Archives mensuelles : mars 2016

Site du jour (225) : Biographies des célébrités disparues

Je suis mort

Cliquer

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Site du jour

Visites du blog ce jour avant midi

Visites du 31 mars 2016 à midi

 

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Les visites de ce blog ce mardi 30 mars 2016

Visites du 29 mars 2016

Poster un commentaire

par | 30 mars 2016 · 11:45

Le coin des adhérents (0024) : 29 mars 2016

Mardi 29 mars – Permanence du CGMA M19.
(107 avenue Gambetta derrière le bâtiment.) de 14h à 16h.
12 présents, 33 adhésions pour la saison 2015-2016
Moyenne 12,9 adhérents pour les permanences du mardi

Permanences 2015-2016 et activités
L’Agenda 2015 2016 est sur le blog et remis à jour pour l’exposition.

Les prochains rendez-vous en 2015 et 2016
MARS
mardi 29 mars 2016 – M19
AVRIL
mardi 5 avril 2016 – M20
mardi 12 avril 2016 – M21
Vacances de printemps du samedi 16 avril 2016 au lundi 2 mai 2016

Le planning de l’exposition 2016 du CGMA
MARS-AVRIL 2016
Distribution des flyers et affiches de l’expo (A3 ou A4), invitations des associations, informations aux médias.
JUIN 2016
jeudi 2 juin 2016 – APE4 – Atelier Préparation Exposition – Médiathèque
samedi 4 juin 2016 – Installation expo
mardi 7 juin 2016 – Matinée et Après-midi – Installation expo suite
samedi 11 juin 2016 Journée généalogique à la médiathèque André Malraux
jeudi 30 juin 2016 – Matinée – désinstallation expo

Le tour de table
Visite du côté de Nogent

10 adhérents ont rendu visite au Musée de Nogent le mardi 22 mars (lire compte rendu précédent Le coin des adhérents (0023) : 22 mars 2016)
Les adhérents-visiteurs ont localisé les studios de Saint-Maurice, lieu de promenades de leur enfance :
En 1930, la Paramount Pictures rachète à la société Louis Aubert un ensemble de remises, et construit des studios équipés pour le cinéma parlant. On y tourne d’abord des plans raccords sonores pour des films tournés aux USA, puis des films nouveaux destinés à l’Europe. À une époque où le doublage n’existait pas encore, le film était tourné, dans les mêmes décors, avec autant de distributions d’acteurs qu’il y avait de versions.
En 1971, à la suite d’un incendie, les studios disparaissent. Le terrain est désormais occupé par un ensemble d’immeubles d’habitations et de bureaux construit en 1975, le « Panoramis ».
Les rues des Canadiens et des frères Lumière existent encore de nos jours.

La canicule de 1876
Certains adhérents lancent le sujet sur les étés de canicule … canicules qui ne semblent pas être réservés à la fin du 20è et du 21è siècle.
Dès le 5/07/1876 il a fait très chaud, 34°C à Carcassonne. On note 39,30°C le 27/07/1876, 40,20°C le 28/07/1876.
Cela persistera jusqu’au début août et la sécheresse s’installe. 13/08/1876 : canicule avec 36,20°C à Paris! il n’y a pas eu de pluie sérieuse pendant 53 jours (juillet 0,80 mm) du 26/06/1876 au 18/08/1876. 25/08/1876 : 7°C à Paris
Lire : http://la.climatologie.free.fr/intemperies/tableau4.htm

Le Maitron
L’utilisation de la 4G et du vidéoprojecteur a permis aux adhérents présents de découvrir le site du Maitron , dictionnaire biographique http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/
Le site maitron-en-ligne reprend, parfois dans une version enrichie et avec de l’iconographie, la totalité des 159 468 notices publiées dans l’ensemble du Maitron, y compris les volumes spécialisés et les cédéroms édités par les Éditions de l’Atelier.
Le Maitron Afrique dans « La Marche du Monde » sur RFI
Le tome 11 du Maitron (Ro-Ta)
Les Fusillés : calendrier des événements à venir
Problèmes d’accès au Maitron-en-ligne ?
Parution 1909-1919 Le mouvement ouvrier provençal à l’épreuve de la Grande Guerre

Il est demandé aux présents, d’ici la prochaine permanence de rechercher des ancêtres et les articles associés à leur généalogie

L’anneau de la Mémoire
Les présent se sont penché sur la recherche des noms sur l’Anneau de la Mémoire — Wikipédia
Si vous avez des conseils ou des solutions faites nous signe.

