Chamoiseur

lu sur genialegenea58@yahoogroupes.fr


bonjour à tous,

décidément, je trouve des métiers dont je ne soupçonnais pas l’existence à Clamecy.

mariage de Jean Joffrenot chamoiseur fils de Jean aussi chamoiseur et de deff Marie Vezinier  avec Marie Joffron en 1765

et le chamoiseur est un artisan qui prépare les peaux de chamois .

je ne résiste pas à copier ce que j’ai lu.

 »l’art du chamoiseur comprend une série d’opérations dont les principales sont la mise en chaux, le pelanage qui se fait avec une pierre à aiguiser, l’effleurage qui consiste à enlever l’épiderme, le confit, bain d’eau aigrie avec du son qui prépare la peau à recevoir l’huile, le foulage, et l’échauffé qui ont pour but de faire pénétrer l’huile dans les pores de la peau par la compression et la chaleur, le remaillage qui achève d’unir la surface de la peau. Enfin, le dégraissage qui enlève l’huile surabondante ; après quoi, il ne reste à passer que le polisson sur la peau pour l’empêcher de se racornir  et à la parer avec la herse.

avec la peau de chamois corroyée, on confectionnait des gants, des chausses, des vestes, vêtements de chasse, ou uniformes ; certains chamoiseurs étaient spécialisés dans la fabrication de fourreaux en cuir pour épées, sabres…

sert-elle toujours à lustrer les carrosseries de voitures ?

cordialement Françoise


 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s