Archives de Catégorie: Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : rue Desroys du Roure

Nom Desroys du Roure
Type rue
Prénom Jacques
Nom Desroys du Roure
Quartier Alfort
Apparition 1994 (distribution postale)
Dénomination Année 1930 : Groupe Guyon
Situation 1994 : va de l’avenue du Général Leclerc, en boucle, à la rue de Naville.
2018 (plan) : va de l’avenue du Général Leclerc, en boucle, à la rue de Naville.
Existe 2018 Existe en 2018
Célébrité ou histoire Colonel Jacques Desroys du Roure, inspecteur général de la Jeunesse et des Sports président de l’Amicale des anciens de Joinville (1967-1970)
Militaire Colonel


Remarquer la différence d’orthographe Desroys ou Desroyes.

Les archives communales de Maisons-Alfort ont vérifié l’orthographe avec le délibéré de 1994 du conseil municipal.

ce qui a donné Desroys

Sur geneanet : geneanet desroys du roure

Les panneaux ne transcrivent pas l’orthographe réelle.


Les deux rues Naville et Desroys du Roure furent dénommées car le courrier ne parvenait aux résidents de ces deux rues.

La distribution postale redevint alors correcte.

Aussi bien pour Desroys ou Desroyes.


Tous les articles Dico Voie MA

Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : rue Naville

Nom Naville
Type rue
Quartier Alfort
Apparition 1994 (plan) : distribution postale
Dénomination Année 1930 – Groupe Guyon
Situation 1944 : va de l’avenue Desroys du Roure et finit en impasse
2018 (plan) : va de la rue Desroys du Roure et finit en impasse
Existe 2018 Existe en 2018

Cliquer


Pour accéder aux deux rues Naville et Desroys du Roure, entrez par le square Georges Guyon (Avenue du général Leclerc)

Traversez la cour des immeubles HBM (Habitations Bon Marché) – Premier Portail.

ENSEMBLE remarquable et emblématique de l’architecture des années 1930, les 540 logements sociaux du square Dufourmantelle, situés le long de la N 6 à Maisons-Alfort, seront désormais mieux protégés. A la demande du maire (UMP) de la ville, Michel Herbillon, cette cité-jardin de brique rouge et de béton, vient d’être inscrite à l’Inventaire des monuments historiques par le ministère de la Culture.

C’est la première fois qu’un ensemble de logements sociaux de cette taille bénéficie d’une telle faveur.

Il faut dire que ces HBM (habitations à bon marché, les ancêtres des HLM) construits entre 1930 et 1934 pour répondre à la crise du logement sont l’œuvre commune du duo André Dubreuil et Roger Hummel, tous deux Prix de Rome, l’équivalent du prix Nobel pour les architectes.

La rue Naville est située à droite en dépassant le deuxième portail.



Les deux rues Naville et Desroys du Roure furent dénommées car le courrier ne parvenait aux résidents de ces deux rues.

La distribution postale redevint alors correcte.


Tous les articles Dico Voie MA


 

Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : rue Parmentier

Nom Parmentier
Type rue
Prénom Antoine
Quartier Centre
Apparition Existe en 1850 (plan)
S’appelait Rue de Lix (cadastre 1841) – Rue Saint Remi
Situation 1903 : va de la rue Gambetta à la rue de Charentonneau
1910 : va de l’avenue de la République à la rue de Charentonneau
1957 : va de l’avenue de la République à la rue Paul-Vaillant Couturier
2018 (plan) : va de l’avenue de la République à la rue Paul-Vaillant Couturier
Existe 2018 Existe en 2018
Divers 1906 : voie publique
Célébrité ou histoire Antoine Augustin Parmentier, agronome et pharmacien militaire français, né à Montdidier (80) en 1737 et mort à Paris en 1813
Célébrité /
Personnalité
Antoine Parmentier

Cliquer


Texte d’Amédée Chenal extrait de

Histoire de Maisons-Alfort  et  d’Alfortville 

Depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours

1898 – Maire de Maisons-Alfort

PASSEPORTS DELIVRES

Entre autres personnages notoires, non encore désignées, qui habitèrent Maisons avant 1815, nous avons trouvé :

  1. de Saint-Martin, de Miroménil, de Gaumont, de Laméricourt, le princede Salm-Hohenzollern, le général Berthier, le général Carra-Saint-Cyr, le président de Jassaud, MM. de Bragelonne et de Saint-Germain.