Les prochaines rencontres généalogiques
LARENA à Moret-sur-Loing (77) les 2 et 3 avril 2016
Et le 11 juin 2016 la journée généalogique organisée par le CGMA

Les études en cours

Les soldats de 14-18 retrouvés
Maryse a retrouvé 4 soldats mort lors de la Première Guerre Mondiale liés à Maisons-Alfort.
Les fiches MGW ont été mises à jour :
AUBAIL Louis Eugène  sur le MAM
BOUSSARD François  sur le MAM
CALIPPE Jules Albert  sur la plaque de l’église Saint-Remi
SPERT A sur le MAM. Fiche partiellement acceptée par MGW (à suivre)
D’autre part, les fiches MGW relatives aux frères PAIN ont été réactualisées :
Relevé n° 10470 sur MGW : Carré de corps restitués 1914-1918
PAIN Albert Louis et PAIN Clément Désiré inhumés dans la crypte-stèle du cimetière

Annotations des fiches des Val-de-Marnais sur le site MDH.
Les transcriptions de décès sont relatives à l’une des 47 communes du Val-de-Marne.
Rappel : 3827 annotées au 23 juin 2015 et 5 915 fiches MDH au 29 mars 2016.
Voir la page MDH – morts pour la France de la première guerre mondiale
La carte reporte les indexations réalisées par les internautes dans le cadre du défi collaboratif « 1 Jour = 1 Poilu« 
A suivre – aidez nous !!!
Relevés du CGMA sur Memorial GenWeb
MGW nous informe que :

« La page des consignes a été mise à jour.

Tous les articles : Le coin des adhérents
Contact : cgma94@yahoo.fr
Le-coin-des-adhérents

Poster un commentaire

Classé dans Permanences

Site du jour (224) : Mémoire orale de l’industrie et des réseaux

Mémoire orale

Cliquer

Mémoire orale de l’industrie et des réseaux réunit 3 associations partenaires qui vous proposent d’écouter en ligne les enregistrements de témoignages qu’elles ont recueillis depuis plus de vingt ans.

Ce projet bénéficie du soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, programme national de numérisation culturelle.

Les premiers témoignages mis en ligne permettent de découvrir la réalité des métiers de l’industrie et des réseaux : lamineurs, agents de maîtrise, ingénieurs ou directeurs dans les usines d’aluminium, cadres d’EDF, cantonniers ou ouvriers des ateliers de la SNCF relatent leur quotidien, mettent en perspective leur vie professionnelle et expliquent le contenu et l’évolution de leurs métiers.

Vous pouvez sur ce site accéder à 198 entretiens, accompagnés de leur fiche d’analyse et de documents écrits, d’images, de transcriptions. L’ensemble des collections peut être consulté chez chacun des partenaires, sur rendez-vous, dans les conditions posées par les témoins à leur écoute.

