Archives quotidiennes : 29 juin 2017

Nés un 29 juin à Alfortville (94) de 1885 à 1901

Aller ensuite sur le site des AD 94 :

           http://archives.valdemarne.fr/archives-en-ligne/eta-search-form.html

1901.06.29 BARBEY André Eugène Émile
1899.06.29 BATAILLE Ernest Eugène
1891.06.29 BOUZIGUE Marcelle Charlotte
1887.06.29 BROSULO Arthur
1902.06.29 COMTE Louis Maurice
1888.06.29 FAYE Lucien Gustave
1899.06.29 GUENOT Marcel Albert
1893.06.29 HOFFMANN Jean Adam
1889.06.29 MAIRE Pauline Berthe
1896.06.29 PINTARD Léon Aimé
1899.06.29 SEBAULT Marcelle Constance
1899.06.29 SIMON Pierre Henri Edmond
1892.06.29 SUVIDERSKI Adrienne Émilie
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

Rappel : AD 75 décès jusqu’en 1986

Le portail des Archives de Paris propose plus de 5,5 millions d’archives numérisées, il est axé principalement sur les documents d’intérêt généalogiques : beaucoup d’état civil avec les tables et les actes de naissance et de mariage jusqu’en 1902 et de décès jusqu’en 1986 ; des tables alphabétiques du recrutement militaire, des tables alphabétiques des enfants pris en charge par l’assistance publique, des recensements de la population.

L’état civil de Paris se divise en deux grands ensembles :

  • avant 1860, il s’agit de l’état civil reconstitué, en partie seulement ;
  • à partir de 1860, il s’agit de l’état civil « complet » des 20 arrondissements.

À l’heure actuelle, les Archives de Paris ne conservent les originaux des actes d’état civil et des tables décennales que jusqu’à l’année 1902. À partir de 1903, ces documents sont encore conservés par les mairies d’arrondissements.

Vous pouvez néanmoins avoir accès aux versions numérisées des fonds suivants :

  • tables décennales (naissances de 1903 à 1932, mariages de 1903 à 1932 et de 1955 à 1974 et décès de 1903 à 1932 et de 1955 à 1984) ;
  • tables annuelles (mariages et décès de 1933 à 1954, décès de 1985 à 1986) ;
  • actes de décès de 1903 à 1986.

Poster un commentaire

Classé dans AD en ligne

29 juin 1942 – Pierre CHAMPION

Pierre Champion (27 février 1880 à Paris – 29 juin 1942 à Nogent-sur-Marne) est un historien français.

Fils d’Honoré Champion, qui lui a donné très tôt la passion des livres et de l’histoire, il fait ses études au lycée Henri-IV, puis entre à l’École nationale des chartes. Il s’intéresse à la période médiévale, en particulier au XVe siècle. Il devient archiviste paléographe en 1905 et entreprend la rédaction du catalogue de la prestigieuse bibliothèque du collectionneur Auguste Lesouëf. Il rencontre alors la nièce de ce dernier, Madeleine Smith, artiste peintre, disciple de Jean-Jacques Henner, qu’il épouse en 1907.
Lire la suite sur :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Champion_(historien)

CHAMPION Pierre (x Nogent 1907). Archiviste.
o  27 février 1880, Paris VII
x 19 décembre 1907, Nogent à  Madeleine Smith
† 29 juin 1942, Nogent.

Poster un commentaire

Classé dans Archives, Ephéméride, Val de Marne

Article du jour (333) : Paris 29 juin 1919

Cliquer

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Article du jour, Guerre 14-18

Y comme YOU — Feuilles d’ardoise

Montjean-sur-Loire, premier juillet 1672 Voici un nom de famille bien curieux et peu fréquent en Anjou ; d’ailleurs, celui qui le porte est originaire du Poitou de la paroisse de Chavaigne qui, je pense, correspond à Chavagnes-en-Paillers, actuellement en Vendée. Le premier jour de juillet mil six cent soixsante et douze a esté enterré par […]

via Y comme YOU — Feuilles d’ardoise

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Y comme… yeux — Un arbre pour racines

Je vous l’ai dit, j’ai récupéré de nombreuses photos de famille. J’avais commencé à les trier mais j’avais arrêté pour préparer le concours. Lorsque j’ai repris le tri et le classement, je suis tombée sur celle qui suit que je connaissais déjà. J’ai à nouveau été attirée par le regard perçant de cet homme. Un […]

via Y comme… yeux — Un arbre pour racines

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Y comme Yéti — L’univers de Céline

Marie-Pélagie s’est mariée avec un cordonnier à Paris en mil huit cent soixante-douze. Ce dernier Joseph Alexandre Dubois était originaire de Vanves. Je la retrouve veuve en mil neuf cent onze vivant avec son frère François à Millery. A-t-elle eu des enfants ? Ou vivait-elle entre son mariage et son arrivée en Meurthe ? C’est aussi à […]

via Y comme Yéti — L’univers de Céline

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Y comme Yssingeaux #ChallengeAZ — Blog des promos du D.U. Généalogie de Nîmes

Yssingeaux… Drôle de nom ! Il commence par Y, et termine par X … rareté toponymique ! A tel point qu’il est souvent déformé ou estropié par les étrangers à la région du Velay à laquelle appartient cette petite ville.

via Y comme Yssingeaux #ChallengeAZ — Blog des promos du D.U. Généalogie de Nîmes

