Archives quotidiennes : 16 juillet 2017

Antoinette Sasse, rebelle, résistante et mécène

« Antoinette Sasse, rebelle, résistante et mécène (1897-1986)

SASSE Antoinette
Anticonformiste, Antoinette Sasse (1897-1986) l’est assurément. Rebelle dans sa vie privée : elle divorce
de Raymond Sachs en 1933. Parfaite illustration de la garçonne des Années folles, sportive et soucieuse
de son image, elle pratique le ski, la natation et conduit sa voiture. Élégante, elle s’habille chez les
grands couturiers – Jeanne Lanvin, Lucien Lelong, Maggy Rouff. Son carnet d’adresses richement fourni –
hommes politiques, diplomates, banquiers, avionneurs mais aussi artistes – lui permet de fréquenter le
Tout-Paris. S’affirmant comme une peintre fauviste, amie de Léger, de Soutine, de Friesz et de Van
Dongen, Antoinette Sasse expose dans différents salons. Femme d’affaires avisée, elle fait fructifier la
fortune dont elle a hérité et s’assure un train de vie exceptionnel.
Résistante dès l’été 1940, elle devient une assistante précieuse pour Jean Moulin qui, limogé de ses
fonctions de préfet, s’installe dans le Midi à Saint-Andiol où il œuvre pour la Résistance.
En plus de cela, Antoinette Sasse travaille en 1942 pour le réseau Gilbert dirigé par son beau-frère, le
Colonel Groussard. Après la guerre, elle met sa ténacité au service de la recherche de la vérité sur
l’arrestation de Jean Moulin jusqu’à ce que justice soit rendue. Son combat pour la mémoire
du grand résistant l’amène à léguer toute sa fortune à la ville de Paris pour réaliser le musée Jean Moulin
inauguré en 1994.
Télécharger le dossier de presse en cliquant ICI
Jusqu’au 29 janvier 2017

Musée du Général Leclerc-de-Hauteclocque et musée Jean-Moulin
23, allée de la 2e-DB, dalle-jardin Atlantique,75015 Paris

http://museesleclercmoulin.paris.fr/

 

*********************

cet article est extrait de

Mémoire Vive

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 39-45

16 juillet 1845 – Chemin de fer Paris vers la Méditerranée

1845 – Chemin de fer Paris vers la Méditerranée

 

Par lettre du 9 septembre 1845, la Préfecture du département de la Seine fait connaître à différentes personnalités notamment à Messieurs les Maires du 8e arrondissement de Paris et des communes de Bercy, Charenton, Maisons-Alfort, Créteil et Choisy, l’arrêté issu des lois des 3 mai 1841, 11 juin 1842 et 16 juillet 1845 :

• la première porte sur l’expropriation pour cause d’utilité publique,

• la deuxième autorise l’établissement d’un chemin de fer se dirigeant de Paris vers la Méditerranée par Lyon, Marseille et Cette (ancien nom de Sète),

• la troisième autorise la concession de la partie du chemin comprise entre Paris et Lyon.

Suit la désignation des localités qui seront traversées dans le département de la Seine : … Il se continuera sur les communes de Bercy et Charenton, en suivant une ligne parallèle à la Seine, jusqu‘à l’embouchure de la Marne ; il franchira ce dernier cours d’eau, au moyen d’un pont placé au-dessous de celui de Charenton, il passera enfin dans la plaine d’Alfort en longeant la route royale n°5 (nationale 6) qu’il laissera sur la gauche, et atteindra ainsi la limite du département après avoir traversé les jardins situés à droite de la commune de Maisons et une partie des territoires de Créteil et Choisy…

 Marcelle Aubert (AMAH)

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Transports, Val de Marne

6 avril 1916 : nous avons travaillé jours et nuits à creuser les tranchées, les boyaux… — Un soldat dans le miroir