Le général Castelvert, qui habitait Conflans, était un des chasseurs attitrés de Maisons.

Une dame Anne-Marie de Beauharnais de la Grillère posséda également des immeubles à Maisons.

On trouve, sur les registres de l’an XIV, mention d’un habitant nommé Parmentier. Serait-ce l’importateur de la pomme de terre ? Ce qui pourrait le faire croire, c’est que, depuis quelques années, l’ancienne rue Saint-Rémy a pris son nom. Mais, néanmoins, rien ne prouve que le célèbre agronome ait eu là sa résidence.


Texte extrait de

Département de la Seine Direction des affaires départementales. 

Etat des communes à la fin du XIXe siècle publié sous les auspices du Conseil Général

 Notice Historique et Renseignements administratifs 1904

Écoles.Il existe dans la commune deux groupes scolaires complets.

L’école de filles et l’école maternelle ont été installées, ainsi que l’ancienne mairie, rue de Charentonneau, dans les bâtiments d’exploitation de la ferme de Maisonville, ancienne dépendance du château d’Alfort, devenu depuis École vétérinaire, sur un immeuble de 4.672 mètres superficiels acquis de M. Dominique en 1862, moyennant le prix principal de 45.000 francs.

D’après une délibération du Conseil municipal en date du 23 août 1862, les dépenses prévues pour l’appropriation des bâtiments devaient se borner à 79.817 fr. 54, dont 11.391 fr. 75 pour l’ancienne mairie et 68.425 fr. 79 pour la construction des écoles. En réalité, elles s’élevèrent à 118.135 francs.

Ces bâtiments étant devenus insuffisants, la municipalité se préoccupa en 1883 de les agrandir, et, à cet effet, acquit de Mme Ve Potel, au prix de 12 francs le mètre, soit pour 48.828 francs, un terrain de 4.069 mètres situé rue Parmentier, par acte passé devant Me Leclerc, notaire à Charenton, le 5 janvier 1884, en vertu d’une autorisation préfectorale du 3 décembre précédent.

Les travaux de construction avaient été autorisés par arrêté préfectoral du 14 décembre 1883 dans la limite d’une dépense de 197.374. fr. 90.

Les anciens bâtiments furent alors affectés à l’école de filles et à l’école maternelle, et les nouveaux à l’école de garçons. Cette dernière vient elle-même d’être tout récemment agrandie d’une 5e classe, en vertu d’un arrêté préfectoral du 11 juin 1903 approuvant un devis de 17.925 fr. 84.

Le groupe d’Alfort, situé rue de Créteil, a été construit peu de temps après l’école de garçons de Maisons sur un ensemble de terrains de 5.316 m. 40 appartenant aux héritiers Morisset (MM. Desbois, Storez, Fréchot et Belin). L’opération, déclarée d’utilité publique par décret du 23 avril 1887, fut réalisée en vertu d’un arrêté de cessibilité en date du 11 juin 1887 et d’un jugement d’expropriation du 7 juillet suivant, moyennant une indemnité de 70.000 francs (décision du jury en date du 22 février 1888). En défalquant de cette somme les frais laissés à la charge des vendeurs (207 fr. 40), et en tenant compte des intérêts (1.318 fr. 20), on trouve que l’acquisition des terrains a occasionné à la commune une dépense totale de 71.110 fr. 80. Les travaux de construction, autorisés par arrêté préfectoral du 10 août 1887, ont coûté d’autre part 217.066 fr. 33.

Dans un des locaux du groupe d’Alfort est installée une seconde Bibliothèque municipale.

Par suite du lotissement des terrains de Charentonneau, la construction d’un troisième groupe scolaire sera sans doute bientôt nécessaire, et la municipalité se préoccupe, dès maintenant, de cette éventualité.


