Archives quotidiennes : 24 avril 2016

Vidéo du jour (15) : Aix en Provence le Carnaval 2016

via Aix en Provence le Carnaval 2016 – vidéo Dailymotion — Images Provence ™

Poster un commentaire

Classé dans A voir, Vidéo du jour

Article du jour (232) : La jument du curé

La jument du curé

Cliquer

Poster un commentaire

Classé dans Article du jour

24 avril 1996 – Les inondations de la Seine

Les inondations de la Seine sur le secteur d’étude sont liées aux pluies tombées sur le bassin versant, à l’imperméabilisation naturelle et temporaire (saturation des sols, gel) ou artificielle des sols et à la disparition des zones humides et au drainage des sols.

Le bassin versant de la Seine en amont de Paris (44 000 km2) se décompose en trois sous-bassins versants: l’Yonne, l’Armançon et le Serein; la Haute-Marne; la Haute-seine et l’Aube.
Les crues de la Seine résultent de trois ondes de crues associées qui se forment à Joigny pour l’Yonne, à la confluence de la Seine et de l’Aube et à Chalons en Champagne pour la Marne.
On distingue les crues simples générées par un seul épisode pluvieux (crue de 1955), les crues doubles résultant de deux épisodes pluvieux rapprochés (crues de 1910 et 1924) et les crues multiples correspondant à une succession d’épisodes pluvieux suivis par un événement pluvieux plus important (crue de 1982).
L’importance de la crue est déterminée par l’arrivée plus ou moins simultanée des différentes ondes de crues. Le phénomène est amplifié par l’imperméabilisation des sols.
Pour, un épisode pluvieux affectant l’ensemble du Bassin, l’onde de crue en provenance de 1 ‘Yonne en région Ile de France précède de trois à six jours celles qui résultent de la Seine et de la Marne. Ainsi, une crue double correspondant à deux épisodes pluvieux dans le même intervalle entraîne un risque important.
La crue de 1910 à Paris correspond à la conjonction des trois ondes d’une crue centennale sur la Seine amont, d’une crue de période de retour de 150 ans sur l’Yonne et de 60 ans sur la Marne. Les crues de 1924 et 1955 correspondent à la conjonction d’ondes de crue de période de retour variant de 20 ans à 50 ans.
Les crues de 1658 (8.96 m à Paris au Pont d’Austerlitz), 1910 (8.62 m) et 1740 (8.05 m) sont les trois dernières crues les plus importantes enregistrées à Paris et classées par ordre décroissant de hauteur de submersion maximale.
La crue de 1910 d’occurrence centennale est suffisamment récente pour être bien connue. Sa ligne d’eau est retenue comme niveau de la crue de référence, en application de la circulaire interministérielle du 24 avril 1996.

http://www.peniche.com/inondations/ppri_91pp.htm

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Ephéméride, Transports

24 avril 1938 – Pauline KERGOMAR

1838 – Pauline KERGOMAR

KERGOMAR Pauline († Saint-Maurice, 1925). Pédagogue.
Née Marie Pauline Jeanne Reclus, épouse Duplessis-Kergomar.

o 24 avril 1838, Bordeaux. (Gironde)
x Jules François Marie Duplessis-Kergomar.
† 13 février 1925, Saint-Maurice.

Première inspectrice général des écoles maternelles, grande figure pédagogique et philanthropique de la fin du XIXe et du début du XXe siècles.

Née à Bordeaux, dans le quartier des Chartons dans un milieu empreint du protestantisme. Son père Jean Reclus, à sa naissance en 1838 était inspecteur de l’enseignement primaire de la Gironde.
Elle adhéra aux idées dreyfusardes et elle s’enthousiasma pour les Universités populaires en militant activement pour l’Université populaire du 14e arrondissement de Paris, où elle habita après 1898.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Ephéméride

24 avril 1951 – Cimetière

Dans le cimetière est érigée, le 24 avril 1951, une urne à la mémoire des victime déportées dans les Camps nazis.

Poster un commentaire

Classé dans Cimetière, Guerre 39-45

AD 94 : Recensement de la population en Val-de-Marne

AD 94 Recensements

Cliquer

Conformément aux recommandations de la CNIL, seules les listes nominatives de plus de 100 ans sont accessibles en ligne, soit jusqu’en 1906. Les listes numérisées de 1921 à 1975 sont disponibles en salle de lecture des Archives départementales du Val-de-Marne.

Les recensements en Val-de-Marne en avril 2016 :

Poster un commentaire

Classé dans Recensements

ANZAC Day 2016 — Histoires de Familles – Families Stories Genealogy / Genealogie

Demain se tiendra l’ANZAC Day 2016 commémorant tous les soldats australiens et néo-zélandais morts en service, des suites de leur service ou au service du maitien de la paix. Initialement prévue pour commémorer l’arrivée des soldats du sud de l’hémisphére à Gallipoli en 1915, ce moment de souvenir fut élargi à l’évocation de tous les […]

via ANZAC Day 2016 — Histoires de Familles – Families Stories Genealogy / Genealogie

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Musique en Val-de-Marne – Jean-Baptiste CLEMENT

CLEMENT Jean-Baptiste (Nogent-sur-Marne). Compositeur

o 1837, Boulogne sur Mer

† 23 février 1903, Paris

[† ] Père Lachaise

Le poète et chansonnier socialiste Jean-Baptiste Clément (1837-1903) prit part à l’insurrection de la Commune de Paris en 1871 et dut ensuite s’exiler à Londres. Il est paradoxal que le « temps des cerises », qui compte parmi les chansons françaises les plus connues, soit resté dans la mémoire collective comme un chant révolutionnaire emblématique alors qu’écrit en 1866, cinq ans avant la Commune, il n’a rien de politique – à part peut-être le fait que les cerises sont rouges !

Né en 1836 à Boulogne-sur-Seine, fils d’un riche meunier, Jean-Baptiste Clément rompt très jeune avec ses parents, renonçant ainsi à une belle fortune familiale.

Il se retrouve à l’âge de 14 ans garnisseur de cuivre, le plus insignifiant de tous les métiers, disait-il, mais qui avait le mérite de le laisser indépendant. Il exerce ensuite d’autres métiers : commerçant en vins ou encore terrassier au tunnel de Nogent-sur-Marne.

A écouter

Yves Montand – Le temps des cerises

Poster un commentaire

Classé dans A écouter, Val de Marne