Archives quotidiennes : 17 juin 2017

O comme On part à Meaux

https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d365872.0518691193!2d2.1970873749518307!3d48.88009028995342!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47e8a10f5d8f785f:0x61f3595cb2416a10!2sMeaux!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1495705921346

On part donc chez les Meldois et les Meldoises ! je ne sais pas qui a eu l’idée de nommer les habitants et habitantes de Meaux comme cela ! même ma maman qui est originaire de cette ville en rigole ! et justement, j’ai eu la chance qu’elle me serve de guide généalogique et […]

via O comme On part à Meaux — Graphistory

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans A lire

1896, recensements à Maisons-Alfort. vues 76 à 80


Le CGMA commence l’indexation des recensements de 1896.

Vous pouvez consulter les relevés 1891 et 1911 sur les liens

REC 1891 MA

Rec 1911 MA

Rec voies 1891

Rec voies 1911


Vue 76 de 1896


vue 76  EYSSARTIER Virginie Marie – 71, Rue de Charentonneau

vue 76  EYSSARTIER Georges Aubin  – 71, Rue de Charentonneau

vue 76  EYSSARTIER Hélène Caroline – 71, Rue de Charentonneau

vue 76  NOBLET Pierre – 75, Rue de Charentonneau

vue 76  PINSON (?) Elisabeth – 75, Rue de Charentonneau

vue 76  LEBEAU Benoit – 75, Rue de Charentonneau

vue 76  MARCES Eugénie – 75, Rue de Charentonneau

vue 76  LEBEAU Augustine – 75, Rue de Charentonneau

vue 76  LEBEAU Désirée – 75, Rue de Charentonneau

vue 76  LEBEAU Louis – 75, Rue de Charentonneau

vue 76  LEBEAU Baptiste – 75, Rue de Charentonneau

vue 76  LEBEAU Marguerite – 75, Rue de Charentonneau

vue 76  LEBEAU Maria – 75, Rue de Charentonneau

vue 76  LEBEAU Juliette – 75, Rue de Charentonneau

vue 76  LEBEAU Jean – 75, Rue de Charentonneau

vue 76  DAGORNO Louis Auguste – 83, Rue de Charentonneau

vue 76  DRIANCOURT Elisabeth – 83, Rue de Charentonneau

vue 76  DAGORNO Louise – 83, Rue de Charentonneau

vue 76  DAGORNO Marie – 85, Rue de Charentonneau

vue 76  DAGORNO Eugène – 83, Rue de Charentonneau

vue 76  BRIANCOURT Pierre – 83, Rue de Charentonneau

vue 76  LEBOEUF Jean Baptiste – 83, Rue de Charentonneau

vue 76  SAVARDOUX  Charles Joseph – 85, Rue de Charentonneau

vue 76  POULIN Amandine – 85, Rue de Charentonneau

vue 76  BURON  Marcel – 85, Rue de Charentonneau

vue 76  BLANDIN  Antoine – 85, Rue Jacob

vue 76  SURUGUE  Clèmence – 85, Rue Jacob

vue 76  BLANDIN  Gaston  – 85, Rue Jacob

vue 76  BLANDIN  Félix – 85, Rue Jacob

vue 76  BLANDIN  Lucien – 85, Rue Jacob

vue 77  BLANDIN  Emile – 85, Rue Jacob

vue 77  MEUNIER Louis – 85, Rue Jacob

vue 77  SURUQUE Marcelin – 85, Rue Jacob

vue 77  BUREAU  Pauline – 85, Rue Jacob

vue 77  QUENTIN Jean Baptiste – 85, Rue Jacob

vue 77  QUENTIN Marie Louise – 85, Rue Jacob

vue 77  QUENTIN Louise – 85, Rue Jacob

vue 77  QUENTIN Anna – 85, Rue Jacob

vue 77  QUENTIN Etienne – 85, Rue Jacob

vue 77  QUENTIN Zénaïde – 85, Rue Jacob

vue 77  QUENTIN Ernestine – 85, Rue Jacob

vue 77  QUENTIN Edmond – 85, Rue Jacob

vue 77  QUENTIN Paul – 85, Rue Jacob

vue 77  DUBEAU Paul – 85, Rue Jacob

vue 77  PEIGNIEN Hyppolite Laurent – 85, Rue Jacob

vue 77  LABARRIERE Albertine – 85, Rue Jacob

vue 77  PEIGNIEN Lucien Martial – 85, Rue Jacob

vue 77  PEIGNIEN Jules – 85, Rue Jacob

