Archives quotidiennes : 17 mai 2016

Témoignage sur le 1er V2 tombé à Maisons-Alfort le 8 septembre 1944

 

8 septembre 1944 – Un V2 sur Maisons-Alfort

Le premier V2 tombe sur Maisons-Alfort, rue des sapins, le 8 septembre 1944.

 

TÉMOIGNAGE :

J’étais ce 8 septembre 1944 devant la porte du café de mes parents au 159 rue de Créteil, il faisait beau, le livreur de glace de mes parents avait sur son dos le demi-pain de glace qu’il venait de couper dans son camion lorsque le sol a tremblé dans un énorme fracas, les vitres d’une fenêtre entrouverte du premier étage se sont brisées c’était chez Monsieur et Madame Lussigny, notre livreur dont le buste sous sa charge faisait un angle de 45° avec ses jambes a brusquement fait un angle de 90° en laissant tombé son bloc de glace, il restait protégé par son sac épais de jute J’ai eu l’impression qu’il avait voulu se plaquer sur le sol. Les vitres ont tremblé chez mes parents, mais l’obligation de revêtir toutes les glaces du café avec un quadrillage de papier genre kraft les a protégés.
Il n’y avait aucun doute c’était une bombe, elle donnait l’impression par sa violence qu’elle était tombée à deux pas de chez nous en raison du bruit et des vibrations. J’étais impassible, ahurie, calme, je ne comprenais pas ce qu’il se passait. C’est l’effroi des adultes qui me font percevoir le danger.
Le lendemain mes parents ont été visité le secteur sinistré, je me souviens de l’image d’un immeuble qui était debout, nous sommes montés dans les étages il y avait un vide que la petite fille que j’étais évalue à 10 cm entre le mur porteur et le plancher. Les adultes étaient pétrifiés, portant ils avaient l’habitude des bombardements surtout la nuit tout autour de Maisons-Alfort !
C’est à partir de cette époque que j’ai commencé à avoir peur des bombardements, du vacarme d’un avion que l’on abat juste au-dessus de moi par la DCA du fort. J’avais atteint l’âge de 7 ans, avant dans la nuit après les bombardements on sortait de nos caves et tandis que mes parents et les voisins se consultaient sur l’endroit des bombardements on jouait nous les enfants. Nous avions une petite récréation nocturne d’un quart d’heure !
Merci à Denise GAUDISSARD

Autres articles

8 septembre 1944 – Le premier V2 tombe à Maisons-Alfort


 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 39-45, Histoire, Histoire locale

La résistante FOUCHARD-AYOT

 

Cachan Résistante FOUCHERD-AYOT

Cliquer

Résistante dès 1940 depuis sa ville de Cachan, Paulette Fouchard-Ayot, aujourd’hui âgée de 96 ans, était de retour dans sa ville natale la semaine dernière, et a rencontré une centaine d’élèves du collège Paul-Bert, à l’occasion d’un fascinant et émouvant récit.

Paulette, qui s’est aussi fait appeler Isabelle, Corbeau ou encore Poulet pendant l’Occupation, tenait à marquer l’étape dans ce collège cachanais, à quelques mètres de son bâtiment historique, car elle y a elle-même étudié au début des années 30. « Les jeunes, c’est l’avenir. C’est très important de pouvoir leur raconter mon histoire, pour les aider à prendre conscience de ce qui s’est passé, sans porter de jugement, car on ne sait jamais comment on peut réagir face à de telles situations« , rappelle-t-elle.

*

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 39-45, Histoire, Histoire locale

Les voies de Maisons-Alfort (1904) – Section (3)

Au XXIe siècle Maisons-Alfort est divisée en sept quartiers mais à la Belle époque, Maisons-Alfort était divisée en trois sections :

1 – Maisons-Alfort

2 – Alfort

3 – Charentonneau

*

SECTION DE CHARENTONNEAU  
     
  Commençant Finissant
     
Alliance de Cherbourg avenue de Saint-Maurice
Amiral-Avellan du Buisson-Joyeux avenue de Saint-Maurice 
Amiral-Gervais des Dix-Arpents avenue de Saint-Maurice
Anjou route de Créteil de la Ferme
Belle-Image Gambetta de Champagne
Blanchet Renard avenue de Vincennes
Bordeaux (de) des Sapins  
Brest (de) chemin de Saint-Maur avenue de Saint-Maurice
Bretagne (de) du Moulin-d’Enfer avenue de Saint-Maurice
Buisson-Joyeux (du) chemin de Halage des Dix-Arpents
Cécile de Créteil avenue de Saint-Maurice
Cèdre (du) avenue de Saint-Maurice de Vincennes
Champ-Corbilly (de) de Créteil avenue de la République
Champagne (de) du Moulin-d’Enfer avenue de Saint-Maurice
Chènes (des) avenue de Saint-Maurice de Vincennes
Cherbourg (de) chemin de Halage des Dix-Arpents
Chevreul (de) de la Ferme avenue de Saint-Maurice
Cormoran (du) avenue Gambetta Champagne
Cronstadt (de) chemin de Halage de l’Alliance
Dix-Arpents (des) de Cherbourg du Buisson-Joyeux
Ferme (de la) de Créteil de Champagne
Fernet de Créteil avenue Gambetta
Flandre (de) du Moulin d’Enfer avenue de Saint-Maurice
Gambetta (avenue) du Moulin d’Enfer avenue de la République
Gravelle (de) avenue de Saint-Maurice du Buisson-Joyeux
Grenoble (de) du Champ-Corbilly Cécile
Halage (chemin de) des Deux-Moulins territoire de Créteil
Joinville (de) avenue de Saint-Maurice du Buisson-Joyeux
Lille (de) chemin de Saint-Maur avenue de la République
Lyon (de) des Sapins avenue Gambetta
Marseille (de) des Sapins avenue Gambetta
Moscou (de) chemin de Halage de l’Alliance
Normandie (de) du Moulin-d’Enfer avenue de Saint-Maurice
Nouvelle avenue de la République avenue Gambetta
Ormes (des) de Vincennes du Buisson-Joyeux
Paris (de) chemin de Halage de l’Alliance
Partage (du) avenue de Saint-Maurice du Buisson-Joyeux
Paul–Saunière de Tours de Vincennes
Président Félix-Faure chemin de Halage avenue du Partage
Raspail de Créteil avenue de Saint-Maurice
Renard avenue Gambetta du Partage
République (avenue de la) de Créteil à la Marne
Rouen (de) chemin de Saint-Maur avenue de la République
Saint-Maur (chemin de) de Créteil à Créteil
Saint-Maurice (avenue de) chemin de Saint-Maur chemin de Halage
Saint-Pétersbourg (de) chemin de Halage de l’Alliance
Sapins (des) avenue de Saint-Maurice du Buisson-Joyeux
Toulon (de) chemin de Halage de l’Alliance
Toulouse (de) avenue de la République avenue Gambetta
Tours (de) chemin de Saint-Maur des Sapins
Tsar Nicolas II chemin de Halage avenue du Partage
Vincennes (de) chemin de Saint-Maur du Partage

Poster un commentaire

Classé dans Episodes, Histoire locale, Maisons-Alfort, Voies