Maison Doisneau – Le studio Liévin

Cliquer

Gina Lollobrigida et Sam Lévin pendant une séance de prise de vue, sans date
© Ministère de la Culture – Médiathèque du Patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / Sam Lévin

 

Lorsque Sam Lévin ouvre son salon de portraits à Paris au début des années 1930, il est très vite rejoint par Lucienne Chevert. Les deux photographes se distinguent bientôt par leur savoir-faire et le grand appartement transformé en studio de prise de vues  voit très vite défiler les stars du cinéma et les vedettes de la chanson : Jean Marais, Yves Montand, Michèle Morgan, Gina Lollobrigida, Ava Gardner puis Brigitte Bardot, Johnny Halliday ou encore Claude François passent devant leur objectif pour assurer leur promotion ou consacrer leur célébrité. L’esthétique des portraits issus du studio Lévin traduit une complicité peu commune entre ces deux photographes de talents et leurs modèles.
L’atelier connaît plusieurs métamorphoses au point de devenir une vaste entreprise et traverse les époques en épousant les codes de ce milieu du XXe siècle : l’esthétique noir et blanc de l’après-guerre laisse place à la couleur et aux mises en scène fantasques et parfois kitsch des années 1960 et 1970. L’histoire du studio Lévin, c’est aussi une histoire des modes et du goût à travers la représentation de la figure humaine.

Commissaires : Michaël Houlette, Matthieu Rivallin
Exposition coproduite avec la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, Paris

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans A visiter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s