Archives quotidiennes : 9 mars 2017

9 mars 1661 – Jules MAZARIN

1661 – Jules MAZARIN

MAZARIN Jules, († Vincennes, 1661) Homme d’État

o 14 juillet 1602 Pescina, Abruzzes.
9 mars 1661 Vincennes (Val-de-Marne)

Mazarin Jules, cardinal, ministre de France, né en 1602 à Piscina dans l’Abruzze, d’un noble sicilien, fut appelé en France en 1639 par le Cardinal de Richelieu, et fut en 1641 créé cardinal. A la mort de Richelieu (1642), il hérita de tout son pouvoir auprès de Louis XIII, et ce prince, en mourant (1643), le nomma membre du conseil de régence, dont la présidence était confiée à la reine-mère Anne d’Autriche ; la reine elle-même l’investit d’un pouvoir absolu, avec le titre de premier ministre.
Les premières années de son ministère furent signalées par les victoires des Français sur les Espagnols à Rocroy (1643), à Nordlingue (1645), à Lens (1648), victoires qui amenèrent la paix de Westphalie. Mais cette dernière année éclata la guerre civile de la Fronde, pendant laquelle la cour, dirigée par Mazarin, eut à lutter, et contre les grands du royaume mécontents, et contre les ennemis du dehors. Mazarin se vit deux fois obligé de quitter la France ; mais enfin, tant par adresse que par force, il sortit vainqueur de la lutte.
En 1659, Mazarin conclut la paix des Pyrénées, qui mettait un terme aux guerres de la France et de l’Espagne, et préparait la grandeur de Louis XIV. Il mourut deux ans après. Ce ministre a été diversement jugé ; c’était un homme d’état très distingué selon les uns, très médiocre selon les autres. Mazarin n’eut point sans doute le vaste génie et l’énergie de Richelieu ; mais il y suppléait par la ruse, la souplesse et l’habilité diplomatique. Ce ministre protégea aussi les lettres, on lui doit la bibliothèque publique qui porte son nom. (Bibliothèque Mazarine, formée en 1643 par Gabriel Naudé sur les ordres de Mazarin et rattachée à la Bibliothèque nationale en 1930) Cependant on lui reproche d’avoir négligé le commerce, la marine et les finances. Il amassa une fortune colossale qu’il laissa à sa nièce.

Dictionnaire Universel par Bouillet. 1855

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Val de Marne

Autorisation de monter à bord du Jeanne d’Arc

Un document inestimable À l’époque très lointaine où les navires de la Marine nationale fréquentaient régulièrement la baie des Saintes, certains habitants étaient autorisés à monter à bord pour vendre leurs produits ou proposer leurs services à l’équipage, comme récupérer le linge sale pour le laver et le repasser à domicile. Le document exceptionnel que […]

via Ue autorisation de monter à bord de la Jeanne d’arc datant de 1937 — Raymond Joyeux

1 commentaire

Classé dans A lire

Article du jour (276) : Saint-Nazaire et la guerre civile Russe

guerre-civile-russe

Cliquer

Le site enenvor.fr

Tous les Articles du jour

Poster un commentaire

Classé dans Article du jour

Vidéo du jour (31) : Débuter sa généalogie – via Monique

debuter-sa-genealogie-monique-01

Ajoutée le 7 juil. 2014

Poster un commentaire

Classé dans Vidéo du jour

Conseils pour commander un acte d’état civil en ligne

J’ai encore vu dans un groupe facebook quelqu’un qui cherchait à commander un acte en ligne et qui s’est arrêté quand on lui a demande de payer. Elle a eu raison car elle n’…

Source : Conseils pour commander un acte d’état civil en ligne

Poster un commentaire

Classé dans A lire

L’origine des Départements Métropolitains, depuis 1790

departements-depuis-1790

Cliquer

Une carte des départements français d’aujourd’hui n’est guère différente de celle du 26 février 1790, date à laquelle les noms et limites des 83 départements français sont pour la première fois fixés. Ainsi :

– la Corse a été divisée en deux en 1793, refondue en 1811 puis redécoupée en 1973 -> + 1 département entre 1790 et 2000,
– les villes de Montbéliard (alors au Wurtemberg) et Mulhouse ont été intégrées dans le Doubs et le Bas-Rhin -> +0
– le Vaucluse a remplacé le Comtat Venaissin et Avignon en 1793 -> +1
– les Alpes Maritimes n’ont été créés qu’avec le Comté de Nice et une partie du Var, en 1793 -> +1
– la Savoie (appelée d’abord « Mont Blanc ») et la Haute-Savoie (« le Léman ») ont été intégrées respectivement en 1793 et 1798 -> +2
(Ces départements ont disparu du territoire national en 1815 pour réapparaître en 1860).
– le Tarn et Garonne n’a été créé qu’après1790, au nord de la Haute Garonne -> +1
– le Rhône et Loire ne faisait qu’un département en 1790 -> +1
– le Territoire de Belfort (intégré dans un premier temps dans le Haut Rhin) n’a été autonome qu’en 1871 -> +1
– la Meurthe et Moselle a été créée, et la Meurthe a disparu suite à l’occupation par l’Allemagne de la Lorraine ->+0
– les 7 départements de l’Ile de France (75, 78 Yvelines, 91, 92, 93, 94 et 95) ont remplacé les 2 de la Seine et Oise et de la Seine -> +5

Ce sont donc aujourd’hui 96 départements qui remplacent les 83 d’origine. Pour en savoir plus, voici les Numéros donnes par l’Administration Postale à ces Départements pendant la Révolution Française et l’Empire (Merci à Jean-François Zuraw), ainsi que les Chef-lieu et dates d’existence de tous ceux conquis pendant l’Empire :  

Le site  http://plaque.free.fr

*

Poster un commentaire

Classé dans A utiliser, Départements