16 juillet 1845 – Chemin de fer Paris vers la Méditerranée

1845 – Chemin de fer Paris vers la Méditerranée

 

Par lettre du 9 septembre 1845, la Préfecture du département de la Seine fait connaître à différentes personnalités notamment à Messieurs les Maires du 8e arrondissement de Paris et des communes de Bercy, Charenton, Maisons-Alfort, Créteil et Choisy, l’arrêté issu des lois des 3 mai 1841, 11 juin 1842 et 16 juillet 1845 :

• la première porte sur l’expropriation pour cause d’utilité publique,

• la deuxième autorise l’établissement d’un chemin de fer se dirigeant de Paris vers la Méditerranée par Lyon, Marseille et Cette (ancien nom de Sète),

• la troisième autorise la concession de la partie du chemin comprise entre Paris et Lyon.

Suit la désignation des localités qui seront traversées dans le département de la Seine : … Il se continuera sur les communes de Bercy et Charenton, en suivant une ligne parallèle à la Seine, jusqu‘à l’embouchure de la Marne ; il franchira ce dernier cours d’eau, au moyen d’un pont placé au-dessous de celui de Charenton, il passera enfin dans la plaine d’Alfort en longeant la route royale n°5 (nationale 6) qu’il laissera sur la gauche, et atteindra ainsi la limite du département après avoir traversé les jardins situés à droite de la commune de Maisons et une partie des territoires de Créteil et Choisy…

 Marcelle Aubert (AMAH)

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Transports, Val de Marne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s