vue 77  DENHEZ Elisa  – 85, Rue Jacob

vue 77  BOULANGER Claude Laure – 85, Rue Jacob

vue 77  SANGLE Marie – 85, Rue Jacob

vue 77  SANGLE Mélanie   – 85, Rue Jacob

vue 77  SIMIANE Amédé – 85, Rue Jacob

vue 77  GILLOTTE Hyppolite – 85, Rue Jacob

vue 77  ROUDIER Pierre – 85, Rue Jacob

vue 77  ROUDIER Marie – 85, Rue Jacob

vue 77  ROUDIER Henri – 85, Rue Jacob

vue 77  ROUDIER Gabriel – 85, Rue Jacob

vue 77  ROBOIS Théophile – 85, Rue Jacob

vue 77  LECAMP Léonie Julienne – 85, Rue Jacob

vue 78  PROVENCE François – 85, Rue Jacob

vue 78  HERVIEU Emilie – 6, Rue Jacob

vue 78  GAUTHIER Gilbert – 6, Rue Jacob

vue 78  BLANCHETEAU Marie – 6, Rue Jacob

vue 78  MOULINAT Joseph – 6, Rue Jacob

vue 78  PERREAU Elisa – 6, Rue Jacob

vue 78  LEVY Henri – 6, Rue Jacob

vue 78  FOULON Félicie – 6, Rue Jacob

vue 78  LEVY Maurice – 6, Rue Jacob

vue 78  LEVY Charles – 6, Rue Jacob

vue 78  LEVY Emile – 6, Rue Jacob

vue 78  LEVY Léon – 6, Rue Jacob

vue 78  LEVY Lucien – 6, Rue Jacob

vue 78  FOULON Jean – 6, Rue Jacob

vue 78  COLLINOT Edme – 6, Rue Jacob

vue 78  TAMBOUEZ Marie – 6, Rue Jacob

vue 78  NOUGARET Fernand – 6, Rue Jacob

vue 78  IMBERDIS Georges – 4, Rue Victor Hugo

vue 78  IMBERDIS Emilie – 4, Rue Victor Hugo

vue 78  COCATRIX Josephette4 – 4, Rue Victor Hugo

vue 78  SIRUGUET Alfred – 4, Rue Victor Hugo

vue 78  SIRUGUET Lucie – 4, Rue Victor Hugo

vue 78  SIRUGUET Henri – 4, Rue Victor Hugo

vue 78  SIRUGUET Jeanne – 4, Rue Victor Hugo

vue 78  SIRUGUET Georges – 4, Rue Victor Hugo

vue 78  LEONNETTI Dominique Mathieu – 6, Rue Victor Hugo

vue 78  MAUDRY Elise – 6, Rue Victor Hugo

vue 78  GERMANN Maximilien – 8, Rue Victor Hugo

vue 78  WALTHER Joséphine – 8, Rue Victor Hugo

vue 78  PETIT Guillaume – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  DENIM Marie – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  LABOULAIS Spartacus – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  DELPORTE Mathilde – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  LABOULAIS Charlotte – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  LABOULAIS Louise – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  POULAIN Paul – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  POULAIN Marie – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  POULAIN Raymond – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  POULAIN Pauline – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  CARPENTIER Hortense – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  MAUGER Louis – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  MAUGER Nathalie – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  MAUGER Maurice – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  MAUGER Lucie – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  MEUNIER Georges Jean – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  VANDROTTE Eugénie Octavée – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  MEUNIER Émile – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  FOUGERON Eugène – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  PAGEGIE Rosine – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  FOUGERON Henri – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  FOUGERON Marguerite – 10, Rue Victor Hugo

