Archives de Catégorie: A lire

Extraits du GRAND DICTIONNAIRE François-Italien – 1811

Extraits du GRAND DICTIONNAIRE

François-Italien

par l’Abbé D’Alberti de Villeneuve – Tome premier
M.DCCC.XI   (1811)
Accousiner v.a. v.a. Appeler quelqu’un du nom de cousin
Adopter v.a. v.a. Choisir quelqu’un pour fils, le faire entrer dans tous les droits et dans toutes les obligations d’un véritable fils. Ce qui n’étoit en usage que chez les Romains.
Adultère s.m. s.m. Violement de la foi conjugale. Celui ou celle qui viole la foi conjugale.
adj. Il ne se dit guère qu’en parlant des femmes qui vilent la foi conjugale.
Affinité s.m. s.m. Alliance, degré de proximité que le mariage acquiert à un homme avec les parens de sa femme, et à une femme avec ceux de son mari.
Agnat s.m. s.m. Terme de Droit. On appelle agnats les collatéraux descendans par mâles d’une même souche masculine.
Aïeul s.m. s.m. Grand-père. Aïeul paternel et aïeul maternel. Au pluriel ont dit Aïeuls, quand on veut désigner précisément le grand-père paternel et le maternel. Hors delà on dit Aïeux, pour signifier tous ceux dont on descend. Aïeul n’a point de composé au-delà de ceux de bisaïeul et trisaïeul; et quand on parle de degré qui sont au-dessus, on dit, quatrième Aïeul, cinquième Aïeul, etc.
Aïné s.m. s.m. Le premier né des enfans du même père ou de la même mère. Il se dit d’un second enfant à l’égard d’un troisième et autres.
Aïnesse s.m. s.m. Primogéniture, priorité d’âge entre frères et soeurs Il n’a guère d’usage qu’en cette phrase : Droit d’aïnesse.
Allié s.m. s.m. Celui qui est joint à un autre par affinité; parent.
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans A lire

La CRUE du RHÔNE de 1935 en AVIGNON (8/9) — Un Monde de Papiers

Un lot de neuf cartes postales semi-modernes trouvé sur delcampe montrant des quartiers d’Avignon sous les eaux du Rhône lors de la crue de novembre 1935. Un autre phénomène mécanique va accentuer la crue en amont du confluent du Rhône et de la Durance. En effet, les masses d’eau boueuses charriées par la Durance, arrivant […]

via La CRUE du RHÔNE de 1935 en AVIGNON (8/9) — Un Monde de Papiers

Poster un commentaire

Classé dans A lire

2 avril — Magazinimag

via 2 avril — Magazinimag

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Les Fusiliers Mont-Royal – un commentaire à propos de bretelles — Souvenirs de guerre

Mon blog est plutôt tranquille depuis mon dernier billet écrit le 28 mars sur le FMR. Je ne voulais pas mettre en ligne ce billet le premier avril…, car ceci est une histoire vraie. Un lecteur cherche plus d’information sur un don de bretelles aux gars qui faisaient partie de l’unité combattante des Fusiliers Mont-Royal […]

via Les Fusiliers Mont-Royal – un commentaire à propos de bretelles — Souvenirs de guerre

Poster un commentaire

Classé dans A lire

« Miracle » de Pâques ou… — Le blog d’Élisa

J’ai en effet trouvé deux vrais œufs dans un vrai nid… 😉 … ou poisson d’avril….? A vous de choisir ! C’est la première fois de ce siècle que les deux dates coïncident, au siècle précédent ce ne fut le cas que quatre fois en 1923, 1934, 1945 et 1956. Quelque soit votre choix […]

via « Miracle » de Pâques ou… — Le blog d’Elisa

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Article du jour (375) : Pitié-Salpétrière (Paris Zig-Zag)