Les voies de Maisons-Alfort


Tous les articles Dico Voie MA


Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : rue De Lattre de Tassigny

Nom Maréchal de Lattre de Tassigny
Type rue du
Prénom Jean
Nom de Lattre de Tassigny
Quartier Charentonneau
Apparition Existe en 1896
Dénomination Délibération du 18.06.1952
Inauguration 12.04.1953
S’appelait Rue de Flandre
Situation 1969 : va de la rue du 8 mai 1945 à l’avenue Georges Clémenceau
2018 (plan) : va de la rue du 8 mai 1945 à l’avenue Georges Clémenceau
Existe 2018 Existe en 2018
Divers 1923 – 1930 : pose des égouts
Célébrité ou histoire Jean Joseph Marie Gabriel de Lattre de Tassigny, maréchal de France à titre posthume. Né à Mouilleron-en-Pared (85) en 1889, mort en 1952 à Paris
Militaire Maréchal
Célébrité /
Personnalité
De Lattre de Tassigny

Cliquer


 


Les voies de Maisons-Alfort


Tous les articles Dico Voie MA


Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : rue de Lorraine

Nom Lorraine
Type rue de
Quartier Charentonneau
Apparition Existe en 1904
Situation 1928 : va de la rue du Moulin d’Enfer à la rue de la Ferme
1957 : va de la rue du Moulin d’Enfer à la rue Gabriel Péri
1988 : va de la rue du 8 mai 1945 à la rue Gabriel Péri
2018 (plan) : va de la rue du 8 mai 1945 à la rue Gabriel Péri
Existe 2018 Existe en 2018
Divers Délibération du 21.10.1904 : voirie urbaine
1923 – 1930 : Pose des égouts
Égouts 1923-1930

Cliquer



Lire les textes complémentaires

Annuaire Maisons-Alfort (1911) : Voies Maisonnaises

Les voies de Maisons-Alfort


Tous les articles Dico Voie MA


 

Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : avenue Georges Clémenceau

Nom Georges Clémenceau
Type avenue
Nom Clémenceau
Quartier Charentonneau
Apparition Existe en 1896
Dénomination Délibération du 20.08.1948
S’appelait Avenue Saint-Maurice
Situation 1957 : va de la rue Marc Sangnier à l’avenue Joffre
2018 (plan) : va de la rue Marc Sangnier à l’avenue Joffre
Existe 2018 Existe en 2018
Divers Délibération du 16.12.1960 : voirie communale
1924 – 1929 – 1931 : pose des égouts
Egouts 1924 à 1931
Homme
Politique
Georges Clémenceau
Journaliste Georges Clémenceau
Célébrité /
Personnalité
Georges Clémenceau


Tous les articles Dico Voie MA


24 novembre 1929 – Georges CLEMENCEAU


 

Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : avenue du Général Leclerc

Nom Général Leclerc
Type avenue du
Prénom Philippe
Nom Hautecloque (de) dit Leclerc
Quartier Alfort / Charentonneau / Centre / les Juilliottes
Apparition Existe depuis le Moyen-Age
Dénomination Délibération du 01.12.1947
S’appelait Route de Champagne – Route de Bâle – Route de Brie – Route royale de Paris à Belfort – Route de Troyes – Route de Provins – Route nationale n° 19 – Route de Créteil
Situation 1960 : va de l’avenue du Général de Gaulle à la limite de Créteil
2010 (plan) : va du pont de Charentonneau à la limite de Créteil
Existe 2012 Existe en 2018
Divers Traverse la commune sur un parcours de 2,7 km
1930 : élargissement à 15 mètres au droit de l’École vétérinaire
Célébrité ou histoire Philippe de Hautecloque dit Leclerc, maréchal de France (en 1952 à titre posthume) né à Belloy-Saint-Léonard (80) en 1902. Il périt dans un accident d’avion en 1947
Militaire Maréchal
Célébrité /
Personnalité
Philippe de Hautecloque (dit Leclerc)

Tous les articles Dico Voie MA


 


Particularité, traverser le Pont de Charenton,

le Général devient Maréchal et l’avenue devient rue !