vue 79  CLAVIERE Louis – 12, Rue Victor Hugo

vue 79  LEGROS Eugénie – 12, Rue Victor Hugo

vue 79  CLAVIERE Émilie – 12, Rue Victor Hugo

vue 79  CLAVIERE Adrienne – 12, Rue Victor Hugo

vue 79  CLAVIERE Charles – 12, Rue Victor Hugo

vue 79  CLAVIERE Fernand – 12, Rue Victor Hugo

vue 79  CLAVIERE Fortuné – 12, Rue Victor Hugo

vue 79  LEGROS Eugène – 12, Rue Victor Hugo

vue 79  LEMAITRE Julienne – 12, Rue Victor Hugo

vue 80  LEGROS  Eugène – 12, Rue Victor Hugo

vue 80  JULLY Pierre – 38, Rue Victor Hugo

vue 80  JULLY Alphonse – 38, Rue Victor Hugo

vue 80  JULLY Anatole – 38, Rue Victor Hugo

vue 80  LOPMER Fannie – 38, Rue Victor Hugo

vue 80  VIELARD Antonin Amédée – 40, Rue Victor Hugo

vue 80  JANNOT Cécile Élise – 40, Rue Victor Hugo

vue 80  DUMONT Henri Prosper – 42, Rue Victor Hugo

vue 80  JOSSEL Appoline – 42, Rue Victor Hugo

vue 80  DUMONT Jeanne Justine – 42, Rue Victor Hugo

vue 80  HERVE Maurice – 42, Rue Victor Hugo

vue 80  HERVE Pierre Marie – 42, Rue Victor Hugo

vue 80  LE HOCH Joseph Marc – 42, Rue Victor Hugo

vue 80  COLLIN  Eugène – 42, Rue Victor Hugo

vue 80  HUGON Bruno Alexis – 44, Rue Victor Hugo

vue 80  FRIZON   Augustine – 44, Rue Victor Hugo

vue 80  HUGON Blanche – 44, Rue Victor Hugo

vue 80  FRIZON (Vve) Appoline – 44, Rue Victor Hugo

vue 80  FOURNILLON Jean – 44, Rue Victor Hugo

vue 80  ROUMIER René – 44, Rue Victor Hugo

vue 80  COLLIN Victor Pierre – 44, Rue Victor Hugo

vue 80  BODIN Louise Marie – 44, Rue Victor Hugo

vue 80  MARMORAT Louis – 44, Rue Victor Hugo

vue 80  MARMORAT Marie – 44, Rue Victor Hugo

vue 80  MARMORAT Louis – 44, Rue Victor Hugo

vue 80  MARMORAT Lucien – 44, Rue Victor Hugo

vue 80  MARMORAT Louise – 44, Rue Victor Hugo

vue 80  NEY François – 44, Rue Victor Hugo

vue 80  MARTIN Adèle Pierrette – 44, Rue Victor Hugo

vue 80  DELAFOUGE Paul Louis – 44, Rue Victor Hugo


 

Poster un commentaire

Classé dans 1896 Maisons-Alfort, A utiliser, Recensements

O comme ondoiement — L’arbre de nos ancêtres

Le mot « onde », qui évoque aujourd’hui davantage une vibration ou la radio que l’eau des poètes, a des dérivés dans des domaines vraiment variés. On en retrouve la racine dans le domaine scientifique avec l’ondulation, météorologique avec l’ondée, l’érotisme avec l’ondinisme (le plaisir sexuel lié à l’urine !) et la religion avec l’ondoiement. C’est évidemment […]

via O comme ondoiement — L’arbre de nos ancêtres

Poster un commentaire

Classé dans A lire

O comme… opération — Un arbre pour racines

Je vous ai déjà parlé du « papé vieillet », le centenaire… Aujourd’hui, nous allons revenir un peu plus en détail sur l’opération qu’il a subi alors qu’il avait 102 ans ! L’article auquel il a eu droit dans le journal à l’époque nous permet d’en apprendre un peu plus sur sa vie quotidienne… Tout d’abord, on […]