*

Poster un commentaire

Classé dans A écouter, Site du jour, Transports

Site du jour (223) : Rails et Histoire

 

 

Rails et Histoire

Cliquer

Rails et histoire intervient à sa manière – historique – dans l’actualité en célébrant le trentième anniversaire du traité de Cantorbéry qui a rapproché le Royaume-Uni de l’Europe continentale : vous êtes invités au colloque « Vingt années sous la Manche, et au-delà : régions accessibles, régions en croissance ? » le 16 mars 2016 à Cantorbéry et le 7 avril à Paris à une conférence qui met en perspective vingt ans de rapprochement du Royaume-Uni et de l’Europe continentale par le rail : Vingt années sous la Manche, et au-delà. Deux siècles de gestation, deux décennies d’exploitation : la liaison transmanche tient-elle ses promesses ?. Cette conférence ouverte à tous est donnée à l’issue de l’Assemblée générale ordinaire annuelle des membres de Rails et histoire – c’est donc le moment de devenir membre de l’association, en tant qu’individu ou institution, ou de renouveler votre adhésion. Restez en ligne, suivez Rails et histoire sur Facebook, Twitter, LinkedIn, abonnez-vous, en pied de page, à la lettre d’informations du site et, surtout, encouragez votre entourage à rejoindre Rails et histoire !

Les articles liés à Maisons-Alfort

Gare de Paris, de la ligne de Paris à Lyon, exécut (…) 7 Ce modèle de deux travées se trouve par exemple à MaisonsAlfort, Lieusaint, Cesson, Saint-Julien- d (.
rhcf.revues.org
Format de fichier : PDF/Adobe Acrobat
… du fonds des Archives nationales AJ. 40 je prépare pour. 3 Service historique de la gendarmerie nationale, Fort de Charenton, 94706 MaisonsAlfort cedex.
Format de fichier : PDF/Adobe Acrobat
Cheminots de la maison de La Gorge Noire. 1939-46 …… des enfants (colonies de vacances, maisons …… territoire des communes de MaisonsAlfort et de.
Format de fichier : PDF/Adobe Acrobat
Soldatenheim de MaisonsAlfort, le 8 juin 1943 (21)). Rapports à la population. Les gardes de Communications sont, par endroits, méprisés par la population, …
Format de fichier : PDF/Adobe Acrobat
Avance aux communes de MaisonsAlfort,. Alfortville et Créteil en vue de la création d’un point d’arrêt géré à Vert-de-Maisons. 1954, 1967. 44LM65 505LM276/ …

Poster un commentaire

Classé dans Site du jour

Ce qui a attiré mon attention…

Reblogué sur WordPress.com

Source : Ce qui a attiré mon attention…

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Lu sur YahooGroups

Question : d’ou sont venus Jakob LANGOLF et son épouse ? Le premier enregistrement dans le registre paroissial de Bergheim est justement l’acte de baptême de Philippe, ci-dessus nommé.

Jacob, sa femme Anna et leur premier enfant, Hans Jakob, sont donc vraisemblablement venus d’autre part, les registres paroissiaux de Bergheim remontant à 1510.

Ça va faire des années que je cherche d’où ils viennent.

Toutes les dates retrouvées jusqu’ici sur le Web sont hélas des pures inventions, aucun des ces généalogistes concernés n’a jamais pu justifier les dates, et encore moins les origines du couple. C’est tellement plus facile de bidouiller son arbre g,

C’est pourquoi j’ai décidé d’offrir une super bonne bouteille de vin d’Alsace (de votre choix) à quiconque pourra me retrouver les parents manquants de Jakob LANGOLF et de Anna WEBER. Et 6 bouteilles si vous trouver les ancêtres de ce couple, ainsi que leur origine.

 

Poster un commentaire

Classé dans Questions / Réponses

Charlotte Pasquier (1890-1905), “ouvrière de filature”!

D’elle, personne ne nous a jamais parlé ! Probablement qu’on aurait même ignoré jusqu’à son existence, si elle n’avait figuré, en adolescente un peu triste – fanée avant l’âge – au prem…

Source : Charlotte Pasquier (1890-1905), “ouvrière de filature”!

Poster un commentaire

Classé dans A lire

RFG : … votre travail généalogique.

