 mois au château de Vincennes sur ordre de Berryer qui saisit le manuscrit de « La promenade du sceptique ». Durant sa détention, Diderot reçoit la visite de son ami Jean-Jacques Rousseau qui, en chemin, a eu la fameuse illumination qui l’amènera à écrire, sans doute avec l’aide de Diderot son Discours sur les sciences et les arts. Sa pénible détention traumatise Diderot et l’incite à une grande prudence dans ses publications, préférant même réserver certains de ses textes à la postérité.

Poster un commentaire

Classé dans Val de Marne

24 octobre 1946 – Patrick GRANPERRET

GRANPERRET Patrick, (o Saint-Maur, 1946) Réalisateur.

o 24 octobre 1946, Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne)
x 13 janvier 1970, Paris VII
Marie-Paule Louise Lucienne P.
)( 1975

Diplômé de l’école de commerce ESSEC et passionné par la photographie et le reportage, il débute comme photographe de plateau pour Jacques Marbeuf (Bel ordure) et Jérôme Savary (La Fille de la garde-barrière). Il collabore également au film de Pierre William Glenn, Cheval de fer avant de créer sa propre société de production, Basta Films, grâce à laquelle il réalise et produit des courts et moyens métrages entre 1974 et 1977. A la même période, il allie cinéma et compétition automobile en travaillant comme assistant réalisateur sur des longs métrages de Nadine Trintignant, Claude Goretta et Maurice Pialat et en participant à plusieurs rallyes.
En 1980 Courts circuits qui obtient le premier Prix Jean-Louis Bory. Sur ce premier long métrage, qui traite des courses de moto, Patrick Grandperret est assisté par le président du Festival de Cannes 2000, Luc Besson. Également bien accueilli par la critique, son second film, Mona et moi (1986), remporte de nombreux prix comme le Prix Jean Vigo et le Grand Prix du Festival du film de Belfort. Six ans plus tard, il enchaîne deux films sur l’Afrique, L’Enfant lion (1992), adapté du livre de René Guillot, et qui rencontre un joli succès dans les salles françaises, et Le Maître des éléphants (1994) dans lequel il dirige Jacques Dutronc. Il retrouve le comédien chanteur en 1995 dans Les Victimes, un thriller adapté de Boileau-Narcejac.
Tout au long de sa carrière, Patrick Grandperret produit de nombreux films, comme le moyen métrage La Vie des morts qui révèle en 1989 le jeune réalisateur Arnaud Desplechin.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Ephéméride, Val de Marne

24 octobre 1868 – Alexandra DAVID-NEEL

1868 – Alexandra DAVID-NEEL

DAVID-NEEL Alexandra, (o Saint-Mandé, 1868). Exploratrice.
o 24 octobre 1868, Saint-Mandé (Val-de-Marne).
x 4 août 1904, Tunis
Philippe François Néel
† 8 septembre 1969, Digne.

En décembre 1924, au terme de huit mois d’odyssée à travers les montagnes du Tibet, alors en grande partie inexplorée, Alexandra David-Néel, orientaliste française déguisée en “ pèlerine mendiante ” pénètre à Lhassa en compagnie de son fils adoptif, le lama Yongden. Cet exploit lui vaut une célébrité internationale, quand elle publiera à son retour “ Voyage d’une Parisienne à Lhassa ”.
Elle publia des ouvrages sur le bouddhisme, l’Inde, le Tibet et la Chine.
Elle mourut à Digne à 101 ans. Beau parcours.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Ephéméride, Val de Marne

Mémorial GenWeb : Base des déportés (258 en Val-de-Marne)

Base des déportés VDM

Cliquer

*

Nés à Maisons-Alfort

BERNARD Marguerite Marie épouse VERRIER  

BERNHARD Alphonse  

GARNIER Hélène née DREYFUS  

GERTLER Gisèle

NAUDOT Bernard Lucien  

QUEYROUX Alfred René « Marcel »

 

