Archives de Tag: Tombes

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES NÉCROPOLES NATIONALES

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES NÉCROPOLES NATIONALES
ARRÊTÉ :
Article 1er : Les nécropoles nationales sont des lieux de souvenir et de recueillement ouverts à tous les visiteurs. Ceux-ci sont priés de respecter les prescriptions de ce texte qui ont pour butde garantir la dignité et la décence, de règle en ces lieux.
Article 2 : La visite des nécropoles nationales, et le recueillement sur une tombe en particulier, ne sont soumis à aucune autorisation préalable. Cependant, l’accès en est interdit à tout visiteur en état d’ébriété, incorrectement vêtu, accompagné de chiens, porteur d’armes de chasse, ainsi qu’aux marchands ambulants et aux distributeurs d’imprimés publicitaires.
Article 3 : II est interdit :
-de déposer des affiches ou des écriteaux autres que ceux apposés par l’administration ou autorisés par cette dernière sur les sites des nécropoles nationales.
-de cueillir les fleurs ou de mutiler les plantations.
-de se restaurer, d’utiliser des appareils sonores, de se livrer à des jeux ou manifestations de nature à nuire au recueillement.
-de vendre dans les nécropoles des cartes postales, journaux, objets de piété, couronnes mortuaires, bibelots souvenirs (cependant, la vente de documents destinés à l’information historique des visiteurs peut être autorisée selon les modalités qui seront fixées par l’administration).
-de déposer des objets quelconques à l’intérieur des nécropoles nationales ou dans leurs
abords immédiats, sauf dans les conditions édictées à l’article 4 du présent règlement.
Article 4 : Dans le souci de préserver la présentation des nécropoles, il est précisé que, sur les tombes, seul le dépôt de gerbes ou de couronnes de fleurs naturelles est autorisé. Les aménagements ou ornementations spéciaux faisant apparaître des distinctions entre les sépultures demeurent interdits.
Article 5 : L’administration peut, à titre exceptionnel, décider la fermeture temporaire d’une nécropole nationale pour obtenir l’ordre public ou assurer la bonne conservation du domaine en cas de travaux.
Article 6 : Toute personne, autorité, collectivité territoriale, ou association régulièrement constituée, peut organiser des cérémonies du souvenir dans les nécropoles nationales, sous réserve d’en avoir préalablement informé les directeurs interdépartementaux des anciens combattants et des victimes de guerre territorialement compétents, et à condition que ces
derniers n’aient pas expressément marqué leur refus. Les adresses et numéros de téléphones des directions interdépartementales concernées seront indiqués dans chacun des cimetières.
Article 7 : Les prises de vues photographiques et cinématographiques à usage privé sont autorisées. Par contre prises de vues photographiques et cinématographiques à usage professionnel sont soumises à une autorisation préalable du responsable cité ci-dessus, auquel les demandeurs préciseront l’objet des films ou reportages qu’ils réalisent, et l’autorisation pourra leur être accordée sous conditions.
Article 8 : Les infractions au présent règlement, et notamment les actes de vandalisme (effractions, vols ou bris de matériels ou d’emblèmes, profanations, inscriptions et graffitis de toutes sortes, dégradations) seront constatées par les agents de l’État.
Les contrevenants seront poursuivis devant les tribunaux répressifs compétents, sans préjudice des actions civiles que le secrétariat d’État chargé des anciens combattants et des victimes de guerre intenterait en vue d’obtenir la réparation des dégâts causés.
Article 9 : Les présentes dispositions s’étendent tant aux nécropoles nationales proprement dites qu’aux terrains attenants.
Les arrêtés ministériels fixant les règlements généraux du Mémorial de la France Combattante du Mont Valérien à Suresnes du 22 août 1960, de celui du Monument à la Mémoire des Martyrs de la Déportation de l’Ile de la Cité à Paris du 20 janvier 1967, ainsi que celui du Mémorial du Struthof à Natzwiller du 3 juillet 1959, restent applicables.
Article 10 : Messieurs les Préfets et Directeurs interdépartementaux des anciens combattants et des victimes de guerre sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’exécution du présentarrêté.
Fait à Paris, le 26 juillet 1990.
André MERIC
Le secrétaire d’État chargé
des anciens combattants et des victimes de guerre.

Poster un commentaire

Classé dans Cimetière

« Sauvons nos tombes » Samedi 8 et dimanche 9 avril 2017

Cliquer

 

Poster un commentaire

Classé dans A visiter, Cimetière

« Sauvons nos tombes »

Cliquer

 

Poster un commentaire

Classé dans A utiliser

La « Tombe de Philippe »

Cliquer

 

 

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Histoire

5 février 1886 – Tombe YVART

Tombe ancienne : YVART

Division : 2    Ligne : 3   Tombe :  2  –   Chapelle

Famille Yvart et Segaux;

Casimir Victor Yvart né à Maisons-Alfort le 13 mai 1789 décédé à Paris 1859

Charlotte Étiennette Roussel Vve Casimir Victor Yvart née à Burest (Oise) le 13 juillet 1793 décédée à Paris le 5 juin 1870

Jeanne Yvart épouse de François Victor Segaux née à Maisons-Alfort le 31 août 1816 décédée à Pierrefonds (Oise) le 30 juillet 1880

Mr François Segaux né à Vaitte (Haute-Saône) le 14 décembre 1803 mort à Paris le 5 février 1886

Vieilles tombes à Maisons-Alfort

Poster un commentaire

Classé dans A visiter, Maisons-Alfort

Marseille : Cimetières. Retrouvez une sépulture

Cimetière Marseille

Cliquer pour accéder au site

Avec près de 160 000 tombes réparties dans 21 cimetières municipaux, Marseille lance, à l’occasion de la fête de la Toussaint, une nouvelle application pour permettre aux familles et amis des défunts de se rendre plus facilement sur une tombe.

Rechercher la tombe d’un défunt, la localiser, retrouver les tombes remarquables, connaître le règlement des cimetières, leurs adresses et horaires, bénéficier de renseignements pratiques (formalités concernant les concessions, travaux, interventions) : en quelques clics depuis chez vous, il est désormais possible de télécharger et d’imprimer le plan d’accès à la sépulture d’un défunt. L’application permet de retrouver la sépulture de plus de 177 000 défunts enregistrés depuis 1998.

Poster un commentaire

Classé dans Cimetière

Article du jour (261) : Pouvez-vous localiser la sépulture de ma grand-mère ?

yvon-genealogie-successions

Cliquer

1. La mémoire familiale et les papiers de famille

Faire-part de décès de Marie-Thérèse POIRIER

 

 

 

 

 

 

C’est en généalogie une évidence, voire même un poncif, mais la première source à exploiter est bien évidemment la plus proche : la mémoire familiale. Les témoignages des proches, les papiers de famille, faire-part de décès, les photographies…

Toute information recueillie s’avérera très précieuse. Une date, même approximative, un lieu de résidence, un deuxième prénom… Les témoignages doivent toutefois toutefois être pris avec précaution, car la mémoire humaine peut être défaillante.

Lire la suite sur yvongenealogie retrouver-un-deces-recent-ou-une-sepulture

Lire les articles de la catégorie « Tombes » sur le blog du CGMA : https://cgma.wordpress.com/tag/tombes/

 

*

Poster un commentaire

Classé dans A utiliser, Article du jour