Article du jour (356) : La généalogie est-elle une commémoration ?

Cliquer


En lisant un article sur la commémoration et son histoire depuis la Renaissance, je me suis posé la question si la généalogie n’était pas une forme de commémoration ? Mais peut-être définissons un peu mieux cette notion. Selon Olivier Ihl, revendiquer le passé ne se limite pas à un exercice mental dans lequel chaque individu tente de retrouver ce qui lui est arrivé personnellement ni à entretenir le lien qui le rattache à l’événement. Assigner le passé suppose de se référer à des cadres de mémoire. Les règles de la mise en scène en disent plus sur ceux qui font vivre une telle filiation que sur les faits portés en exemple.

Si des conflits émaillent chaque mémoire, c’est en raison de représentations formant et déformant nos souvenirs. Selon Maurice Halbwachs, la mémoire collective est un processus de reconstruction du passé. Commémorer c’est adapter l’image des faits historiques aux croyances et attentes du présent. L’action de la société demeure essentielle, se rapportant à des cadres sociaux comme la famille, la religion et les classes sociales…


 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Article du jour

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s