Le 6 avril 1916 Chers Parents, Je suis bien portant. Nous sommes relevés ce soir après 8 jours de tranchées. Il est temps. Nous sommes fatigués. Nous avons travaillé jours et nuits à creuser les tranchées, les boyaux, à faire des abris, etc… Les premiers jours, le temps a été favorable, mais avant-hier, il est […]

via 6 avril 1916 : nous avons travaillé jours et nuits à creuser les tranchées, les boyaux… — Un soldat dans le miroir

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Article du jour (336) : Quartiers Présidentiels

Cliquer


le 07 Juillet 2017 par Jean-Louis Beaucarnot

Comme évoqué dans le numéro daté juin-juillet 2017 de La Revue française de Généalogie, tous les chercheurs ayant travaillé sur l’arbre généalogique de notre nouveau président de la République se sont cassé les dents sur un de ses ancêtres, Isidore MILLET, ardoisier, né vers 1847 et marié avec Sophie CHA, avant d’avoir une fille, née en 1881, à Germs-sur-l’Oussouet (65).

Qui saura identifier les grands-parents paternels d’Isidore MILLET et trouver la date de leur mariage ? Telle est la réponse à fournir, exprimée ainsi « jour/mois/année ».

A vous de jouer ! Jean-Louis Beaucarnot vous exposera sa démarche de recherche dans le prochain numéro, daté août-septembre 2017.


 

Poster un commentaire

Classé dans A lire, A utiliser, Article du jour

Morts le 16 juillet 1917 (sur MdH)

Cliquer

 

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Morts 14-18

16 juillet 1944, les exécutions de Garzonval (22)

Maleuriou ar vro

Cliquer pour lire l’article

ILS FURENT MASSACRES LE 16 JUILLET 1944

Les 7 de Garzonval

*

Consulter sur MemorialGenWeb le relevé

Stèle commémorative [relevé n° 55646]

Accès direct aux fiches

CORBEL Jean Louis 16/07/1944 Plougonver (22)
LE BERRE François Louis 16/07/1944 Plougonver (22)
LE BERRE François Marie 16/07/1944 Plougonver (22)
MAILLARD Pierre Robert 16/07/1944 Plougonver (22)
SANGUY Marcel Henri Théodore 16/07/1944 Plougonver (22)
SÉCARDIN Pierre 16/07/1944 Plougonver (22)
TORQUÉAU Albert 16/07/1944 Plougonver (22)

*

Autres articles à consulter (2014)

Garzonval. Commémoration du 70e anniversaire – Le Télégramme

Monument de Garzonval en Plougonver – Les Lieux de Mémoire …

Garzonval | Françoise Morvan

parcours d’un résistant FTPF originaire de Louargat

 

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 39-45, Histoire locale, Memorial GenWeb

Déporté Maisonnais 39-45 (16) : GERTLER Gisèle

GERTLER Gisèle née le 5/12/1938 à Maisons-Alfort 94-Val-de-Marne — Enfant arrêtée le 17/07/1942, victime de la rafle des juifs étrangers (rafle du Vél d’Hiv), et internée en camp de transit, séparée de ses parents – Morte en internement en instance de déportation – Fille d’Isaac GERTLER domiciliée au 76, rue de Strasbourg à Maisons-Alfort, sœur de Clara et Hélène – Inscrite au Mur des Noms du Mémorial de la Shoah – Inhumée en premier lieu dans le cimetière communal de Beaune-la-Rolande. – Inhumation Camp d’internement et de transit 45-Loiret Lieu Cimetière communal – Lien MGW GERTLER Gisèle – Déportée Victime civile – Apparaît sur Plaque commémorative école Parmentier [relevé n° 50069] –

Fiche MGW déporté : GERTLER Gisèle

Information :
Née le 05/12/1938 à Maisons-Alfort (94) – Arrêtée le 17/07/1942 et internée à Drancy – Fille d’Isaac GERTLER (+ 1942 Auschwitz) domiciliée au 76 rue de Strasbourg à Maisons-Alfort sœur de Clara et Hélène déportées et mortes aussi à Auschwitz –
Convoi du : Non connu
Au départ de : Non connu
A destination de : Non connue
Date du décès : 27/07/1942
Lieu du décès : Beaune-la-Rolande (45)
Source : MC Beaune-la-Rolande (45)
Référence n° : D-66021