RFG Numéro spécial 03-2016

Cliquer pour télécharger un extrait de 11 pages

 

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Article du jour (225) : JMO de la Grande Guerre

JMO de la Grande Guerre

Cliquer

 

Poster un commentaire

Classé dans Article du jour

BELLE DEVISE 

LE BLOG DE L'ALBATROS

« Je ne vieillis pas, j’évolue »

Voir l’article original

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Ancestry free this week-end

Ancestry offers free-access weekend to UK and Commonwealth records

by Gail Dever

Ancestry.co.uk is offering free access to « billions of UK and Commonwealth records from Australia to Canada » until Monday, March 28, 11:59 p.m. BST, which I think works out to 7:59 p.m. Eastern time. To view these records you will need to register for free with Ancestry.co.uk with your name and email address. They will then send you a username and password to access the records.

Start your free access here.

Poster un commentaire

Classé dans infos

La curieuse destinée de Joseph Sivel


La petite histoire de nos ancêtres
avec www.histoire-genealogie.com

La petite histoire de nos ancêtres

La curieuse destinée de Joseph Sivel : un enfant trouvé devenu artiste peintre au XIX siècle,

par Martine Hautot

Au musée Flaubert et d’Histoire de la Médecine de Rouen, s’est tenue, en 2008 une exposition sur les enfants du secret, c’est dans ce cadre que la figure de Joseph Sivel, enfant trouvé devenu artiste peintre a été tirée de l’oubli. Voici sa vie telle qu’elle a pu être reconstituée grâce à un ensemble d’archives de l’Hospice Général de Rouen particulièrement bien conservées…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Twitter #10 ans

10 ans de Twitter

Cliquer

Le réseau social qui permet de publier des messages courts fête ses dix ans. Il réunit aujourd’hui plus de 300 millions d’abonnés mais peine à séduire davantage. Depuis 10 ans, le principe reste… [+]

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Site du jour (222) : Chemins de Mémoire

Ministère D2fense - Chemins de Mémoire

Cliquer

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 14-18, Site du jour

Une si jolie petite fille de Gitta Sereny

Peut-on juger une enfant criminelle de 11 ans de la même manière qu’un adulte ? Voilà la question que pose ce livre. En 1968, Mary Bell, 11 ans, est arrêtée, jugée et condamnée pour le meurtre de d…

Source : Une si jolie petite fille de Gitta Sereny

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Article du jour (224) : Police scientifique (AD 76)

AD 76 Police scientifique

Samedi 23 avril 2016 à 14h30

Un « expert » vous raconte l’histoire de l’identité judiciaire !
La Police scientifique, hier et aujourd’hui : conférence de Richard Marlet, commissaire divisionnaire, Chef du Service Régional de Documentation Criminelle de Paris.

Renseignements et réservations : 02 35 03 54 95 – archives@seinemaritime.fr

Poster un commentaire

Classé dans Article du jour

Le coin des adhérents (0023) : 22 mars 2016

Mardi 22 mars – Permanence du CGMA M18.

(107 avenue Gambetta derrière le bâtiment.) de 14h à 16h.
10 présents, 33 adhésions pour la saison 2015-2016
Moyenne 12,9 adhérents pour les permanences du mardi
Nous étions 10 adhérents a participer à la visite du Musée de Nogent

