Archives quotidiennes : 12 août 2017

12 août 1849 – Chemin de fer : Une gare à Maisons-Alfort

Une gare à Maisons-Alfort
C’est le 12 août 1849, que la ligne de chemin de fer fut ouverte à l’exploitation et que les Maisonnais connurent pour la première fois le plaisir d’être transportés à Paris en Vingt minutes. Dès lors, la population augmente avec plus de rapidité et le village s’industrialise.Paris-Gare-de-Lyon — Wikipédia

Gare de Lyon en 1910

L’embarcadère de Lyon (I) fonctionne depuis 1847. Il est ouvert officiellement au public le 12 août 1849 sous le nom d’« Embarcadère de chemin de fer de Paris à Montereau ». Conçu par l’architecte François-Alexis Cendrier, ce n’est qu’un bâtiment de planches en attendant les arbitrages entre l’État français et la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM), première du nom. La compagnie du PLM était peu flattée d’arriver face à la maison d’arrêt de la Nouvelle Force dite « prison Mazas ». Elle espérait pouvoir aller jusqu’à la place de la Bastille. Le tracé a été utilisé pour la création de la rue de Lyon. Avec l’augmentation du trafic ferroviaire et la montée en puissance du PLM, cet embarcadère s’est agrandi à maintes reprises

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Transports

12 août 1908 – Ford T

Sortie de la Ford T le 12 août 1908.

Cliquer

Toutes les informations sur la Ford T – Ford Modèle T

La Ford Model T, aussi connue sous le nom de Tin Lizzie, est produite par la Ford Motor Company à partir de septembre 1908. Elle est considérée comme étant la première automobile à prix abordable, et la voiture qui a permis à la classe moyenne américaine de voyager. Ce succès provient du génie de Ford, notamment par l’innovation de la production de masse grâce aux lignes d’assemblage. La Ford T a été nommée voiture la plus influente du monde au 20ème siècle selon un sondage international.

Ford T – Ford modèle T – Henry Ford

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

Avez-vous la réponse ? (12)

Où se situe cette oeuvre ?

Où se situe cette oeuvre ?

5 Commentaires

Classé dans Questions / Réponses

GAEL : Gironde Archives En Ligne

Cliquer


Archives départementales de la Gironde
72 cours Balguerie-Stuttenberg
33300 Bordeaux, France
Téléphone : 05-56-99-66-00 Fax : 05-56-99-66-16
Adresse mail : archives.gironde@gironde.fr


 

Poster un commentaire

Classé dans Archives, Archives Départementales

Fusillé Maisonnais 39-45 (02) : CAUCHY Roland Ferdinand

CAUCHY Roland Ferdinand —né le 13/03/1916 à Maisons-Alfort 94-Val-de-Marne —Domicile 75-Paris 10  — décédé le 11/04/1944 à Suresnes 92-Hauts-de-Seine Mont-Valérien — Fusillé – FTP —Militaire — MPLF -SGAC -le 11/12/1945 — Grade-Commandant – FTP—

Fiche MDH : CAUCHY Roland Ferdinand

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 39-45, Maisons-Alfort, Memorial GenWeb, Relevés du CGMA sur MGW

Vidéo du jour (73) : les AC de Marseille font peau neuve

Cliquer


 

Poster un commentaire

Classé dans A utiliser, AC en ligne, Archives, Vidéo du jour

12 août 1945 – Bruno RIGUTTO

1945 Bruno RIGUTTO.

RIGUTTO Bruno (o Charenton-le-Pont, 1945). Compositeur

o 12 août 1945, Charenton-le-Pont

 Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Bruno RIGUTTO

Bruno Rigutto La matinale – YouTube

Bruno Rigutto – Chopin / Fantaisie – YouTube

Interview de Bruno Rigutto, pianiste – Tutti magazine

 

 

Bruno RIGUTTO a étudié le piano au Conservatoire de Paris dans la classe de Lucette DESCAVES, la musique de chambre avec Jean HUBEAU, la composition et la direction d’orchestre.

A sa sortie du Conservatoire, il est très tôt lauréat des concours Marguerite LONG à Paris et TCHAIKOVSKI à Moscou, présidé par Emil GILLELS. A dix-sept ans, il fait la rencontre de Samson FRANCOIS dont il sera, pendant dix ans, l’unique disciple.

La suite sur

RIGUTTO Bruno – Schola Cantorum

 

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Histoire locale