via O comme… opération — Un arbre pour racines

Poster un commentaire

Classé dans A lire

O comme OUCHE — Feuilles d’ardoise

O comme OUCHE J’avais déjà parlé sur ce blog d’enfants nés dans une étable (voir ici). Voici cette fois une enfant trouvée dans une étable, celle de la métairie d’Ouche à Tiercé. Tiercé, 27 juillet 1783 Le vingt sept juillet mil sept cent quatre vingt trois a eté baptisée sous condition par moi soussigné […]

via O comme OUCHE — Feuilles d’ardoise

Poster un commentaire

Classé dans A lire

O comme Onomastique… #ChallengeAZ — Blog des promos du D.U. Généalogie de Nîmes

« Onomastique (n.f et adj.) 1 Ling. N. f. Etude, science des noms propres et spécialement des noms de personnes et de lieux -> anthroponymie, toponymie. Par extension, système des noms propres d’une langue ou d’une région. Adj. Relatif aux noms propres et spécialement, aux noms de personnes, à leur étude. »

via O comme Onomastique… #ChallengeAZ — Blog des promos du D.U. Généalogie de Nîmes

Poster un commentaire

Classé dans A lire

O comme Origine des faits

François Garnier est accusé d’assassinat et subsidiairement de coups ayant occasionné la mort sans l’intention de la donner. Tout commence le cinq janvier mil huit cent cinquante-huit lorsque trois colporteurs savoyards les frères Claude et François Redoux et leur beau-frère François Allamant arrivent à Uruffe avec l’intention d’y dormir pour la nuit. Passant devant le […]

via O comme Origine des faits — L’univers de Céline

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Nés un 17 juin à Maisons-Alfort de 1792 à 1901

Nés un 17 juin à Maisons-Alfort de 1792 à 1901

Relevés dans les Registres d’état civil de naissance

Consulter, après avoir fait une recherche fructueuse, le site du CGMA

            http://td-nmd-cgma.monsite-orange.fr/

puis aller sur le site des AD 94 :

           http://archives.valdemarne.fr/archives-en-ligne/eta-search-form.html

Date Information (1792-1901)
1882.06.17 GEORGES Ernestine (reconnaissance)
1793.06.17 GOURLAY Marie Louise Émilie
1872.06.17 HUCKEL Marie Amélie
1883.06.17 JASSOUS Clémence Marie
1872.06.17 JEANTEAUD Louise
1896.06.17 LASNIER Henri Louis
1863.06.17 LEGLAND Constance Joséphine Victorine
1814.06.17 LORMIER Joséphine Louise
1841.06.17 MAIRE Clémence Charlotte
1875.06.17 MOUTARDIER Jean
1886.06.17 POIRIER Fernande
1881.06.17 SALANON Désirée
1887.06.17 SANGLIER Georges Édouard
1883.06.17 THOMAS Lucie
1873.06.17 TROLART Marie Élisa
1879.06.17 URING François Marius
1887.06.17 VECLIN Alice Eugénie Marie
1863.06.17 VINCENT Louise Adèle

Poster un commentaire

Classé dans Archives, Archives Départementales 94, Archives de Maisons-Alfort

Lieux de naissance des décédés à Alfortville entre 1885 et 1903 (3)

Les relevés ont été réalisés par Gisèle M,  et permettent d’identifier les lieux de naissance.

Aujourd’hui : 15 Cantal, 45 Loiret, 22 Côtes d’Armor, 29 Finistère, 56 Morbihan

 

