Archives de Tag: Ephémérides

MEILHOC Alfred décédé le 8 janvier 1918

MEILHOC Alfred : Maréchal des Logis 1 Groupe Aviation, né en 1872 —Habite  2, quai d’Alfort à Maisons-Alfort en 1911 (voir recensements) — Recrutement Mat 1723 Seine 4B (75) — Extrait Mortuaire en guise de fiche MDH – Détaché à l’Usine MARCHAND et Cie 15bis rue Buffon (Paris) en qualité de chef d’expédition – Malade, décédé le 8/1/1918 Hôpital militaire Begin Saint-Mandé 94-VDM — Figure sur MAM —

Fiche MDH : MEIHLOC Alfred

Fiche MGW :  MEILHOC Alfred


 


Les données de ce blog concernant « MEIHLOC»

https://cgma.wordpress.com/?s=MEIHLOC


Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Version avril 2017
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 14-18, Morts 14-18, WW1 MA MPLF

BARBOT Albert décédé le 07 janvier 1915

BARBOT Albert : Soldat Classe 2, 31 RI, né le 13/6/1892 à Maisons-Alfort — Fils de Jules Eugène, Tourneur sur métaux 28 ans et de BOUDRY Marie Louise Mathilde, sans profession 24 ans, acte 95 — Habite 5, rue Chabert à Maisons-Alfort — Recrutement Mat : 6968 (75) Mat : 3675 au corps — Tué à l’ennemi le 7/1/1915 Ravin des Meurissons Les Meurissons 55-Meuse — MPF : Mort pour la France dans SGA-MDH — Information : Erreur de matricule sur MdH — Figure sur MAM —

Fiche MDH BARBOT Albert
Fiche MGW BARBOT Albert



Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 14-18, Morts 14-18, WW1 MA MPLF

SÉJOURNANT Joseph Pierre Emmanuel décédé le 01 janvier 1915

SÉJOURNANT Joseph Pierre Emmanuel : Vétérinaire Lieutenant 36e régiment d’artillerie, né le 12/2/1885 à Bagnols-les-Bains Lozère (48) Languedoc-Roussillon — Fils de Pierre Antoine Percepteur 30 ans et de Testu Marie Madeleine, sans profession, acte 14 — Recrutement Mat : 225 Montluçon (3) Mat : 846 au corps — Tué à l’ennemi le 1/1/1915 Conchy-les-Pots Oise (60) — MPF dans la fiche MDH —


Fiche MDH SÉJOURNANT Joseph Pierre Emmanuel

Fiche MGW SÉJOURNANT Joseph Pierre Emmanuel



Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre


Poster un commentaire

Classé dans Guerre 14-18, Morts 14-18, WW1 MA MPLF

31 décembre 1566 – 1er janvier

31 décembre 1566 – 1er janvier

En 1564 Charles IX, par l’Édit du Roussillon du 9 août impose le 1er janvier au lieu de Pâques comme début de l’Année. Cette décision ne prit effet qu’en 1567. L’année 1566 est donc l’année la plus courte qui n’est jamais existé : elle a commencé le 14 avril 1566 (pâques) et s’est terminée le 31 décembre 1566. Elle n’a duré que 8 mois et 17 jours !

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

30 décembre 1925 – Bateaux Parisiens

Bateaux parisiens. A la demande d’organiser un service réduit, matin et soir, pendant la saison d’hiver, avec tarif ouvrier, la STCRP répond qu’elle a organisé un service de ce genre avec 2 bateaux et 8 courses du 24 novembre 1924 au 1er mars 1925 qui a donné les résultats suivants :

Voyageurs transportés : 22.234. Recette totale, 6.092 francs, Dépense 46.422 francs soit un déficit de 40.000 francs environ.
Devant cette insuffisance de rendement le Conseil Général a dans sa séance du 30 décembre 1925, décidé la suppression du service d’hiver.