*

 

Poster un commentaire

Classé dans Déportation, Guerre 39-45, Maisons-Alfort, Memorial GenWeb, Relevés du CGMA sur MGW

Annuaire Maisons-Alfort (1911) : Partie II

Titres et médailles

(a) = Chevalier de la Légion d’Honneur
(b) = Officier de la Légion d’Honneur
(c) = Officier de l’Instruction Publique
(d) = Officier d’Académie
(e) = Chevalier du Mérite Agricole
(f) = Officier du Mérite Agricole
(g) = Médaille de la Mutualité
(h) = Médaille Militaire

Maire : M. Champion, quai d’Alfort, 13. (c)
Adjoints : MM. Périnelle, rue du Chemin-Vert, 51, (d). Hurion, rue Grimoult, 12 (d,h).

 Conseillers municipaux

Benoist, Grande-Rue, 93. (f)
Bonnet, rue Delalain, 16
Bonneterre,  rue Bourgelat, 45. (f)
Coullomb, rue Louise Lesieur, 8. (d, g)
Delion, Grande-Rue, 4. (d)
Dubost, rue du Parc, 23. (d)
Duflo, rue Saint-Georges, 21
Faitot, rue Auguste Simon, 3. (b)
Frémineur, rue Saint-Georges, 35
Hugard, Grande-Rue, 42. (d, e)
Jalbeau, Grande-Rue, 37
Joubert, rue Ernest Renan, 34. (d)
Lallier, rue de Créteil, 40
Lory, rue du Chemin-Vert, 81
Mauger, rue des Bretons, 13. (d)
Millot, rue Auguste Simon, 14. (c)
Pontoise, impasse Dehais, 2. (d)
Pouard, rue Edmond Nocard, 17. (c)
Rathier, rue de la Gare, 49. (d)
Ricros, Grand-Rue, 1
Rostaing, Grande-Rue, 24
Ruchier, rue Raspail , 11. (d)
Thirion, rue Eugène-Renault, 8. (d)

 COMMISSIONS ADMINISTRATIVES

Bureau de Bienfaisance

Président : M. Champion, Maire. (c)
Administrateurs :
MM. Bonnet, rue Delalain, 10 ; Pouplier, Grande-Rue, 52. (d) ; Joubert, rue Ernest Renan, 31 ;
Martigny, rue Carnot, 10. (c) ; Coullomb, rue Louise Lesieur ; Gilly, rue de Créteil ; Moursul, rue du Charentonneau.
Assistance  obligatoire : Loi du 14 juillet 1905, en faveur des vieillards, infirmes et incurables. Montant de l’allocation mensuelle : 20 francs.

 Caisse des Écoles

Président : M. Champion, Maire. (c)
Vice-Président : M. Prades, rue Delaporte, 18
Trésorier : Ruchier, rue Raspail, 11. (d)
Membres du conseil d’administration :
Bonneterre, rue Bourgelat, 45
Dubost, rue du Parc, 23. (d)
Millot, rue Auguste Simon, 14. (c)
Rathier, rue de la Gare, 49 (d)
Martigny, rue Carnot, 10. (c)
Jung, Grande-Rue, 71 (d)
Niquet, rue Saint-Georges, 17
Dissard, rue Eugène Renault, 8

Conférences Intercommunales

(Syndicat des communes)

Délégués : MM. Joubert, rue Ernest Renan 31. (d) ; Millot, rue Auguste Simon, 14. (c)
Dés : MM. Chenal, Député. (a) ; Champion, Maire. (c) ;  Périnelle 1er adjoint. (d)

Délégués Cantonaux

MM. Barrier, Directeur de l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort, Membre de Médecine (c,f) ; Champion, maire (c), Chenal, Député, Président de la Délégation Cantonale ; Railliet, professeur de l’Ecole Vétérinaire d’Alfort, membre de l’Académie de Médecine (a).