15 Cantal

1899.10.24        TARTIERE Marie Anne    15 allanche

1891.12.09        LAFON Delphine 15 arpajon sur cere

1902.01.           BEFFRE Antoine (transcription)    15 aurillac

1896.12.26        BONHOMME Marguerite  15 aurillac

1898.04.19        GAILLARD Jean Baptiste 15 aurillac

1888.07.27        GIBERT Marie    15 aurillac

1900.02.19        LAGARRIGUE Marie Anais Josephine       15 cayrols

1899.01.11        NOËL Marie       15 champagnac les mines

1890.01.03        TISSANDIER Antoine     15 champs

1894.01.03        CHASSANY Pierre          15 chaudesaignes

1899.06.29        BUCHON Antoine           15 chazaloux

1902.12.26        ANGELVIN Magdeleine    15 coren

1899.03.08        POUMEYROL Marie Anne 15 jussac

1902.11.18        ROUX Rose       15 labrousse

1902.10.17        CORNET Françoise         15 landeyrat

1903.03.14        VINCENT Pierre             15 laroche

1901.10.03        RODDE Anne     15 marcenat

1902.03.03        BIFFANO Blaise  15 morse

1902.06.           CHAYLAT Marguerite (transcription)        15 neuveglise

1899.10.21        BELAUBRE Delphine       15 omps

1899.02.24        TRUEL Catherine           15 polminhac

1901.01.           BARREIRIE Marie (transcription) 15 raumeau

1900.05.23        LAGARRIGUE Marie Jeanne        15 rouziers

1897.01.09        RASTOIL Jacques          15 salers

1901.10.04        CORNET Dominique Olivier         15 serre commune de massiac

1886.05.29        COSSOUL Jeanne          15 St Cernin

1901.12.31        RIGAL Jeanne    15 st clement

1890.05.09        GARROUSTE Julie          15 st julien de jordanne

1892.02.10        BOUCHER Françoise Antoinette   15 st vincent

1898.08.22        COSTEROUX Louis         15 syries

1899.09.06        PAUL Guillaume 15 verrieres

45 Loiret

1898.10.19        LEFEVRE Desire Alphonse Narcisse         45 artenay

1899.02.24        BESNARD Victor Hippolyte Desire           45 aschere le marche

1897.08.29        AUBIN Julie Celestine     45 bazoches les gallerandes

1894.08.28        BENOIST Louis Jules      45 beaugency

1899.08.31        SAULNIER Anne Josephine         45 beaune la rollande

1900.08.30        MAZIOUX Rosalie          45 bellegarde

1889.07.18        BOYAULT Solange          45 bois gibaut

1898.01.28        FELTEN Marie Alexandrine          45 briare

1900.09.18        MEUNIER Jeanne Louise Emerance          45 briare

1897.06.           LUTTON Edouard (transcription)  45 cepoy

1897.02.20        DORET Rosalie Honore   45 chailly

1892.04.08        AUBERTEAU Françoise Madeleine            45 château renard

1896.06.20        LECAS Fernand  45 chatillon s/loing

1901.08.08        COMAILLE Pierre           45 cherillon

1898.04.30        LEBERT Pierre   45 chevillon

1900.01.           CASGNAIN Jean Desire (transcription)    45 chevilly

1895.03.12        MARTIN Jean Baptiste Rene        45 combleux

1896.01.15        VENET Rosalie Anne       45 courtenay

1892.05.25        GAURY Jacques Desire   45 creuzy

1893.06.26        LEMUR Marie Madeleine  45 douchy

1890.01.04        JAMET Gaston Dominique           45 escrennes

1888.10.18        RAGON Emile Henri        45 ferrieres

1900.10.           RAGON Nicolas Magloire (transcription)   45 ferrieres

1894.10.30        MINET Louis François     45 freville

1898.11.02        LUBIN Arsene Alphonse Desire   45 gidy

1902.08.           CHEVENAT Ambroise Eugene Marie (transcription)           45 huisseau

1891.11.01        MOTHIRON Felix Sauveur           45 la chapelle st mesmin

1896.05.11        PAGET Clovis Clotaire Daniel      45 la chapelle st sepulcre

1887.08.08        PEGNY Valentine            45 Libelle

1886.11.30        GILLES Jean Baptiste     45 Lorcy

1885.12.08        BONNE Reine Madeleine 45 Montargis

1893.06.13        GAUTHRA Charles Marie Eugene 45 Montargis

1899.06.02        LEFEBVRE Jeanne Augustine       45 Montargis

