G comme Galère — L’univers de Céline

Nous sommes le trois janvier mil huit cent trente-neuf lorsque la sage-femme du village vient déclarer la naissance de Marie-Pélagie, nouvelle fille naturelle de Marguerite. Elle disparaît après les évènements tragiques, et réapparaît à Paris où elle est devenue blanchisseuse. Elle s’y marie avec Joseph Dubois un cordonnier en mil huit cent soixante-douze. Suite à […]

via G comme Galère — L’univers de Céline

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s