Archives quotidiennes : 14 décembre 2017

1895 – Paul ÉLUARD – Né à Saint-Denis le 14 décembre 1895

1895 – Paul ÉLUARD – Né à Saint-Denis le 14 décembre 1895.

Je ne suis pas seul

Chargée
De fruits légers aux lèvres
Parée
De mille fleurs variées
Glorieuse
Dans les bras du soleil
Heureuse
D’un oiseau familier
Ravie
D’une goutte de pluie
Plus belle
Que le ciel du matin
Fidèle

Je parle d’un jardin
Je rêve

Mais j’aime justement.

Paul ELUARD, Médieuses (1939)

et à écouter

Je ne suis pas seul de Paul Eluard, dit par Gérard Philipe.

*

ÉLUARD Paul, († Charenton, 1952). Poète.

Eugène Grindel dit Paul Eluard.

o 14 décembre 1895, Saint-Denis.

† 18 novembre 1952. Charenton-le-Pont.

[†] Père Lachaise.

########

Acte de décès

18 novembre 1952 – Charenton

 N° 207   Grindel Eugène Emile Paul.

Le dix huit novembre mil neuf cent cinquante deux à huit heures trente est décédé , en son domicile, 52 avenue de Gravelle, Eugène Emile  Paul Grindel , homme de lettres, né à Saint-Denis (Seine), le quatorze décembre mil huit cent quatre vingt quinze, fils de Clément Eugène Grindel, décédé et de Jeanne Marie Cousin sa veuve, sans profession, domiciliée, 2 rue Ordener, Paris dix huitième arrondissement, divorcé en premières noces de Hélène Diakonoff, veuf en secondes noces de Marie Benz, époux en troisième noces de Odette Suzanne Lemort. Dressé le dix neuf novembre mil neuf cent cinquante deux, à quatorze heures quinze, sur la déclaration de Arthur Lebailly cinquante huit ans, chef de bureau, 55, rue de Paris à Charenton-le-Pont, qui lecture faite a signé avec Nous, Henri René Guérin, Maire de Charenton-le-Pont, Chevalier de la Légion d’Honneur.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Val de Marne

 La tour génoise — La Corse d’antan

Héliogravure. Elle provient d´un ouvrage paru en 1951 : Recettes et paysages Sud-Est et Méditerranée.

via  La tour gênoise — La Corse d antan

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du mardi 14 décembre 1937. — Un Monde de Papiers

Le Miroir des Sports de ce 14 décembre 1937 fait sa une de la passation de pouvoir du brassard-poursuite entre Maurice Richard et Maurice Archambaud. Ce routier qui vient de devenir recordman du monde de l’heure s’implique totalement dans sa saison sur piste. Il faut savoir que le tenant précédent du record de l’heure n’était […]

via Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du mardi 14 décembre 1937. — Un Monde de Papiers

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Stèle à la mémoire du capitaine Roland Deplanque

Sur le site du Musée de la Résistance

http://museedelaresistanceenligne.org/media5327-StA

 

Légende :

Stèle érigée à la mémoire du capitaine Roland Deplanque, du groupe Lissac-Deplanque de Maisons-Alfort, fusillé par les Allemands le 22 août 1944 à proximité du carrefour de la Croix de Villeroy.

Genre : Texte

Type : Extrait de revue

Source : © Société d’Art, Histoire et Archéologie de la vallée de l’Yerres et des environs Droits réservés

Détails techniques :

Page extraite de la revue de la Société d’Art, Histoire et Archéologie de la vallée de l’Yerres et des environs (SAHAVY), « Le Monmartel », n°36, décembre&

Lieu : France – Ile-de-France – Essonne – Tigery

 

Roland Léon DEPLANQUE (sur MGW)

Profession industriel – Responsable du groupe Lissac Deplanque rattaché à l’Armée Volontaire (6ème bataillon Seine Sud), remplace le commandant LISSAC suite à son arrestation le 7/06/1944 – Arrêté le 21/08/1944 avec deux autres membres du groupe, libérés faute de preuves – Fusillé à la pyramide de Brunoy, au carrefour de la Croix de Villeroy dans la forêt de Sénart – Mention MPF dans la transcription de décès le 29/03/1945 – Fils de Léon Octave, sans profession, domicilié à Alfortville (94) et de JACOBY Mathilde, décédée – Domicile 102, rue Jean-Jaurès à Maisons-Alfort (94) – Marié à JAOUEN Renée. – Pas de fiche MdH – Pas de fiche SdG – Une rue à Tigery et à Maisons-Alfort honorent son souvenir – Croix de guerre –

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 39-45, Histoire locale, Relevés du CGMA sur MGW

Expo du jour (51) : Expo scènes de crimes (Archives du Morbihan – AD 56))

Cliquer


L’exposition a été mise en images par une vingtaine d’étudiants de l’EESAB (École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne) Lorient.

Attention

Certains faits relatés et certaines illustrations peuvent heurter la sensibilité du jeune public (moins de 12 ans).


Parricide, empoisonnement, infanticide, crime passionnel, banditisme… autant de crimes qui interrogent sur la violence dans la société morbihannaise à un instant précis et sur la justice rendue. À travers cette exposition, le visiteur est immergé au cœur de dix enquêtes criminelles du Morbihan survenues entre le 18e et le 20e siècle. Il se tient  tour à tour à la place de l’enquêteur, d’un juge et, peut-être, l’espace d’un instant, à la place de l’accusé(é)…


 

Poster un commentaire

Classé dans Expo du jour