Archives mensuelles : juillet 2017

Site du jour (274) : Anecdotes 13è arrondissement

Cliquer


SE MARIER À LA MAIRIE DU 13ÈME  > Jusqu’en 1860, il n’y avait que 12 arrondissements à Paris, et à l’époque dire qu’un couple s’était marié à la mairie du 13ème signifiait ironiquement qu’il vivait en concubinage ! C’est Napoléon III qui fit disparaitre cette expression en créant les 8 autres arrondissements que nous connaissons aujourd’hui.


 

Poster un commentaire

Classé dans Site, Site du jour

Portraits de Maisonnais (1914-1918)

Portraits 09-2014

Cliquer pour accéder à la page centenaire portraits

Les portraits parus jusqu’en septembre 2014
Portraits de Fernand et de Lucien DELION
Portrait d’Henri PERROT
Portrait de Paul BOULITREAU alias Paul HALDY
Portrait de Francois BRUNET
Portrait de Louis PINGLIN
Portrait de Charles Victor BAZIN
Portrait de Marcel MARAULT
Portrait de Charles Alexandre LEROUX
Portrait de Joseph Henri PARENT
Portrait de René VAUDREUIL

 

*

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18, Histoire, Histoire locale

Vidéo du jour (70) : Les vidéos Généatique

Cliquer


Cliquer pour accéder aux vidéos déjà en ligne


Toutes les Vidéos du jour


 

Poster un commentaire

Classé dans A voir, Vidéo du jour

Retrouver ses ancêtres…toscans: le recensement de 1841 — Genealogie Italie

En 1841 chaque curé de l’une des paroisses du Grand-duché de Toscane compila, sur injonction gouvernementale, l’Etat des âmes des habitants de la paroisse, comprenant des informations aussi sur les non catholiques. Les résultats de ce premier recensement de la population sont classés par communauté et ensuite par paroisse. Le recensement nous informe sur chaque […]

via Retrouver ses ancêtres…toscans: le recensement de 1841 — Genealogie Italie

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Nés un 31 juillet à Maisons-Alfort de 1792 à 1901

Relevés dans les Registres d’état civil de naissance

Consulter, après avoir fait une recherche fructueuse, le site du CGMA

            http://td-nmd-cgma.monsite-orange.fr/

puis aller sur le site des AD 94 :

           http://archives.valdemarne.fr/archives-en-ligne/eta-search-form.html

Date Information (1792-1901)
1859.07.31 ALGRAIN Marie Alexandrine
1891.07.31 BADIER René
1896.07.31 BAILLY Albert
1887.07.31 BODIN André Francisque Justin
1886.07.31 BOSLE Maurice Marcel
1879.07.31 BRENNER Louis
1862.07.31 BURTIN François
1889.07.31 CHAPUIS Clémence
1867.07.31 CLAEYS Emélie Marie
1862.07.31 CLAUDE Jules Léon
1865.07.31 COURSERON Cécile
1878.07.31 CUISSET Paul Amédée
1819.07.31 DABRIGEON Eugène Georges François
1883.07.31 DURY Joseph Emile
1898.07.31 FLANDIN Henri (reconnaissance)
1889.07.31 GAUTHIER Julien Léon
1882.07.31 GIRARD Ernest
1898.07.31 Ignace Germain Joseph
1886.07.31 LAINE Sextus
1883.07.31 LAPERUQUE Georges
1879.07.31 LARIVE Alice Marie
1800.07.31 LECOUTEUX Louis Gabriel
1899.07.31 LEONARD Paule Louise
1893.07.31 MINARD Louise Pauline
1876.07.31 PATRAS Marie Louise
1878.07.31 PETIT Louis
1892.07.31 PIRONON Auguste Georges
1793.07.31 RICHARDOT Pierre Benjamin
1866.07.31 ROUSSELET Charles Alexandre
1900.07.31 SURZUR Germaine Félicité Anne Marie
1882.07.31 VALERE Gustave Albert
1878.07.31 VALERE Jules Flavien (transcription)
1875.07.31 VALERE Juliette Mathilde
1872.07.31 VERNE Charles Léon
1899.07.31 VERON René Robert

 

Poster un commentaire

Classé dans Archives Départementales 94, Archives de Maisons-Alfort, Ephéméride, Maisons-Alfort

Saviez-vous que les deux océans ne se mélangent pas ?

Saviez-vous que les deux océans ne se mélangent pas ? Regardez la vidéo qui vous le prouve :

via Le point extraordinaire où se rejoignent l’Océan Atlantique et l’Océan Pacifique, sans se mélanger ! — OWDIN

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Déporté Maisonnais 39-45 (31) : NIQUET Georges

NIQUET Georges né le 6/04/1903 à Saint-Ouen-de-Sécherouvre 61-Orne – Fils de Louise Amandine CHANDEBOIS, domestique, et d’un « père non dénommé », adopté par Eugène NIQUET, maraîcher et grand blessé de la guerre 14/18 à son mariage avec sa mère, Domicile : 11, rue de Brest Maisons-Alfort (94), le 9 juin 1934 à Maisons-Alfort, Georges Niquet épouse Madeleine Renée SOULIER née en 1912, sténo-dactylo — Employé communal puis chauffeur pour la mairie de Maisons-Alfort (Val-de-Marne) – Militant au PCF et syndical à la CGT, arrêté par mesure de sécurité par la police française à son domicile, sur dénonciation, le 04/10/1940 en raison des reconstitutions clandestines du Parti Communiste dissout et interdit à cause du pacte germano-soviétique – Interné ne centre de détention d’Aincourt (95) , le 06/09/1941, il est transféré à Vouillé (86) puis le 09/02/1942 à Compiègne Royallieu – Déporté le 06/07/1942 à Auschwitz (matricule n° 45927)par le convoi dit des 45000 formé d’otages issus du parti communiste – Malade admis le 21 juillet à l’hôpital du bloc 10 de Birkenau où il décède – Son nom figurait sur une plaque (aujourd’hui disparue) dans le cimetière de Maisons-Alfort à la mémoire des déportés de la ville – Mention “Mort pour la France” lui est attribuée par décision ministérielle le 11 février 1946 – le PCF local donne son nom à une cellule du parti sans l’accord de son épouse, Madeleine, celle-ci, travaillant comme secrétaire dans les bureaux des moutardes Vert Pré à Maisons-Alfort, est licenciée par son patron auquel a été transmis un tract signé de la cellule Georges Niquet.—  — Arrêté à son domicile, sur dénonciation, le 04/10/1940 — Le 06/09/1941, il est transféré près de Poitiers puis le 09/02/1942 à Compiègne — Déporté le 06/07/1942 à Auschwitz (matricule n° 45927) — Convoi du 06/07/1942 Royalleu (60) Auschwitz — Interné le 06/09/1941 au centre de détention d’Aincourt (95) transféré à Vouillé (86) puis le 09/02/1942 à Compiègne Royallieu — décédé le 13/08/1942 à Auschwitz 9109-Allemagne — Déportation Mention MPLF J.O.R.F. n° 174 du 28/07/1995 — Matricule: 45927 à Auschwitz — Cité dans le « Livre Mémorial des Déportés de France » de la F.M.D. Tome 1 (I. 42) — Lien MGW : NIQUET Georges — Communiste Matricule: 45927 à Auschwitz — Mention “Mort pour la France” décision ministérielle le 11/02/1946 — Mention « Mort en déportation » arrêté du 15/06/1995 — Cité dans le « Livre Mémorial des Déportés de France » de la F.M.D. Tome 1 (I. 42) –

Fiche MGW Déporté : NIQUET Georges

Information :
Né le 06/04/1903 à Saint-Ouen-de-Sécheresse (61) – Communiste – Arrêté par mesure de sécurité par la police française à son domicile, sur dénonciation, le 04/10/1940 – Interné le 06/09/1941 au centre de détention d’Aincourt (95) transféré à Vouillé (86) puis le 09/02/1942 à Compiègne Royallieu – Matricule: 45927 à Auschwitz – Mention “Mort pour la France” décision ministérielle le 11/02/1946 – Mention « Mort en déportation » arrêté du 15/06/1995 – Cité dans le « Livre Mémorial des Déportés de France » de la F.M.D. Tome 1 (I. 42) – Fils de Louise Amandine CHANDEBOIS adopté par Eugène NIQUET – Époux de Madeleine Renée SOULIER (09/06/1934 à Maisons-Alfort)
Convoi du : 06/07/1942
Au départ de : Royallieu (60)
A destination de : Auschwitz (Pologne)
Date du décès : 01/09/1942
Lieu du décès : Auschwitz (Pologne)
Source : J.O.R.F. n° 174 du 28/07/1995
Référence n° : D-12433

Poster un commentaire

Classé dans Déportation, Guerre 39-45, Maisons-Alfort, Memorial GenWeb, Relevés du CGMA sur MGW