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Transports

30 décembre 1987 – Laurent FIGNON

1987 – Laurent FIGNON

FIGNON Laurent, (x Saint-Mandé, 1987). Cycliste.

o 12 août 1960, Paris
x 30 décembre 1987, Saint-Mandé (Val-de-Marne)
Nathalie France R..
+ 31 août 2010 Paris 13ème

L’ancien coureur Laurent Fignon, double vainqueur du Tour de France (1983, 1984), est décédé à 50 ans des suites d’un cancer, a annoncé l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière à Paris. « Valérie Fignon son épouse a la douleur d’annoncer le décès de Laurent Fignon aujourd’hui, mardi 31 août 2010 à 12 h 30 à l’hôpital Pitié-Salpêtrière. Ses obsèques auront lieu dans la plus stricte intimité », a indiqué l’établissement hospitalier dans un communiqué.

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Ephéméride

28 décembre 1803 – Conscrits, tirage au sort

Service militaire : Le 28 décembre 1803, la loi dite du 8 nivôse an XI instaure la désignation des conscrits par tirage au sort.
*

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

To day is boxing Day

http://fr.wikipedia.org/wiki/Boxing_Day

*

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

26 décembre 1999 – Tempête

Tempête

Parmi les derniers épisodes météorologiques qui touchèrent la France et le département du Val-de-Marne citons la Tempête de 1999 avec des pointes de 173 km/h à Orly vers 6 heures du matin le 26 décembre 1999 et la canicule de 2003 avec une surmortalité de 171 % en août 2003, soit le plus haut taux en France.

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

25 décembre 1911 : Louise BOURGEOIS

L’artiste sculpteur Louise BOURGEOIS est née à Paris le 25 décembre 1911; elle est décédée le 31 mai 2010 à New York , mais a vécu toute son enfance à Choisy le Roi (Val-de-Marne).

Ses parents se sont installés dans une maison bourgeoise, en bordure de Seine, car l’exercice de leur profession demandait l’utilisation de beaucoup  d’eau ; ils ont ainsi créé à cet endroit  un atelier de restauration de tapisseries anciennes ; dès l’âge de 10 ans, Louise a été initiée à ce métier. En fait c’était surtout sa mère qui faisait tourner l’atelier , car son père , souvent absent , chassait l’antiquité ou courait le jupon . Une ambiance familiale un peu difficile qui a inspiré son art jusqu’à ses dernières œuvres. En 1938,peu de temps avant de quitter la France pour NewYork, elle a épousé l’Américain Richard Goldwater, spécialiste de l’Histoire de l’Art.

Photos de Louise BOURGEOIS

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne

25 décembre 1863 – Charles PATHE

1863 – Charles PATHE

PATHE Charles (1863-1957) Vincennes

o 25 décembre 1863 Chevry-Cossigny, Seine-et-Marne
† 26 décembre 1957 Monte-Carlo,

Charles Pathé né le 25 décembre 1863 à Chevry-Cossigny, mort le 26 décembre 1957 à Monte-Carlo, est un industriel et producteur de films pour le cinéma. Ses parents étaient des alsaciens. Il avait 3 frères et 2 sœurs.

Ingénieur français, fondateur avec son frère Émile (Paris, 1860 — id., 1937),
Et Henri Lioret (Moret-sur-Loing, 1848 — Paris, 1938), de l’industrie phonographique française. Charles et Émile Pathé furent les grands promoteurs des industries phonographique et cinématographique françaises.

