Archives quotidiennes : 21 avril 2016

Le Web fourmille de traits d’humour et de blagues sur les généalogistes

  1. ‘Mes ancêtres sont si difficiles à trouver. Ils doivent être dans un programme de protection des témoins !’
  2. ‘Généalogiste, la seule personne qui aiment lire les avis de décès.’
  3. ‘Ça y est ! Mon arbre généalogique est fini ! ». Jamais un généalogiste ne vous dira ceci.’
  4. ‘Généalogiste, celui qui dérange les morts et irrite les vivants.’
  5. ‘Le généalogiste aime jouer à cache-cache : ils se cachent et  … nous cherchons !’
  6. ‘Je ne suis pas bloqué, je suis mis à l’épreuve par mes ancêtres.’
  7. Généallergie’: une maladie contagieuse, qui est incurable.’
  8. ‘Généalogie : la réponse à une question mène à deux autres questions !’
  9. ‘Généalogiste, celui pour qui les cimetières sont des fermes d’ancêtres.’
  10. ‘Généalogiste, celui qui appelle sa grand-mère pour lui demander de raconter sa nuit de noces.’
  11. ‘Généalogiste, celui qui s’intéresse plus à ce qui est arrivé en 1816 qu’à ce qui se passe aujourd’hui en 2016.’
  12. ‘Peu importe vos enfants, savez-vous où votre arrière-arrière-grand-père est né ?’
  13. ‘Seul un généalogiste considère qu’aller en arrière est  un progrès.’
  14. ‘Avant j’avais beaucoup de temps libre … et puis j’ai découvert la généalogie.’
  15. ‘Généalogiste, celui qui collectionne les parents morts.’
  16. ‘Un collectionneur est difficile à vivre, mais fait un ancêtre intéressant.’
  17. ‘Je veux TOUS les trouver ! Jusqu’à présent, j’en ai seulement quelques milliers.’

Le Web fourmille de traits d’humour et de blagues sur les généalogistes.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Musique en Val-de-Marne – Catherine SAUVAGE

SAUVAGE Catherine (x † 1997-1998, Bry-sur-Marne). Interprète.

Janine Saunier dite Catherine Sauvage

o 29 mai 1929, Nancy (M et M)
x 1997
19 mars 1998, Bry-sur-Marne (Val-de-Marne)

Catherine Sauvage,  « chanteuse d’amour, de révolte et de larmes », ainsi que l’avait qualifiée Marguerite Duras, emportée par un cancer à 68 ans, était un des symboles de la chanson rive gauche. De son vrai nom Janine Saunier, née le 26 mai 1929 à Nancy, elle avait composé son pseudonyme de scène en empruntant son prénom à l’impératrice russe Catherine de Russie et son nom à une camarade de classe.

Cette femme à la silhouette ascétique, que soulignait une coupe de cheveux à la garçonne, a été une des principales représentantes de la  « chanson à texte », celle de Saint-Germain-des-Près et des poètes, à l’instar d’une Juliette Gréco.  « Graine d’ananar » 

Compagnon de route du parti communiste, un temps épouse du comédienPierreBrasseur, elle avait fait ses débuts au Bœuf sur le Toit, à deux pas des Champs-Elysées, ce lieu fréquenté par l’intelligentsia de l’après-guerre. C’est là que, se produisant encore sous son véritable patronyme, elle s’illustra en créant  » Han Coolie « , poème allemand adapté par Louis Aragon.

A écouter

Catherine Sauvage – Est ce ainsi que les hommes vivent

Catherine Sauvage – L’homme, Jolie môme, Paris canaille

Poster un commentaire

Classé dans A écouter, Val de Marne