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 39-45, Histoire, Val de Marne

15 octobre 1945 – Pierre LAVAL

1945 – Pierre LAVAL

LAVAL Pierre, († Fresnes, 1945). Homme politique.
o 28 juin 1883, Châteldon. (Puy-de-Dôme)
x  Eugénie, Marie, Marguerite C.
15 octobre 1945, Fresnes.  [†] Montparnasse

Né à Châteldon (Puy-de-Dôme) le 28 juin 1883, il est fils d’aubergiste. Avocat au barreau de Paris il réussit bien et se constitue clientèle et patrimoine. Député SFIO en 1914, maire d’Aubervilliers en 1923, il est député (socialiste-indépendant) de 1924 à 1927, et ministre du Cartel de gauche. Rompant avec la gauche, il est sénateur en 1927, puis président du Conseil (1930-1932). Ministre des Affaires étrangères de 1934 à 1936, il favorise le rapprochement avec l’Italie, et signe le pacte franco-soviétique en 1935. Vice-président du Conseil, il organise le vote des pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940, prépare la politique de collaboration et l’entrevue de Montoire. Écarté le 13 décembre 1940, Pétain est contraint de le rappeler en avril 1942. Après l’occupation de la zone sud il se soumet de plus en plus à Hitler (STO, présence des chefs de la Milice au gouvernement en 1944). Assigné à résidence à Sigmaringen (août 1944) il se réfugie en Espagne en avril 1945. Livré aux Français, il est condamné à mort après un procès hâtif, et exécuté le 15 octobre 1945.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 39-45, Val de Marne

13 octobre 1964 – Madeleine DELBRÊL

Madeleine Delbrêl, essayiste et poétesse née le 24 octobre 1904 à Mussidan en Dordogne et décédée le 13 octobre 1964, était une mystique chrétienne française, assistante sociale, essayiste et poétesse.
Elle est née en 1904 dans une famille indifférente à la religion. À l’âge de dix-sept ans, sa profession d’athéisme est radicale et profonde mais, en trois ans, suite à la rencontre d’un groupe d’amis chrétiens, elle prend en considération la possibilité de Dieu en aboutissant à la foi vers l’âge de vingt ans.
Assistante sociale très active, elle travaille dans la banlieue ouvrière, à Ivry-sur-Seine, où œuvre une municipalité communiste. Elle se confronte alors avec l’athéisme marxiste, n’hésitant pas, à contre-courant, à annoncer l’Évangile. En matière de travail social, elle rappelle la nécessité de développer des actions collectives en vue de faire évoluer les politiques sociales. Elle écrira en 1937 : « Il est peut-être plus touchant de visiter, dans sa journée, cinq ou dix familles nombreuses, de leur obtenir à grand renfort de démarche telle ou tel secours ; il serait sans doute moins touchant mais plus utile, de préparer le chemin à tel texte légal qui améliorerait l’état familial toutes les familles nombreuses connues ou inconnues de nous. »
Ses écrits manifestent des talents poétiques et surtout une profonde vie mystique. Elle est pour certains l’une des personnalités spirituelles les plus importantes du XXe siècle. La cause en béatification de Madeleine Delbrêl a été introduite à Rome en 1990 par Monseigneur François Frétellière, ancien évêque de Créteil.

*

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

12 octobre 1924 – Anatole FRANCE

Anatole France, de son nom exact François-Anatole Thibault, est un écrivain français, né le 16 avril 1844 à Paris, quai Malaquais, mort le 12 octobre 1924 à Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire). Il est considéré comme l’un des plus grands écrivains de la Troisième République dont il fut également l’un des plus importants critiques littéraires. Il a combattu à Champigny-sur-Marne en 1870.

