Article du jour (252) : Banque numérique des patrimoines martiniquais

antilles-annotateurs

Cliquer

« On a dû refuser du monde! 65 personnes, c’est bien au-delà de nos espérances » , confie Dominique Taffin, directrice des Archives. Cette administration propose d’accueillir chaque vendredi matin à partir du 16 septembre 2016, et pour une durée déterminée, un groupe de bénévoles pour former une « réserve d’annotateurs » . Annoter, c’est quoi, ça sert à quoi ? Annoter ou encore indexer, c’est relever les informations essentielles contenues dans des archives pour en améliorer l’accès aux usagers, qu’ils soient généalogistes débutants ou confirmés, historiens, étudiants-chercheurs ou passionnés d’histoire martiniquaise.
VOLONTARIAT, MOTIVATION, ASSIDUITÉ ET ESPRIT D’ENTRAIDE
Le portail de la Banque numérique des patrimoines martiniquais, piloté par la direction des Archives, offre l’accès en ligne à des milliers de documents patrimoniaux conservés dans plusieurs institutions en Martinique : cartes postales, photographies, registres d’état civil, registres matricules des soldats, manuscrits, objets muséaux, livres anciens.
« Dans sa conception, la Banque numérique des patrimoines martiniquais ne veut pas être qu’un pourvoyeur d’informations, mais un lieu de collaboration, un lieu où le public participe » , explique Dominique Taffin.
Pour enrichir la base de données nominatives qui s’est constituée à partir du dépouillement des registres d’individualité (état civil des esclaves libérés par le décret d’abolition de l’esclavage en 1848), et pour répondre aux besoins de la recherche généalogique, la direction des Archives fait appel à un groupe d’annotateurs bénévoles. Il s’agit dans un premier temps de relever les informations contenues dans les actes d’état civil des « libres » (avant 1848), récemment intégrés dans le portail : ainsi, à partir d’un seul nom de famille, il sera possible d’accéder à tous les actes concernant cette personne.
Le projet d’indexation collaborative de l’état civil est basé sur la gratuité, le volontariat, la motivation, l’assiduité et l’esprit d’entraide des annotateurs.
Lire l’article complet en cliquant sur la photo

Tous les Articles du jour

Poster un commentaire

Classé dans Archives, Archives Départementales

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s