 

 

Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : avenue de la République

Nom République
Type avenue de la
Quartier Centre / Charentonneau / Les Planètes
Apparition Existe en 1797
Dénomination Délibération du 13.10.1905
S’appelait Chemin de l’Y ou chemin des Montants et rue Jacob – Rue Gambetta
Situation 1904 : va du pont de chemin de fer au quai de halage
1910 : va de la limite d’Alfortville à la Marne
2018 (plan) : va de la limite d’Alfortville à la Marne
Existe 2018 Existe en 2018
Divers 1922 : pose des égouts
Célébrité ou histoire Chemin de grande communication n°48
Égouts 1922

 


Cliquer



Les voies de Maisons-Alfort


Tous les articles Dico Voie MA


Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : rue Gambetta

Nom Gambetta
Type rue
Prénom Léon
Nom Gambetta
Quartier Centre / Charentonneau / Les Planètes
Apparition Existe en 1797
Dénomination Délibération du 17.12.1895
S’appelait Chemin d’Y ou chemin des Montants et rue Jacob
S’appellera Avenue de la République à partir de 1905
Situation 1903 : va de la Grande rue à la rue de Créteil
A changé de nom A changé de nom
Divers 1906 : voirie publique
Célébrité ou histoire Léon Gambetta, homme politique né à Cahors (46) en 1838 et mort à Sèvres (92) en 1882. Une urne contenant son cœur se trouve au Panthéon de puis 1920
Anciennes voies Gambetta (rue)
Concordance Avenue de la République
Homme
Politique
Léon Gambetta
Célébrité /
Personnalité
Léon Gambetta

Ne pas confondre l’ancienne rue Gambetta et l’actuelle Avenue Gambetta


Tous les articles Dico Voie MA


Articles à lire

 


Hier lire l’article sur  l’Avenue Gambetta


 

Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : avenue Gambetta

Nom Gambetta
Type avenue
Prénom Léon
Nom Gambetta
Quartier Charentonneau
Apparition 1896
Dénomination Délibération du 22.11.1907
S’appelait Avenue du Fort
Homme
Politique
Léon Gambetta
Cœur
Cendres
Inhumation
Léon Gambetta
Cœur au Panthéon
Célébrité /
Personnalité
Léon Gambetta

Cliquer



Tous les articles Dico Voie MA


Articles à lire

Avenue Gambetta le 8 décembre 2010

La base Mérimée à consulter par son accès cartographique, le plus pratique.


Aujourd’hui l’Avenue Gambetta demain la rue Gambetta.


 

Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : rue Gabriel Péri

Nom Gabriel Péri
Type rue
Prénom Gabriel
Quartier Charentonneau
Apparition Existe en 1850
Dénomination Délibération du 19.11.1944
S’appelait Chemin de Maisons à Charentonneau – rue de la Ferme
Situation 1944 : va de la rue de Créteil à l’avenue Foch
1957 : va de l’avenue du Général Leclerc à l’avenue Foch
2018 (plan) : va de l’avenue du Général Leclerc à l’avenue Foch
Existe 2018 Existe en 2018
Divers Délibération du 16.12.1960 : voirie communale
1924 et 1930 : pose des égouts
Célébrité ou histoire Journaliste et homme politique français (député communiste), né à Toulon en 1902. Résistant fusillé par les Allemands en 1941 au Mont Valérien.
Homme
Politique
Gabriel Péri
Résistant
Journaliste Gabriel Péri
Célébrité /
Personnalité
Gabriel Péri

Cliquer


 



Pour en savoir plus sur PÉRI Gabriel, Joseph, Marie

Consultez

http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/spip.php?article24207

 


Tous les articles Dico Voie MA


Sur MGW

PÉRI Gabriel Joseph Marie



Un monumental ouvrage regroupant les biographies de 4.425 condamnés à mort exécutés sous l’Occupation permet de lire les derniers mots des martyrs de la Résistance.

Le 15 décembre 1941, le député et journaliste communiste Gabriel Péri rédige une dernière lettre à son avocate Odette Moreau avant d’être fusillé par les Allemands au Mont-Valérien:

«Dimanche, 20 heures. Très chère amie, l’aumônier du Cherche-Midi vient de m’annoncer que je serai, tout à l’heure, fusillé comme otage. Ce sera le dernier chapitre du grand roman de cette époque.»

le texte complet sur Maitron des Fusillés


Les voies de Maisons-Alfort


Tous les articles Dico Voie MA


Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : avenue Foch

Nom Foch
Type avenue
Prénom Ferdinand
Nom Foch
Quartier Charentonneau
Apparition Existe en 1850
S’appelait Chemin de halage – Chemin du Moulin de Charentonneau
Situation 1934 (plan) : va de la rue du Moulin d’Enfer à l’avenue Saint-Maurice
2018 (plan) : va de la rue du 8 mai 1945 à l’avenue Georges Clémenceau
Célébrité ou histoire Ferdinand Foch, maréchal de France, de Grande-Bretagne, né à Tarbes (65) en 1851 et mort à Paris en 1929. Académicien
Militaire Maréchal
Écrivain Ferdinand Foch
Célébrité /
Personnalité
Ferdinand Foch