Terre d’écriture – 2008

Poster un commentaire

Classé dans Val de Marne

11 octobre 1839 – POLAIRE

1839 – POLAIRE

polaire

Émilie Bouchaud dite Polaire
o 14 mai 1874, Alger (Algérie).
11 octobre 1939, Champigny
[†] Champigny
1877, débute à Paris au Caf’Conç’, à 14 ans. Elle a incarné Claudine de Colette  au théâtre.
Polaire est inhumée au cimetière de Champigny.
1900 : la mode est à la minceur et aux formes féminines que modèle le corset : il étrangle la taille – nulle ne l’a aussi fine (42 cm) que la chanteuse Polaire, l’amie de Colette.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

MairesGenWeb : Maires du Val-de-Marne

 

Ablon-sur-Seine  94001  94480  Extraits du livre de G. BLANC-CESAN : Les Maires du Val de Marne (1988)   [maires]
 Alfortville  94002  94140  Extraits du livre de Joseph FRANCESCHI ‘Alfortville-Notre Ville’ (avant 1988) – Extraits du livre de G. BLANC-CESAN ‘Les Maires du Val de Marne’ (1988) – Liste des Maires complétée par le services des Archives de la mairie d’Alfortville (novembre 2000.)   [maires]
 Arcueil  94003  94110  Extraits du livre de G. BLANC-CESAN : Les Maires du Val de Marne (1988)   [maires]
 Boissy-Saint-Léger  94004  94470  Boissy St Léger, mon village de Roger Guillemard et Extraits du livre de G. BLANC-CESAN ‘Les Maires du Val de Marne’ (1988)   [maires]
 Bonneuil-sur-Marne  94011  94380  Extraits du livre de G. BLANC-CESAN : Les Maires du Val de Marne (1988)   [maires]
 Bry-sur-Marne  94015  94360  Pour les ‘Observations’ : Livre de G. BLANC-CESAN ‘Les Maires du Val de Marne’ (1988)   [maires]
 Cachan  94016  94230  Extraits du livre de G. BLANC-CESAN : Les Maires du Val de Marne (1988)   [maires]
 Champigny-sur-Marne  94017  94500  Extraits du livre de G. BLANC-CESAN : Les Maires du Val de Marne (1988)   [maires]
 Charenton-le-Pont  94018  94220  Extrait du livre de Monsieur G. BLANC-CESAN – ‘Les Maires du Val de Marne’ (1988) et ajouts d’annotations et rectifications sur certains points par le Service des archives de Charenton-le-Pont concernant quelques données du livre de M. G. BLANC-CESAN.   [maires]
 Chennevières-sur-Marne  94019  94430  Extraits du livre de G. BLANC-CESAN : Les Maires du Val de Marne (1988)   [maires]
 Chevilly-Larue  94021  94550  Extraits du livre de G. BLANC-CESAN ‘Les Maires du Val de Marne’ (1988)   [maires]
 Choisy-le-Roi  94022  94600  Extraits du livre de G. BLANC-CESAN : Les Maires du Val de Marne (1988)   [maires]
 Créteil  94028  94000  Extraits du livre de G. BLANC-CESAN : Les Maires du Val de Marne (1988)   [maires]
 Fontenay-sous-Bois  94033  94120  Extraits du livre de G. BLANC-CESAN : Les Maires du Val de Marne (1988)   [maires]
 Fresnes  94034  94260  Les Maires du Val de Marne de 1800 à nos jours, G. Blanc-Cesan, Paris, 1988 (Mairie de Fresnes, 20.12.2010)   [maires]
 Gentilly  94037  94250  Extrait du livre de M. G. BLANC-CESAN ‘Les Maires du Val de Marne de 1800 à nos jours (1988)’ – Pour les annexions : cf . ‘Connaissance du Vieux Paris’ par Jacques HILLAIRET (1951, 1953, 1954 et 1993)   [maires]
 Haÿ-les-Roses (L’)  94038  94240  1. Extraits du livre de G. BLANC-CÉSAN, ‘L’Histoire des Maires du Val de Marne’ – 2. Informations historiques d’Yves VERGEZ de Nogent sur Marne (94)   [maires]
