Archives quotidiennes : 12 mai 2017

Salaspils

Mémorial de Salaspils, Lettonie / Salaspils Memorial, Latvia

via Mémorial de Salaspils, Lettonie — Miss Colombine : photography

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans A lire

En Australie !

Cliquer

 

Poster un commentaire

Classé dans Archives

Dépêche annulée !

 

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Auprès de mon arbre !

 

Hier dans l’après-midi, notre cerisier a rendu l’âme !

Nous le connaissions depuis 1981, il nous a fait craquer.

Aussi, nous avons acheté la « bicoque » qui l’accompagnait.

Que de souvenirs, que de kilos de cerises.

C’est fini, bien fini !

Il restera dans notre cœur.

 

2 Commentaires

Classé dans A lire, Maisons-Alfort

Article du jour (320) : Le Labyrinthe

Cliquer

 

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Article du jour

La Charente Maritime, plus de 4,5 millions d’images en ligne

Cliquer

Consulter les documents numérisés

Plus de 4,5 millions d’images consultables depuis chez vous !

https://archives.charente-maritime.fr/archives-en-ligne/consulter-documents-numerises

 

Poster un commentaire

Classé dans Archives Départementales

Expo du jour (44) : exposition tactile aux Archives nationales

Cliquer

 

Toutes les Expos du jour

Poster un commentaire

Classé dans Archives Nationales, Expo du jour

12 Mai 1852 – Rosa Bonheur en pantalon

Rosa BONHEUR, célèbre femme peintre du XIX° siècle, première femme à recevoir la Légion d’Honneur en 1865 des mains de l’impératrice Eugénie, allant résolument à l’encontre des normes, portait les cheveux courts, s’habillait de vêtements masculins – c’est à dire de pantalons – qu’elle ne pouvait mettre sans un permis de police renouvelable tous les six mois….

Permission de travestissement accordée à Rosa Bonheur.

Paris, le 12 Mai 1852 – Nous, Préfet de Police. […] Autorisons la demoiselle Rosa Bonheur demeurant à Paris, rue … n° 320 à s’habiller en homme ; pour raison de santé sans qu’elle puisse, sous ce travestissement, paraître aux Spectacles, bals et autres lieux de réunion ouverts au public. La présente autorisation n’est valable que six mois, à compter de ce jour.

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Ephéméride