Archives quotidiennes : 15 novembre 2017

Paysages français: une aventure photographique (1984-2017).Exposition à la bnf. — Lire dit-elle

 

du 24 octobre 2017 au 4 février 2018 . Site François-Mitterrand / Galeries 1 et 2 Face à un paysage en mutation, Raymond Depardon, Lewis Baltz, Elina Brotherus et une centaine d’autres photographes tentent de dresser un nouveau « portrait » de la France. C’est le récit de cette aventure photographique, commencée à l’orée du XXIe siècle, […]

via Paysages français: une aventure photographique (1984-2017).Exposition à la bnf. — Lire dit-elle

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Documents annexes- les décès — Genealogie Italie

Après avoir parlé des dossiers de mariage (lien), nous nous occupons aujourd’hui des documents annexes aux actes de décès. Ces documents peuvent nous livrer d’importantes informations sur les causes d’un décès ou sur le lieu de décès de l’un de nos ancêtres. Nous avons choisi un dossier annexe relatif à un décès survenu à Rome […]

via Documents annexes- les décès — Genealogie Italie

Poster un commentaire

Classé dans A lire

15 novembre 1970 – l’Université Paris XII

15 novembre 1970 : ouverture de l’Université Paris XII Val-de-Marne.

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

PAPAMA : Le 8 septembre 1944, explosion du premier “ V2 ” – 1998 – (009)

PAPAMA (PAtrimoine PAtronymique MAisonnais) c’est ainsi que furent baptisés les relevés systématiques des PAtronymes MAisonnais (vers 2002) dans près de 200 sources.

Les deux ouvrages de l’AMAH (Tome I et II), les brochures éditées par l’AMAH et des parutions diverses. Pour chaque patronyme rencontré il a été relevé, le patronyme, le prénom, la date de l’événement, un cours résumé du contexte (de 10 mots à 20 mots) et la page de l’ouvrage en question.

Le 8 septembre 1944, explosion du premier “ V2 ” – Brochure AMAH n°9 – 1998

Nom Prénom Date Information Page
Chovin 1944 8-9-1944. Accompagne, le professeur Moureu, Directeur du Laboratoire municipal de la ville de Paris à  Maisons-Alfort, sur le lieu du point de chute du V2. 21
François Henri-Marcel 1944 26-8-1944. L’artificier François a sauvé les populations d’Alfortville, de Maisons-Alfort et Charentonneau d’une terrible catastrophe. 2
François Henri-Marcel 1944 19-10-1944. L’artificier François est victime du devoir, tué lors d’une explosion provoquée par l’un de ses camarades. 2
Moureux Henri 1944 Explosion d’un avion sans pilote à Maisons-Alfort.le 8-9-1944. Le colonel et professeur Moureu, Directeur du Laboratoire municipal de la ville de Paris, Conseiller technique de la défense passive, Conseiller scientifique de l’Etat-Major de l’Armée. Décède à Pau le 14-7-1978. 21
Moureux 1944 8-9-1944. Le professeur Moureu, Directeur du Laboratoire municipal de la ville de Paris se rend à  Charentonneau (Maisons-Alfort), sur le lieu du point de chute du V2. 21
Pallud Jean-Paul 1985 Le premier à déterminer le lieu du point de lancement du V2, en Ardenne Belge. 22
Pourreau Mme 1944 8–9-1944. Chorale de Charentonneau rend un dernier hommage aux victimes du V2, accompagnée à l’Harmonium oar Mme Pourreau 21
Victime V2. Campion Marcelle 1944 Foraine, victime du premier V2 opérationnel, 8-9-1944. 24 ans
Victime V2. D. Jeannine-Pierrette 1944 8-9-1944. Bébé de 2 mois victime du V2. Le père, René D., inspecteur du gaz, la sœur Colette D. élève au Groupe scolaire Condorcet. 43
Victime V2. Franck Marie 1944 Foraine, victime du premier V2 opérationnel, 8-9-1944. 73 ans
Victimes V2 Les victimes 1944 8-9-1944. V2 tombé à Maisons-Alfort. 36 blessés, 6 morts, une fillette de 2 mois, un garçon de 8 ans, deux femmes de 24 ans et 48 ans, un homme de 34 ans et une grand-mère de 73 ans. Morts pour la France. 25 rue des Ormes et 35 rue des Sapins. 32
Vincensini 1944 26-8-1944. Chef d’escadron (1er GRM de Charenton). Rapport concernant l’artificier François. 2
Woodruff 1944 8-9-1944. Moureu, Directeur du Laboratoire municipal de la ville de Paris remet les débris du V2 au Docteur Woodruff, chargé de les faire parvenir aux Etats-Unis. 21

Poster un commentaire

Classé dans Histoire locale, Maisons-Alfort, PAPAMA

15 novembre 1911 – Gustave-Joseph-Victor BARRIER

Gustave-Joseph-Victor BARRIER (1853-1945) professeur puis directeur de l’Ecole Vétérinaire du 1-1-1900 au 15-11-1911, Il sera également conseiller général, puis Vice-Président du Conseil Général de la Seine.

Poster un commentaire

Classé dans Ecole Vétérinaire - ENVA

15 novembre 1846 – Simon, Claude LECOUTEUX

Simon, Claude LECOUTEUX

Maire de Créteil 1831 à 1846.

– Né le 1er juillet 1784 à Maisons-Alfort.
– Maire de Créteil : nommé début mars 1831, mort en fonction le 15 novembre 1846.
– Cultivateur.
– Il appartient à une famille qui gère quatre des fermes du pays et va maintenir le village dans une vocation avant tout rurale.
– Il délaisse la partie administrative de sa tâche, mais s’occupe de Créteil sur le plan de son aménagement : élargissement et normalisation des chemins, empierrement des rues, construction du pont sur la Marne (1840), redressement de la voie aux vaches en 1841 (route de Choisy), installation de la voie ferrée Paris-Lyon à travers les prés des Bouvets.
– Le problème du local de la Mairie se pose. Le conseil municipal se réinstalle dans la salle voisine du porche, située au dessus du local où se trouve l’école.
– Diverses solutions sont envisagées, qui tendent toutes à maintenir groupés autour de l’église les divers services municipaux.
– En 1836, M. Lecouteux achète une partie de l’ancienne maison du général Favereau, au 24, Grande-Rue (16 à 20 actuels) ; il propose d’en céder gratuitement une petite portion (271m2) à la commune.
– La construction de la mairie, commencée en 1838, se délabre en 1842. Elle doit être refaite. Elle comporte un bâtiment double à deux étages dont l’un est carré et l’autre lambrissé, situé entre deux cours. Celle de devant est séparée de la rue par une grille de fer.

Poster un commentaire

Classé dans Histoire locale, Val de Marne