1896.03.30        OLLIER Gabrielle Amanda          45 Montargis

1888.10.29        PETIT Emilie Desiree      45 Montargis

1892.10.03        RAGON Louise Julia        45 Montargis

1888.04.11        VEROT Pierre    45 Montargis

1899.09.24        BULTE Adolphe François 45 nancray

1894.03.26        AUGREAU François Bernard        45 orleans

1899.08.23        GRANGE Victoire Augustine Rose            45 orleans

1897.12.27        GUIET Therese Anaïs     45 orleans

1898.03.12        HOCHARD Marguerite Virginie    45 orleans

1898.05.02        PROUST Virginie Desiree            45 orleans

1901.06.26        TISSIER Anne Clotilde Georgette            45 orleans

1903.04.21        VAPPEREAU Louis François Anatole         45 orleans

1903.02.26        BOUDARD Eulalie          45 pithiviers

1901.04.17        DARDELET Marie Madeleine        45 pithiviers

1898.05.20        SOUCHET Jean Baptiste             45 pithiviers

1886.02.01        CHAMPIEUX Suzanne     45 Pithiviers

1903.09.21        BOUSSAINGAULT Adele 45 puiseaux

1889.12.30        FAUCHEUX Jules Narcisse           45 rebrechien

1902.12.           DUPERRY Pierre (transcription)   45 st firmin s/loire

1887.05.16        VERGNE Madelaine        45 St Loup

1893.09.12        GERY Rene Hippolyte     45 st prive

1889.11.28        DALOUZIE Elisabeth Adelaïde     45 ste genevieve les bois

1903.12.01        SENE Alexandrine Denise (transcription) 45 sully s/loire

1903.03.05        LINGET Emile Faustin (transcription)       45 villamblain

1901.12.31        JAHAN Jean Baptiste Ambroise   45 vitry aux loges

1898.12.05        BOIZARD Pierre Aimable           45 vrigny

22 Côtes d’Armor

1893.12.30        LAUREND Anne Marie     22 guenroc

1894.05.24        HENRY Françoise           22 la roche derrien

1900.06.14        BOUVET Victoire Augustine         22 lamballe

1895.07.29        HAMEL Jules Charles      22 lamballe

1903.09.24        RIVOALLAN Jean Marie (transcription)     22 lannion

1889.12.22        CARMOUET Marie Joseph           22 merdrignac

1893.06.01        RIO Marie Louise           22 montcontour de bretagne

1895.01.10        KRESPER Marie  22 paimpol

1892.01.09        LE GRUIEC René           22 rospez

1901.06.           TRONEL Honore (transcription)   22 sevignac

1898.12.           BESSAICHE François Marie Joseph (transcription)            22 st brieuc

1888.08.24        DESFOSSE Alexandre Julien       22 st brieuc

1894.06.15        FRIQUET François Marie 22 st guen

29 Finistère

1889.09.18        LE GENISSEL Louise Caroline     29 brest

1889.08.09        LE BELLEC Louis Corantin           29 combrit

1897.06.15        BEISSON Alexandre Maurice      29 landerneau

1900.04.17        GROGUENEC Michel       29 lannilis

1900.01.02        PERRIN Victor Marie       29 morlaix

1897.02.02        CABON Gertrude           29 plouneour-trez

1895.06.10        LEFEBVRE François Louis            29 quimper

56 Morbihan

1903.12.10        DU MANOIR Gaston Jehan Louis (transcription)    56 gue

1903.07.15        GAREC Guillaume Louis  56 hennebont

1899.01.20        GUYOMAR Marie Amelie Julia      56 lorient

1902.06.26        JOREAU Maria Louise     56 lorient

1901.10.30        PEPIN Alphonsine Marie  56 lorient

1901.05.           TANQUEREY Hubert Amedee (transcription)         56 lorient

1894.07.18        PERRON Genevieve       56 lorient

1900.05.           LE TOULLEC Joseph Marie (transcription) 56 pont scorff

1903.05.30        BELLU Felicite Marie       56 pontivy

1893.12.29        CANIVET Marie  56 pontivy

1889.07.01        CANIVET Mathurin Marie            56 pontivy

1898.12.28        LE BRIZADEC Armel Marie         56 st jean brevelay

1886.07.21        LODEHO Pierre Marie     56 Theix

5 Commentaires

Classé dans Val de Marne

O comme Octroi

Octroi de l’Usine Springer et histoire des octrois Maisonnais.