 Ivry-sur-Seine  94041  94200  1. Extraits du livre de G. BLANC-CESAN ‘Les Maires du Val de Marne’ (1988) 2. Pour l’annexion de 1860 : cf. le livre de Jacques HILLAIRET ‘Connaissance du Vieux Paris’ (1951, 1953, 1954, 1993)   [maires]
 Joinville-le-Pont  94042  94340  Extraits du livre de G. BLANC-CESAN : Les Maires du Val de Marne (1988)   [maires]
 Kremlin-Bicêtre (Le)  94043  94270  Extraits du livre de G. BLANC-CESAN : Les Maires du Val de Marne (1988)   [maires]
 Limeil-Brévannes  94044  94450  Extraits du livre de G. BLANC-CESAN : Les Maires du Val de Marne (1988)   [maires]
 Maisons-Alfort  94046  94700  1. Plaquette des Archives de Maisons Alfort (Septembre 2000) et compléments d’informations du Service des Archives du (3.10.2000) et compléments d’informations en provenance du Livre de M. BLANC-CESAN ‘Les Maires du Val de Marne’ de 1800 à nos jours (1988) 2. relevés dans *Etats des Communes à la fin du XIXème siècle publié sous les auspices du Conseil Général – Maisons Alfort* (cercle de généalogie de Maisons Alfort – cgma94.free.fr)   [maires]
 Mandres-les-Roses  94047  94520  Extraits du livre de G. BLANC-CESAN : Les Maires du Val de Marne (1988)   [maires]
 Marolles-en-Brie  94048  94440  Extraits du livre de G. BLANC-CESAN : Les Maires du Val de Marne (1988)   [maires]
 Nogent-sur-Marne  94052  94130  Informations historiques d’Yves VERGEZ de Nogent-sur-Marne (94)   [maires]
 Noiseau  94053  94880  Archives communales   [maires]
 Orly  94054  94310  Archives communales   [maires]
 Ormesson-sur-Marne  94055  94490  Tableau des maires exposé à la mairie   [maires]
 Périgny-sur-Yerres  94056  94520  Archives communales   [maires]
 Perreux-sur-Marne (Le)  94058  94170  Tableau des maires exposé à la mairie   [maires]
 Plessis-Trévise (Le)  94059  94420  Tableau des maires exposé à la mairie   [maires]
 Queue-en-Brie (La)  94060  94510  Tableau des maires exposé à la mairie   [maires]
 Rungis  94065  94150  Extraits du livre de G. BLANC-CESAN : Les Maires du Val de Marne (1988)   [maires]
 Saint-Mandé  94067  94160  Archives communales   [maires]
 Saint-Maur-des-Fossés  94068  94210  Tableau des maires exposé à la mairie   [maires]
 Saint-Maurice  94069  94410  Archives communales   [maires]
 Santeny  94070  94440   [maires]
 Sucy-en-Brie  94071  94370  Archives communales   [maires]
 Thiais  94073  94320  Tableau des maires exposé à la mairie   [maires]
 Valenton  94074  94460  Association de Recherches et d’Etudes sur Valenton (http://arev-valenton.fr/ )   [maires]
 Villecresnes  94075  94440  Tableau des maires exposé à la mairie   [maires]
 Villejuif  94076  94800  Tableau des maires exposé à la mairie   [maires]
 Villeneuve-le-Roi  94077  94290  Tableau des maires exposé à la mairie   [maires]
 Villeneuve-Saint-Georges  94078  94190  Tableau des maires exposé à la mairie   [maires]
 Villiers-sur-Marne  94079  94350  Villiers-sur-Marne dans l’histoire de Daniel POISSON, Président de la Société Historique de Villiers (Maury éditions)   [maires]
 Vincennes  94080  94300  Une histoire de Vincennes, mémoires pour l’an 2000   [maires]
 Vitry-sur-Seine  94081  94400  Mairie de Vitry-sur-Seine (29.12.2010)   [maires]

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Histoire locale, Val de Marne