Cliquer


Situé dans le 13e arrondissement, le plus grand hôpital de Paris est loin d’avoir toujours accueilli des malades. D’abord arsenal du Roi Louis XIII puis prison pour les mendiants et pour les « folles », son histoire longue de quatre siècles cache bien des mystères. Il est l’heure de remonter le temps pour comprendre l’évolution de ce lieu dont on ne connaît pas grand-chose…

Une histoire de poudre

Comme de nombreux lieux de Paris, cet hôpital a d’abord été un lieu de production d’armes. Son nom vient du salpêtre, utilisé pour fabriquer de la poudre à canon. En latin, cela signifie « sel de pierre ». Le Petit Arsenal de la salpêtrière de Paris était un lieu de production et de stockage. Il a servi à Louis XIII pour fabriquer la poudre nécessaire aux mousquets et aux canons de l’artillerie française. La poudre à canon est le plus ancien explosif chimique, composé de soufre, de salpêtre (c’est-à-dire du nitrate de potassium) et de charbon de bois. Ce mélange inventé par les Chinois est le même que dans les feux d’artifice.


 

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Article du jour

Le coin des adhérents (0023) : 27 mars 2018

(107 avenue Gambetta derrière le bâtiment.) de 14h à 16h.
Mardi 27 mars  – Permanence M23
12 présents.
Saison 2017-2018
Présence moyenne : 14,00 adhérents les mardis.
Présence moyenne : 19,4 adhérents les mardis, samedis et dimanches.

Permanences 2017-2018 et activités
Le Planning saison 2017-2018 est disponible sur le blog.

Les prochains rendez-vous en 2017 (saison 2017-2018)
Les dates clefs du planning 2017-2018
MARS
mardi 13 mars 2018 – M21
mardi 20 mars 2018
M22
mardi 27 mars 2018 – M23
AVRIL
mardi 3 avril 2018 – M24
mardi 10 avril 2018 – M25
Vacances de printemps : samedi 14 avril 2018 au lundi 30 avril 2018

**********************************

Recherche sur le Blog CGMA
La recherche évoquée lors de cette permanence concerne les différents cycles de formation dispensées par François B. Il s’agit de retrouver ces articles parus sur le blog..
Le moteur de recherche proposée dans la page de  « WordPress », ciblée uniquement sur le contenu du blog est difficile voire dans ce cas impossible. La recherche nécessite de connaître l’orthographe exacte du libellé du titre.
Dans cet exemple, il est préférable de consulter les rubriques par catégories via le menu grisé à droite et de sélectionner le document souhaité.
Rappelons que ces différentes étapes, mentionnées dans les comptes rendus sont accessibles dans la catégories « Z compléments  ».
A savoir :

Cycles de formation n°1 à 4 :

https://cgma.wordpress.com/2005/01/10/m10-20171128-geneanet/

https://cgma.wordpress.com/2005/01/12/m12-20171212-geneanet-etape-2-les-recherches/

https://cgma.wordpress.com/2005/01/18/m16-20180116-geneanet-etape-3/

https://cgma.wordpress.com/2005/01/21/m17-20180206-geneanet-etape-4/

Accès direct en effectuant l’invite « Ctrl + Clic droit de la souris »


Joël indique que dans ce cas, en connaissant le titre exact des articles, il suffit de rechercher avec l’expression « Geneanet Etape »

Cette expression se trouve dans le titre des formations Geneanet

https://cgma.wordpress.com/?s=geneanet+etape


Joël ne privilégie aucun type de recherche; prenons des exemples de patronymes :

A) La recherche est très difficile lorsque le patronyme est très courant ou est un nom commun courant.
B) Par contre pour un patronyme peu courant (avec l’orthographe exacte)  la recherche aboutie en général.

Aucun moteur de recherche proposé par les fournisseurs (Google/Mozilla/etc : ou : WordPress) ne peut être amélioré !

C’est à l’utilisateur de trouver des solutions de contournement. (intelligence humaine vs intelligence artificielle).