Taxe qui était perçue à l’entrée d’une ville sur certaines denrées. (L’octroi fut supprimé en 1948.) Administration chargée de percevoir cette taxe ; bureau où se payait ce droit.


L’octroi avait été institué en 1818, malgré l’opposition de l’assemblée communale. Supprimé lors de la Révolution de 1848, le préfet invita le conseil municipal à le rétablir en 1849.
Étaient assujettis à l’octroi : les boissons et liquides, les animaux vivants, les comestibles, les combustibles, les fourrages, les matériaux et les objets divers.

La réforme fiscale de 1948 abolit définitivement les octrois. Les impôts qu’ils recouvraient furent remplacés par la taxe locale. Il existait huit bureaux d’octroi, tous placés sur la voir publique : au Pont de Charenton, à la gare, rue Eugène-Renault, route nationale 6, route de Créteil, rue Victor-Hugo, avenue de la République, puis au pont de Maisons.


Petite histoire mouvementée de l’octroi racontée par Amédée Chenal (1898) maire de Maisons-Alfort
Dans « Histoire de Maisons-Alfort  et  d’Alfortville
Depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours »
Par Amédée Chenal  (1898)

1674 – On se plaignait déjà de l’octroi de la ville de Paris. Il avait été payé, pour de la paille livrée par la commune, 30 livres à la porte Saint-Antoine, et on avait refusé de rendre cette somme, à la porte Saint-Denis, par où ressortaient les voitures qui se rendaient dans cette ville.
La paille se vendait deux sols la botte.

1680 – Ces terres avaient été surnommées Prés des pailles, parce que les habitants de Maisons qui étaient obligés depuis fort longtemps de fournir les pailles et litières pour la grande écurie du roi, affectaient le revenu qu’elles produisaient à l’acquisition de cette paille quand elle n’avait pas pu y être récoltée. C’est de l’une de ces livraisons qu’il s’agit, lorsqu’on parle de l’octroi de Paris. Cette paille était plus généralement livrée à Carrières-Charenton, au Séjour du roi, où les chevaux de la cour étaient logés.

1789 – CAHIER DES DOLÉANCES DES HABITANTS DE LA COMMUNE OU PAROISSE DE MAISONS-ALFORT
7°     Que les droits sur les marchandises qui passent debout dans la banlieue de Paris soient supprimés comme injustes et très onéreux au commerce, tant par leur quotité que par les vexations et les retards qu’éprouvent les voituriers, par une foule de commis qui se trouvent tant dans les lieux où il y a un bureau que sur les routes ;
(c’est-à-dire :Suppression des droits de passe et des octrois).

1818 – L’octroi de banlieue avait été institué, malgré l’opposition de l’assemblée communale, manifestée à diverses reprises.

1845 – Un octroi communal fut voté, et le vin frappé d’un droit de un franc par hectolitre, « pour imiter les communes de Charenton et Saint-Maurice, qui améliorent tous leurs services ».

1847 – On constata que l’octroi avait produit, pour six mois, de mars à août inclus, 1 545 fr. 94 centimes.

1848 – À la suite de deux pétitions, le conseil vota la suppression de l’octroi, à partir du 1er mai ; il avait été établi pour dix ans en 1846.

1849 – À la suite de la constatation d’un déficit annuel de 200 francs, le préfet avait invité le conseil municipal à rétablir l’octroi ; celui-ci refusa, et proposa 7 centimes additionnels ; il fut néanmoins rétabli sur les vins et alcools.

1852 – Non seulement l’octroi avait été rétabli, comme nous l’avons déjà dit, mais se basant sur la nécessité de pourvoir aux dépenses suivantes :
« 1°    Paiement des travaux supplémentaires de l’église,
2°    Frais de réparations du pavage des rues,
3°    Continuation du pavage de la rue Saint-Pierre,
4°    Substitution du gaz à l’huile,
5°    Établissement d’un lavoir public,
6°    Et enfin, construction d’un second bas-côté à l’église. »

1856 – BUDGET DE PRÉVISIONS POUR 1856
RECETTES
5 centimes additionnels ordinaires             580  fr
Attribution sur les patentes de l’année       320
sur les amendes de police                                120
sur le produit de l’octroi de banlieue      1 400
Droits d’octroi, produit brut                       1 750
Produit des amendes de l’octroi                      50

DÉPENSES
Administration communale (secrétaire 1.000 fr)    1 918 fr
Service de police, contingent         920
Salaire du garde champêtre            600
Salaire du tambour-afficheur           70
Service de l’octroi                               625

A remarquer, que l’octroi, qui produit 1.750 francs brut, coûte 625 francs à percevoir ; le bénéfice est maigre.

