Retracer un destin à partir des archives numérisées : Grandeur et décadence de Madeleine Bugg ( 1887-1936 ). — Memoriae Digitalis

“Tous les spectateurs parlaient, se poussaient, se casaient, dans l’assaut donné aux places ; et la bousculade des couloirs était si rude, que chaque porte lâchait péniblement un flot de monde, intarissable.” Une de ces scènes d’arrivée du public dans une salle de spectacle, telle qu’elles sont dépeintes ici dans le célèbre roman Nana ( […]

via Retracer un destin à partir des archives numérisées : Grandeur et décadence de Madeleine Bugg ( 1887-1936 ). — Memoriae Digitalis

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s