Utilisons nos neurones …


Entraide généalogique
Monique V nous présente les différentes démarches qu’elle a effectuées pour retrouver le lieu et la date de décès de son ancêtre, voir ci-dessous :
REISSER Karl Joseph, né à Mutzig  dans le Bas Rhin, le 11 avril 1875.

Fils d’Aloïs REISSER et de Madeleine LESSINGER

Marié à Strasbourg le 8 avril 1899 avec Marie Louise KEHRER.

L’acte de mariage de leur fille issue de cette union, Marie Joséphine REISSER  avec André FOURNET le 30/07/1921 mentionne Karl Joseph REISSER décédé

Sa problématique de recherche, est qu’au cours de l’histoire de France, les frontières franco-allemandes, aux limites du Bas-Rhin furent très souvent modifiées.
Il se peut que cet ancêtre a opté définitivement pour la nationalité allemande. Effectuer ses recherches sous le nom de REISER, puisque son frère Eugène fut décoré de la légion d’honneur en 1935 (base Léonore) sous ce patronyme

  • Orienter ses recherches en Allemagne
  • Consulter les registres militaires allemands pour cette période, si possible
  • Déposer une requête sur les forums généalogiques

Exposé François B

François nous présente, le destin inattendu de son aïeul Pierre BINET fils d’un menuisier normand, devenu sous la révolution perceur (perforeur) de canon  dans le nord de la France, en la commune de Douai où il est né le 6 mars 1763.
Comme le précise François, son père Denis quitte sa Normandie natale pour louer ses services à la fonderie de Douai dont la réorganisation vient d’être décidée par le roi Louis XV.
Dernier d’une fratrie de 7 enfants, il suivra les traces de son père et intégrera la fonderie comme menuisier puis comme contrôleur d’arme et perceur de canon comme son père, activité mentionnée dans l’acte de décès de son père en date du 26 prairial An VII – 02/07/1799 (Archive en ligne du Nord Douai).

Avec l’appui de documents d’archives, François nous explique la fabrication des canons et leur évolution.

Pierre BINET décédera le 5 mai 1847 – rue du bloc n°15 à Douai, 59500, Nord, FRANCE, à l’âge de 84 ans.
BLOG du CGMA – Z compléments
A ce jour voici les dossiers déjà parus :
Z compléments

Z PAPAMA
            PAPAMA (1) : Les ouvrages de l’AMAH
            PAPAMA (2) : Les ouvrages de l’AMAH les ouvrages
***********************************

Tous les articles : Le coin des adhérents
Contact : cgma94@yahoo.fr
Le-coin-des-adhérents

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Une première mondiale en généalogie ! — Histoires de Familles – Families Stories (Genealogy / Genealogie)

Rien n’arrête la généalogie ! Il sera désormais possible de travailler sur des correspondances ADN avec le règne animal ! Selon la Genealogical Fishes Association (GFA) , des progrès phénoménaux ont été réalisés sur les correspondances génétiques mais à ce stade, SEULEMENT avec les poissons ! En envoyant votre ADN à la base de données […]

via Une première mondiale en généalogie ! — Histoires de Familles – Families Stories (Genealogy / Genealogie)

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Les plus jolis prénoms scandinaves — OWDIN

C’est la mode des prénoms originaux. Côté scandinave, voici de quoi s’inspirer : NOMS DE GARÇONS: ANDERSEN Signification: Brave. LEIF Signification: Amour. MATHAIS Signification: Don de Dieu. NOMS DE FILLE: ELKE Signification: Noble. OLETHA Signification: simple et humble. SUNNIE Signification: le cadeau du soleil. EDDA Signification: Une avec une vision claire. ELSE Signification: Celle […]

via Les plus jolis prénoms scandinaves — OWDIN

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Mépriser les archivistes ?

Cliquer


Anne Both est anthropologue et auteure de l’ouvrage « Le sens du temps, le quotidien d’un service d’archives départementales » (Éditions Anacharsis, 2017).

Anne-BothPourquoi vous êtes-vous intéressée aux archivistes ?

En fait, au départ, j’avais répondu à un appel d’offres du ministère de la Culture pour mener une enquête en anthropologie du travail au sein de ses locaux, en administration centrale. Pour diverses raisons, cela n’a pas pu se faire. Le chef de la mission ethnologique, Christian Hottin, archiviste et conservateur en chef du patrimoine m’avait alors suggéré de m’orienter vers les archives, ce que j’ai accepté, car je ne connaissais pas ce milieu. Un heureux concours de circonstances.


 

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Archives

Les métiers de nos ancêtres italiens (1) le « stagnaro ». — Genealogie Italie

Souvent, en lisant les feuillets matricule, les actes de naissance, de mariage ou de décès, concernant l’un de nos ancêtres italiens, nous découvrons des métiers moins courants. Cela m’est arrivé dernièrement, quand dans l’une de mes recherches, j’ai lu que la personne à laquelle je m’intéressais était « stagnaro ». Dans le langage courant, les anciens appelaient […]

via Les métiers de nos ancêtres italiens (1) le « stagnaro ». — Genealogie Italie

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Un père de famille assassiné par des voleurs de grand chemin (Cossé d’Anjou, 1700) — Feuilles d’ardoise

Le 19 juin 1700 Simon GIRARD était assassiné par des voleurs de grand chemin. Père d’une famille très nombreuse – il eut en effet avec Perrine CATROUX, sa femme, pas moins de quatorze enfants – il était laboureur à La Courvoisère à Cossé d’Anjou. C’était le frère de René GIRARD, l’un de mes ancêtres directs. Ce 19 juin, […]

via Un père de famille assassiné par des voleurs de grand chemin (Cossé d’Anjou, 1700) — Feuilles d’ardoise

Poster un commentaire

Classé dans A lire

La création des plaques

Elle est due au lieutenant général de police René Hérault qui, sous le règne de Louis XV, en 1728, fit poser sur les premières et dernières maisons de chaque rue une plaque de métal portant en gros caractères noirs le nom que l’usage avait retenu. Bernard Stéphane précise : « Chaque plaque, en dessous du nom de la rue, portait aussi le numéro du quartier d’où elle dépendait. Parfois, ce numéro était accompagné d’un ou de plusieurs « C », lesquels indiquaient le nombre de carrosses qui pouvaient passer de front dans la rue. » Mais, à Brive, la totalité des inscriptions gravées en creux sur une pierre dure a disparu, parce que l’on a démoli les immeubles d’angle, transformé les façades ou recouvert d’enduit les murs; seule subsiste celle de la rue Toulzac. La désignation des rues par la voie administrative fit disparaître bien des noms étranges; le bizarre cul-de-sac allait néanmoins demeurer quelques décennies, avant de succomber face aux railleries de Voltaire: « J’appelle impasse ce que vous appelez cul-de-sac. Je trouve qu’une rue ne ressemble ni à un cul, ni à un sac. Je vous prie de vous servir du mot impasse qui est noble, sonore, intelligent et nécessaire. » Enfin, le numérotage des maisons ne date que du milieu du XIXe siècle où l’on adopta l’emploi uniforme et exclusif de plaques en porcelaine émaillée à numéros blancs sur un fond bleu.


 

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Voies

114 POILUS de CADEROUSSE, 114 DESTINS… Justin MIAILLE. — Un Monde de Papiers

114 noms de Poilus de Caderousse tombés lors de la Grande Guerre. 114 parcours qu’on va essayer de raconter au fil des semaines et des mois jusqu’au 11 novembre 2018. Soixante-quatrième nom de la liste: Justin Paul MIAILLE. La troisième face du Monument aux Morts. Justin Paul Miaille est né à Caderousse le 10 […]

via 114 POILUS de CADEROUSSE, 114 DESTINS… Justin MIAILLE. — Un Monde de Papiers

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Flégard — Avant Laprée

Le flégard était la partie en pente douce qui s’étendait entre la façade des maisons et le fil d’eau, lequel, soit bordait les deux côtés de la chaussée, soit formait le centre de la rue lorsque celle-ci était étroite. Le flégard a été remplacé à l’époque moderne par le trottoir, c’est-à-dire une partie de la chaussée front aux maisons, plus élevée que la chaussée proprement dite et séparée de celle-ci par une bordure de pierre…

via Flégard — Avant Laprée

Poster un commentaire

Classé dans A lire

A Scaër (Finistère) : Gilbert Talabardon, photos restaurées

Ouest-france.fr


À Scaër, dans le Finistère, le photographe Gilbert Talabardon donne à voir une autre image de ces hommes de la Première Guerre mondiale, grâce à une série de clichés qu’il a restaurés et qu’il expose. « Ce sont des soldats au repos, à l’arrière du front. Remise de décorations, moments de fraternité avec les Britanniques, église en ruine, parfois le même décor sert de cadre à plusieurs portraits, comme ici où l’on voit trois pelles près de tranchées avec des personnages différents. »

On voit certains soldats tuer le temps en chassant la perdrix, d’autres sont aux champs avec des animaux. « Un seul document permet d’identifier la région, il s’agit de la gare de Bouleuse dans la Marne. »


 

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Guerre 14-18

27 mars — Magazinimag

via 27 mars — Magazinimag

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Les archives en temps de guerre au XXe siècle: Des fonctions et des concepts mis à mal — Convergence

Par Maxime Bergeron et Alexandre Soucy, étudiants à l’EBSI La gestion des archives ne date pas d’hier. Si elle fut associée pendant longtemps aux documents à valeur historique et, par le fait même, aux historiens qui en assuraient l’évaluation et la conservation, elle couvre aujourd’hui un ensemble documentaire beaucoup plus vaste. L’importance accordée à l’information que produisent les États […]

via Les archives en temps de guerre au XXe siècle: Des fonctions et des concepts mis à mal — Convergence

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Cabaretiers

Avant Laprée

Règlement de police émanant d’une justice seigneuriale d’Ancien Régime, celle d’Acq, près d’Arras. Emmanuel-François-Joseph Le Sergeant, seigneur du Plouich, Monnecove… en était le seigneur par suite de son mariage avec Marie-Jeanne-Louise Danvin, dame d’Acq…

Les lieutenant et hommes de fief des terre et seigneurie d’Acq, réunis en octobre 1783, ont délibéré et arrêté ce règlement relatif aux cabarets :

« Sur la représentation faite par le procureur d’office que les cabaretiers reçoivent chez eux et donnent à boire et à jouer à toutes personnes indifféremment, sans distinction de jours ni d’heures, ce qui occasionne la profanation des dimanches et fêtes et des désordres nuisibles à la tranquillité publique, à quoi il était nécessaire de pourvoir. »

« La matière mise en délibération. Les hommes de fief de la terre, seigneurie vicomtière et ruyère des village et paroisse d’Acq jugeant à la conjure de monsieur le lieutenant et eu sur ce conseil et avis de gradués, font défense…

View original post 478 mots de plus

Poster un commentaire

Classé dans A lire

La RETIRADA en CARTES POSTALES: LA VIANDE 12/18

Un Monde de Papiers

Douzième carte de l’album-souvenir: Camp d’Argelès- Quartiers de viande qui vont servir à l’alimentation des Réfugiés (Campo de Argelès- Pédalos de carne que van a servir al aliments de los refugiados).

Le titre se suffit à lui-même. La viande était fournie en assez bonne condition mais le nombre de réfugiés était si important que ceux-ci vivaient de privation continue. Les bouchers venaient du camp et pouvaient être considérés comme des privilégiés parmi les détenus. Même des gars n’ayant jamais touché un couteau de boucher se portaient volontaires mais l’épreuve de la découpe laissait tomber le voile. Cela était vrai pour toutes les demandes d’emploi que lançait l’administration française.

View original post

Poster un commentaire

Classé dans A lire