Archives de Catégorie: Coutumes

Article du jour (226) : le Lavoir de Saint Esprit

Lavoir de Saint-Esprit

Cliquer

Documents consultables au Pôle de Bayonne et du Pays Basque (AD 64) sous la cote E Dépôt Bayonne 1 O art 82

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Article du jour, Coutumes, Départements

Connaissez-vous le Fil d’Ariane ?

Le fil d'Ariane

 

Besoin d’aide pour avoir un acte, consulter un registre de recensement etc.

Article 2 – But
Cette association a pour but de développer l’entraide généalogique bénévole sur le réseau Internet, en s’appuyant sur ses ressources tant humaines que techniques.

Le Fil d’Ariane – l’entraide généalogique sur internet

Est une association loi de 1901, dont les statuts ont été déposés en Préfecture le 22 février 2002 (parution au Journal Officiel le 23 mars 2002 sous le numéro 20020012).
N° siret : 485 195 713 00014 – code APE : 930 N

Statuts de l’association Le Fil d’Ariane

Vous pouvez télécharger les statuts ici au format pdf.
Si vous ne pouvez pas lire le fichier, vous pouvez télécharger le logiciel Adobe Acobat Reader.

Règlement intérieur du Fil d’Ariane

Vous pouvez télécharger le règlement ici au format pdf.
Si vous ne pouvez pas lire le fichier, vous pouvez télécharger le logiciel Adobe Acobat Reader.

Avant de nous contacter …
Merci de bien vouloir lire la [FAQ] avant de nous contacter. Si vous n’avez toujours pas trouvé votre réponse, merci de bien vouloir donner le maximum de précision dans le mail que vous nous adressez. Merci notamment de bien vouloir indiquer le département des communes que vous citez.

Comment déposer une demande ?

Pour accéder aux services de l’Entraide, il est nécessaire de s’enregistrer. via le [formulaire d’inscription] une première fois en choisissant vos identifiants : un pseudo et un mot de passe. puis, systématiquement de s’identifier. C’est GRATUIT. 

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Coutumes

Facebook en breton

Face book en Breton

Poster un commentaire

3 octobre 2014 · 9:00

« Auriez-vous eu votre certificat d’études en 1923 ? »

1 – Dictée

Retrouvez les 10 fautes qui se sont glissées dans ce texte

 

Les champs des oiseaux

Le lorieau siffle, l’hirondelle gazouille, le rammier gémit, le premier perché sur la plus haute branche d’un ormau, défit notre merle ; la seconde, sous un toit hospitalié fait entendre un ramage confut ; le troisième, caché dans le feuillage d’un chêne, prolonge ses roucoulements semblables aux sons onduleux d’un cor dans les bois. Enfin le rouge gorge répète sa petite chanson sur la porte de la grange où son gros nid de mousse est placé.

Mais le rossignol dédeigne de perdre sa voix au milieu de cette symphonie. Lorsque les premiers silences de la nuit et les derniers murmures du jour luttent sur le coteaux, au bord des fleuves, dans les bois et dans les vallées, lorsque les forêts se taisent, que pas un feuille, pas une pousse ne soupirent, que la lune est dans le ciel, que l’oreille de l’homme est attentive, le premier chentre de nos bois entonne son hymne divin.

CHATEAUBRIAND, Le Génie du christianisme.

2 – Divisible ou pas

Le nombre 156 375 est-indivisible par 2, par 5, par 9 ?

A quoi le reconnaissez-vous sans faire la division ?

*

Poster un commentaire

Classé dans Coutumes

Jour de lessive !

Culture 41 : Loir-et-Cher

Document du mois de février 2013 : jour de lessive !

A jour fixe de la semaine, et entre les échéances des deux ou trois grandes lessives annuelles, les lavoirs bruissent du vacarme des battoirs auxquels répond le verbe haut des laveuses. Si les opérations de trempage et de bouillage du linge se font surtout à domicile, le frottage et le rinçage doivent s’effectuer dans l’eau courante d’une rivière ou dans une retenue d’eau suffisante.

Lire l’article

Poster un commentaire

Classé dans Coutumes

30 août 1798 – Seulement les décadis …

30 août 1798 – Seulement les décadis …

 

La loi du 13 fructidor de l’an VI (30 août 1798) demandait que les mariages soient célébrés aux chefs-lieux des cantons seulement les decadis (Dixième jour de la décade républicaine dans le calendrier révolutionnaire) et qu’il en soit tenu des registres distincts. Cette disposition ne fut réellement appliquée qu’en l’an VII et en l’an VIII (du 22 septembre 1798 au 26 juillet 1800). Pour toute recherche de mariage dans une commune à cette époque, reportez vous aux registres de la commune faisant alors office de chef-lieu de canton.

Poster un commentaire

Classé dans Coutumes, Ephéméride, Histoire

La Chandeleur

Via La France Pittoresque

A l’occasion de la Chandeleur 1903, Jules Claretie, de l’Académie française évoque ses souvenirs de jeunesse liés à une fête qui, indissociable de crêpes possédant l’étrange pouvoir d’augurer d’un avenir bon ou mauvais, était perçue comme un héritage ayant vaillamment traversé les siècles.

Voici son émouvant témoignage.

*

Poster un commentaire

Classé dans Coutumes, Histoire