expo-nogent-2016-fabrique-du-cinc3a9ma

Une histoire des studios dans le Val-de-Marne
Du 2 février 2016 au 31 mai 2017
Le territoire du Val-de-Marne occupe une position privilégiée dans l’histoire du cinéma. Trois studios lui ont donné un rayonnement international : Joinville, Saint-Maurice et Bry-sur-Marne.
Entre 1910 et 1970, le cinéma réalisé à Joinville est le plus représentatif du cinéma français, atteignant jusqu’à 40 % de la production nationale. « L’Argent », film muet de Marcel L’Herbier y est tourné. Deux ans plus tard, « Chiqué » de Pierre Colombier est le premier film « parlant » réalisé en France. Les années 1930 sont marquées  par le  tournage des « Misérables » de Raymond Bernard et la personnalité de Marcel Carné qui illustre le mouvement du « réalisme poétique » (« Quai des brumes », 1938). Joinville est encore le lieu de tournage des « Enfants du Paradis » et de « French Cancan » de Jean Renoir. Les studios sont démolis en 1991.
En 1930, la société américaine « Paramount » s’installe dans les studios de Saint-Maurice et construit des studios équipés pour le cinéma parlant. On y tourne des plans raccords sonores pour des films tournés aux Etats-Unis, puis des films destinés à l’Europe. C’est à Saint-Maurice qu’est tourné en grande partie « Marius », d’après la pièce de Marcel Pagnol (1931). « La Belle et la Bête », de Jean Cocteau est tourné en 1946. La même année, « Martin Roumagnac » est réalisé. « La Traversée de Paris » de Claude Autant-Lara (1956), évoque la débrouille en temps de guerre. Le dernier grand film tourné à Saint-Maurice est « La Folie des grandeurs » de Gérard Oury (1971). Les studios ferment peu après.
Les studios de Bry-sur-Marne, construits par la Société Française de Production, sont inaugurés en 1987. Leur activité est mixte : cinéma et télévision. « L’Odeur de la papaye verte », « Un long dimanche de fiançailles », « Les Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec », « Carnage » sont tournés sur place car le site possèdes des fonctionnalités optimales. Les objets accumulés pour des centaines de tournage constituent une collection exceptionnelle pour l’histoire du cinéma.
Le réalisateur de films d’animation Ladislas Starewitch (1882-1965) est représenté avec quelques-unes de ses marionnettes et la diffusion de films, sur borne. Ce cinéaste de génie d’origine polonaise s’est installé à Fontenay-sous-Bois en 1924 où il a travaillé dans son propre studio. Ses films sont des bijoux d’humour et d’esthétique.
L’exposition montre des photographies, journaux, affiches et objets issus de collections publiques et privées.
Dossier de presse de l’exposition La Fabrique du cinéma

Musée de Nogent 36, boulevard Gallieni 01 48 75 51 25
2ème étage (par l’escalier extérieur)
– Mardi, mercredi, jeudi : de 14h à 18h.
– Samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h.
– Dimanche de 14h à 18h (sauf jours fériés).

*

L'assistance

L’assistance

Projection d’un film de Marcel CARNE (20 ans) : Nogent Eldorado du dimanche (1929)

*

Cinéma à Saint-Maurice 2 .jpg

Les anciens studios de Saint-Maurice

Ces studios proches de Maisons-Alfort sont connus de quelques adhérents visiteurs

En 1930, la Paramount Pictures rachète à la société Louis Aubert un ensemble de remises, et construit des studios équipés pour le cinéma parlant. On y tourne d’abord des plans raccords sonores pour des films tournés aux USA, puis des films nouveaux destinés à l’Europe. À une époque où le doublage n’existait pas encore, le film était tourné, dans les mêmes décors, avec autant de distributions d’acteurs qu’il y avait de versions.
Les films ; Les Visiteurs du soir (Marcel Carné, 1942), Le Baron fantôme (Serge de Poligny, 1942), La Belle et la Bête (Jean Cocteau, 1946), La Traversée de Paris (Claude Autant-Lara, 1956), Le Président (Henri Verneuil, 1960), La Folie des grandeurs (Gérard Oury, 1971).
En 1971, à la suite d’un incendie, les studios disparaissent. Le terrain est désormais occupé par un ensemble d’immeubles d’habitations et de bureaux construit en 1975, le « Panoramis ».

*

Tous les articles : Le coin des adhérents
Contact : cgma94@yahoo.fr
Le-coin-des-adhérents

Poster un commentaire

Classé dans Permanences

Portrait d’Henri PERROT

PERROT André

Henri PERROT est né le 8 janvier 1898 dans la commune de Balledent dans le département de de la Haute-Vienne (87) …

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire MA, Guerre 14-18, Maisons-Alfort

%d blogueurs aiment cette page :