T comme TRANSCRIPTION — Feuilles d’ardoise

Quand un laboureur est tué par un volontaire du Bataillon de l’Unité de Paris, dans les années 1795. (Les Bataillons de Volontaires de l’Unité de Paris, créés sous la Révolution, étaient au nombre de quatre. Voir ici.) Tiercé, 24 fructidor an IV (10 septembre 1796) Ce jour-là, l’officier d’état civil de Tiercé réalise la transcription […]

via T comme TRANSCRIPTION — Feuilles d’ardoise

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s