Archives quotidiennes : 6 septembre 2016

Les relevés du CGMA sur Memorial GenWeb (08) – 1814

Plaque à la gloire du Bataillon d’Alfort – Dans le parc de l’École Vétérinaire d’Alfort (94) – [relevé n° 66913]

 

Bataillon d'Alfort - Ecole Vétérinaire 1814

  Cliquer pour accéder au relevé

 

A la gloire du Bataillon d’Alfort et à la mémoire du Commandant RENARD, du Capitaine ORE des élèves CROSNIER, LHERBETTE, LOMBART, MORTAGNE, MOYEMONT, PIGEON et des jeunes gens du pays tombés héroïquement le Le 30 mars 1814, une vingtaine d’élèves de l’école vétérinaire (Maisons-Alfort) furent blessés en défendant le Pont de Charenton le 30 mars 1814 (qui relie Maisons-Alfort à Saint-Maurice et Charenton-le-Pont). Six d’entre eux meurent le 30mars 1814 en défendant le pont de Charenton durant la Campagne de France. 1814 en défendant le pont de Charenton durant la Campagne de France.  

 

photo

Jean-Marie PIGEON : Acte de décès avec deux particularités – Cause du décès et lieu d’inhumation : – « N° 6 Pigeon Jean-Marie – – Victime de blessures – Élève Vétérinaire Jean-Marie Pigeon, élève de l’École d’Alfort , né à Sceaux département de la Seine le quatorze juillet mil sept cent quatre-vingt quinze était décédé dans le site de l’École Vétérinaire, à la suite de blessures reçues la veille à la défense du pont de charenton et qui a été enterré dans les jardins de l’école. » – Pigeon, élève médecin, qui avait eu le côté gauche de la poitrine traversé par un biscaïen, mourut dans la soirée. Tous les habitants ayant abandonné le pays, il était impossible de le faire transporter au cimetière.Blessé le 30 mars 1814 en défendant le pont de Charenton durant la Campagne de France.

*

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ecole Vétérinaire - ENVA, Maisons-Alfort, Memorial GenWeb, Relevés du CGMA sur MGW