Archives quotidiennes : 27 décembre 2017

The National Archives : Women’s suffrage

Cliquer


Suffragettes Annie Kenny and Christabel Pankhurst holding up a sign with 'Votes for women' written on it


 

Poster un commentaire

Classé dans A lire, A utiliser

27 décembre 1765 – Acquisition du château d’Alfort

1765 – Acquisition du château d’Alfort

École nationale vétérinaire. – l’École vétérinaire, située Grande-Rue, à Alfort, est installée dans l’ancien domaine du château d’Alfort, acquis le 27 décembre 1765 par le roi Louis XV, moyennant 30.000 livres comptant et 2.000 livres de rente, et approprié à sa nouvelle destination par Claude Bourgelat.
L’ensemble très complexe de constructions élevées sur ce domaine résulte de plusieurs opérations successives.

D’après – État des communes à la fin du XIXe siècle (Conseil Général 1904)

*

Poster un commentaire

Classé dans Ecole Vétérinaire - ENVA

Le Bar Jean Bastia — La Corse d’antan

Le Bar Jean face du Vieux Lycée au 1 Boulevard Paoli,

via Le Bar Jean Bastia — La Corse d antan

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Montpellier 1787 – Mariage pour tous

1787 - Mariage pour tous

Cliquer

« Dissolution d’un mariage.
On mande de Saintes un fait extraordinaire, mais qui ne peut être révoqué en doute. Les Juges de l’Officialité ont déclaré nul un mariage contracté entre deux hommes, François Suire et Marie Besson : ils leur ont permis de se remarier. L’erreur des parents de Marie Besson l’avait fait baptiser et élever comme fille. S’ignorant lui-même, et cédant à ce que ses habits, son éducation et l’âge où il était parvenu semblaient attendre de lui, il accepta François Suire pour son mari…

Lire la suite sur mariage-pour-tous-en-1787

Poster un commentaire

Classé dans A lire

La gazette des ancêtres : en 3 clics !

 


Et la généalogie dans tout ça ?

Le monde généalogique bouge, s’adapte aux nouvelles technologies. Je suis inscrite en tant que bêta-testeur de Singletree, et j’ai hâte d’essayer GeneaFinder. Mais lorsque je lis ce qui suit, je grince un peu des dents :

« Ceux qui débutent en généalogie ne comprendraient pas que l’on puisse passer des heures arc-bouté sur des documents numérisés, avec des picotements dans les yeux et des douleurs dans le dos. Avec Geneafinder, ils échapperont peut-être à cela. » (1)

 

Démarrer sa généalogie en trois clics, c’est bien. Cela permet de mettre un pied dans ce monde de découvertes, de plaisirs mais aussi de frustrations. Cela permet d’avancer, mais…

  • Sans formation, comment faire face à cette masse d’informations qui s’affiche sur notre écran ? Tous les ans, je forme des généalogistes perdus dans toutes les sources qu’ils ont pu accumuler. Comment les classer ? Comment les traiter ? Les questions reviennent régulièrement. Trop d’informations, sans accompagnement, ne vont-elles pas tuer l’information ?
  • Lire les documents anciens est une prouesse technologique formidable. Mais si nous nous contentons du pré-mâché, que se passera-t-il quand le généalogiste débutant se trouvera face à des documents non transcrits ? Il n’aura certes pas les picotements dans les yeux, mais il sera aussi bloqué pour avancer.
  • Toutes les archives chez moi, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, le rêve de tout généalogiste ! Vraiment ? Si je suis pour les Archives en ligne, je suis plus réservée sur ce modèle d’exploitation. Vous savez pourquoi je n’aime pas Google, Facebook et autres ? Parce qu’ils m’imposent des résultats qu’ils pensent bons pour moi (ça, c’est la version officielle …). Nous arrivons vers une forme de pensée unique. Si je me contente de ce qu’ArchiveGrid ou GeneaFinder me donnent comme réponses, je n’aurais qu’une généalogie « pré-formatée » en fonction de ce qui se trouve en ligne.

L’article complet sur genealogie-3-clics


 

Poster un commentaire

Classé dans A lire, A utiliser

BOUYSSOU Henri décédé le 27 décembre 1914

BOUYSSOU Henri : Soldat Classe 2, 326 RI, né le 13/11/1883 à Dussac Dordogne (24) Aquitaine — Recrutement Mat : 666 Bergerac (24) Mat : 016145 au corps — Décédé Chaussée Romaine au nord de Baconnes le 27/12/1914 Baconnes 51-Marne — MPF dans MDH à Paris (02) le 31/05/1915 E71 (Avis de décès) — Figure sur MAM —


Fiche MDH



Fiche MGW BOUEYSSOU Henri


Les fiches apparaissent dans les relevés suivants :
94 – Maisons-Alfort – Monument aux Morts
94 – Maisons-Alfort – Crypte 14-18
94 – Maisons-Alfort – Plaques Commémoratives 1914-1918 de l’église Saint-Remi
94 – Maisons-Alfort – Livre d’Or

Sur le site de Memorial GenWeb
Monument aux Morts [relevé n° 5680]
Carré de corps restitués 1914-1918 [relevé n° 10470]
Plaques Commémoratives 1914-1918 de l’église Saint-Remi [relevé n° 10468]
Livre d’Or [relevé n° 60527]

Sur le site de la Mairie de Maisons-Alfort
Étude du CGMA sur le conflit 14-18 à Maisons-Alfort

Tous les articles : Il y a cent ans

Tous les relevés CGMA-MGW – tous conflits

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18, Memorial GenWeb, Morts 14-18

27 décembre — Magazinimag

via 27 décembre — Magazinimag

Poster un commentaire

Classé dans A lire

27 décembre 1765 – Acquisition du château d’Alfort

1765 – Acquisition du château d’Alfort

Ecole nationale vétérinaire. – l’Ecole vétérinaire, située Grande-Rue, à Alfort, est installée dans l’ancien domaine du château d’Alfort, acquis le 27 décembre 1765 par le roi Louis XV, moyennant 30.000 livres comptant et 2.000 livres de rente, et approprié à sa nouvelle destination par Claude Bourgelat.
L’ensemble très complexe de constructions élevées sur ce domaine résulte de plusieurs opérations successives.

Claude BourgelatWikipédia

*

Poster un commentaire

Classé dans Histoire locale, Maisons-Alfort

Jeanne Henriette Adélaïde DUCUING (2)

Les personnes citées sur le faire part de décès de Henriette DUCUING en 1919

Monsieur A. MALARTIC, ancien notaire, juge de paix à Castelnau-R.-B.
            Anicet MALARTIC (1836-1922) décédera 3 ans après sa femme en 1922.

          Les 3 enfants MALARTIC

Madame veuve Henri MUE, née MALARTIC
            Eveline MALARTIC (1861-1952) fille aînée d’Anicet et d’Henriette.
            deux fois veuvedu capitaine de gendarmerie Lucien LABORDE-LACOSTE en 1897
            puis d’Henry MUE en 1917, directeur des contributions indirectes de la Haute-Garonne.
            une fille de son second mariage, qui décède à un jour.
Madame Gabriel FOCH, née MALARTIC, et Monsieur Gabriel FOCH
            Clotilde MALARTIC (1865-1944) seconde fille d’Anicet et d’Henriette.
            épouse Gabriel FOCH, frère du Maréchal Ferdinand FOCH.
Monsieur Henri MALARTIC, et Madame Henri MALARTIC, née MARC-DUFRAISSE
            Henri MALARTIC (1873-1963) fils d’Anicet et d’Henriette.
            Sa femme Lucy DUFRAISSE (3) est mentionnée sous le nom de MARC-DUFRAISSE
            prénom et nom de son grand-père, célèbre député et préfet républicain du 19e siècle.
            En effet, Côme DUFRAISSE (6), fils de Marc DUFRAISSE (12), utilisa le nom de son père.

 
          Les 7 petits enfants :   FOCH, MALARTIC.

            Sophie, Jeanne, Henri et Germaine FOCH
Madame Denis PRUNET, née Sophie FOCH, et Monsieur Denis PRUNET
Madame Dominique LAPORTE, née Jeanne FOCH, et Monsieur Dominique LAPORTE
Monsieur Henri FOCH
Mademoiselle Germaine FOCH
Jean, Andrée et Colette MALARTIC

 

  

          Les 11 arrière-petits enfants :         PRUNET, LAPORTE.

Marie-Jeanne, André, Marthe, Ferdinand et Germaine PRUNET             5 sur 5
Henriette, Gabriel, Elisabeth, Anne, Aline et Yves LAPORTE                 6 sur 8
            naîtont ensuite Geneviève et Marie-Suzanne LAPORTE
            Il faut ajouter les 2 enfants de Germaine FOCH, qui épousera Aurèle SENAC
            ainsi que les 19 enfants de Henri MALARTIC et de Lucy DUFRAISSE
            pour retrouver l’ensemble des 34 arrière-petits-enfants d’Anicet et d’Henriette.

 
          Les cousins DUCUING

            Les enfants de Ferdinand DUCUING (1809-1873), oncle d’Henriette DUCUING (5)
            Ferdinand marié à Adèle MAJENC (1823-1906) est le frère d’Henri DUCUING (10)
            les 5 cousins                Gabriel, Caroline, Jenny, Rose et Louise
Madame DUCUING, veuve de l’Intendant général Gabriel DUCUING (1850-1916)
            Géraldine MENDEZ-MORON (1847-1931)
Madame Veuve LAPORTE, née DUCUING
            Caroline DUCUING (1851-1931) épouse de Jean LAPORTE (1836-1881)
Madame veuve ESCARY, née DUCUING
            Jenny DUCUING (1853-1940) épouse de Jean ESCARY (1844-1904),
            ont adopté Paul SARDA (1878-1942).
le Colonel COCHET, officier de la légion d’honneur;       (1849-19..
            veuf de Rose DUCUING (1856-1906)
Madame MABRU, née DUCUING, et Monsieur MABRU
            Louise DUCUING (1857-1937) épouse d’Armand MABRU (1848-1924)

 

          Les petits cousins DUCUING 

            Les petits-enfants de Ferdinand DUCUING et d’Adèle MAJENC (1823-1906)
                        les enfants de Gabriel DUCUING et Géraldine MENDEZ-MORON
Madame CHAUSSON, née DUCUING; Monsieur l’Intendant Militaire CHAUSSON, et leurs enfants
            Fernande DUCUING (1876-1944) épouse de Léopold CHAUSSON
Monsieur Ferdinand DUCUING, lieutenant de vaisseau, chevalier de la légion d’honneur
            Ferdinand DUCUING (1885-1940) épousera Jeanne FABER de la comédie Française
                        les enfants de Caroline DUCUING et Jean LAPORTE
Monsieur le Sous-Intendant militaire de 2me classe F. LAPORTE chevalier de la légion d’honneur,
            Madame LAPORTE et leurs enfants
            Ferdinand LAPORTE (1877-1940) épousera Marthe RIPET
Madame CAVAILLÈS, le commandant CAVAILLÈS, et leurs enfants
            Juliette LAPORTE (1878-1939) épouse de Ernest CAVAILLES
                        Citons un de leur enfant : le résistant Jean CAVAILLES (1903-1944)
            Les enfants de Jenny DUCUING et de Jean ESCARY, qui ont adopté
Monsieur Paul SARDA, ingénieur E.C.P., croix de guerre           (1878-1942)
            Les enfants de Rose DUCUING et de Etienne COCHET
Mademoiselle Adèle COCHET                                                  (1883-1960)
            Les enfants de Louise DUCUING et de Armand MABRU
Madame M. BENOIST, Monsieur M. BENOIST, contrôleur des Contributions directes, et leurs enfants
            Jeanne MABRU (1884-1949) épouse de Maurine BENOIST (1879-1956), 4 enfants.
Madame M. LAGARDE, Monsieur le Docteur LAGARDE, croix de guerre et leurs enfants
            Jenny MABRU (1887-19..) épouse du Docteur Maurice LAGARDE (1882-1943), 3 enfants.

           Les « cousins »FOCH  Sœur et frères de Gabriel FOCH

Mademoiselle Jenny FOCH
Monsieur le Maréchal de France F. FOCH, commandant en chef des Armées Alliées, Madame F. FOCH
le R.P. Germain FOCH
                                    les filles du Maréchal; Marie et Anne

Madame veuve BÉCOURT, née FOCH, et ses enfants
Madame A. FOURNIER, née FOCH; le Commandant A. Fournier, chevalier de la légion d’honneur, croix de guerre, et leurs enfants;

 
 

 

          La branche MAUR

        Josèphe MAUR (17) Grand-mère paternelle d’Anicet MALARTIC

Monsieur le Docteur F.MAUR, Madame F. MAUR, et leurs enfants
Monsieur J. MAUR, Madame J. MAUR, et leurs enfants
Madame A. RAUFAST, née MAUR
Madame veuve B. SALES

 
            Les familles De MALARTIC, DUCUING, De BRUX, DAREAU-LAUBADÈRE, DUBOURDIEU, St-LANNE, DUCASSE, DELOS, PAYSSÉ, NOGUÈS, DUCUNG, DOUAT,

 

Adhérent-CGMA-Joël-007

7 Commentaires

Classé dans Adhérents, Généalogie des adhérents