Archives mensuelles : juillet 2015

Les médailles par MemorialGenWeb

Médailles - MémorialGenWeb

Cliquer

 

Poster un commentaire

Classé dans Memorial GenWeb

Site du jour (201) : Tombes et sépultures

Tombes et sépultures

Cliquer pour accéder au site

Tous les Sites du jour

 

Poster un commentaire

Classé dans Cimetière, Site du jour

Grande Guerre : Les morts de la commune de Maisons-Alfort

Les soldats maisonnais sont recensés dans différentes sources

  • Le Monument aux Morts situé devant l’Hôtel de ville
  • La Crypte du cimetière où 82 soldats sont inhumés
  • La plaque commémorative situées dans l’église Saint Remi (137) Noms
  • Le livre d’Or édité par les Archives Nationales (Fontainebleau) (584 noms)
  • Les « Morts au Service de la France » édité par la Mairie en juillet 1916
Morts Maisonnais

Cliquer pour lire le document

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 14-18, Histoire locale, Morts 14-18

18 juillet 1920 – Monument aux morts (1914-1918) de Maisons-Alfort

Le Monument aux Morts de Maisons-Alfort, est inauguré le 18 juillet 1920. 696 noms ainsi que les initiales des prénoms sont gravés.

******************************************

Étude du CGMA : textes des conseils municipaux

Conseil du 20 octobre 1918

Érection d’un monument définitif dans le Cimetière Communal à la mémoire des soldats de Maisons-Alfort Morts pour la France

  1. le Maire expose au Conseil que le Monument provisoire dans le cimetière communal à la Mémoire des Soldats de Maisons-Alfort Morts Pour la France ne pourra être conservé bien longtemps. Ce monument qui a été construit très légèrement est en mauvais état et il serait nécessaire d’envisager, dès à présent la construction d’un monument définitif dans le nouveau cimetière.

Le Conseil partage cet avis.

Il décide la construction d’un monument définitif qui sera élevé par souscription publique et il vote un crédit de 10 000 francs à titre de participation de la Ville dans cette dépense. Une Commission composée de M. le Maire et de MM. PONTOISE, MILLOT, POUARD, MOTTEREAU et COULLOMB est chargée de s’occuper de toutes les questions relatives à l’érection de ce monument.

Cette commission tiendra sa première séance le dimanche 10 novembre prochain.

Conseil du 8 décembre 1918

Érection d’un Monument Commémoratif

  1. le Maire expose au Conseil que la Commission spéciale nommée au cours d’une précédente séance et chargée de l’organisation d’une souscription publique, en vue de l’érection d’un monument commémoratif à la mémoire des soldats de Maisons-Alfort au service de la France, s’est réunie à diverses reprises et a décidé de proposer au Conseil d’édifier ce monument à la Mairie en abandonnant complètement l’idée de la construction dans le cimetière communal, pour diverses raisons qu’il expose (Insuffisance du terrain disponible, difficultés pour l’organisation de cérémonies patriotiques etc.)
  2. le Maire demande au Conseil de bien vouloir approuver cette décision, M. BONNETERRE estime que le monument que l’on se propose d’élever aurait plutôt sa place dans le cimetière, M. JUNG est du même avis.
  3. JOUBERT propose de placer ce monument au rond point d’Alfort à l’angle de la rue de Créteil et de la Grande rue dans le terrain de l’École Vétérinaire.

Pour donner satisfaction à ceux qui désirent que ce monument commémoratif soit élevé à la Mairie et à ceux qui voudraient le voir dans le cimetière M. MOTTEREAU propose l’édification, à la Mairie, du Monument commémoratif dont il a été parlé, mais il demande qu’un monument funéraire plus modeste soit construit aux frais de la commune dans le cimetière communal et dans lequel on pourrait inhumer les militaires morts pour la Patrie.

  1. POUARD partage la proposition de M. MOTTEREAU et il est d’avis de construire dans le cimetière, un monument très simple comportant par exemple une colonne brisée.