Cliquer


Lire aussi sur ce blog des articles sur un cousin par alliance dénommé Ferdinand FOCH

F comme Ferdinand FOCH

Le képi du Maréchal Foch a été volé à Paris

22 août 1914 : FOCH le fils et le gendre décèdent le même jour.


Tous les articles Dico Voie MA


 

Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : allée Buffon

Nom Buffon
Type allée
Prénom Georges
Nom Leclerc
Quartier Les Juilliottes
Apparition Après 1957
Situation 1960 : commence et finit rue Victor Hugo
2010 (plan) : commence et finit rue Victor Hugo
Existe 2018 Existe en 2018
Célébrité ou histoire Georges Louis Leclerc, comte de Buffon, naturarliste français né à Montbard (21) en 1707et mort à Paris en 1788. Directeur du Jardin des Plantes de Paris.

 


o 7 septembre 1707 Montbard (Côtes-d’Or)
† 15 avril 1788 Paris
[†] Montbard (Côtes-d’or)

Georges-Louis Leclerc, Comte de Buffon, Naturaliste, Anthropologue et Abolitionniste
Aîné de cinq enfants, Georges-Louis Leclerc est né à Montbard, en 1707. Son père, propriétaire des ruines du château des Ducs de Bourgogne, siège au Parlement de Bourgogne, à Dijon. Enfant méditatif – Buffon n’aura plus tard de cesse de mettre en avant ce trait de caractère.
Auteur de l’Histoire naturelle (près de 40 volumes à partir de 1749).
Si Buffon n’a pas réellement été un véritable savant, il n’en fut pas moins un formidable vulgarisateur et son Histoire naturelle constitue un monument sans précédent en matière de diffusion du savoir scientifique.




Tous les articles Dico Voie MA


 

Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : rue d’Aix

Nom Aix
Type rue d’
Quartier Charentonneau
Apparition Existe en 1928
Situation 1934 (plan) : va de la rue de la Ferme.
1957 : va de la rue Gabriel Péri à l’avenue Georges Clémenceau.
2018 (plan) : va de la rue Gabriel Péri à l’avenue Georges Clémenceau.
Existe 2018 Existe en 2018
Divers Délibération du 18.11.1925 : voirie urbaine
1931 : pose des égouts
Villes Françaises Aix

Cliquer


Tous les articles Dico Voie MA


 

2 Commentaires

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : place Delalain

Nom Delalain
Type place
Prénom Camille
Nom Delalain
Quartier Charentonneau
Dénomination Dénommée le 17.03.1910
Inauguration Place Henri Barbusse à partir de 1935,

puis place de Varsovie à partir de 1939,

à nouveau place Henri Barbusse (plan 1946)

puis place René Coty en 1962.

Situation 1910 : donne sur les rues de Bretagne et Joinville et les avenues Saint-Maurice et Gambetta.
1934 (plan) : donne sur les rues de Bretagne et Joinville et les avenues Saint-Maurice et Gambetta.
Célébrité ou histoire Madame Delalain donna des terrains sur Charentonneau à la commune, pour construire l’église Notre-Dame du Sacré Cœur et la place.
Anciennes voies Delalain (place)
Concordance Place René Coty
Bienfaiteur
Donateur
Bienfaitrice
Célébrité /
locales
Camille Delalain

Lire les textes

Voies Maisonnaises : rue Delalain

2 octobre 1902 : Charentonneau, Veuve DELALAIN


Tous les articles Dico Voie MA


Texte d’Amédée Chenal extrait de

Histoire de Maisons-Alfort  et  d’Alfortville 

Depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours

1898 – Maire de Maisons-Alfort

 

Le baron Rodier Salièges devint acquéreur du domaine de Charentonneau le 31 janvier 1808. Il fut arrondi à diverses reprises, jusqu’à devenir plus étendu qu’il ne l’avait jamais été. Afin de faire disparaître les dernières enclaves, son possesseur acquit en 1810 deux pièces de terre sises à l’entrée de l’avenue en bordure de la route, de sorte que les clôtures, murs et haies, établies quelques années après, enfermèrent près de 200 hectares d’un seul tenant.