Statistique agricole

MM. Hurion, rue Grimoult, adjoint, (d,e). Bonneterre, rue Bourgelat, 45, conseiller municipal (f) ; Benoist, Grande-Rue, 93, (f).

 SERVICES PUBLICS

Mairie

Grande-Rue Téléphones : 939-38 et 45 (Maisons-Alfort). Bureaux ouverts en semaine de 9h à 15 heures ; le dimanche de 9h à 11 heures.
Secrétaire chef des bureaux : M. Picard, Grande-Rue, 118. (c,h)
Employé principal : M. Charrier, rue Victor-Hugo, 45
Employés : MM. Raimond, Grande-Rue, 54 ; Martougen, Grande-Rue, 118 ; Pruniot, rue de la Gare, 69 ; Perève, Grande-Rue, 95 ; Thévenet, impasse Dehais, 1.
Agent voyer : M. Revol, 33 avenue du Marché, Charenton.
Architecte Communal : M. Girard, Grande-Rue, 42.
Vérificateur de mémoires : M. Coquart, 100, rue Ordener, Paris.
Inspecteur de la voirie : M. Gardaire, rue du Parc, 35. (e)
Afficheur municipal : M. Leblond, Grande-Rue, 114.
Ambulances : s’adresser à la Mairie.
Bibliothèque municipales : — A la Mairie : ouverte le mardi et le vendredi de 8h à 10h du soir. — Aux écoles d’Alfort : ouverte le samedi, de 8h à 9h du soir ; — Au Groupe scolaire de Charentonneau : le mercredi, de 8h à 9h du soir ; — Bibliothécaire-chef : M. Four, instituteur, 4, rue de Charentonneau.
Bureau municipal de placement gratuit : à la Mairie.
Caisse nationale d’épargne postale : aux bureaux de la poste, Grande-Rue, 57 et rue de Créteil, 5 et 78.
Cimetière : rue du Chemin-Vert. — Conservateur : M. Reveillaud.
Octroi :
Préposé en chef : M. Buzelin, 4, rue Saint-Georges.
Brigadier : M. Fumat (Etienne), rue Bourgelat, 34.
Receveurs : (Receveur Central, bureau de la Mairie), M. Gaillard, rue de Créteil, 47 ; Michelot, rue Edmond Nocard, 11 ; Sillion (Charles) et Sillion (Désiré), rue du Parc, 3 ; Fumat (Th), rue du Moulin d’Enfer (villa l’Abri, n°5) ; René, rue Delaporte ; Beaulieu, place Salanson, 2 ; Jeannesson, rue de la Gare, 59 ; Depré, rue Eugène Süe, 26 ; Dousseau, quai d’Alfort, 25 ; Giraud : rue Bourgelat, 19.
Pompes funèbres : MM. Dumont frère, boulevard Ménilmontant, 31-35, Paris Téléphone 904-40. — Préposé : M. Picard à la Mairie. — Ordonnateur : M. Petitpas, rue du Chemin-Vert, 32.
Receveur municipal : M. Ménard, rue Chevreul, 36. Recette à la Mairie : mardi, mercredi, samedi, de 9h à 12h et de 2h à 4 heures ; le jeudi de 11 heures à 3 heures, à l’école des garçons d’Alfort, rue de Créteil, 37.

Contributions directes

Contrôleur principal : M. Henry, rue de Turenne, 37, Paris.
Percepteur : M. Hamelin, 2, rue de Charentonneau
Fondé de pouvoir : M. Legrand.
Recettes : au bureau, lundi, mardi, mercredi, samedi, de 9h. à 3h. et le jeudi de 11h. à 3h . à l’école de Garçons d’Alfort, rue de Créteil, 37.

Contributions indirectes

Contrôleur : M. Décosse, Grande-Rue, 52, Alfort.
Receveur : M. Durieux, Grande-Rue, 52, Alfort.
Receveur buraliste : M. Balay, rue Parmentier, 14.

