5 août 1882 – SNCF, l’ex chef de gare de Maisons-Alfort

1882 – SNCF

Suite à un drame, le 5 août 1882, le Conseil Municipal, sur la proposition de Monsieur DROULIN, l’un de ses membres,

Considérant que la condamnation prononcée contre Monsieur GRAS, ex-chef de gare à Maisons-Alfort, pour la responsabilité qu’il a encouru dans les circonstances qui ont amené la catastrophe de Charenton, sur la ligne du chemin de fer de Paris à Lyon, a produit et les plus pénibles conséquences en causant à Madame GRAS, sa femme une émotion telle que cette dame en est tombée gravement malade et que sa vie est en danger ;

Considérant cette triste situation au point de vue humanitaire et confiant dans la bienveillance de Monsieur le Ministre de la Justice,

Émet le vœu que Monsieur GRAS obtienne remise du surplus de sa peine.

Marcelle Aubert

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Maisons-Alfort

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s