A la mort de M. Rodier, ses héritiers, MM. Pelet de la Lozère, Ravault et Rodier, le firent vendre sur licitation. M. Grimoult en acquit la plus grande partie, notamment celle close, le 17 août 1833 ; il a appartenu depuis à ses descendants, la famille Jouët-Pastré.

Depuis quelques années, on en a distrait successivement les terres non comprises dans l’enclos ; notamment, l’emplacement d’une portion du cimetière, une petite pièce au Moulin Neuf, le Champ Corbilly, dont les rues Jouët, Delalain et Grimoult ont pris les noms des anciens propriétaires ; puis le Buisson Joyeux, et d’autres pièces plus éloignées. Le château actuel n’a rien du vieux manoir féodal.

Si l’on s’y rend par l’avenue, on rencontre d’abord les bâtiments de la ferme, placés en arrière d’une place plantée de marronniers et paraissant de construction assez ancienne ; l’un de ces bâtiments, de forme circulaire, est couronné d’un clocheton.

Le principal corps de logis, auquel, d’après des titres anciens, on arrivait autrefois « par un chemin bordé de barrières, avec lunes et demi-lunes », est séparé de l’avenue par un fossé. On accède à la cour d’honneur par un pont fermé d’une grille. Cet édifice n’est pas bien remarquable, la façade en est simple ; seul le toit élevé rappelle le style Louis XIII. Sur le derrière, à gauche, il est flanqué d’une petite tourelle couverte en poivrière.

D’autres constructions moins importantes bordent la cour du côté droit ; on pénètre dans la première en franchissant le fossé, qui fait retour ; les autres sont de plain-pied.


Localisation de la place actuelle René Coty (ex Varsovie et Henri Barbusse)

Place et parc René COTY


 

Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : rue Delalain

Nom Delalain
Type rue
Prénom Camille
Quartier Centre
Apparition Existe en 1889
Situation 1903 : va de la rue de Charentonneau à la rue Jouët
Délibération du 21.12.1911 : « va de la rue de Charentonneau à l’avenue de la République »
1957 : va de la rue Paul Vaillant Couturier à l’avenue de la République.
2010 (plan) : va de la rue du 11 novembre 1918 à l’avenue de la République
Existe 2018 Existe en 2018
Divers 1906 : voie publique
1922 : pose des égouts
Célébrité ou histoire Hommage à une bienfaitrice de la commune
Madame Camille Delalain née Jouët vendit et donna des terrains sur Charentonneau à la commune, pour construire l’école, l’église Notre-Dame du Sacré Cœur et la place.
Gouts 1922
Bienfaiteur
Donateur
Bienfaitrice
Célébrité /
locales
Camille Delalain

 


Lire les textes complémentaires

Voies Maisonnaises : Place Delalain

Annuaire Maisons-Alfort (1911) : Voies Maisonnaises

Les voies de Maisons-Alfort


Cliquer


Tous les articles Dico Voie MA


 

Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : les militaires

 

