Un orphelin et un soldat — Feuilles d’ardoise

Du décès d’un petit FELON orphelin jusqu’à la découverte d’un FELON soldat, voici une nouvelle preuve de l’ascendance de Marc FELON qui corrobore la dispense de mariage dont j’ai parlé précédemment ici. Décès d’un petit FELON Le 6 novembre 1719 décéda à Andard, chez son oncle Jean FELON, un petit orphelin de sept ans, natif […]

via Un orphelin et un soldat — Feuilles d’ardoise

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s