Charles Pathé grandit à Vincennes où ses parents tenaient une boucherie. D’abord bistrotier, le cadet des frères Pathé acheta un phonographe Edison en 1894 pour démarcher les foires et les marchés. En 1896 il fonda avec ses trois frères — Jacques, Émile et Théophile — la Compagnie des Établissements Pathé Frères.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

Louis Aragon disparaissait le 24 décembre 1982

Cliquer


 

1 commentaire

Classé dans A lire, Ephéméride

LAURESSERGUES Antoine décédé le 24 décembre 1917

LAURESSERGUES Antoine : Caporal, 100 RI Territoriale, né le 13/9/1877 à Boisset Cantal (15) — Fils de Pierre, Cultivateur, 30 ans et de GAURENTE Sophie, sans profession, 32 ans, acte 39 — Recrutement ; Mat : 2037 Aurillac (15), Mat : 7668 au corps — Tuberculose pulmonaire aigüe contractée en service le 24/12/1917 1 rue Jouët Maisons-Alfort — MPF MdH le 24/12/1917 — marié le 06/10/1904 à AUDEBERT Marie à Moussy-Cramayel Seine-et-Marne — Figure sur : MAM —

Fiche MDH : LAURESSERGUES Antoine
Fiche MGW : LAURESSERGUES Antoine



Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18

23 décembre 1903 – Protection des enfants du premier âge

 1903 – Protection des enfants du premier âge

Protection des enfants du premier âge. – En 1903, les déclarations faites par les parents, conformément à l’article 7 de la loi du 23 décembre 1874, se résument ainsi

Nombre d’enfants de Maisons-Alfort mis en nourrice dans le département de la Seine :

Au sein 13      Au Biberon 18      Totaux 31

Nombre d’enfants de Maisons-Alfort mis en nourrice hors du département de la Seine . .

Au sein 8       Au Biberon 40       Totaux 48

66 déclarations d’élevage, dont 1 concernant un enfant né hors du département de la Seine, ont été faites par des nourrices de la localité, en exécution de l’article 9 de la même loi.

Pendant la même année, 6 nourrices ont reçu de la commune, à titre de récompense, une indemnité de 20 francs chacune.

État des communes à la fin du XIXe siècle (1903)

Poster un commentaire

Classé dans Histoire locale

… du 10 au 20 décembre 1582 …

L’ordonnance d’Henri III en date de novembre 1582, transforme le 10 décembre 1582 julien en 20 décembre grégorien. C’est à partir de l’année 1582 qu’en France on a adopté le calendrier grégorien. Comme le calendrier d’avant avait pris du retard par rapport au soleil (le printemps arrivait le 11 mars au lieu du 21 mars) en 1582 on a du supprimer 10 jours. Ainsi le lendemain du 9 décembre 1582 on s’est réveillé le 20 décembre 1582. Le 15 décembre 1582 n’a donc jamais existé en France.

Bonne nuit

*

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

PRIEUR Louis décédé 13 décembre 1917

PRIEUR Louis : 311 RI, 17 Compagnie, né le 6/12/1884 à Cronat Saône-et-Loire (71) — Fils de Philibert, Cultivateur, 42 ans et de LAMY Sophie, Cultivatrice, 40 ans, acte 43 — Recrutement ; Mat : 289 Autun (71), Mat : 4263 / 018572 au corps — Tué à l’ennemi. Suite de blessures de guerre le 13/12/1917 Pederobba Trévise Italie — MPF Dans l’acte le 13/12/1917 — marié à MONTARON Marie — Figure sur : MAM Saint-Remi Livre d’Or-AN —

Fiche MDH : PRIEUR Louis
Fiche MGW : PRIEUR Louis



Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18

13 décembre 1947 – Henri, Eugène GEOFFROY

Henri, Eugène GEOFFROY

Maire de Créteil 1899 à 1919.