Pour conclure, le Conseil décide que le Monument Commémoratif qui sera élevé par souscription publique à la mémoire des soldats de Maisons-Alfort morts au service de la France sera élevé à la Mairie. Il décide également conformément à la proposition de M. MOTTEREAU, qu’un monument plus modeste, sera construit dans le cimetière aux frais de la Commune.

Conseil du 20 juillet 1919

Monument Commémoratif

Après avoir pris connaissance du procès-verbal en date du 6 juillet dernier de l’Assemblée Générale des Membres de la Commission d’organisation et du Comité de Patronage du Monument Commémoratif à élever à la Mémoire des Soldats de Maisons-Alfort morts au service de la France, le Conseil après un échange de vues sur cette importante question, décide de réserver son avis jusqu’à la présentation du projet définitif dont l’exécution a été confiée à M. MORICE, architecte.

Conseil du 21 décembre 1919

Érection d’un monument à la mémoire des Soldats de Maisons-Alfort Morts pour la France

  1. le Maire expose au Conseil que l’Assemblée Générale des souscripteurs qui a eu lieu à la Mairie le dimanche 9 novembre a approuvé le projet de Monument dressé
    par M. MORICE architecte, à édifier dans la cour d’honneur de la Mairie, côté de l’avenue de la République.
  2. MORICE, présent à la réunion, présente son projet aux Membres du Conseil Municipal et fournit toutes les explications qui lui sont demandées ; il insiste pour que le Conseil Municipal prenne au plus tôt une décision définitive en raison de l’augmentation continuelle des prix des matériaux.

 

  1. le Maire estime également qu’il est indispensable qu’une délibération intervienne au cours de la séance afin que cette question soit solutionnée définitivement pour permettre à l’architecte de prendre toutes dispositions utiles et commander les travaux aux entrepreneurs et artistes qu’il a choisis pour construire ce monument.
  2. JUNG déclare qu’il approuve le projet, mais il est toujours opposé à son édification à la Mairie, il demande qu’il soit placé dans le Cimetière.
  3. MOTTEREAU est du même avis que M. JUNG.
  4. RATHIER voudrait que ce monument soit placé au rond point d’Alfort, à l’angle de la Grande Rue et de la rue de Créteil.

Après ces diverses explications, le Conseil approuve le projet présenté par M. MORICE et décide que le Monument qui sera édifié par souscription publique à la mémoire des soldats de Maisons-Alfort Morts pour la France, sera placé dans la cour d’honneur, côté de l’avenue de la République.

Ont voté contre : MM. MOTTEREAU, JUNG, JOUBERT, COULLOMB et RATHIER.

Conseil du 20 juin 1920

Monument Commémoratif aux morts de la Guerre

Le Conseil décide que le monument commémoratif élevé dans la cour d’honneur de la Mairie à la mémoire des soldats de Maisons-Alfort morts pour la France sera officiellement inauguré le dimanche 15 juillet prochain et il a chargé la Commission Municipales des fêtes de dresser le programme de cette réunion patriotique avec le concours du Comité qui a organisé la souscription publique pour l’érection de ce monument.

Conseil du 20 Juin 1920

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 14-18, Histoire locale

CDHF : Mauvaises nouvelles pour les recherches dans le 68 avant la révolution…

Texte paru sur les groupes Yahoo

CDHF : Mauvaises nouvelles pour les recherches dans le 68 avant la révolution…

C’était malheureusement prévisible depuis quelques mois : le Centre
Départemental d’Histoire des Familles (CDHF), émanation du Conseil Général
du Haut-Rhin et acteur majeur et incontournable de la généalogie dans ce
département depuis plus de 20 ans, fermera ses portes dans quelques
semaines, victime de l’arrêt des subventions nécessaires à son
fonctionnement.

Pendant longtemps, le CDHF a été pionnier en matière de généalogie. Son
modèle unique (accès à tout l’état civil et aux registres paroissiaux du
département) lui permettait notamment d’effectuer des recherches par
correspondance pour les particuliers, pour un coût extrêmement modique, avec
envoi de l’acte original et sa traduction. Le CDHF possédait de surcroît une
large bibliothèque et un site web très riche, qui a fait le bonheur de
milliers de généalogistes ayant leurs racines dans le Haut-Rhin.

De plus, le département n’ayant mis en ligne que son état civil (pas de
registres paroissiaux, de recensements ou autres), c’est donc un manque à
gagner important pour le monde de la généalogie.

Lire également

Le CDHF fermera ses portes le samedi 18 juillet 2015 au soir

*

Poster un commentaire

Classé dans Archives

Article du jour (177) : Les archives algériennes

Archives Algériennes

Cliquer pour accéder à l’article complet

Tous les Articles du jour

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Archives

Europe en 2016

Etat de l'Europe en 2016

Poster un commentaire

par | 17 juillet 2015 · 2:00

Paris en cartes postales de 1900 à 1935

Passez la souris sur un carré de couleur pour connaître le nom du lieu

et cliquez dessus pour ouvrir la page du monument ou du lieu concerné

Ou, Quand vous serez sur le site des petits carrés de couleur, descendez jusqu’en bas, puis cliquez sur accueil à gauche et là vous arrivez sur l’accueil que vous pouvez dérouler de la même façon, c’est une autre astuce de visite…

rose: monuments  –   jaune: places, rues et boulevards   Violet: églises

bleu: églises  –  orange : quartier  –  vert : jardins, parcs, espace verts  

Paris 1900-1935 en cartes postales

Cliquer

 

Poster un commentaire

Classé dans A voir

1 jour 1 poilu sur le Tour de France 2015

Tour de France 1J1P Oyrénées

Cliquer

Conditions de participation :

Pour baliser la route du Tour 2015 à partir des indexations réalisées sur les communes traversées, on se reportera avec profit :

Près de 200 000 fiches de soldats Morts pour la France au titre de la Grande Guerre ont été transcrites à ce jour via le programme d’ « annotation collaborative » de Mémoire des Hommes. Contribuer à cette œuvre collective c’est permettre, à terme, de mieux connaître les victimes du conflit et les circonstances de leur décès. C’est aussi leur rendre hommage de manière très concrète en construisant, fiche après fiche, une forme de « Mémorial virtuel » (Sandrine Heiser).

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 14-18

Article du jour (176) : Le télégramme du 23 avril 1945

Télégramme Hitler

Cliquer

Le télégramme que Hermann Goering a adressé au Führer le 23 avril 1945

vient d’être vendu aux enchères aux États-Unis pour 55.000 dollars.

Poster un commentaire

Classé dans Article du jour, Guerre 39-45, Histoire

AD 93 : Les AD portent le nom de Sudel FUMA

Archives 93 - Sudel FUMA

Cliquer

L’inauguration de la plaque commémorative archives départementales Sudel Fuma a eu lieu ce lundi 13 juillet 2015 à Saint-Denis. Une manière de rendre hommage à l’universitaire, un historien aux multiples facettes décédé tragiquement il y a un an lors du naufrage d’un bateau au large du Port. (photos Bruno Bamba / CD974)

« La Réunion et la république lui rendent hommage aujourd’hui », a déclaré Nassimah Dindar, présidente du conseil départemental.

Pour cet événement, famille et amis de Sudel Fuma, membres de l’association Historun –créée par l’historien- et quelques élus locaux se sont réunis afin de consacrer un dernier hommage à cet homme qui passa une bonne partie de sa vie à « défricher les ouvrages » des archives départementales.

Une exposition sur les travaux de Sudel Fuma est à découvrir jusqu’à la mi-août 2015.

http://www.ipreunion.com

Poster un commentaire

Classé dans Archives Départementales

Le CDHF fermera ses portes le samedi 18 juillet 2015 au soir

CDHFCentre Départemental d’Histoire des Familles

Après près de 25 années de bons et loyaux services en faveur de la généalogie et de l’histoire locale, le CDHF fermera ses portes le samedi 18 juillet 2015 au soir.