Nom Type Grade
Amiral Avellan rue de l’ A changé de nom Amiral
Amiral Courbet rue de l’ Existe en 2012 Amiral
Amiral Gervais rue de l’ A changé de nom Amiral
Capitaine Roland Deplanque rue du Existe en 2012 Capitaine
Château avenue du A changé de nom Lieutenant de Vaisseau
Desroys du Roure rue Existe en 2012 Colonel
Estienne d’Orves rue du lieutenant de vaisseau d’ Existe en 2012 Lieutenant de Vaisseau
Foch avenue Existe en 2012 Maréchal
Galliéni boulevard Existe en 2012 Maréchal
Galliéni place Existe en 2012 Maréchal
Général de Gaulle avenue du Existe en 2012 Général
Général Kœnig rue du Existe en 2012 Général
Général Leclerc avenue du Existe en 2012 Maréchal
Hoche rue Existe en 2012 Général
Joffre avenue Existe en 2012 Maréchal
Manceau de Lafitte rue de l’aspirant Existe en 2012 Aspirant
Marceau rue Existe en 2012 Général
Maréchal Juin rue du Existe en 2012 Maréchal
Maréchal de Lattre de Tassigny rue du Existe en 2012 Maréchal
Maréchal Maunoury rue du Existe en 2012 Maréchal
Masséna rue Existe en 2012 Maréchal
Parmentier rue Existe en 2012 Pharmacien
Rouget de Lisle rue Existe en 2012 Officier
Salanson place Existe en 2012 Général
Soult rue Existe en 2012 Maréchal
Suchet rue Existe en 2012 Maréchal
Leur biographie succincte
Amiral Avellan : Commandant de l’Escadre russe, en visite à la Seyne (83), en 1893
Amédée, Anatole, Prosper Courbet, né à Abbeville (Somme) 1827–1885. Amiral, gouverneur de la Nouvelle Calédonie de 1880 à 1882.
L’Amiral Alfred Gervais (1837-1921) célèbre pour avoir rendu visite en 1891, avec son escadre, à la flotte russe impériale basée à Cronstatd, dans le golfe de Finlande.
Capitaine Roland Deplanque, commandant le groupe FFI de Maisons-Alfort, fait prisonnier au Carrefour Pompadour et fusillé par les allemands à la Croix de Villeroy en forêt de Sénard, le 22 août 1944 à 33 ans. Groupe Lissac Deplanque (cf 4H32 Archives départementales + livre AMAH tome 2). Enterré au cimetière de Maisons-Alfort.
Colonel Jacques Desroys du Roure, inspecteur général de la Jeunesse et des Sports président de l’Amicale des anciens de Joinville (1967-1970)
Honoré, Henri, Louis, Comte d’Estienne d’Orves, offier de marine né le 5 juin 1901 à Verrières-le-Buissons (91), fusillé le 29 août 1941 par les Allemands au Mont Valérien. Compagnon de la Libération à titre posthume
Ferdinand Foch, maréchal de France, de Grande-Bretagne, né à Tarbes (65) en 1851 et mort à Paris en 1929. Académicien
Joseph Galliéni, maréchal de France (à titre posthume en 1921) né à Saint Béat (31), mort à Paris en 1916.Gouverneur de Paris en 1914, ministre de la Guerre en 1915-1916
Joseph Galliéni, maréchal de France (à titre posthume en 1921) né à Saint Béat (31), mort à Paris en 1916.Gouverneur de Paris en 1914, ministre de la Guerre en 1915-1916
Charles de Gaulle, général et homme d’état français né à Lille (59) en 1890 et mort à Colombey-les-deux-Eglises (52) en 1970. Fondateur de la Vème République de 1959 à 1969
Marie-Pierre Kœnig, général français et homme politique né à Caen (14) en 1898 et mort à Neuilly-sur-Seine (92) en 1970. Commande la première brigade française libre à Bir-Hakem en 1942
Philippe de Hautecloque dit Leclerc, maréchal de France (en 1952 à titre posthume) né à Belloy-Saint-Léonard (80) en 1902. Il périt dans un accdent d’avion en 1947
Louis Lazare Hoche, général français de la Révolution né à Versailles (78) en 1768 et mort à Wetzlar (Oberhessen) en 1797
Joseph Jacques Césaire Joffre né en 1852 à Rivesaltes (66) et mort à Paris en 1931. Officier militaire français nommé Maréchal de France en 1916
Jean-Jacques Manceau de Lafitte, né le 22.03.1918 à Paris, pilote de chasse de l’Escadrille Normandie-Niemen. Mort pour la France sur le front russe le 2 novembre 1944. Inhumé dans le cimetière communal
François Séverin Marceau-DesGraviers (dit Marceau), général français né à Chartres 28) en 1769. Il fut tué à Altenkircchen en 1796
Alphonse Juin, Maréchal de France en 1952, né à Bône Algérie en 1888, mort en 1967 à Paris
Jean Joseph Marie Gabriel de Lattre de Tassigny, maréchal de France à titre posthume. Né à Mouilleron-en-Pared (85) en 1889, mort en 1952 à Paris
Joseph Maunoury, maréchal de France à titre posthume, né en Maintenon (28) en 1847, décédé à Mer (41) en 1923. Mena la bataille de la Marne en 1914.
André Massena, duc de Rivoli, prince d’Essling, maréchal de France, né à Nice (06) en 1758, mort à Paris en 1817
Antoine Augustin Parmentier, agronome et pharmacien miltaire français, né à Montdidier (80) en 1737 et mort à Paris en 1813
Claude Rouget de Lisle, officier français, né à Lons le Saulnier (39) en 1760, mort à Choisy-le-Roy en 1836. Compositeur de « La Marseillaise ». Il repose aux Invalides
Adrien Charles Salanson (1825-1900), général d’Empire. Cousin et un des héritiers du Baron Rodier. Donateur en 1894 d’un terrain pour la crétaion d’une place.
Nicolas Jean-de-Dieu Soult, duc de Dalmatie. Miltaire et Homme Politique, Maréchal d’empire, né à Saint-Amans-la Bastide (81) en 1769, mort en 1851
Louis Gabriel Suchet, duc d’Albufera, maréchal d’empire, né à Lyon (69) en 1770 et mort à Marseille (13) en 1826

Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : rue des Sapins

 

Nom Sapins
Type rue des
Quartier Charentonneau
Apparition Existe en 1896
S’appellera Rue Cécile, entre l’avenue Saint Maurice et la rue Nouvelle
Situation 1910 : va de la rue du Buisson Joyeux à la rue de Vincennes
1928 : va de la rue Condorcet à la rue de Vincennes
1934 (plan) : va de la rue Condorcet à l’avenue de la République
1979 :  va de la rue Condorcet et finit en impasse
2010 (plan) :  va de la rue Condorcet et finit en impasse
Rue des sapins prolongée par la rue Cécile
Divers 24.07.1908 : voirie urbaine
Arrêté du 04.12.1975 : mise en impasse en raison de la construction de l’autoroute A86 (de la rue de Vincennes à l’autoroute côté ouest)
page 415
Anciennes voies Sapins (rue des)
Concordance Rue Cécile, rue des sapins

Lire le texte

Le 8 septembre 1944, le premier V2 tombe sur Maisons-Alfort, rue des sapins

 


Cliquer


Tous les articles Dico Voie MA


 

Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : rue Cécile

 

Début 1896
Nom Cécile
Type rue
Quartier Charentonneau
Apparition 1896
Dénomination Délibération du 20.07.1911
Situation 1903 : va de la rue de Créteil à l’avenue Saint-Maurice
1934 (plan) : va de la rue de Créteil à l’avenue de la République
1957 : va de l’avenue du Général Leclerc à l’avenue de la République
1979 : va de l’avenue du Général Leclerc à l’autoroute.
2010 (plan) : va de l’avenue du Général Leclerc à l’autoroute
 Existe 2018 Existe en 2018
Divers Délibération du 06.10.1899 : voie publique
Délibération du 20.07.1911 : prolongement de la rue Nouvelle
Délibération du 12.09.1979 : ajout de la partie de la rue des Sapins à l’ouest de l’autoroute.
Célébrité ou histoire Prénom de la petite-fille de Mme Camille Delalain.

Cliquer


Lire les textes complémentaires

Annuaire Maisons-Alfort (1911) : Voies Maisonnaises

Les voies de Maisons-Alfort


Tous les articles Dico Voie MA


 

Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA

Voies Maisonnaises : rue Suchet

Date 1908.07.24
Quartier Charentonneau
Apparition Existe en 1896
Situation 1904 : va du chemin de Saint Maur à la rue Hoche
1934 (plan) : va de la rue de Saint Maur à la limite de Créteil
2018 (plan): va de la rue Marc Sangnier à la rue du Buisson Joyeux
Existe 2018 Existe en 2018
Divers Délibération du 24.07.1908
1929 : pose des égouts
Célébrité ou histoire Louis Gabriel Suchet, duc d’Albufera, maréchal d’empire, né à Lyon (69) en 1770 et mort à Marseille (13) en 1826
Militaire Maréchal
Noble Duc
Célébrité /
Personnalité
Louis Gabriel Suchet

Cliquer


Lire les textes complémentaires

Annuaire Maisons-Alfort (1911) : Voies Maisonnaises

Les voies de Maisons-Alfort


Tous les articles Dico Voie MA


 

Poster un commentaire

Classé dans Dico Voie MA