– Né le 8 janvier 1867 à Coutance (Manche).
– Elu le 27 mai 1899, réélu en 1912 sous l’étiquette : « Union des républicains libéraux progressistes ».
– Non réélu Maire après les élections de 1919, mais il fait partie du conseil municipal.
– Editeur au boulevard Saint-Germain à Paris.
– Propriétaire d’une maison avenue Lafferrière près de la Marne.
– Ses adversaires politiques, parmi lesquels de nombreux radicaux (qui devaient le battre aux élections de 1919) lui reprochent son sectarisme contre la laïcité.
– Une anecdote rapportée par M. André Dreux dans son livre « Créteil, mon village! » raconte qu’étant éditeur, il donnait chaque année sept volumes à l’élève obtenant le prix d’honneur; or en 1907, il n’y eut pas d’attribution au lauréat car le père de cet enfant n’était pas considéré comme un « bien pensant » : son fils n’allait pas au catéchisme !
–  Décédé le 13 décembre 1947 à Enghien-les-Bains (Val-d’Oise).
http://www.ville-creteil.fr/cv/cv-dc-maire-geoffroy.htm

Retrouvez tous les maires de Créteil sur

http://www.ville-creteil.fr/cv/cv-dc-fiche-mairedecreteil.htm

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Val de Marne

12 décembre 1859 – La Compagnie des Chemins de Fer de l’Est

1859 : l’arrivée du chemin de fer.
La Compagnie des Chemin de Fer de l’Est achète de nombreux terrains et construit une ligne de chemin de fer qui relie Saint-Maur-des-fossés à Paris: la ligne de La Bastille. Elle offre la possibilité aux Parisiens de se divertir dans les guinguettes de bords de Marne. Cette ligne continue à être exploitée par la SNCF jusqu’au 12 décembre 1969, date à laquelle la ligne est cédée à la RATP. Le RER A est né. Cette ligne dessert Saint-Maur-des-Fossés grâce à 4 gares : Saint-Maur-Créteil, Le parc de Saint-Maur, Champigny-sur-Marne et La Varenne-Chennevières.

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Histoire locale, Transports, Val de Marne

11 décembre 1803 – Square Hector BERLIOZ

Square Hector Berlioz à Maisons-Alfort
Hector Berlioz descend d’une vieille famille dauphinoise. Son père, Louis, y travaille comme médecin et a épousé Antoinette-Joséphine Marmion. En 1811 le père décide de prendre en main lui-même la direction des études de son fils. Il lui enseigne donc la guitare et la flûte. En 1815, Hector tombe amoureux d’Estelle Duboeuf, une jeune fille âgée de 17 ans. Il commence la composition de quelques mélodies en 1816. C’est en 1833 que Hector Berlioz épouse Harriet Smithson qui décède en 1854. Hector épouse alors Marie Recio, une espagnole qu’il a connue quelques années auparavant. En 1862, Marie Berlioz-Recio, deuxième épouse d’Hector meurt. En 1864, Hector Berlioz est fait chevalier de la légion d’honneur. Il tombe amoureux de Estelle Duboeuf, une amie d’enfance. Celle-ci refuse d’épouser Berlioz en juin 1867, Hector apprend que son fils est mort de la fièvre jaune à la Havane. En juillet, il brûle des photos, des lettres… Il se retire à Nice mais en 1868, il contracte 2 congestions cérébrales. Le 8 mars 1869, Hector Berlioz meurt à l’âge de 65 ans après avoir perdu tous ses êtres chers les uns après les autres.
o 11 décembre 1803,  La Côte-Saint-André (Isère)
x 1833 Harriet Smithson
x 1854 Marie Berlioz-Recio
† 8 mars 1869, Nice  (Alpes-Maritimes)

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

10 décembre 1848 – Louis-Napoléon BONAPARTE, président

Louis-Napoléon BONAPARTE. (1808-1873). Elu au suffrage universel le 10 décembre 1848. Après le coup d’Etat du  2 décembre 1851 ratifié par un plébiciste, il devient Empereur comme son oncle Napoléon Ier sous le nom de Napoléon III.

En fait Louis-Napoléon Bonaparte est le premier président de la République française. Il en inaugure le titre, sinon la fonction. On connaît surtout de lui son règne d’Empereur moins bien que ces 3 années à la tête de la République.

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride