18 mai 1880 : Les mauvais livres !

18 mai 1880 : Décision à l’unanimité du conseil municipal de Maisons-Alfort de brûler les mauvais livres de la bibliothèque municipale, dont les œuvres philosophiques de Voltaire.
L’assemblée Communale
21-1-1878 au 12-8-1878. Municipalité : Faitot. Conseillers : Arthur Dandalle, Marlier, Lejeune, Chéron, Pierre Philippot, Droulin, Liévrard, Laruelle, Dunet, Chauvaux, Billard, Edmond Nocard, Michelet, Protoy, Lelièvre, Mercery, Murat, Cholet, Muloteau, Loreau, Massé, Doré.
Puis
7-7-1879 4 nouveaux conseillers : Travailleur, Langlois, Renault et Riembault qui remplacent : Doré, Lejeune, Mercery et Nocard.
et finalement en 1880
10-1-1880 Suite à la révocation de Dandalle et des démissions de Faitot et Cholet, 3 conseillers sont nommés et installés : Châtre, Turgard et Ebel
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Histoire locale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s