14 juin 1980 – Créteil, le Lac

Il s’agissait à l’origine d’une carrière d’extraction de gypse et de graviers, située à la limite de la commune de Créteil et de la butte dite du Mont-Mesly.

Cette gravière exploitée de 1940 à 1976, creusée dans les anciennes alluvions de la Seine et de la Marne proches de leurs confluents, a atteint la nappe phréatique de Champigny, alimentée par la Marne, ce qui a conduit à la formation de mares profondes.
L’aménagement de la carrière en lac après de nombreux travaux lui a donné une forme allongée selon un axe nord-sud. Il possède un allongement maximal de 1 500 m pour une largeur variant de 250 à 400 m. Sa profondeur moyenne est de 4 m avec un maximum de 6 m pour une surface qui atteint 40 ha. Son pourtour est de 4 km environ.

Alimentation : pluviométrie directe, et exutoire du collecteur pluvial du Mont-Mesly drainant 40 ha de zone urbaine et nappe phréatique.

Chronologie
23 février 1968
Le conseil municipal décide d’adhérer au Syndicat mixte, en vue de la réalisation du Parc d’intérêt général de Créteil (un lac et un parc régional figurent au plan masse de la nouvelle ville).
(Délibération du Conseil municipal n°50721 ; D1/37).

1978
Création de l’école de voile de la base de loisirs

Été 1979
Ouverture de la baignade du lac de Créteil :  » bassin traité comme l’est une piscine, selon les critères de sécurité (maitres nageurs-sauveteurs) et d’hygiène (traitement de l’eau) « .
(Extrait de Vivre Ensemble d’avril-mai 1979)

14 juin 1980
Inauguration de la base de plein air et de loisirs après la fin de la troisième tranche des travaux

16 juin 1990
Ouverture de la première piscine à vagues du département. (1500 m² équipée d’un toboggan de 70 m de long. Pataugeoire avec bains bouillonnants)

1986
Baisse des eaux du lac de Créteil

18 mai 1988
Le tour du lac de Créteil est bouclé.
Adoption de la convention de mandat confié par le Syndicat de la base de loisirs de Créteil à la S.E.M.A.E.C. pour la réalisation d’une allée piétonnière ceinturant le lac par une emprise sur les jardins de la Préfecture.
(Délibération du Conseil municipal n° 88-86 ; D1/92).

Septembre 2001
Lac de Créteil : des germes de botulisme ont été découverts dans des cadavres de cygnes et de poissons, ce qui entraîne l’interdiction de pêcher

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s