11 mai 1901 – Chemin de fer en Val-de-Marne

3° La ligne de Boulogne-Vincennes, ouverte le 11 mai 1901, n’est en réalité exploitée qu’entre la porte de Vincennes et Gentilly. La moitié des voitures s’arrêtent à la mairie d’Ivry. Les premiers et derniers départs ont lieu, de la porte de Vincennes, à 5 h. 3o du matin et 11 h. 30 du soir, et de Gentilly, à 5 h. 50 du matin et 11 h. 50 du soir. La durée du parcours est de 57 minutes. Les départs ont lieu toutes les 20 minutes pour Ivry, et toutes les 0 minutes pour Gentilly. La ligne se subdivise en 4 sections comportant chacune un tarif uniforme de 0 fr. 10, savoir: de Gentilly à la route de Fontainebleau, de la route de Fontainebleau à la mairie d’Ivry, d’Ivry au pont de Charenton et de ce pont au terminus de Vincennes.

Elle dessert les communes de Saint-Mandé, Charenton, Saint-Maurice, Maisons-Alfort, Alfortville, Ivry, le Kremlin-Bicêtre et Gentilly. Les voies desservies à Maisons-Alfort sont la route nationale n° 5 (Grande-Rue) et la route nationale n° 19 (rue Eugène-Renault) entre le pont de Charenton et la limite d’Alfortville.

Etat des communes à la fin du XIXe siècle

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s