Archives quotidiennes : 21 mai 2017

21 mai 1871 – M. DUCATEL piqueur des ponts et chaussées

1871  M. DUCATEL piqueur des ponts et chaussées

Nous ne trouvons, en fait de célébrités relatives ayant habité Alfortville, que M. Ducatel, ce piqueur des ponts et chaussées qui, le 21 mai 1871, facilita aux Versaillais l’entrée dans Paris sans assaut ; il possédait des immeubles et habita quelque temps rue des Quatre-Pavillons.

D’après – Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES NÉCROPOLES NATIONALES

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES NÉCROPOLES NATIONALES
ARRÊTÉ :
Article 1er : Les nécropoles nationales sont des lieux de souvenir et de recueillement ouverts à tous les visiteurs. Ceux-ci sont priés de respecter les prescriptions de ce texte qui ont pour butde garantir la dignité et la décence, de règle en ces lieux.
Article 2 : La visite des nécropoles nationales, et le recueillement sur une tombe en particulier, ne sont soumis à aucune autorisation préalable. Cependant, l’accès en est interdit à tout visiteur en état d’ébriété, incorrectement vêtu, accompagné de chiens, porteur d’armes de chasse, ainsi qu’aux marchands ambulants et aux distributeurs d’imprimés publicitaires.
Article 3 : II est interdit :
-de déposer des affiches ou des écriteaux autres que ceux apposés par l’administration ou autorisés par cette dernière sur les sites des nécropoles nationales.
-de cueillir les fleurs ou de mutiler les plantations.
-de se restaurer, d’utiliser des appareils sonores, de se livrer à des jeux ou manifestations de nature à nuire au recueillement.
-de vendre dans les nécropoles des cartes postales, journaux, objets de piété, couronnes mortuaires, bibelots souvenirs (cependant, la vente de documents destinés à l’information historique des visiteurs peut être autorisée selon les modalités qui seront fixées par l’administration).
-de déposer des objets quelconques à l’intérieur des nécropoles nationales ou dans leurs
abords immédiats, sauf dans les conditions édictées à l’article 4 du présent règlement.
Article 4 : Dans le souci de préserver la présentation des nécropoles, il est précisé que, sur les tombes, seul le dépôt de gerbes ou de couronnes de fleurs naturelles est autorisé. Les aménagements ou ornementations spéciaux faisant apparaître des distinctions entre les sépultures demeurent interdits.
Article 5 : L’administration peut, à titre exceptionnel, décider la fermeture temporaire d’une nécropole nationale pour obtenir l’ordre public ou assurer la bonne conservation du domaine en cas de travaux.
Article 6 : Toute personne, autorité, collectivité territoriale, ou association régulièrement constituée, peut organiser des cérémonies du souvenir dans les nécropoles nationales, sous réserve d’en avoir préalablement informé les directeurs interdépartementaux des anciens combattants et des victimes de guerre territorialement compétents, et à condition que ces
derniers n’aient pas expressément marqué leur refus. Les adresses et numéros de téléphones des directions interdépartementales concernées seront indiqués dans chacun des cimetières.
Article 7 : Les prises de vues photographiques et cinématographiques à usage privé sont autorisées. Par contre prises de vues photographiques et cinématographiques à usage professionnel sont soumises à une autorisation préalable du responsable cité ci-dessus, auquel les demandeurs préciseront l’objet des films ou reportages qu’ils réalisent, et l’autorisation pourra leur être accordée sous conditions.
Article 8 : Les infractions au présent règlement, et notamment les actes de vandalisme (effractions, vols ou bris de matériels ou d’emblèmes, profanations, inscriptions et graffitis de toutes sortes, dégradations) seront constatées par les agents de l’État.
Les contrevenants seront poursuivis devant les tribunaux répressifs compétents, sans préjudice des actions civiles que le secrétariat d’État chargé des anciens combattants et des victimes de guerre intenterait en vue d’obtenir la réparation des dégâts causés.
Article 9 : Les présentes dispositions s’étendent tant aux nécropoles nationales proprement dites qu’aux terrains attenants.
Les arrêtés ministériels fixant les règlements généraux du Mémorial de la France Combattante du Mont Valérien à Suresnes du 22 août 1960, de celui du Monument à la Mémoire des Martyrs de la Déportation de l’Ile de la Cité à Paris du 20 janvier 1967, ainsi que celui du Mémorial du Struthof à Natzwiller du 3 juillet 1959, restent applicables.
Article 10 : Messieurs les Préfets et Directeurs interdépartementaux des anciens combattants et des victimes de guerre sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’exécution du présentarrêté.
Fait à Paris, le 26 juillet 1990.
André MERIC
Le secrétaire d’État chargé
des anciens combattants et des victimes de guerre.

Poster un commentaire

Classé dans Cimetière

RED aux archives

RED (Retraités Extrêmement Dangereux) est un film d’action comique de Robert Schwentke (Divergente 2 et 3). Ce film raconte le quotidien d’une bande de retraités… de la CIA. L’histoire débute avec Frank, qui vit une vie de retraité tout à fait banale. Tout bascule le soir où celui-ci reçoit la visite d’une équipe d’intervention qui […]

via Des retraités extrêmement dangereux aux archives — Archives et Culture Pop’

1 commentaire

Classé dans A lire

21 mai 1911 – Maurice BERTEAUX

1911Maurice BERTEAUX

BERTEAUX, Maurice (o Saint-Maur, 1852). Ministre de la Guerre.

o 3 juin 1852, Saint-Maur-des-Fossés

21 mai 1911, Issy-les-Moulinaux

Député de Seine-et-Oise de 1893 à 1911

Ministre de la Guerre de 1904 à 1905 et en 1911

Le 21 mai 1911, accompagné de Monis, il assiste, à Issy-les-Moulineaux, au départ de la course Paris-Madrid, organisé par le Petit Parisien. Tous deux s’avancent au milieu de la piste quand un monoplan en difficulté, soudain, s’abat. Monis est grièvement blessé, quant à Berteaux il est tué sur le coup, décapité par l’hélice de l’appareil.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

*

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

21 mai 1927 – Charles LINDBERG

21 mai 1927 – Charles LINDBERG traverse l’Atlantique, seul, en trente-trois heures.

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Ephéméride

LAPORTE Antoine Marius décédé le 21 mai 1916

LAPORTE Antoine

LAPORTE Antoine Marius : Soldat Classe 2, 1er groupe d’aviation, né le 10/10/1893 à Clermont-Ferrand 63-Puy-de-Dôme — Fils de Louis Alexandre, Ciseleur 21 ans et de MORIN Emil(i)e, sans profession 24 ans, acte 667 — Contact : M Laporte habite 35, Grande Rue à Maisons-Alfort — Recrutement Mat : 3974 Seine 4B (75) Mat : 2251 au corps — Accident (chute d’avion) le 21/5/1916 Préty 71-Saône-et-Loire — MPF : Mort pour la France dans SGA-MDH 21/05/1916 — marié le 21/05/1916 à non citée à Puley 71 — Inhumation Corps déposé à l’hôpital de Tournus (Saône-et-Loire) — Figure sur Livre d’Or —

 

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 14-18