Cultes

Eglise Saint-Remi : desservie par l’abbé Léonetti, rue des Bretons
Eglise de Charentonneau : desservie par l’abbé Bachelin, Avenue Saint-Maurice, 30
Enregistrement Domaines Timbres

Receveur : M. Morier, rue de Gravelle,  53. Charenton

Enseignement Primaire

Inspecteur primaire : M. André, rue de Picpus, Paris. (c)
Inspecteur du dessin : M. Barbotin, avenue du Maine, 191, Paris.
Ecoles communales de garçons :
Groupe de Maisons ; directeur M. Gillet, rue Parmentier, 2.
Groupe d’Alfort ; directeur M. Hervé, rue de Créteil, 37.
Groupe de Charentonneau ; directeur M. Hog, avenue de Saint-Maurice.
Écolescommunales de filles :
Groupe de Maisons ; directrice Mme Dennery, Grande-Rue, 57.
Groupe d’Alfort ; directrice Mme Bernard, rue de Créteil, 37.
Groupe de Charentonneau ; directrice Mme Veuve Pourcelle, avenue de Saint-Maurice.
Écolesmaternelles :
Groupe de Maisons ; directrice Mme Barban, rue de Charentonneau, 4.
Groupe d’Alfort ; directrice Mme Puy-Aubert, rue Paul Bert.
Groupe de Charentonneau ; directrice Mme Francoulon, rue des Chênes.
Professeurs de Chant : MM. Favier et Veillet.
Professeurs de dessin : MM. Four, Hog, Saintive.
Cours complémentaires, à l’école de garçons et à l’école de filles de Maisons.
Classes de vacances, cantines scolaires, dans toutes les écoles.
Bibliothèques scolaires dans les écoles de filles et de garçons.
Bibliothèque pédagogique municipale, 754 volumes à l’école de garçons de Maisons.
Médecin-inspecteur des écoles  M. le docteur Paulet à Saint-Maurice.

Enseignement Libre

Institution de jeunes filles : Melle Marie, rue Auguste Simon.

École nationale vétérinaire

Directeur : M. Barrier, (a,c)   Téléphone 920-41
Régisseur : M. Rabarot
Hôpital : Téléphone 920-40

Eaux

Compagnie Générale des Eaux — Inspection : rue Marty, 6 Charenton, Téléphone 162 — Fontainier : M. Simon, Grande-rue, 43

Électricité

Est Lumière : rue Jean-Jacques Rousseau, 7 à Ivry.  Téléphone 14 — Bureau : rue de Paris, 11, Charenton, Téléphone 80.

Gaz

Société d’Éclairage, Chauffage et Force Motrice. Rue de Calais, 22. Téléphone 138-16 — Bureau : rue Véron, 108 bis Alfortville, Téléphone 49. Ouvert de 7h ½ à 6h. du soir. Caisses : de 9h. à 4h.

Hôpital

Hôpital de la Pitié : à Paris.

Hypothèques

9ème bureau, rue Campagne-Première, 23, Paris.

Justice et Police

Justice de paix : à la mairie de Maisons-Alfort. Audience de simple police, civiles, conciliations et conseils de famille, mardi matin de 9h à 11h.
Juge : M. Bellonet (c), avenue de l’Asile, 99, Saint-Maurice.
Greffier : M. Jaupitre, rue de Paris, 48, Charenton. Greffe ouvert à la mairie de Charenton tous les jours, sauf dimanches et fêtes de 8h. à 11h et de 1h à 4h.
Huissier : M. Portemer (c), rue Marty, 3. Téléphone 46.
Notaire : M. Leclerc fils, rue de Paris, 47. Téléphone 5.
Commissariat de police : rue des Quatre-Vents, à Charenton. Téléphone 922 04
Commissaire : M. Bectard
Secrétaire : M. Chabrot
Secrétaire : M. Joudon
Gendarmerie : rue Victot-Hugo, 9 —Brigadier : M. Steinbrucker
Gardes-champêtres : M. Dubois, rue Eugène Süe, 7 (h) et M. Jouffroy, Grande-Rue, 39
Appariteur : M. M. Petitimbert, Grande-Rue, 118, à la mairie.

Poids et Mesures

Bureau : rue de Charenton, 84, Paris

Postes, télégraphe, téléphone

Receveur : M. Joly, Grande-Rue, 37
Receveuses : Mmes Veuve Magnant, rue de Créteil, 5, Marsallon, rue de Créteil, 78 (recette auxiliaire)

Protection des enfants du 1er âge

Médecin-Inspecteur : M. le docteur Spira, (c), rue Dante, 3 à Paris
Visiteuse : Mme Veuve Cahun, (d) boulevard Raspail, 226, Paris.

Sapeurs-Pompiers

Capitaine honoraire : M. Picard.
Lieutenant : M. Chaudé, rue Parmentier, 17.
Sous lieutenant : M. Charrier, rue Victor Hugo, 15.

Service Médical

Bureau de bienfaisance : MM. les docteurs Gilbert, Grande-Rue, 89 ; Bonnemaison, rue Fernet, 10 ; Guilloteau, rue Eugène Renault, 8.

Tabac

Bureau de débit : 6, 40, 61, 170 Grande-Rue ; 27, rue Marceau ; 3, rue des Deux-Moulins ; 46, rue de Créteil.

Travail

Inspecteur : M. Lebrun (c), rue Guérin, 20 à Charenton.

Vétérinaire sanitaire

M. Ruzot, Grande-Rue, 27.

Journaux

La Voix des Communes — Direction : 2, rue Victor Hugo, Charenton.
La Banlieue de Paris — Direction : 14 bis, Avenue de Versailles, Paris.

SOCIÉTÉS

 D’ENSEIGNEMENT

Société républicaine des Conférences Populaires — Délégué : M. Millot, (c), rue Auguste Simon, 14 ; — Délégué Adjoint : M. Pion (d), rue de la Ferme, 4. Société d’Instruction Populaire — Président :
M. Millot, (c), rue Auguste Simon, 14 ; — Vice Présidents : M. Moutot (d), route de Créteil, 36 ;
M. Jung (d), Grande-Rue, 71.

LYRIQUES ET MUSICALES

Fanfare — Président : M. Pouplier, (c), Grande-Rue, 54. Directeur : M. Daunot, rue Raspail 53
Chorale — Président : M. Coullomb, (c), rue Louise Lesieur ;  Directeur M. Perrier (c)  rue Pelet de la Lozère, 18.
Le Croissant de Charentonneau Président : M. Chauvet, rue de Créteil, 137. Vice-Président : M. N. ; Directeur : M. Auger, rue de la Concorde, 27

PHILANTROPIQUE

Dotation de la Jeunesse de France (959è section) — Président : M. Dureau, rue de la Gare, 4.

DE  SECOURS MUTUELS ET RETRAITES

Mutualité Maternelle — Président : M. Coullomb, (c), rue Louise Lesieur, 8.
Prévoyants de l’Avenir — Président : M. Borrel, Grande-Rue, 76
La Fraternelle — Président : M. Idoux, Grande-Rue, 101
Travailleurs de Maisons-Alfort — Président : M. Blerget, rue Parmentier, 9.
Société de Secours Mutuels de l’Usine Springer — Président : M. Paternotte (Usine Springer).
Société scolaire — Président : M. Mauger (d, f) rue des Bretons, 13.
P.L.M. — Président : M. Guinot, rue Saint-Georges, 64.
Vermicellerie Parisienne — Président : M. Courtine,  rue du Chemin-Vert.
France Prévoyante — Délégué : M. Boigegrain, rue de Champagne, 20.

SPORTIVES

Vélo-Club d’Alfort — Président : M. Bauer.
Vélo-Sport Alfortien — École Vétérinaire

CIMETIÈRE

 Tarif des concessions

Perpétuelles     1 mètre ………     250
2 mètres…………500
3 mètres……… 1 000
4 mètres……    1 500
30 ans                 1 mètre …………  100
2 mètres…………200
10 ans                 1 mètre ……………30
2 mètres…………..60

Poster un commentaire

Classé dans Maisons-Alfort

Qui est-ce ?

Poster un commentaire

16 juillet 2017 · 9:30

16 juillet 1715 – Mariage DELACROIX x CHEVALIER

Merci à Jacques-Perrot qui a transmis ce document

Registre paroissial de Saint-Remi de Maisons

Le 16 juillet 1715 – Mariage DELACROIX – CHEVALIER

1715 le 16 juillet - Mariage

Le seizieme Juillet après la publication des bans faite en cette

Eglise les Dimanches 8ème 15ème et 22ème du mois dernier et en celle de

St. Germain l’auxerrois à Paris les mêmes jours controlez [rature] à

Sussy en Briel’onzième du présent mois, et les fiançailles du jour

D’hyer, ont esté mariez pardevant moy p[re]tre Curé de Maisons

soussigné et ont reçeu de moy la benediction nuptiale après avoir

pris leur consentement mutuel, Robert De la Croix, manouvrier,

fils de défunt Guillaume De la Croix et de Claude Besnard natif de la

paroisse de Saint-Martin du Pontchardon de Lisieux et demeurant

dans cette paroisse d’une part ; et Catherine Chevalier fille de

défunt Jacques Chevalier, Tisserant, et de Marguerite Maurice,

de [rature] cette paroisse, d’autre part ; en présence de M[aî]tre Jacques Huon

Dequermedan vicaire de ce lieu, de M[aî]tre André Bouteloup maître

Décole, de ce mesme lieu, de Noël Legris Tisserant, beaufrère de ladite

Chevalier demeurant à Maisons et de M[aî]tre Jacques Boncoeur

notaire et arpenteur Royal à Corbeil de présent en ce lieu, tous

lesquels ont signé à l’exception de ladite Chevalier laquelle

après avoir déclaré ne savoir écrire ni signer a fait sa marque.

 

  1. DELACROIX                      marque de ladite chevalier

NOEL   LEGRIS             JACQUES HUON DE KERMEDAN

BOUTELOU           BONCOEUR           DEPARIS Curé

3 Commentaires

Classé dans Actes BMS Maisonnais

Chamoiseur

lu sur genialegenea58@yahoogroupes.fr


bonjour à tous,

décidément, je trouve des métiers dont je ne soupçonnais pas l’existence à Clamecy.

mariage de Jean Joffrenot chamoiseur fils de Jean aussi chamoiseur et de deff Marie Vezinier  avec Marie Joffron en 1765

et le chamoiseur est un artisan qui prépare les peaux de chamois .

je ne résiste pas à copier ce que j’ai lu.

 »l’art du chamoiseur comprend une série d’opérations dont les principales sont la mise en chaux, le pelanage qui se fait avec une pierre à aiguiser, l’effleurage qui consiste à enlever l’épiderme, le confit, bain d’eau aigrie avec du son qui prépare la peau à recevoir l’huile, le foulage, et l’échauffé qui ont pour but de faire pénétrer l’huile dans les pores de la peau par la compression et la chaleur, le remaillage qui achève d’unir la surface de la peau. Enfin, le dégraissage qui enlève l’huile surabondante ; après quoi, il ne reste à passer que le polisson sur la peau pour l’empêcher de se racornir  et à la parer avec la herse.

avec la peau de chamois corroyée, on confectionnait des gants, des chausses, des vestes, vêtements de chasse, ou uniformes ; certains chamoiseurs étaient spécialisés dans la fabrication de fourreaux en cuir pour épées, sabres…

sert-elle toujours à lustrer les carrosseries de voitures ?

cordialement Françoise


 

Poster un commentaire

Classé dans A lire