1864 – L’octroi, qui n’existait que sur les vins et alcools, à raison de 0 fr. 92 et 2 fr. par hectolitre, fut institué à peu près tel que nous l’avons encore, malgré une pétition d’un grand nombre d’habitants, dans laquelle, d’une façon un peu triviale, on représentait les « Octroyens » cherchant à découvrir la fraude sous les jupons des maraîchères retour des Halles ; son produit pour 1865 était évalué à 29 656 francs.6

1871 – Au mois de février 1871, le conseil fut réuni ; sept membres étaient présents. Il s’agissait de voter 3 091 francs, pour les dépenses de la garde nationale, la démolition des barricades, le déménagement de la mairie et, enfin, le paiement de l’enterrement des soldats morts à l’Ecole, à raison de 2 francs par homme.
Le 12 mars, nouvelle réunion ; il n’y a toujours que sept conseillers fidèles ; il fallait fournir du chauffage aux troupes allemandes. On décide de couper des arbres dans les parcs de MM. Lesieur, Lagoutte, Dodun et autres, qui avaient été épargnés par le génie, puis on vote l’achat de nouveaux bureaux d’octroi pour remplacer ceux qui ont été brûlés, et on accorde des semences aux cultivateurs.

1872 – Un receveur d’octroi, nommé Bastesti, ancien garde de Paris et ancien capitaine de la garde mobile, fut révoqué et poursuivi pour détournements ; d’origine corse, il parvint, croit-on, à gagner le maquis ; on ne le revit plus.
Son chef, le préposé principal, fut également impliqué dans l’affaire pour défaut de surveillance.

1879 – M. Denoailly, préposé principal de l’octroi, venait d’être révoqué ; même mesure fut prise à l’égard du secrétaire de la mairie.

1882 – La Caisse des écoles, à l’étude depuis longtemps, fut définitivement fondée.
Un procès d’octroi monstre, d’une justice contestable, fut commencé contre la Compagnie P.L.M. ; il ne devait se terminer que beaucoup plus tard, après épuisement de toutes les juridictions, par la condamnation de celle-ci, à un versement considérable, au profit de la commune et de l’employé saisissant.
Par contrecoup, il fut une des causes de la chute de M. Busteau.

*******

Dans un autre ouvrage sur Maisons-Alfort datant de 1904
« Département de la Seine – Direction des affaires départementales.
Etat des communes à la fin du XIXe siècle publié sous les auspices du Conseil Général
Notice Historique et Renseignements administratifs »
OCTROI
L’octroi de Maisons-Alfort est administré par voie de régie directe. Il est donc placé sous la surveillance immédiate du maire, et sous la surveillance générale de la régie des contributions indirectes.
Les déclarations et la recette des droits s’effectuent dans les 5 bureaux municipaux ou mixtes dénommés plus haut, et dans 2 bureaux de régie, dont l’un mixte avec Créteil.
Ces différents bureaux sont ouverts tous les jours, savoir de 7 heures du matin à 6 heures du soir, pendant les mois de janvier, février, novembre et décembre ; de 6 heures du matin à 7 heures du soir, pendant les mois de mars, avril, septembre et octobre enfin, de 5 heures du matin à 8 heures du soir, pendant les mois de mai, juin, juillet et août.
Pendant les mois de janvier, février, novembre et décembre, l’ouverture des bureaux a lieu à 6 h. ½  du matin, sauf en ce qui concerne les objets soumis aux droits du Trésor.



 

Poster un commentaire

Classé dans Challenge AZ 2017, Histoire locale