En effet, suite à l’annonce faite par le Président du Conseil Départemental, M. Eric STRAUMANN, lors de sa visite sur place le lundi 6 juillet, d’une baisse drastique de la subvention pour 2015 et de la suppression totale de celle-ci en 2016, nous ne sommes malheureusement plus en mesure de vous accueillir dans nos locaux et de répondre à vos demandes par courrier.

L’ensemble du personnel cessera de travailler à compter du 1er octobre 2015. La période s’étendant du 19 juillet au 30 septembre permettra aux salariés de solder leurs congés avant leur départ et de procéder aux rangements nécessaires avant la fermeture du CDHF.

Nous tenons vivement à vous remercier pour votre fidèle soutien tout au long de ces années et tout particulièrement depuis ces dernières semaines à travers vos dons et vos nombreux messages d’amitié.

C’est avec beaucoup de tristesse, d’incompréhension et de déception que nous devons fermer ce lieu unique et tellement original, où se mélangent convivialité, savoir faire et entraide.

Doris Kasser-Freytag, Directrice
Bernard Bisel, Adjoint et Webmaster
Anne-Marie Santoro, Responsable Accueil
Marie Bailliez, Accueil microfilms
Myriam Bickel, Accueil bibliothèque

http://www.cdhf.net

Poster un commentaire

Classé dans A lire

LELIÈVRE Fernand décédé le 15 juillet 1915

LELIÈVRE Fernand : Soldat Classe 2, 94 RI, Compagnie H.R, né le 21/11/1891 à Paris (11) 75-Seine — Fils de Louis Eugène Marchand de vin 32 ans et de MAMET Pauline Octavie Marchande de vins 25 ans, acte 5345 — Habite 24, passage Saint-Charles à Maisons-Alfort — Recrutement Mat : 1687 Seine 4B (75) Mat : 6221 au corps — Blessures de guerre, sur le champ de bataille le 15/7/1915 Hôpital Temporaire Bar-le-Duc 55-Meuse — MPF : Mort pour la France dans Mention Marginale le 12/10/1915 — Célibataire — Figure sur MAM — Livre d’Or —

Fiche MDH : LELIÈVRE Fernand
Fiche MGW : LELIÈVRE Fernand

 

Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18, Maisons-Alfort, Memorial GenWeb, Morts 14-18

14 juillet 1921 – Jean VALTON

1921 – Jean VALTON

 

VALTON Jean, (o Bry-sur-Marne, 1921). Chansonnier.

o 14 juillet 1921, Bry-sur-Marne

x 27 juillet 1946, Boulogne-Billancourt Minna Léa Schwab

† 21 juin 1980, Neuilly-sur-Seine.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

14 juillet 1789 – « Non Sire, c’est une révolution »

« – Mais c’est une révolte ?

« – Non, Sire, c’est une révolution. »
Dialogue entre Louis XVI et le duc de Liancourt, qui venait lui apprendre à Versailles la prise de la Bastille, le 14 juillet 1789.

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Histoire

14 juillet 1795 – Naissance de Jean-Marie PIGEON

 1795 – Naissance de Jean-Marie PIGEON
Naissance de Jean-Marie Pigeon à Sceaux qui devient élève vétérinaire décéda en défendant Maisons-Alfort :Acte de décès Cejourd’huy trente un mars mil huit cent quatorze par devant nous Maire de la commune de Maisons-Alfort, arrondissement de Sceaux, département de la Seine, faisant les fonctions d’officier public de l’état civil, est comparu le sieur Jean Girard, directeur adjoint de l’École Impériale Vétérinaire d’Alfort lequel nous a déclaré que cejourd’huy, Jean-Marie Pigeon, élève de l’ École d’Alfort , né à Sceaux département de la Seine le quatorze juillet mil sept cent quatre-vingt quinze était décédé dans le site de l’École  Vétérinaire, à la suite de blessures reçues la veille à la défense du pont de Charenton et qui a été enterré dans les jardins de l’école … la présente déclaration…

Une carte postale fut éditée pour commémorer le centenaire de la mort de Jean-Marie Pigeon, tué au pont de Charenton le 30 mars 1814 et non le 3 mars comme l’indique la plaque.