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Y comme Yves, mobilisé à Lyon — Graphistory

https://www.google.com/maps/d/embed?mid=1JIT0zbs2bxIq9cCzP3dh0sD_Qkg

Je ne connais absolument pas cette ville qu’est Lyon; en revanche, j’ai un ancêtre, Yves Marie Quéré, qui a été mobilisé dans cette ville lors de la Première Guerre Mondiale. Il est le frère de mon arrière-grand-mère, Marie Joseph Quéré, et fils d’Alain Quéré et Marie-Françoise le Barbu. Avant la guerre, Yves Marie Quéré est […]

via Y comme Yves, mobilisé à Lyon — Graphistory

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Nos ancêtres Italiens et la Grande Guerre

Premier événement tragique de masse de l’Italie unie, la Grande Guerre a marqué en profondeur l’histoire d’à peu près toutes les familles italiennes. Rares sont aujourd’hui les italiens dont les ancêtres n’ont pas versé leur tribut de sang pour l’accomplissement de l’unité nationale. Pour certains quatrième guerre d’indépendance, pour d’autres une tuerie qui aurait pu […]

via Nos ancêtres italiens et la Grande Guerre. — Genealogie Italie

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Vidéo du jour (66) : Vidéos Archives & Culture

Cliquer pour accéder aux vidéos

Autour de la chaîne «Généalogie Archives et Culture», qui propose chaque semaine, le vendredi,

une vidéo courte (3 minutes), pédagogique et amusante sur la généalogie, les noms de famille ou l’histoire du quotidien.

Déjà 30 vidéos en ligne ! Abonnez-vous !


https://www.youtube.com/channel/UCZLfEZgqmTeIOtpneaoFJSw


 

Poster un commentaire

Classé dans A voir, Vidéo du jour

Y comme Ypres

Ypres est une ville de Belgique qui se situe en Flandre occidentale
C’est près de cet endroit que Henri Victor mon grand oncle (le grand frère de Mémé) est tombé.
Dès l’annonce du début de la guerre en aout 1914, comme beaucoup d’autres, il a rejoint son régiment.
Il est parti de Draguignan (83) vers le 5 août et après plusieurs étapes pour arriver à proximité d’Ypres et après plusieurs batailles, il a fini en chair à canon le 17/11/1914.
Ce jour là la bataille dû être bien rude, car sur les JMO, la liste des disparus est longue.
Henri n’a pas été blessé, ni tué, mais disparu…c’est ainsi que son nom figure parmi d’autres. Il avait eu 21 ans le 8 septembre !
Je ne sais pas à quelle date ses parents ont appris le décès de leur seul fils, mais sur sa fiche matricule, le jugement certifiant son décès est en date du 20 mai 1920, est la transcription de son décès sur le registre de sa commune le 1 juillet 1920. Presque 6 après !
Je n’ose même pas imaginer la douleur de ses parents, savoir leur fils au milieu de ce conflit et dont ils n’ont peut être pas eu de nouvelles durant tout ce temps !
J’ai commencé ma généalogie il y a une dizaine d’année environ, je pense que si j’avais commencé beaucoup, beaucoup plus tôt, mon fils aurait eu dans ses prénoms Henri et Victor, pourtant je déteste le prénom Henri, mais cela aurait été ma façon de lui rendre Hommage, bien qu’une sœur de Mémé l’ait fait en 1920 en appelant ainsi son premier enfant.
Mais est-ce que cela fut une consolation pour Grégoire et Octavie ???

Henri Victor DAUPHIN 8/9/1893  –   17/11/1914 Ypres (Belgique)

(Henri-Victor en 1908,la seule photo que je possède)

Fiche Mémoire des Hommes

Tu étais le 2ème enfant d’une fratrie de 6, mais le seul garçon. C’est sur toi que reposait tous les espoirs de tes parents afin que tu continues à travailler les terres qu’ils avaient acquises laborieusement, mais surtout afin que tu puisses un jour transmettre leur nom, ton nom à ta descendance.
Je n’ai connu que 3 de tes sœurs (dont l’une d’elle était ma grand-mère) mais pas suffisamment pour poser des questions… j’étais trop jeune et comme je le regrette.
Un jour tu es parti de la gare de Draguignan, tu as quitté ton département pour ne jamais y revenir. Tu as traversé des régions que tu ne connaissais pas pour arriver en Belgique. Un peu plus d’un mois plus tard, tu fêtais ton 21ème anniversaire bien loin des tiens. Et puis arriva ce fichu 17 novembre où là ce fut la pire catastrophe…..tu perdis la vie.
Combien de temps après ta famille l’apprit-elle ?
Comme ils ont dû attendre de tes nouvelles, jusqu’au jour où ils ont su.
Une de leurs consolations,(mais peut-on se consoler d’avoir perdu son enfant ?)
a dû être le jour où ta sœur Joséphine prénomma son 1er garçon Henri, et qu’ensuite Jeanne, ton avant dernière petite sœur, eut un enfant seule. A travers ce petit votre nom allait pouvoir se perpétuer. Il a permis que 3 générations après toi 4 garçons le portent, ainsi qu’un garçon de la 4ème génération…..en attendant les suivants…..
Pour moi tu n’es pas qu’un nom gravé sur le monument aux morts de ton village, tu étais, tu es mon grand-oncle et ton souvenir demeure……même si c’était il y a 100 ans.

Poster un commentaire

Classé dans Challenge AZ 2017