 

 

Données du CGMA sur Memorial GenWeb

 

Maisons-Alfort

Plaque à la gloire du Bataillon d’Alfort – Dans le parc de l’École Vétérinaire d’Alfort (94) –
A la gloire du Bataillon d’Alfort et à la mémoire du Commandant RENARD, du Capitaine ORE des élèves CROSNIER, LHERBETTE, LOMBART, MORTAGNE, MOYEMONT, PIGEON et des jeunes gens du pays tombés héroïquement le Le 30 mars 1814, une vingtaine d’élèves de l’école vétérinaire (Maisons-Alfort) furent blessés en défendant le Pont de Charenton le 30 mars 1814 (qui relie Maisons-Alfort à Saint-Maurice et Charenton-le-Pont). Six d’entre eux 30 mars 1814 en défendant le pont de Charenton durant la Campagne de France.


(Relevé n° 66913)

CROSNIER Renier Julien Germain ca 04/1814 Paris (75)
LHERBETTE 08/04/1814 Paris 15 (75)
LOMBARD Anne Ferdinand François 30/03/1814 Maisons-Alfort (94)
MORTAGNE Charlemagne 31/03/1814 Choisy-le-Roi (94)
MOYEMONT Jean Baptiste 23/04/1814 Paris 05 (75)
PIGEON Jean Marie 30/03/1814 Maisons-Alfort (94)

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Histoire locale, Memorial GenWeb

Du nouveau : TD naissances 1903-1912 à Maisons-Alfort

TD Naissances 1903-1912.pdf

Consulter le site complet sur http://td-nmd-cgma.monsite-orange.fr/

*

Poster un commentaire

Classé dans Archives Départementales 94, Archives de Maisons-Alfort

24 statues créatives

24 statues incroyables

Cliquer

 

Poster un commentaire

Classé dans A voir

Nés un 13 juillet à Maisons-Alfort de 1792 à 1901

Relevés dans les Registres d’état civil de naissance

Consulter, après avoir fait une recherche fructueuse, le site du CGMA

            http://td-nmd-cgma.monsite-orange.fr/

puis aller sur le site des AD 94 :

           http://archives.valdemarne.fr/archives-en-ligne/eta-search-form.html

Date Information (1792-1901)

Poster un commentaire

Classé dans Archives Départementales 94, Archives de Maisons-Alfort, Maisons-Alfort

13 juillet 1909 – Marie-Thérèse WALTER

1909 – Marie-Thérèse WALTER

WALTER Marie-Thérèse, (o Le Perreux,  1909). Compagne de Picasso.

o 13 juillet 1909, Le Perreux

† 19 octobre 1977, Antibes (Alpes-Maritimes)

Compagne de Picasso

Le 8 janvier 1927, Pablo croise devant les Galeries Lafayette le regard gris-bleu d’une jolie blonde. Elle n’a que 17 ans. Il l’accoste: “Mademoiselle, je voudrais faire votre portrait. Je suis Picasso.” Deux jours plus tard, Marie-Thérèse Walter lui offre sa jeunesse. Elle est douce, vit à Maisons-Alfort avec sa maman. Elle tombe sous le charme de l’Espagnol, de son beau visage aux traits réguliers, de ses yeux magnifiques, immenses, et de son corps puissant. L’artiste veut divorcer. Marie-Thérèse refuse et continue de le rencontrer en secret. Leur union illégitime donne naissance à Maya (1935), née de père inconnu, précise l’état civil.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne